Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Gend Info n° 407


Gendinfo 407 gie large

Décembre 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

09-2003-06-013 .jpg

Accès rédacteur

Qui est en ligne ?

Nous avons 213 invités et aucun membre en ligne

Revue 326 réduiteÀ l’occasion du 10e anniversaire de l’intégration de la gendarmerie au sein du ministère de l’Intérieur, la revue n° 236 de mai 2019 revient sur les transformations permanentes de notre institution qui sont bien antérieures à cet événement, mais qui se sont accélérées depuis dix ans.

Ainsi, la gendarmerie est une des institutions françaises qui s’est le plus réformée au cours des siècles. Depuis le Moyen-âge, la Maréchaussée, devenue la Gendarmerie, a traversé l’histoire en s’adaptant continuellement à son environnement. La gendarmerie n’a pas peur du changement. De par son maillage territorial, elle vit à l’unisson de la Nation, s’adaptant aux évolutions des territoires. Cette adaptation continue de son organisation s’est accompagnée d’une évolution constante du management et de la formation des cadres. Pour autant elle a su conserver son organisation hiérarchique militaire, imposant au chef de tout niveau, le respect de la mission, et lui confiant l’autorité sur l’ensemble des moyens mis à sa disposition. Le gendarme a su tirer profit de la révolution téléinformatique, pour devenir aujourd’hui, un gendarme connecté. Par la formation continue qui lui est dispensée tout au long de sa carrière, il s’adapte aux moyens les plus modernes mis à sa disposition. Son statut militaire renforce l’esprit de corps et garantit sa disponibilité.

Outre le dossier relatif aux changements intervenus au sein de la gendarmerie, cette nouvelle édition présente, en quelques pages, le commandement du soutien opérationnel de la gendarmerie qui constitue un des grands commandements de l’institution. L’année 2019 étant une année d’anniversaires, ce numéro comporte un zoom sur les 30 ans de la concertation et un autre sur les 50 ans du centre national d’entraînement des forces de Saint-Astier. Enfin, il montre une vie associative très riche, avec le bilan du conseil d’administration du mois de mars, la dynamique des adhésions et des nouveaux présidents organisée autour d’une chaîne bien huilée de bénévoles, ainsi que les nouveautés en matière de partenariats, ouvrant de nouvelles possibilités de logement à Paris. La revue sera envoyée au cours de la seconde quinzaine du mois de mai et recevra une diffusion spéciale vers les préfets, les magistrats et les présidents de conseils départementaux.

000 chinoisC’est en compagnie de monsieur Robert THOMAS, résidant en Belgique et adhérent des Amis de la Gendarmerie, en sa qualité de président de l’Association internationale tactique de la police et de commissaire international de la World Police & Fire Games, accompagné de l'ancien membre émérite du GIGN l'adjudant-chef LEFEBVRE, que les Amis de la Gendarmerie ont reçu en leur siège une délégation chinoise, le mercredi 17 avril 2019.

Michèle MERY, secrétaire générale adjointe et Jacques LEMOINE, administrateur, ont ainsi accueilli, au nom du président national, une délégation chinoise de la police de Chengdu, composée de messieurs HE GANG et HUAN ZHANG, accompagnés de madame YANG FEI. Grâce à la très intéressante représentation de monsieur HUAN ZHANG et après que leurs hôtes eurent eux-mêmes situé et documenté l’association « Les Amis de la Gendarmerie », ils furent informés des nombreux avantages pour les athlètes de la police et des pompiers que la ville de Chengdu, organisatrice des World Police & Fire Games (WPFG) 2019 qui se tiendra du 8 au 18 août 2019, propose aux plus de 15 000 athlètes inscrits à cette date. Les organisateurs de ces 18e WPFG ont souhaité faciliter l’accès, notamment au niveau budgétaire, à tous les athlètes désireux de découvrir, en marge de leurs compétitions sportives, l’Asie sous ses facettes culturelles, touristiques et géographiques, au travers de la métropole de Chengdu qui compte 22 millions d'habitants.

Pour ce faire, neuf installations sur l’ensemble du Grand Chengdu permettent de recevoir, dans les conditions les plus exceptionnelles, les épreuves des 56 disciplines sportives différentes. Au niveau budgétaire, il convient de considérer que l’ensemble des frais de déplacement locaux et des visites sont pris en charge par l’organisation. Restent à la charge de l’athlète exclusivement les frais d’hébergement et de restauration qui malgré des conditions luxueuses, restent très contenus. S'y ajoute l'opportunité pour les délégations nationales et au-delà des échanges conviviaux, de rencontrer des entreprises chinoises potentiellement fournisseurs de matériels.

