Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 334

 

vignette 334Mai 2021

Gend Info n° 413


large

Mars/Avril 2020

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-07-05-27.jpg

Accès rédacteur

Qui est en ligne ?

Nous avons 47 invités et aucun membre en ligne

Les Amis de la Gendarmerie poursuivent leur politique RH en recrutant une nouvelle assistante administrative dans le cadre d’un contrat de formation en alternance. Une seconde employée viendra compléter le dispositif début septembre.

La décision avait été prise d’organiser le siège national des Amis de la Gendarmerie autour d’un délégué général et de deux assistantes administratives suivant une formation en alternance, le tout complété par des cadres bénévoles, issus du bureau national ou en charge de la boutique. Ce dispositif sera complet dès la rentrée de septembre.

Nous avons déjà accueilli, le 1er juillet 2021, une première assistante en la personne de Coralie BLANCHON. Âgée de 20 ans, elle est titulaire d’un BTS « Support à l'action managériale » et prépare à présent un Bachelor « ressources humaines » en alternance, au sein de l’organisme de formation Icademie. Elle a déjà fait plusieurs stages ou jobs étudiants, dont deux stages d’assistant-manager, et a contribué à l’organisation d’un salon. Elle sera donc prête à participer à la préparation d’un prochain congrès. Outre ses compétences en bureautique et ses aptitudes pour le travail administratif, elle fait de l’équitation et possède le galop 1 et 2.

Après plus de deux mois de travaux, les employés du siège national et les cadres bénévoles des Amis de la Gendarmerie travaillant en son sein, ont pu prendre possession des locaux rénovés.

Le chantier majeur qui a bouleversé le service du siège durant plusieurs semaines et occasionné la fermeture temporaire de la boutique et des retards dans le traitement des dossiers, s’est enfin achevé. Il offre des locaux plus fonctionnels, plus accueillants et plus sécurisés. Le secrétariat s’est installé dans des bureaux refaits, bénéficiant d’un réseau informatique rénové. La boutique s’est installée dans des locaux plus fonctionnels, avec un stockage amélioré. Enfin, les conditions de travail et d’accueil bénéficient d’une cuisine et de sanitaires refaits à neufs.

Le déménagement puis le réemménagement ont permis de faire le tri de nombreuses archives, permettant de mesurer la grande capacité de la déchiqueteuse du secrétariat. Notre délégué général, qui a suivi le chantier de bout en bout, multipliant les initiatives pour optimiser les travaux, a profité de ce grand nettoyage pour mettre en place de nouvelles procédures afin d’optimiser le travail de chacun.

Le siège est fin prêt pour accueillir les visiteurs à la rentrée de septembre, avec son délégué général, ses deux nouvelles assistantes administratives en contrat d’alternance et ses cadres bénévoles.

Photo visioDepuis le début de l’année 2021, des visioconférences hebdomadaires ont été mises en place pour favoriser les échanges d’information entre les responsables des bureaux des comités et l’équipe nationale.

Des visioconférences hebdomadaires avaient été instaurées en décembre 2020, à l’issue de l’assemblée générale à distance du mois de novembre, principalement pour faciliter la gestion administrative et comptable des comités. Ces « rencontres du mercredi » sont devenues des espaces virtuels d’échange entre les échelons locaux et l'échelon national. Elles constituent un lieu de partage d'informations et servent à mieux se connaître entre cadres des Amis de la Gendarmerie.

Réunissant de petits groupes d’une douzaine de participants, elles permettent aux présidents et trésoriers de comité de poser des questions au président national, au délégué général, aux membres du Conseil d’administration ou aux délégués intercomités. Elles sont l’occasion de tester de nouvelles idées, d’émettre des suggestions, de déceler des difficultés, afin d’améliorer le fonctionnement de l’association. Mais surtout, ce sont des sourires et des témoignages de sympathie qui favorisent la cohésion.

Photo equipe nationale réduiteA l’occasion de leur assemblée générale 2021, les Amis de la gendarmerie ont élu ou réélu huit membres de leur Conseil d’administration et renforcé la commission rayonnement.

Dans le cadre du renouvellement en 2021 du conseil d’administration, huit postes étaient à pourvoir, six liés au renouvellement par tiers et deux consécutifs à la démission de Guy CORREA, trésorier général et Nicole ARTICO, trésorière générale adjointe, qui avaient annoncé leur départ de longue date pour des raisons personnelles.

