Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 326

 

Revue 326Mai 2019

Gend Info n° 407


Gendinfo 407 gie large

Décembre 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

09-2003-07-226.jpg

Accès rédacteur

Qui est en ligne ?

Nous avons 153 invités et aucun membre en ligne

000 reunion bureau 13 09 17 association amis gendarmerieAfin de donner l’image d’une association en mouvement et d’un bureau qui travaille, sa réunion mensuelle du 13 septembre 2017 s’est tenue dans la salle de réunion de l’état-major de la Garde républicaine au quartier des Célestins.

Conformément aux statuts des Amis de la Gendarmerie, le bureau assure la gestion courante de l’association et veille à l’exécution des délibérations prises par le conseil d’administration et les assemblées générales. Depuis cette année, il se réunit chaque mois en configuration restreinte et au complet avant chaque réunion du conseil d’administration. C’est ainsi que le général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, président national, le contrôleur général des armées (2s) Jean-Robert REBMEISTER, 1er vice-président, messieurs Michel FOUCAULT et Guy CORREA, respectivement secrétaire général et trésorier général et mesdames Michèle MERY et Nicole ARTICO, adjointes, ont fait un point de situation des dossiers en cours et des décisions prises lors des assemblées générales du mois de juin.

Le bureau a ainsi validé la création de 8 nouveaux comités, la nomination de 13 présidents de comités et de 6 délégués inter-comités. Il a constaté que 4 décisions prises lors des assemblées générales ont été exécutées et que 3 autres étaient en cours de mise en œuvre. Il a pris acte que six premiers dossiers importants seraient suivi par des administrateurs : parlementaires adhérents, soutien aux escadrons déplacés OM en fin d’année, soutien aux équipes sportives gendarmerie, recherche de partenaires/mécènes, accès aux établissements de l’IGESA, responsabilité civile associative. Par ailleurs, la démultiplication des comités et le cas des comités orphelins seront pris en charge par le président et le président honoraire, aidés par les nouveaux délégués intercomités.

000 revue 319 association amis gendarmerieAprès la Gendarmerie maritime et la Gendarmerie des transports aériens, c’est au tour de la Gendarmerie de l’air de faire la une de notre revue n° 319 qui sera diffusée prochainement. Le dossier consacré à cette gendarmerie spécialisée présentera également l’Armée de l’air. Cette édition d’août reviendra aussi sur le congrès de juin, avec la présentation de la nouvelle équipe dirigeante des Amis de la Gendarmerie.

En effet, le congrès 2017 a constitué un jalon important dans la vie de notre association, puisqu’il s’est déroulé au sein de la direction générale de la gendarmerie nationale et que nous y avons accueilli le directeur général. Par ailleurs il a donné lieu à une mise à jour de nos statuts, l’élargissement du conseil d’administration et l’élection d’un nouveau président dans le cadre d’une relève assumée. Ainsi, le général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, a succédé au général de division (2s) Pierre DURIEUX qui avait assuré le renouveau de notre association depuis cinq ans. Plusieurs pages sont ainsi consacrées à la présentation de la nouvelle équipe et aux extraits des principales interventions. Par ailleurs, dans les pages d’actualité sur la gendarmerie, un point détaillé est fait sur le droit d’usage des armes par les gendarmes et sur le rôle important du commandant de compagnie.

Le dossier thématique présente la Gendarmerie de l’air qui assure des missions de sûreté et de protection au profit de l’armée de l’air et, plus, généralement de police militaire et administrative, et de police judiciaire, notamment lors d’accidents d’aéronefs militaires. Après une présentation de son organisation, le dossier aborde les différentes facettes de cette gendarmerie spécialisée et évoque des affaires originales que les gendarmes de l’air ont traitées.

Comme cette présentation se place toujours dans un contexte plus général, c’est l’Armée de l’air qui a été choisie pour exposer le cadre d’action de la Gendarmerie de l’air. Le dossier nous montre ainsi des hommes et des femmes, engagés en France et dans le monde, dans une posture permanente de sûreté aérienne. Notre aviation remplit en outre, au quotidien, son contrat de dissuasion nucléaire et participe aux opérations extérieures dans lesquelles sont engagées nos forces armées. A travers les articles sur les opérations « Chammal » et « Barkhane » vous verrez ainsi que l’Armée de l’air porte haut les couleurs de la France.

000 dossier 319 association amis gendarmerie

Chaque dossier de notre revue trimestrielle a vocation à faire découvrir un volet de la Gendarmerie nationale et est adossé à un thème plus général, présentant son contexte. En nous intéressant à la Gendarmerie de l’air, c’est tout naturellement l’Armée de l’air qui a été choisie comme cadre général de l’action de cette gendarmerie spécialisée. Vous les découvrirez dans la revue n°319 qui paraîtra fin août 2017.

