Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 330

 

vignetteMai 2020

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-2003-07-040.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 152 invités et aucun membre en ligne

01 CartesCe lundi 27 janvier 2020 dans l’après-midi, les élèves des cinq classes de CM1 et CM2 de l’école Sainte-Anne à Belley ont vécu un grand moment, comme en attestent leurs sourires, lors du retour des cartes de vœux aux enfants.

Après avoir écrit chacun une carte de Noël à un gendarme mobile déplacé outre-mer durant les fêtes de fin d’année, les enfants étaient ravis de réceptionner les cartes de remerciements des gendarmes mobiles, avec leurs vœux venus de si loin « de l’autre côté de la Terre » dira l’un d’eux, mais aussi des cadeaux-souvenirs de la Martinique. L’enthousiasme de la première heure des enseignantes n’avait pas faibli. « Quelle belle initiative » diront-elles en voyant l’émerveillement des enfants, remerciant les Amis de la Gendarmerie d’avoir initié cette opération. Complémentairement à l’envoi aux 72 militaires de l’escadron de Belley, le comité de l’Ain a associé à l’opération, le gendarme du groupement de gendarmerie départementale de l’Ain détaché en OPEX au Mali.

Nous attendons le retour de ce dernier, toujours en mission au Mali, pour clore l’opération Cartes de Noël par une « journée découverte » qui s’inscrira dans le parcours pédagogique des sections CM1 et CM2, vraisemblablement en mai prochain. Cette journée sera à la hauteur de l’engagement que toutes les parties prenantes, à savoir l’école, l’escadron et le comité de l’Ain des Amis de la Gendarmerie.

42 1 VoitureAfin d’afficher le soutien des Amis de la Gendarmerie aux gendarmes, dans l’exécution de leurs missions, le comité de Saint-Étienne a financé le flocage du véhicule de la brigade de contact.

Le groupement de gendarmerie départementale de la Loire a mis en place sa brigade territoriale de contact qui a pour but d’entretenir un lien permanent avec la population afin de la rassurer. Le fonctionnement de ce type d’unités repose sur un contrat opérationnel adapté aux spécificités de chaque bassin de vie.

Pour se réapproprier le territoire, il était nécessaire de disposer d’un véhicule qui sillonne les communes et les hameaux éloignés des casernes. Mais il fallait également que ce véhicule soit clairement identifié. C’est chose faite grâce à l’association des Amis de la Gendarmerie, puisqu’à l’initiative de sa présidente, madame Sylvie LIOGIER,  le comité de Saint-Étienne a offert le flocage de la voiture.

38 3 Cie et PMoLe 30 décembre 2019, à la caserne de la compagnie de gendarmerie départementale de Vienne, le comité des amis de la gendarmerie de Vienne-Isère-Rhodanienne, représenté par monsieur Emmanuel VARALDI, son président, et madame Raymonde COULAUD, sa trésorière, a remis une caméra-piéton au peloton motorisé (Pmo) de Chanas, ainsi qu’un kakemono et un écran pour rétroprojecteur à la compagnie.

Cette opération s’inscrit pleinement dans la mission que s’est donnée notre association, de soutenir les gendarmes dans l’exécution de leurs missions par des actions concrètes financées par les comités locaux. La remise s'est déroulée en la présence du capitaine (TA ) Laurent COSMAO, commandant la compagnie de Vienne, du capitaine Julien ROQUES, commandant en second, du capitaine KUPCZYK, adjoint au commandant de compagnie, ainsi que de la majore BARD, commandant en second le PMo de Chanas et de trois militaires du PMo.

Ces éléments permettront d'améliorer la formation et la communication au niveau de la compagnie de gendarmerie départementale et la sécurisation des patrouilles du PMo, dans leurs missions de sécurité routière et de contrôle des flux.