Cinq administrateurs qui se représentaient ont été reconduits. Il s’agit de Jacques LEMOINE secrétaire général et président du comité 60-2-Senlis, de Michèle MERY secrétaire générale adjointe et présidente du comité 75-1-Paris, de Jacques CHARLOT président du comité 51-2-Reims, d’Alain LEFRANC président du comité de 72-1-Le Mans et de Jacky LAMBERT délégué intercomités pour les Pays-de-la-Loire.

Trois nouveaux membres ont rejoint le conseil d’administration. Ce sont Jacques HEBRARD vice-président du comité 73-1-Chambéry et correspondant départemental pour la Savoie, qui devient 3e vice-président national et qui rejoint la commission rayonnement, Marc SAMPO trésorier du comité 94-1-Val-de-Marne qui prend les fonctions de trésorier général adjoint et Michel CHAIX président du comité 84-1-Avignon.

Photo statuts réduiteLe projet de modification des statuts approuvé par l’assemblée générale extraordinaire de juin 2021 comporte cinq modifications destinées principalement à conforter la politique de rayonnement des Amis de la Gendarmerie et à tirer les enseignements de la crise sanitaire.

La plus simple, mais la plus chargée de sens, consiste à remplacer le terme « communication » par celui de « rayonnement » afin d’adopter une terminologie qui correspond mieux à l’objet statutaire, mais également pour éviter un amalgame avec les actions de communication que mènent généralement les associations pour se faire connaître ou pour récolter des dons et qui relèvent du fonctionnement associatif.

Il s’agissait également de tirer les leçons de la crise sanitaire qui a perturbé toutes les associations, en permettant la tenue des assemblées générales ordinaires et des assemblées générales extraordinaires sous forme de visioconférence avec vote à distance, en précisant les délais d’envoi des documents statutaires. Corrélativement, la possibilité de tenir des assemblées générales mixtes (ordinaires et extraordinaire) a été ouverte.

Dans le même registre, afin de fluidifier la tenue des réunions, les statuts modifiés permettent la tenue des réunions du conseil d’administration et du bureau sous forme de visioconférences avec vote à distance, en précisant les règles de représentation. Enfin, les attributions du président national ont été complétées pour lui permettre l’embauche de salariés après avis du bureau, en précisant les missions qui peuvent leur être dévolues.

Photo AGO réduiteChaque association est dans l’obligation légale de tenir une fois par an une assemblée générale ordinaire (AGO) destinée à approuver la conduite administrative et budgétaire, à valider la ligne politique suivie et à désigner les nouveaux administrateurs tels que le prévoient les statuts.

L’assemblée générale a ainsi validé à l’unanimité le rapport d’activité relatif à un exercice caractérisé par la poursuite du développement de l’association, dans la continuité des orientations proposées en 2012 et validées dans les statuts en 2013, en confirmant les axes stratégiques sur lesquels il s’appuie.

Elle également validée à l’unanimité le rapport financier et donné quitus aux administrateurs pour l’année 2020. Ce rapport présentait des produits d’exploitation s’élevant à 714 885 €, des charges d’exploitation d’un montant de 681 487 €, pour un résultat positif de 33 398 € après provisionnement d’un montant de 30 000 € pour les appels à projets 2021.

Elle a approuvé à une très large majorité la reconduction du montant des cotisations annuelles et de l’abonnement à la revue (99,1 %), ainsi que du taux de la dotation de fonctionnement de communication et de soutien (DFCS) qui devient la dotation de fonctionnement, de rayonnement et de soutien (DFRS) et du montant plafond des nouveaux comités (90,2 %).

L’élection des nouveaux administrateurs a vu la désignation de Michel CHAIX, Jacques CHARLOT, Jacques HEBRARD, Jacques LEMOINE, Michèle MERY et Marc SAMPO pour un mandat de 3 ans, d’Alain LEFRANC pour un mandat de 2 ans et de Jacky LAMBERT pour un mandat d’un an, tous à une très large majorité des voix.

Photo AG réduiteCrise sanitaire oblige, le congrès annuel de l’association n’a pu se tenir en juin 2021. Comme l’année passée, l’assemblée générale ordinaire s’est tenue à distance, avec un vote par correspondance et une clôture en visioconférence. Elle s’est accompagnée d’une assemblée générale extraordinaire destinée à valider une modification des statuts.

