Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

02-2003-17-041.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 114 invités et aucun membre en ligne

15 journee information association amis gendarmerieLe 30 avril 2016, une trentaine d’adhérents des amis de la gendarmerie du Cantal a visité la compagnie de gendarmerie départementale d’Aurillac pour leur toute première action.

Depuis la réactivation du comité du Cantal, initiée il y a deux ans par le précédent président René PAGIS, il avait été décidé d’organiser plusieurs manifestations, afin de réunir les amis de la gendarmerie dans le Cantal. C’est chose faite pour la première. Nos amis ont tout d’abord été accueillis par le lieutenant-colonel Emmanuel GUILLOU, nouveau commandant du groupement du Cantal. Ensuite le chef d’escadron DEBONNE, commandant de la compagnie d’Aurillac, a présenté aux participants l’organisation territoriale et les moyens mis en œuvre pour la gestion des différents évènements sur sa zone de compétence.

Il a rappelé que le groupement de gendarmerie du Cantal est composé de trois compagnies (Aurillac, Saint-Flour et Mauriac), elles-mêmes organisées en communautés de brigades. Cette organisation territoriale, adaptée aux zones de vie, permet aussi de faire face aux nouvelles menaces comme les escroqueries sur internet, le démarchage frauduleux et la délinquance itinérante. Le commandant de compagnie peut aussi s’appuyer sur un peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) et une brigade de recherche en charge des enquêtes judiciaires importantes. Le commandant de compagnie a souligné l’importance de la sensibilisation des jeunes, grâce à l’intervention des référents scolaires, aux formations anti-drogue, ou à la participation aux journées d’orientation professionnelle. Pour faire suite aux attentats, la gendarmerie a également participé, aux côtés du rectorat, à l’élaboration des plans particuliers de mise en sécurité des établissements scolaires.

Pour une meilleure compréhension du fonctionnement et des missions de la compagnie, les participants ont ensuite été répartis en cinq ateliers conduits par le centre d’opérations et de renseignements de la gendarmerie, le PSIG, la communauté de brigades d’Aurillac, la brigade de recherche et la cellule d’identification criminelle. Cette très riche matinée s’est clôturée par un cocktail qui a permis au président du comité, Jean-Sébastien BONHOMME, de remercier très chaleureusement la compagnie d’Aurillac au nom de la trentaine d’amis de la Gendarmerie du Cantal présents. Le chef d’escadron DEBONNE et ses équipes, ont permis une meilleure compréhension des missions et de l’organisation de la gendarmerie dans le département. Un repas pris en commun s’est ensuite déroulé au Bistrot du Boucher à Aurillac.

15 nouveau president association amis gendarmerieAvec le parrainage de René PAGIS, précédent président du comité du Cantal, monsieur Jean-Sébastien BONHOMME a été mandaté par le général de division Pierre DURIEUX comme président du comité départemental en ce début d’année 2016.

Âgé de 43 ans, il exerce la profession de chef d’entreprise dans le domaine de la sécurité électronique en Auvergne. Auparavant, il a servi durant 16 années dans les armées, dont 8 années en gendarmerie nationale. Sa dernière fonction militaire était celle de commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Saint-Flour dans le Cantal. Tombé véritablement sous le charme de ce territoire de montagne, il a décidé avec sa famille de s’y installer depuis maintenant presque 9 ans.

Jean-Sébastien BONHOMME est resté réserviste opérationnel au sein du groupement où il exerce les fonctions d’officier en charge de la communication et du recrutement. Cette mission lui permet de rester actif au service de la population et de continuer à transmettre les valeurs de la gendarmerie aux jeunes générations. « Le mandat de président du comité Cantal des Amis de la gendarmerie est pour moi une continuité dans cette mission de promotion des valeurs portées par la gendarmerie ». En tant qu’adhérent des Amis de la Gendarmerie, son engagement permet en effet d’afficher l’engagement de notre association à promouvoir la Gendarmerie Nationale dans la société civile.

43 galette haute loire association amis gendarmerieLa première rencontre de l'année rassemble traditionnellement les plus fidèles autour de la galette des rois. C’est l’occasion d'échanger les vœux entre nous, mais aussi avec l'active, à travers ses chefs qui nous font régulièrement l'amitié et l'honneur d'être des nôtres.

