Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 326

 

Revue 326Mai 2019

Gend Info n° 407


Gendinfo 407 gie large

Décembre 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-11-05-14.jpg

Accès rédacteur

Qui est en ligne ?

Nous avons 245 invités et aucun membre en ligne

000 revue 318 association amis gendarmerieLe thème de la revue en cours de diffusion revêt une importance toute particulière, puisqu’il est consacré à la fonction « Direction » avec une présentation de la direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN). Ce sujet est de circonstance, puisque notre prochain congrès aura lieu dans les locaux de la nouvelle DGGN. A cette occasion, le général de division (2s) Pierre DURIEUX, président national, passera le relais dans le cadre d’une transition préparée. 

La fonction « Direction » consiste à définir les objectifs, prévoir et choisir les actions à accomplir, contrôler leur réalisation, puis prendre d’éventuelles mesures correctives. Le dossier en examinera les différentes formes, abordera des thèmes comme le partage des décisions ou la direction par objectifs. Il abordera le rôle du chef d’entreprises, puis les particularités de la fonction publique et des armées. Enfin, il sera question d’éthique, de bien-être au travail, de parité homme-femme et d’adaptation à un monde qui bouge.

La seconde partie du dossier présentera la DGGN au plan organisationnel, fonctionnel et immobilier. Dans un cadre où la communication de crise et le dialogue interne jouent un rôle primordial, une large place sera laissée à la présentation des directions. Nous verrons ainsi que la direction des opérations et de l’emploi se positionne au cœur des métiers de la gendarmerie et façonne le gendarme de demain. Elle assure l’anticipation et la gestion des crises. Entre dialogue et transparence, la direction du personnel militaire veille quant à elle au bon fonctionnement de l’institution, dans le but « d’avoir des gens épanouis au travail, et bien dans leur peau ». Enfin, la direction des soutiens et des finances a pour ambition de s’adapter dans un univers devenu plus complexe, qui se caractérise par d’importantes mutualisations dans le domaine de la logistique et de l’informatique, cette dernière restant un pôle d’excellence de la gendarmerie.

Au delà du dossier, la revue 318 fera le point sur le protocole de valorisation des carrières, des compétences et des métiers du 11 avril 2016 et fera découvrir au lecteur les diverses facettes de la coopération franco-espagnole. La partie associative montrera le dynamisme des Amis de la Gendarmerie, tandis que le supplément à la revue présentera les multiples actions de communication et de soutien à la gendarmerie conduites par nos comités.

000 Carole reportage DGGNLe prochain congrès des Amis de la Gendarmerie se tiendra les 24 et 25 juin 2017 au siège de la DGGN à Issy-les-Moulineaux. C’est donc tout naturellement que le choix de notre prochain dossier s’est porté sur « La fonction Direction et la DGGN ». Carole GRECO notre journaliste y travaille déjà.

Dès qu’une revue trimestrielle parait, le comité de rédaction des Amis de la Gendarmerie s’est déjà réuni et a mis sur les rails le chantier de la revue suivante. C’est ainsi que, dans la perspective du congrès d’Issy-les-Moulineaux, il a été décidé que la revue n° 318 qui paraîtra au mois du mai comprendra un dossier présentant la fonction « Direction » et présentera dans le détail la direction générale de la gendarmerie nationale.

Dans le même temps, Carole GRECO, la journaliste de notre association, commence à rassembler la documentation sur le futur dossier et prend les rendez-vous pour les premières interviews. C’est ainsi qu’elle a pu visiter la nouvelle DGGN et qu’elle rencontre à présent les différents acteurs de cette grande infrastructure, du directeur du cercle-mixte, au directeur général, en passant par les différents chefs de service et responsables de direction. Faire connaître à tous le fonctionnement au quotidien de la DGGN, tel est le but du prochain dossier.

000 Securité association amis gendarmerieEn adoptant l’interface sécurisée Monetico du Crédit Mutuel pour la boutique en ligne, notre association avait déjà sécurisé le paiement en ligne par carte bancaire. Une nouvelle étape vient d’être franchie avec l’adoption du protocole HTTPS pour tous nos sites.

Le protocole HTTPS vient d’être mis en place sur l’ensemble des applications internet des Amis de la Gendarmerie. Il est reconnaissable par la petite icône représentant un cadenas fermé et la mention « sécurisé » qui s’affichent dans la barre d’adresse du navigateur. L’adresse du site est d’ailleurs précédée de la mention « https:// ». Les sites n’utilisant pas ce protocole, présentent quant à eux une petite icône « i » dans un cercle, qui mentionne « Votre connexion à ce site n’est pas sécurisée » quand on clique dessus.

L'HTTPS ou HyperText Transfer Protocol Secure, littéralement « protocole de transfert hypertexte sécurisé » est la combinaison du HTTP avec une couche de chiffrement. Il permet au visiteur de vérifier l'identité du site web auquel il accède, grâce à un certificat d'authentification émis par une autorité tierce, réputée fiable. Il garantit en principe la confidentialité et l'intégrité des données envoyées par l'utilisateur (notamment des informations entrées dans les formulaires) et celles reçues du serveur. Il peut permettre de valider l'identité du visiteur, si celui-ci utilise également un certificat d'authentification client.

