Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 333

 

vignetteFévrier 2021

Gend Info n° 413


large

Mars/Avril 2020

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

05-2003-03-271.jpg

Accès rédacteur

Qui est en ligne ?

Nous avons 167 invités et aucun membre en ligne

revue 333La revue 333 du mois de février vient d’être mise au routage, elle sera dans les boites aux lettres la semaine du 29 mars 2021. Nous prions nos lecteurs de nous excuser pour cet envoi tardif, lié notamment à la crise sanitaire. La revue de mai sera probablement diffusée en juin, mais nous espérons vous livrer dans les délais, les revues d’août et de novembre.

Le dossier de cette nouvelle édition traite de la transformation de la gestion des ressources humaines au sein de la gendarmerie. Il présente le pari audacieux, de mettre en mouvement cette force humaine, à une époque où se succèdent les crises, pour la préparer aux enjeux à venir. La mobilisation de ses officiers, sous-officiers, gendarmes adjoints et personnels civils, à l’appui des nouvelles technologies, ne veut pas être simplement un moyen d’intervenir au bénéfice des seuls gendarmes, mais a pour ambition d’apporter un meilleur service à la population.

Cette première revue de l’année présente également l’enseignement à distance et l’enseignement des langues en gendarmerie, ainsi que le musée de Melun. Elle rend également hommage aux gendarmes tués le 22 décembre dernier. Enfin, dans sa dernière partie, elle rend compte de l’assemblée générale de 2020 qui s’est tenue à distance en s’achevant par une visioconférence ouverte à tous les comités. Le supplément de la revue montre que l’action des Amis de la Gendarmerie se poursuit malgré la crise et que le soutien à la gendarmerie reste concret et généralisé.

Visio 25 3Chaque semaine, deux visioconférences permettent aux cadres de l’association dans les comités, aux membres du conseil d’administration et aux employés du siège national, d’échanger sur des sujets divers, contribuant ainsi à un développement important des échanges et à un renforcement de la cohésion en leur apprenant à mieux se connaître. Les visioconférences du 24 mars 2021 ont fait se rencontrer une quinzaine de personnes.

La crise sanitaire, à travers ses restrictions, le confinement, le couvre-feu, la limitation des déplacements a considérablement limité les rencontres entre les responsables de notre association. Pour autant, elle nous a conduits à développer de nouveaux modes d’échanges, par le télétravail et les visioconférences.

Deux visioconférences sont ainsi ouvertes chaque semaine, afin de contribuer à l’information des comités qui le souhaitent, pour les conseiller, répondre à leurs questions et écouter leurs suggestions. Ces vacations ont lieu en principe chaque mercredi à 9h et 18h. Un email donnant le lien vers la visioconférence est envoyé chaque début de semaine aux présidents et trésoriers de comité, ainsi qu’aux délégués intercomités et aux membres du conseil d’administration. En outre, il est proposé en complément d’aborder différentes thématiques intéressant les comités.

Brève Soutien sportif 2Dans le contexte lié à la propagation du coronavirus, 6 compétitions sportives ont été organisées et suivies pour l'année 2020.
A l’inverse, 5 compétitions prévues pendant le confinement ont été déprogrammées Ainsi, 3 équipes sportives participant aux championnats de France de la Gendarmerie ont été ajoutées au calendrier et seules les épreuves de cyclisme et de golf se sont déroulées comme prévu et ont été suivies par nos comités.

 En résumé, ce sont 6 actions qui ont donné lieu à un soutien de la part d'un comité et seules 4 brèves ont été finalisées. Pour mémoire l'association a mené également l'année précédente 6 actions et réalisé 5 brèves. Le soutien financier mis en place par le président national a été très apprécié par les comités engagés dans ces épreuves sportives. Ce soutien d'un montant de 200 € est destiné a permettre l'achat d’éventuelles récompenses telles que coupes, médailles...

Brève 63 Hommage national aux militaires de la gendarmerie dAmbertSous la présidence de monsieur DARMANIN, ministre de l’intérieur et de madame PARLY ministre des armées et en présence du général d’armées Christian RODRIGUEZ, directeur général de la gendarmerie nationale, les honneurs militaires ont été rendus au Lieutenant Cyrille MOREL, à l’Adjudant Rémi DUPUIS et au brigadier Arno MAVEL, tués par un forcené lourdement armé, dans la nuit du 22 au 23 décembre 2020 au lieu-dit «  Le Cros » alors qu’ils portaient secours à sa compagne réfugiée sur le toit et sur le point de succomber dans l’incendie de la maison allumée par le tueur.