Les représentants des comités, les administrateurs et les délégués intercomités ont ainsi reçu communication le 7 juin 2021 du rapport d’activité, du rapport financier, du rapport du commissaire aux comptes, des comptes financiers 2020 avec proposition d’affectation du résultat et du projet de budget pour 2021, pour approbation par vote par correspondance.

Il leur a également été proposé la détermination des cotisations annuelles et de l’abonnement à la revue, ainsi que du taux de la dotation de fonctionnement de communication et de soutien (DFCS) et le montant plafond octroyé aux nouveaux comités.

Enfin ils ont eu communication des candidatures pour le renouvellement par tiers du conseil d’administration. 8 postes étaient à pourvoir dont 6 pour un mandat de 3 ans dans le cadre du renouvellement par tiers du CA et 2 pour des mandats de 2 et 1 an à la suite à la démission de deux administrateurs.

Comme toute modification des statuts doit être approuvée par une assemblée générale extraordinaire, celle-ci a été convoquée conjointement à l’assemblée générale ordinaire pour valider un projet élaboré depuis l’année dernière par le bureau national et le conseil d’administration.

Photo EOGN réduiteDans le cadre de la fin de scolarité des officiers élèves et pour mettre à l'honneur certains d'entre eux, trois associations ont participé à la remise des prix le jeudi 24 juin 2021 à 16 heures en amphithéâtre Moncey

Le Trèfle, société d’entraide des élèves et anciens élèves de l’EOGN a remis le prix du major de promotion, le Rotary-club de Melun a remis le prix de l'éthique professionnelle (1er et 2ème prix), tandis que les Amis de la Gendarmerie, représentés par leur président national, remettaient le prix de l'engagement associatif (1er et 2ème prix).

À travers ce prix, les Amis de la Gendarmerie veulent promouvoir l’engagement bénévole auprès des officiers rejoignant leur première affectation, forts des savoir-faire et savoir-être qui leur ont été enseignés durant leur scolarité à l’EOGN. C’est aussi l’occasion de leur montrer la singularité de notre association qui n’existe que dans le but d’œuvrer au profit de la Gendarmerie.

Gend harmonie réduiteA l’occasion de la fête de la musique, la gendarmerie nationale diffusera sur Gendinfo.fr et sur ses réseaux sociaux  un concert intitulé "Gend'Harmonie", regroupant les formations musicales de la garde républicaine et de la gendarmerie mobile.

Ecoutez des extraits en avant-première : https://fromsmash.com/zs-6~m4Gkz-ct?e=amVhbi5jb2xpbkBvcmRpc2VydmljZXMuZnI%3D

La Garde républicaine possède dispose de quatre formations instrumentales et une formation vocale : la Fanfare de cavalerie, la Musique, l'Orchestre, le Choeur de l'armée française et les Trompes de chasse https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/garde-republicaine/decouverte/demonstrations/les-formations-musicales. La La Musique de la gendarmerie mobile fait quant à elle partie des musiques militaires de la place de Paris, placée sous l’autorité du Commandant de la Région de Gendarmerie de Paris et du Gouverneur militaire de Paris.

Le concert qui sera donné par ces formations a été enregistré dans 4 lieux emblématiques: le Château de Versailles, le Quartier des Célestins, la DGGN à Issy Les Moulineaux et sur la Seine, avec le concours des Yacht de Paris. Les ambiances créées sont originales et modernes, interprétant des morceaux choisis du groupe Indochine, de Johnny hallyday, de Queen, Pharrell Williams, Luis Mariano et tant d'autres.

Gend 20.24Notre association était représentée à travers son président national lors de la présentation du projet GEND 20.24 par la DGGN, lors d’une visio-conférence organisée le 15 juin 2021.

Le plan stratégique GEND 20.24, porté par le général d’armée Christian RODRIGUEZ, Directeur général de la gendarmerie nationale, est un plan de transformation de la gendarmerie. Le slogan « Répondre présent, pour la population, par le gendarme » résume cette ambition. « Répondre présent », c’est ce que la population attend de la gendarmerie. « Pour la population », c’est l’objet même de sa mission. « Par le gendarme », c’est la méthode qu’entend utiliser l’institution.