69 1 VisiteÀ l’invitation de Michèle HINGREZ, présidente du comité de Lyon, les Amis de la Gendarmerie, accompagnés des réservistes citoyens du Rhône, ont participé le 13 décembre 2019, à une visite du « Grand cycle de l’eau » (ancien et moderne), organisée par Jean-Paul COLIN, réserviste citoyen membre des Amis de la Gendarmerie et vice-président de la métropole.

La journée commença par la visite de l’ancienne usine des eaux de Saint-Clair, située à Caluire sur la rive droite du Rhône, dans laquelle on peut encore voir une pompe de Cornouailles et deux bassins filtrants avec des voûtes soutenues par des piliers et une galerie d’aspiration. L'ensemble est inscrit à l'inventaire des monuments historiques depuis 1988. La pompe de type Cornouailles est classée monument historique depuis 1991, quant à la construction de l'usine de traitement des eaux de Saint-Clair, elle a été lancée en application d'un décret de 1853 de l'empereur Napoléon III.

La visite s’est poursuivie par la découverte du centre de pilotage de l’eau du Grand Lyon, situé à Rillieux-la-Pape, avec trois grands axes, production, canalisation et consommation, l’ensemble faisant l’objet d’un suivi et d’une surveillance continue. L’eau du Grand Lyon est gérée par l’entreprise VEOLIA (en DSP), qui produit, distribue et contrôle un réseau de 4 000 km d’eau potable. La matinée se clôtura par un repas convivial, en présence du général Alain KERBOULL, commandant en second la région de gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes, du colonel Mathieu DEMEZY, conseiller pour les affaires métropolitaines à la région de gendarmerie Auvergne Rhône-Alpes et du colonel Thibaut LAGRANGE, commandant du groupement de gendarmerie départementale du Rhône, lesquels ont accompagné les participants tout au long de la visite.

38 5 CybersécuritéLes Amis de la Gendarmerie de Meylan en Isère ont organisé une conférence intitulée « cela n’arrive pas qu’aux autres, tous concernés », sur les escroqueries et la cybercriminalité. Cette conférence a été animée par le maréchal des logis-chef Éric POZZI, référent régional à la sécurité économique de la région de gendarmerie d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour cette rencontre, le conférencier était accompagné par les deux référents de l’Isère, en présence du colonel Yves MARZIN commandant du groupement de gendarmerie départementale de l’Isère, du chef d’escadron Serge TOIRE, commandant de la compagnie de Meylan, du maire de Saint-Ismier, Henri BAILE qui nous accueillait à l’Agora et du maire de Saint-Nazaire-les-Eymes, Michèle FLAMAND. Après une brève présentation de l’association par le président du comité, Claude BENOIT et une introduction montrant bien l’importance du sujet par le colonel Yves MARZIN, le conférencier livra une présentation bien documentée, très intéressante, dynamique, rythmée et particulièrement pédagogique, en éclairant ses propos d’exemples particulièrement significatifs et imagés (faux patrons, ransomware, etc.). Depuis 2010, en Auvergne-Rhône-Alpes, 710 escroqueries réussies ont été déclarées aux services pour un préjudice total de 365 millions d’euros, mais il faut multiplier ces chiffres par 4 ou 5 pour s’approcher de la réalité.

Les chefs d’entreprises, responsables d’organisations, présidents et membres des différents comités et gendarmes présents, furent très attentifs tout au long de la conférence de l’expert. Ce dernier se voulait à la fois alarmant (menace permanente pour tous) et à la fois (un peu) rassurant en affirmant que l’être humain est la première cause de ces déboires et que les solutions relèvent fréquemment du bon sens. Il termina son intervention en évoquant les quatre principales actions de la gendarmerie destinées à prévenir ce type de risques (conférences, plaquettes et messages d’alerte, dispositif par exemple « opération tranquillité entreprise », prédiagnostic de sécurité). La conférence fut suivie d’un moment sympathique d’échanges autour du verre de l’amitié.

Actualités régionales