Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 326

 

Revue 326Mai 2019

Gend Info n° 407


Gendinfo 407 gie large

Décembre 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

09-2003-07-226.jpg

Accès rédacteur

Qui est en ligne ?

Nous avons 283 invités et aucun membre en ligne

000 Revue 327 réduiteDans la torpeur du mois d’août, l’équipe de rédaction vient de boucler la revue n° 327 qui paraîtra à la fin du mois. Le dossier traitera de la chaîne de l’intervention, de la brigade territoriale au GIGN.

Ce dossier, particulièrement lié à l’actualité récente, montre comment la doctrine relative à l’intervention a évolué depuis les attentats de 2015, en faisant converger les acteurs de la politique de sécurité de notre pays, conduisant à un schéma national d’intervention. Ce dispositif a renforcé la collaboration des unités d’intervention et défini les notions de primo-arrivant et de primo-intervenant. Dans ce cadre, la gendarmerie tient toute sa place grâce à l’organisation intégrée de ses unités. Elle s’appuie tout d’abord sur ses unités territoriales et mobiles dont le pragmatisme et l’adaptabilité sont au cœur du dispositif. Sur ce socle, elle a mis en place une chaîne spécialisée s’appuyant sur le GIGN dont le professionnalisme n’est plus à démontrer. Enfin elle s’est dotée de capacités adaptées : négociateurs, spécialistes NRBC et NEDEX, équipes cynophiles, tireurs d’élite, robots et drones… en accordant une grande place à la formation et à l’entraînement au plus près des situations réelles. Le GIGN s’y distingue par ses capacités de pénétration par utilisation d'explosifs et, depuis son origine, ses tireurs d'élite. Il s'est toujours astreint à un entrainement collectif très poussé. Ce dossier est complété par le témoignage incontournable du préfet Christian Prouteau, fondateur du GIGN, qui évoque le tournant des années 1970 en matière d’intervention.

Outre le dossier, cette édition évoque la communication 3.0 de la gendarmerie et rend compte du colloque organisé par la DGGN sur « La transformation au cœur de la gendarmerie », à travers un résumé des actes du colloque présenté par notre nouvelle vice-présidente Anne-Marie Escoffier. La dernière partie de la revue relate le congrès annuel de notre association avec une assemblée générale marquée par un rapport d’activité et un rapport financier très positifs. Enfin, un coup de chapeau est donné à nos six nouveaux membres mécènes.

000 EntenteJeudi 27 juin 2019, le général de corps d’armée (2eS) Jean COLIN, en qualité de secrétaire général de l’Entente Gendarmerie, a réuni les présidents d’association présents, au siège des Amis de la Gendarmerie.

Depuis le 1er avril de cette année, les Amis de la Gendarmerie assurent le secrétariat général de l’Entente Gendarmerie pour l’annuité 2019-2020. Comme toutes les salles de réunion de la caserne Tournon, lieu habituel des rencontres, étaient occupées, c’est tout naturellement que le général COLIN a invité les présidents d’association ayant répondu présent en cette journée de canicule, au siège des Amis de la Gendarmerie. Il a donc accueilli le général de corps d’armée (2eS) Edmond BUCHHEIT, président du Trèfle, le colonel (R) Luc DELNORD, président de Association nationale des réservistes et des sympathisants de la gendarmerie, le colonel (er) Patrice GRAS, président des Ailes de la Gendarmerie et Michel MARQUANT, président de la Confédération française d'associations de retraités et pensionnés de la gendarmerie pour ce rendez-vous trimestriel.

A l’occasion de cette rencontre il a été décidé d’admettre comme nouveau membre, l’Association nationale des anciens et anciennes gendarmes auxiliaires (ANAAGA) qui s’était portée candidate. Ont également été précisés les conditions de représentation des associations, et les modalités de validation des communiqués et des lettres, établis au nom de l’Entente. Le général de corps d’armée (2eS) Edmond BUCHHEIT, président du Trèfle, a exposé ensuite les nouvelles orientations de son association. Enfin, les participants ont évoqué la proposition du directeur de l’Essor, ouvrant son journal à toutes les associations liées à la Gendarmerie.

000 fondationJeudi 27 juin 2019, le général de corps d’armée (2eS) Jean COLIN participé au Conseil d’administration de la Fondation Maison de la Gendarmerie en tant qu’administrateur représentant les Amis de la Gendarmerie.

Le conseil d’administration a tenu sa réunion statutaire du début de l’été, afin d’examiner le rapport d’activité et le rapport financier. Tous deux ont été adoptés à l’unanimité. Il a ensuite validé les nouveaux membres du Conseil et examiné un ordre du jour très dense. Ce dernier s’inscrit dans le droit fil des nouveaux statuts qui accordent une très large autonomie à la Fondation en matière de gouvernance et de gestion.  Le général de division (2eS) Jean-Jacques TACHÉ a donné les conclusions du séminaire de réflexion qui s’est tenu début juin sur les orientations stratégiques à adopter pour les années à venir. Les travaux vont s’intensifier dès la rentrée, avec une réunion supplémentaire du conseil d’administration, le 3 octobre prochain.