Ce 23 janvier, le "patron" des gendarmes de la Haute-Loire s'est fait représenter. Comblé d'honneurs en 2015, sans doute avait-il peur que sa modestie ait à souffrir des félicitations des uns et des autres. En effet, le lieutenant-colonel Jérôme PATOUX a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 14 juillet, puis promu colonel le 1er janvier. C'est donc le lieutenant-colonel Thierry BLOCH qui est venu faire connaissance avec notre petit groupe, accompagné du capitaine Jérôme LADET, adjoint au commandant de compagnie du Puy-en-Velay.

Le mot d'accueil du président ne pouvait faire l'impasse sur les attentats terroristes vécus par notre pays en 2015, avec le souhait que pareilles horreurs ne se produisent plus jamais. C'était aussi l'occasion d'évoquer la montée en puissance des forces de Gendarmerie, avec ses conséquences sur la sérénité des relations avec la Police Nationale qui semble redouter un grignotage de ses territoires et prérogatives. Après avoir brièvement relaté les activités du comité au cours de l'année, le président déplorait les trop nombreuses défections d'adhérents qui, n'osant pas démissionner, attendent leur radiation pour non paiement de cotisation. C'était donc l'occasion de lancer à chacun un appel à s'investir dans le recrutement.

Le lieutenant-colonel BLOCH, après avoir dit sa satisfaction d'être parmi nous, parlait des enseignements à tirer des drames de l'année écoulée et des mesures déjà prises ou envisagées. Répondant à la curiosité de son auditoire, il ajoutait quelques précisions sur les PSIG Sabre, les PI2G et les résultats attendus du nouveau système NéoGend. Après quelques chiffres sur les sujets qui tiennent chacun à cœur, notamment les cambriolages, les accidents et leurs causes, nous pouvions passer à la dégustation de la galette en se donnant rendez-vous le 16 février à la caserne, pour l'hommage aux personnels victimes du devoir.

63 cérémonie Billom association amis gendarmerie réduiteChaque année la population de Billom et des environs commémore la terrible rafle allemande du 16 décembre 1943 qui a ébranlé la vie de cette région. Les Amis de la gendarmerie du Puy-de-Dôme étaient, à plusieurs titres, acteurs de cette cérémonie de mémoire.

Ainsi, en marge des manifestations officielles, comme tous les 16 décembre à la brigade de Billom, un hommage est rendu à l'adjudant André ROBINET, héros de la résistance en Auvergne qui commandait cette brigade où une plaque à sa mémoire orne le mur près de l'entrée.

Une gerbe a été déposée par ses enfants Michel ROBINET et Bernadette BOURDIN-ROBINET tous deux membres des amis de la gendarmerie, en présence des gendarmes de la brigade et du lieutenant-colonel (er) Guy BONNAFOUS, président délégué du comité du Puy-de-Dôme. A travers ce geste symbolique, l’un des objets de notre association qui consiste à transmettre les valeurs de la gendarmerie aux jeunes générations prend tout son sens.

63 dejeuner rencontre association amis gendarmerieComme il est de tradition chaque fin d’année, le comité du Puy-de-Dôme des Amis de la Gendarmerie a organisé un déjeuner-rencontre le samedi 31 octobre 2015 au restaurant de l'hôtel Royal-Saint-Mart à Royat où il a maintenant ses habitudes.

Après avoir fait un point de situation sur l'association et le comité, le lieutenant-colonel (er) Guy BONNAFOUS, président du comité du Puy-de-Dôme, a présenté les actions et les participations effectuées au cours de l'exercice écoulé, avant de rendre hommage aux amis décédés. Ils étaient 7 cette année, en comptant le général MALABRE, dont la brillante carrière a été retracée non sans une grande émotion.

C'est ensuite le colonel Patrick PEYRAMAURE commandant en second de la région de gendarmerie d'Auvergne qui leur a présenté les dernières évolutions de l'Arme et les perspectives touchant notamment à la surveillance territoriale de certaines unités. Celles-ci, placées géographiquement en limite de circonscription de brigades redéployées des départements limitrophes, pourraient étendre leurs contrôles à ces territoires, afin de gagner encore en efficacité. Il a terminé son propos en remerciant l'association pour l'intérêt et le soutien qu'elle apporte à la gendarmerie.

Actualités régionales