L’Armée de l’air, c’est des hommes engagés au quotidien, en France et dans le monde, dans une posture permanente de sûreté aérienne. Elle remplit au quotidien son contrat de dissuasion nucléaire et participe aux opérations extérieures dans lesquelles sont engagées les forces armées de notre pays. A travers les articles sur les opérations « Chammal » et « Barkhane » vous verrez ainsi que l’Armée de l’air porte haut les couleurs de la France.

Au sein de l’Armée de l’air, la Gendarmerie de l’air assure des missions de sûreté et de protection, de police militaire et administrative, et de police judiciaire, notamment lors d’accidents d’aéronefs militaires. Après une présentation de son organisation, le dossier abordera les différentes facettes de cette gendarmerie spécialisée et évoquera des affaires originales que les gendarmes de l’air ont traitées. Enfin, le lecteur s’apercevra que le contrôle aux frontières constitue une nouvelle mission pour la Gendarmerie de l’air.

000 congres 2017 congresEn se tenant au sein de la direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN), le congrès 2017 des Amis de la Gendarmerie affiche clairement le lien étroit qui existe entre l’association et la Gendarmerie. La présence du directeur général et du maire d’Issy-les-Moulineaux entoure de solennité le passage de témoin à la présidence de l’association.

La règle veut que les congrès se tiennent alternativement en province et en région parisienne. C’est ainsi que les précédents congrès se sont déroulés au Mans (2012), à La Garenne-Colombes (2013), à Rochefort (2014), à Melun (2015), à Montluçon (2016). Pour ce moment important de passage de relai entre les deux présidents, les Amis de la Gendarmerie ont choisi la DGGN à Issy-les-Moulineaux pour tenir leur congrès de 2017. L’habitude étant prise de corréler le dossier de la revue de mai, avec la formation de gendarmerie où a lieu le congrès, le dossier 318 était naturellement consacré à la DGGN.

Les meilleures conditions  étaient donc réunies pour que cette cuvée 2017 soit un cru d’exception, et ce fut le cas. Le congrès s’est ouvert, le samedi 24 juin 2017, par une visite guidée de la nouvelle DGGN, dont le chef de projet n’était autre que le général COLIN, nouveau président des Amis de la Gendarmerie. Après un déjeuner rapide au self de la DGGN, les congressistes s’attelèrent à une après-midi studieuse avec une assemblée générale extraordinaire, la présentation des orientations stratégiques, des présentations techniques et, enfin, l’assemblée générale ordinaire et l’élection des nouveaux membres du conseil d’administration.

La matinée du dimanche constituait la partie officielle du congrès, en présence de monsieur André SANTINI, maire d’Issy-les-Moulineaux et du général d’armée Richard LIZUREY, directeur général de la gendarmerie, entouré de nombreux chefs de services et de représentants des grandes formations d’Île-de-France. Dans un moment de grande émotion, après la présentation de l’équipe qui conduit l’association et du tout nouveau comité Paris-Junior, le général de division (2s) Pierre DURIEUX a passé le relai au général de corps d’armée (2s) Jean COLIN. Monsieur SANTINI a ensuite rappelé son attachement et celui de la ville, à la Gendarmerie nationale, concrétisé par l’implantation de la DGGN à Issy-les-Moulineaux. Enfin, le général LIZUREY a conclu en apportant un soutien appuyé aux Amis de la Gendarmerie, soulignant le rôle singulier qu’ils jouent dans le monde associatif de la gendarmerie, avant de développer largement les grands chantiers en cours pour la Gendarmerie nationale.

Le congrès s’est achevé par la cérémonie d'hommage aux morts de la gendarmerie, puis un cocktail favorisant les échanges entre congressistes et invités.

000 congres 2017 ageLes modifications des statuts de l’association ont permis de renforcer le conseil d’administration ainsi que le bureau, elles ont amené la création d’une nouvelle catégorie de membres et étendu les possibilités de parrainage. Elles ont également institué de nouvelles fonctions et appellations pour les relais territoriaux.

Les statuts modifiés introduisent une nouvelle catégorie d’adhérents, les « membres mécènes » dont la cotisation débute à 1000 €. Ils étendent le droit de parrainer aux militaires d'active de la gendarmerie ce qui était souvent le cas en pratique. Ils élargissent par ailleurs le conseil d’administration qui passe de 15 à 18 membres et renforcent le bureau national, en créant le poste de troisième vice-président et celui de trésorier adjoint. Les réunions du conseil d’administration sont modernisées, avec la possibilité de se réunir en visioconférence.

L’objectif d’un comité par compagnie de gendarmerie départementale est affiché. Enfin, les délégués régionaux sont supprimés et remplacés par des délégués inter-comités dont le périmètre géographique et les attributions sont redéfinis. Au plan local, le terme délégué de proximité se substitue à celui de correspondant local. Ces modifications ont été approuvées à l’unanimité. Les statuts modifiés sont publiés sur le site de l’association https://www.amis-gendarmerie.com/fr/l-association/statut-de-l-association.html

Actualités régionales