En ce 28 décembre après-midi, malgré le froid glacial, l’émotion et la tristesse étreignent la petite ville d’Ambert (6.700 habitants) envahie par une foule considérable massée devant un écran géant, place Charles De Gaulle, retransmettant en simultanée la cérémonie qui se déroule place du Pontel au cœur de la cité, dont l’accès restreint est règlementé. La sécurité du site est assurée par l’escadron de gendarmerie mobile de Clermont-Ferrand (63). Tout l’espace aux abords de la place,  hormis le centre où sont alignés les cercueils drapés de tricolore, est occupé par les familles endeuillées, les maires de l’arrondissement d’Ambert ceints de leur écharpe,  les élus départementaux et régionaux, les représentants des autorités administratives départementales,   de très nombreux officiers, gradés et gendarmes du groupement du Puy-de-Dôme, au premier rang desquels figure leur chef, le général Eric MARCHAL, les autorités de police, les commandants des unités militaires du département, les associations locales et du monde combattant, un détachement des pompiers de la ville,  ainsi que le comité d’entente des associations gendarmerie du Puy-de-Dôme. Face à eux, le drapeau de la gendarmerie d’Auvergne et sa garde, la batterie fanfare de la garde républicaine et un peloton de gendarmes départementaux sous les armes, assurent le rituel militaire de la cérémonie.

Après le discours ministériel retraçant minutieusement le parcours de chacun des militaires, victimes du devoir, ils sont décorés de la croix de chevalier de la légion d’honneur, de la médaille de la gendarmerie nationale avec palme de bronze (citation à l’ordre de la nation) et de la médaille d’or de la sécurité intérieure. Ils sont promus respectivement au grade de Lieutenant-Colonel, de Major et de Gendarme.

Une demi-heure plus tôt, au cours d’une prise d’armes spécifique, l’Adjudant-Chef Bertrand BOYON, commandant le peloton de surveillance et d’intervention de la compagnie d’Ambert, blessé à la cuisse lors de l’intervention et déjà titulaire de la médaille militaire, avait reçu la croix de chevalier de la légion d’honneur, la médaille de la gendarmerie nationale avec palme de bronze, et la médaille d’or de la sécurité intérieure des mains du général d’armées Christian RODRIGUEZ, directeur général de la gendarmerie nationale.

Les amis de la gendarmerie étaient représentés, lors de la cérémonie officielle d’hommage national aux trois militaires de la compagnie d’Ambert, par monsieur Didier MIGNE, ancien gendarme auxiliaire, porte-drapeaux et par le Lieutenant-Colonel (er) Guy BONNAFOUS Président délégué du comité du Puy-de-Dôme.

Zoom CALa crise sanitaire liée au coronavirus et les contraintes qui en résultent, n’ont pas altéré le fonctionnement de notre association. Ainsi, le bureau national a poursuivi ses réunions mensuelles et le conseil d’administration a diversifié ses réunions, à la faveur des visio-conférences.

Le bureau national assure la gestion courante de l’association. Il veille à l’exécution des délibérations prises par le conseil d’administration et les assemblées générales et se réunit en principe tous les mois. La réunion du 21 décembre 2020 a permis de valider la nomination de nouveaux présidents de comité et la création de deux comités supplémentaires à Chalon-sur-Saône et Lorient dans la cadre de la politique de démultiplication menée depuis sept ans. Les Amis de la Gendarmerie comptent à présent 189 comités. La crise sanitaire n’a que peu érodé les effectifs (-1,5%) alors même que le montant des contributions est en augmentation (+1,2%) grâce à la croissance du nombre de membres bienfaiteurs et de membres mécènes.

Notre association est administrée par un conseil d’administration investi, d’une manière générale, des pouvoirs destinés à gérer l’association et son patrimoine, dans le cadre des résolutions des assemblées générales. Il se réunit en principe trois fois par an, à l’automne, au printemps et lors du congrès annuel. Le travail en visio-conférence a permis de programmer des réunions supplémentaires, pour mieux faire circuler l’information et échanger davantage. Il s’est ainsi réuni avant Noël le 22 décembre 2020.

Actualités régionales