Le protocole HTTPS concerne le site internet proprement dit www.amis-gendarmerie.com, mais également l’application de la boutique en ligne et l’application de gestion des adhérents GestCom. Le site est également accessible par www.amis-gendarmerie.fr et, prochainement, par www.amis-gendarmerie.eu puisque nous sommes propriétaires des trois noms de domaine.

Il est à noter qu’en février 2017, le protocole de sécurité HTTPS était utilisé par environ 16,28 % de l'Internet français. Les Amis de la Gendarmerie se positionnent ainsi à la pointe du progrès au sein des associations liées à la Gendarmerie nationale. Les outils mis à la disposition de leurs adhérents et des bénévoles en charge des comités, contribuent à lutter contre la fracture numérique et attestent du sérieux de notre gestion.

 

000 revue 317 association amis gendarmerieAprès un dossier particulièrement important relatif à l’ordre public et à la gendarmerie mobile, c’est à présent au tour de la gendarmerie départementale de faire la une de notre revue trimestrielle. En abordant le thème sous l’angle de la territorialité, nous nous intéresserons plus particulièrement aux unités territoriales et à leurs 37 000 gendarmes.

Le dossier s’ouvre sur la problématique des territoires, avec les réorganisations nécessaires les concernant, des transformations successives, difficiles, et longues à prendre effet. Seront abordés les volets juridique, organisationnel, budgétaire et humain. A l’évidence, « il faut toujours placer le citoyen au cœur de la réforme » comme l’écrit Anne-Marie ESCOFFIER, notre présidente de comité de l’Aveyron, en s’appuyant sur son expérience récente d’élue et de ministre. Les collectivités territoriales constitueront le cœur du sujet, mais il sera également question de la réforme de l’État et de l’impact du numérique.

La gendarmerie territoriale, ce sont les brigades, celles qui sont suffisamment importantes pour être autonomes et les autres, regroupées en communautés de brigades. Vous découvrirez dans ce dossier l’organisation du service des unités territoriales, l’étendue de leurs missions, ainsi que la diversité des personnels qui les composent et qui assurent votre sécurité au quotidien. Vous comprendrez certainement mieux ce sentiment d’appropriation d’un territoire par les gendarmes, tel que vous avez pu le ressentir à travers les contacts que vous avez avec eux. Quelques pages d’histoire, à la suite du dossier, rappelleront la genèse de la territorialisation de la gendarmerie.

Au delà du dossier, la revue 317 revient sur le dispositif de sécurité de fin d’année qui a nécessité un engagement important de la Gendarmerie départementale et la Gendarmerie mobile. Nous faisant voyager outre-mer, elle nous présentera l’engagement de la Gendarmerie maritime en Guyane dans le cadre de l’opération interarmées « Mako ». Le plus des Amis vous parlera de l’association et annoncera le congrès 2017 qui se déroulera au siège de la DGGN à Issy-les-Moulineaux les 24 et 25 juin prochains. A noter que le supplément à la revue sera désormais joint à tous les destinataires de la revue et plus seulement aux abonnés.

000 décès association amis gendarmerieLes Amis de la gendarmerie viennent de perdre le colonel (H) Gérard PROUTEAU ancien vice-président de notre association, décédé le 15 février 2017 dans sa 96e année, et le colonel (er) Jean-Paul GULLY, président du comité de Strasbourg, décédé subitement le 17 février 2017.

Pendant sa carrière en gendarmerie, le colonel PROUTEAU s'est distingué notamment en inventant le système PROSAM de rapprochement judiciaire qui a permis à la Gendarmerie nationale de passer à l'informatisation dans ce domaine spécifique, avec un temps d'avance qu'elle a toujours aujourd'hui. Il était le père du préfet Christian PROUTEAU, créateur du GIGN. Gérard PROUTEAU fut, pendant de nombreuses années jusqu'en 2013, vice-président de notre association. La cérémonie d'obsèques aura lieu samedi 18 février à l'église de JARD-SUR-MER (Vendée). Les Amis de la gendarmerie adressent leurs condoléances attristées à son épouse, à ses enfants et à toute sa famille.

Jean-Paul GULLY était, depuis de nombreuses années, le président en exercice de notre important comité de Strasbourg. Colonel de réserve de l'armée de terre, ancien cadre de l'éducation nationale, il était engagé dans de nombreuses associations dont les Amis de la Gendarmerie qu'il animait dans le Bas-Rhin avec fidélité et passion. La cérémonie d'obsèques aura lieu mercredi 22 février à 10h au funérarium du cimetière nord à la Robertsau à Strasbourg (Bas-Rhin). Les Amis de la gendarmerie adressent leurs condoléances attristées à son fils Marc et à toute sa famille.

Actualités régionales