Les représentants des Amis de la Gendarmerie garderont le vif souvenir de la convivialité et la simplicité qui ont prévalu tout au long de cette riche après midi, au cours de laquelle se sont succédé présentations respectives et échanges de cadeaux. Nos amis chinois ont dit être très intéressés par le lien tissé par l'association entre les gendarmes d'active et la société civile et qu’ils partageront leurs souvenirs dans leur revue de la Police de Chengdu. Pour notre part, nous prévoyons de consacrer dans la prochaine revue n° 327 d’août 2019, une pleine page de présentation sur les WPFG 2019 Chengdu qui, de plus, a l'honneur de constituer le berceau de la colonie nationale de Pandas.

000 ententeLe président de la FNRG, monsieur Jean-Claude FONTAINE, a réuni vendredi 29 mars 2019, les associations composant l’Entente Gendarmerie. A cette occasion, il a passé le relais du secrétariat de cette instance au général de corps d’armée (2e S) Jean COLIN, président national des Amis de la Gendarmerie.

L’Entente Gendarmerie regroupe neuf associations qui ont décidé en 2016 de signer une convention, afin de mettre en commun leurs potentialités pour soutenir la Gendarmerie nationale. S’agissant d’une structure informelle, l’un des présidents des associations signataires exerce, pour une durée d’un an, la fonction de secrétaire de l’Entente. C’est à ce titre que Jean-Claude FONTAINE, président de la FNRG a convoqué cette réunion périodique en invitant les représentants de la DGGN.

Le colonel Louis-Mathieu GASPARI, à rappelé aux participants l’organisation des structures de concertation et présenté le colloque du 2 avril 2019 organisé à l’occasion des 30 ans de la concertation au sein du monde militaire. Le colonel William VAQUETTE a, quant à lui, fait un exposé particulièrement documenté sur les enjeux de la réforme des retraites. Le général COLIN a conclut la réunion et pris la fonction de secrétaire de l’Entente pour une durée d’une année.

000 FondationLe président national des Amis de la Gendarmerie a participé le vendredi 29 mars 2019 au conseil d’administration de la Fondation Maison de la Gendarmerie

Les présidents de trois associations membres de l’Entente Gendarmerie (le Trèfle, la FNRG et les Amis de la Gendarmerie), ainsi que le président de l’UNPRG, font partie du Conseil d’administration de la Fondation. Celle-ci œuvre au quotidien au profit des personnels militaires et civils de la Gendarmerie ainsi que de leurs familles. Elle occupe ainsi une place de premier plan dans l’accompagnement social de notre communauté.

L’ordre du jour de cette réunion a été marqué par la désignation d’un directeur délégué, chargé de représenter au quotidien le président de la Fondation dans le fonctionnement courant. Figurait également au programme de la réunion, l’engagement de la Maison de la Gendarmerie dans la reconstruction des blessés par le sport et leur reconnaissance institutionnelle. Lors du tour de table, le général de corps d’armée Jean COLIN, président national des Amis de la Gendarmerie, a insisté sur le soutien à apporter à la nécessaire convergence entre la Fondation Maison de la Gendarmerie et la Caisse nationale du Gendarme, afin de renforcer les œuvres sociales de l’institution autour de la plateforme commune que constitue « Entraide Gendarmerie ».

000 assembleeLa Commission d'enquête sur les forces de l'ordre, mise sur pied au sein de l’Assemblée nationale, a reçu les présidents d’association de l’Entente Gendarmerie le mercredi 27 mars 2019.

Cette commission est chargée de réaliser un état des lieux sur la situation, les missions et les moyens des forces de sécurité, qu’il s’agisse de la police nationale, de la gendarmerie ou de la police municipale. Elle tenait à entendre les représentants des associations liées à la Gendarmerie et regroupées au sein de l’Entente, sur les thèmes de l’ordre public, la police de sécurité au quotidien, les conditions de vie et de logement des personnels de la Gendarmerie, les équipements et l’emploi de la réserve.

Fort de son expérience à la direction des soutiens et des finances, comme sous-directeur de l’infrastructure et des équipements et comme responsable de l’organisation et des effectifs de la gendarmerie, le général COLIN a souligné l’insuffisance notoire des budgets dédiés à l’immobilier. En effet, les crédits du plan de relance de l’immobilier qui s’élèvent à 105 millions d’euros, ne représentent que le tiers d’un besoin annuel de 300 millions d’euros d’investissement, nécessaires au maintien en condition et au renouvellement d’un parc domanial de 5,2 millions de mètres carrés, selon les normes admises par la profession. Il a salué l’intérêt marqué des parlementaires pour la Gendarmerie et rappelé que 55 députés et une vingtaine de sénateurs sont membres des Amis de la Gendarmerie.

Le général de corps d’armée (2e S) Edmond BUCHHEIT, président du Trèfle, a quant à lui évoqué la problématique des effectifs et le renouvellement de véhicules de la gendarmerie mobile : blindés (plus de 40 ans), véhicules de commandement (plus de 20 ans) et Irisbus (plus de 12 ans et fort potentiel). Les représentants des associations de réservistes ont insisté sur la diminution, pour la deuxième année consécutive, des crédits de la Réserve.

Actualités régionales