Le général COLIN a présenté les propositions formulées par la commission des prix qu’il préside. Le conseil a validé à l’unanimité les nouveaux montants de la souscription, ainsi que les tarifs des établissements familiaux pour 2020. Il a également retenu la refonte de la grille tarifaire des centres de vacances pour les jeunes, à présent basée sur le prix coûtant du séjour, assorti d’une dégressivité de 10% à 50% selon les catégories de participants. S’agissant de la stratégie à adopter en matière de tarifs, il a demandé à centrer les efforts sur l’élargissement du périmètre des souscripteurs et l’augmentation du taux de remplissage, plus que sur la revalorisation annuelle des tarifs. Il a notamment proposé un soutien de la DGGN vis-à-vis de l’active et des écoles, ainsi que la mise en place d’une prime de résultats pour les délégués dans les écoles et pour les directeurs d’établissement. La réunion s’est achevée par un déjeuner convivial, permettant notamment d’accueillir le lieutenant-colonel SARRAZIN, nouveau directeur de la fondation.

000 Prix 1000 Prix 2Pour la première fois en 2019, l’association « Les Amis de la Gendarmerie » s’est jointe au « Trèfle » et à « l’Épaulette » pour remettre un prix, lors de la cérémonie de fin d’année de l’école des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN). Le choix s’est porté sur le prix de l’engagement associatif.

Dans le cadre de sa vocation de soutien à la gendarmerie, l’association s’est engagée depuis trois ans à aider les promotions sortantes de l’EOGN. Elle les accompagne ainsi dans leur projet de défi social et sportif, ainsi que pour l’organisation du salon littéraire. Afin de financer le salon, elle avait mis en place, il y a deux ans, une recherche de dons sur Internet et fait réaliser la bande-annonce par une société de production. Dans le droit fil de cette démarche, les Amis de la Gendarmerie ont décidé de décerner un prix, récompensant l’engagement associatif des officiers-élèves de la promotion sortante. Ce prix rappelle les actions bénévoles menées par l’association au profit de la gendarmerie. Il illustre également ce que ces jeunes officiers pourront faire, en étant des officiers ouverts vers leurs concitoyens, des officiers impliqués dans la vie sociale et associative.

Mercredi 26 juin 2019, le général Jacques (2eS) MOREL, président du comité de Versailles des Amis de la Gendarmerie, représentait le président national pour remettre un 1er et un 2e prix de l’engagement associatif à deux officiers choisis par leurs pairs. Le 1er prix a été décerné à la sous-lieutenante Frédérique MICHEL qui s’est engagée tout au long de sa scolarité au profit d’associations, en recueillant par exemple des aides pour les restos du cœur. Elle s’est également investie dans l’organisation du défi social et sportif. Le 2e prix a été attribué au sous-lieutenant Gérald FOURNIER, coorganisateur du défi social et sportif, opération caritative et de cohésion qui a rassemblé près de 600 participants. Les Amis de la Gendarmerie renouvellent leurs félicitations à ces jeunes officiers.

000 CAA l’occasion de leur congrès, les délégués représentant les comités locaux des Amis de la Gendarmerie, réunis en assemblée générale, ont renouvelé leur conseil d’administration. Ils ont choisi quatre nouveaux administrateurs dont l’un a été élu au poste de vice-président.

Le conseil d’administration des Amis de la Gendarmerie compte 18 membres et est renouvelé par tiers chaque année. En 2019, sept postes étaient à pouvoir en raison de la démission annoncée du colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président du comité de Meurthe-et-Moselle. Trois administrateurs ont été réélus, Jean-Luc RUGA, Guy CORREA et Michel FOUCAULT, les deux derniers étant reconduits dans leurs fonctions respectives de trésorier général et de secrétaire général. Quatre nouveaux administrateurs les ont rejoints, Anne-Marie ESCOFFIER, présidente du comité de l’Aveyron, Michèle MORATO, présidente du comité de Laval-Château-Gontier, Thierry EMS, président du comité de Mulhouse, et Jacques CHARLOT, président du comité de Reims. A l’occasion de la première réunion du Conseil, Anne-Marie ESCOFFIER a été élue vice-présidente, dans le poste libéré par Jocelyn TROUSLARD.

Le conseil d’administration est investi, d’une manière générale, des pouvoirs destinés à gérer l’association et son patrimoine dans le cadre des résolutions des assemblées générales. Il est tenu informé du fonctionnement de l’association. Il se prononce sur les grandes orientations la concernant. Il vote le budget prévisionnel présenté par le bureau et fixe les orientations notamment en matière de gestion des actifs. Il arrête les comptes annuels de l’association. Plus spécialement, le conseil d’administration prépare l’assemblée générale, vote le règlement intérieur et le règlement financier, le plan de communication, la charte graphique, les nominations de membres d’honneur, il prononce les exclusions d’adhérents pour motif grave, approuve le programme général du congrès annuel et l’affiliation à toute union d’associations. Il se réunit habituellement en novembre et mars, ainsi qu’au congrès national, mais est plusieurs fois consulté par voie informatique.

Actualités régionales