Compte tenu de leur objet et de leur rôle, qui s’inscrivent dans un des 4 piliers de GEND 20.24, « S’engager ensemble et en confiance », les associations signataires de la « charte gendarmerie des associations » occupent toute leur place dans ce plan. C’est pour cela que le cabinet du DGGN s’est proposé de leur présenter GEND 20.24 de façon à ce qu’ils en comprennent les objectifs, qu’ils en perçoivent la portée et l’esprit qu’ils puissent, à leur tour, en être des ambassadeurs.

C’est pour cela que les Amis de la Gendarmerie donneront la parole à la DGGN pour une nouvelle présentation de GEND 20.24, lors de la visioconférence qui clôturera leurs assemblées générales le 25 juin prochain. Ils envisagent de décliner cette initiative à travers des conférences qui seront organisées au plan régional au profit de leurs adhérents. Dans cette perspective, ils ont élargi le périmètre de leur licence de visioconférence pour rassembler jusqu’à 500 auditeurs.

Photos revueMalgré les contraintes sanitaires liées à la pandémie, la revue n° 334 du mois de mai 2021, dont le dossier traite de la révolution des empreintes génétiques, a été mise en production. Elle sera livrée au cours de la deuxième quinzaine du mois de juin. Vous pouvez en avoir un aperçu sur notre site.

Le dossier de cette nouvelle édition nous fait voyager de la scène de crime au laboratoire, en nous exposant la révolution des empreintes génétiques. Au-delà de la technique, apparaît une fois de plus la grande cohérence du système intégré de la gendarmerie et l’efficacité de sa chaine criminalistique. Du technicien en identification criminelle au spécialiste de l’IRCGN, en passant par les cellules d’identification criminelle, ils sont avant tout gendarmes au service de l’enquête. Ce dossier nous fait découvrir toute l’ingéniosité des personnels de la gendarmerie, possédant souvent un haut niveau scientifique et technique, allié à une capacité d’innovation et de projection opérationnelle en tout lieu et en tout temps.

Dans cette deuxième revue de l’année notre vice-présidente, Anne-Marie Escoffier, nous dresse un tableau sur la diversité et l’égalité en gendarmerie. Loin des clichés et de l’image traditionnelle du gendarme, elle nous fait découvrir des aspects méconnus de cette institution, ancrée sur ses traditions mais ouverte sur la modernité. A la fin de la revue, la vie associative montre que, malgré la crise, les Amis de la Gendarmerie poursuivent leur croissance. Quelques graphiques illustrent mieux que de longs discours le dynamisme de notre association.

Photo CAMalgré la crise sanitaire, la gouvernance de notre association ne s’est pas interrompue et le conseil d’administration s’est réuni le 31 mai 2021 en visioconférence. Cette réunion importante était centrée sur les questions budgétaires et la préparation des assemblées générales.

Le président national a rappelé les grandes lignes des assemblées générales ordinaires (AGO) et extraordinaires (AGE) qui se dérouleront comme l’an dernier avec un vote par correspondance. Elles débuteront avec l’envoi, le 7 juin 2021, des documents statutaires pour l’AGO et d’un projet de modification des statuts soumis à l’AGE. Elles seront clôturées par une grande visioconférence le 25 juin 2021 à 9h30, au cours de laquelle interviendra le major général de la gendarmerie. Les votes seront enregistrés jusqu’au 21 juin à 14h. Ils comprendront comme chaque année l’élection de nouveaux administrateurs dans le cadre du renouvellement par tiers du Conseil d’administration.

A la faveur d’un ordre du jour centré sur les questions budgétaires, le trésorier général a pu présenter dans le détail, les comptes de l’exercice écoulé ainsi que le projet de budget pour 2021. Le budget 2020 présente un excédent de 33 000 €, tandis que celui de 2021 est construit à l’équilibre, selon une logique prudentielle. Les deux, comprennent une provision de 30 000 € au profit des comités, pour les appels à projets de l’année suivante. Le conseil d’administration a validé l’ensemble des propositions qui seront soumises au vote des assemblées générales. Il a été convenu d’une réunion en présentiel le 8 septembre 2021, pour marquer la relance de la vie associative perturbée par la crise du coronavirus.

Actualités régionales