Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

04-2003-05-086.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 109 invités et aucun membre en ligne

03 2 Reprise à MontluçonAvec la sortie de la 348ème promotion d’élèves gendarmes de l’école de Gendarmerie de Montluçon, le comité de Montluçon a repris de l’activité dès la fin de la pause estivale.

La cérémonie de sortie d’école fut l’occasion pour le comité de Montluçon de rencontrer ses nouveaux interlocuteurs à savoir le colonel LORON, nouveau commandant d’école, le colonel TAUPIN nouveau commandant de groupement et Ondine LALOE, la nouvelle capitaine, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Montluçon, dont le mari, officier supérieur de gendarmerie, prendra la direction des études de l’école en fin d’année.

Comme c’est à présent la tradition, les Amis de la Gendarmerie enregistrent à l’issue de chaque cérémonie une adhésion locale de qualité et en profitent pour distribuer les flyers composés spécialement pour les familles assistant à l’événement. Ils ont en projet, un partenariat dans le domaine de la communication avec la compagnie de gendarmerie à travers leur page Facebook et des idées de coopération avec l’école pour l’année 2016.

15 première réunion association amis gendarmerieLe comité du Cantal des Amis de la Gendarmerie s'est réuni pour la première fois après une période de sommeil, le samedi 13 juin 2015 au mess de l'escadron de gendarmerie mobile d'Aurillac.

Autour du bureau composé de messieurs René PAGIS, président délégué, Pierre NICOLAS, vice-président, Philippe CHATELAIN, secrétaire, et Dominique RESLINGER, trésorier, vingt cinq adhérents se sont réunis pour une matinée de travaux et de projets. Soutenir les gendarmes dans leurs missions, promouvoir leurs valeurs notamment auprès des jeunes et consolider les liens entre la Gendarmerie et la Nation, tels sont les bonnes raisons de rejoindre les Amis de la Gendarmerie qui ambitionnent de se retrouver plus nombreux lors d'une prochaine manifestation.

Le colonel FABRE commandant le groupement de gendarmerie du Cantal a exposé devant le comité les axes forts de son action dans le département et les dernières évolutions de la Gendarmerie. La rencontre s'est terminée par un vin d'honneur et un repas convivial.

63-Chez Pompiers association amis gendarmerieLe 20 mai 2015, le comité puydômois des Amis de la Gendarmerie a visité le centre de secours principal de Clermont-Ferrand, accueilli par monsieur GOUTTEBEL président du conseil général et le lieutenant-colonel BESSEYRE chef de centre.

Avec l’intégration de la gendarmerie au sein du ministère de l’intérieur, les gendarmes ont accru leur coopération avec les autres composantes de la sécurité intérieure et de la sécurité civile. Dans le même esprit, notre association suit le mouvement et c’est le sens de cette visite.

Le capitaine TOURTET présenta aux visiteurs le service départemental d'incendie et de secours, placé sous la double autorité du préfet et du président du conseil général. Les sapeurs-pompiers du département du Puy-de-Dôme disposent de 830 véhicules ou engins et bénéficient d'équipements performants. Les statistiques recensent 48 067 interventions, soit une toutes les 11 minutes. La plateforme d'appels, couplée avec celle du SAMU, traite 1 appel toutes les 3 minutes, soit un total annuel de 173 873 appels.

A l'issue des présentations ils assistèrent à un exercice de désincarcération. L'intervention n’aura duré qu'une vingtaine de minutes, ponctuée par une salve d'applaudissements saluant la performance. C'est au cercle mixte que le groupe "finalisa la manœuvre" convaincu de la nécessaire complémentarité des soldats du feu avec les militaires de la gendarmerie nationale, afin d’assurer dans les meilleures conditions la sécurité de nos concitoyens.

63 commémoration décorations association amis gendarmerieA la droite des autres armes de  la base de défense de Clermont-Ferrand, la gendarmerie départementale d'Auvergne a participé brillamment à la cérémonie commémorative du 8 mai 1945, lors de la prise d'armes qui s'est déroulée place de Jaude dans la capitale auvergnate, au cours de laquelle un membre du comité du Puy-de-Dôme a été décoré.

Outre l'attribution de nombreuses décorations dont bénéficièrent civils et militaires, la croix de chevalier de la Légion d'honneur a été remise à notre camarade, le lieutenant-colonel (R) Patrice BREMAUD, du comité du Puy-de-Dôme des Amis de la Gendarmerie, par le Colonel Philippe REUL commandant la région de gendarmerie d'Auvergne et le groupement du Puy-de-Dôme.

Une distinction bien méritée au regard de ses mérites éminents et de son implication sans faille à la tête de la réserve opérationnelle du groupement de gendarmerie départementale du Puy-de-Dôme. Les objectifs de la réserve, qu’elle soit opérationnelle ou citoyenne, rejoignent en effet ceux de notre association, à savoir le rayonnement au profit de la gendarmerie nationale et le soutien des gendarmes dans leurs missions. Au nom de tous les adhérents du comité du Puy-de-Dôme nous lui renouvelons nos très vives félicitations

03 Coup de Foudre Montluçon association amis gendarmerie Répondant à l’invitation du comité des Amis de la Gendarmerie de Montluçon, mais aussi des auditeurs IHEDN de l’Allier et des officiers de la réserve citoyenne de l’Allier, Raymond PICCOLI, astrophysicien, directeur du laboratoire de recherche sur la foudre et réserviste citoyen de la gendarmerie nationale, a captivé près de deux heures l’auditoire présent, par un diaporama scientifique extraordinaire illustrant son propos d’expériences vécues dans le monde entier.

Nul doute que les Montluçonnais présents le 8 avril 2015 à l’école de Gendarmerie observeront le prochain orage de façon différente après la conférence de monsieur PICCOLI. Ce cantalou d’adoption, après de brillantes études à l’université de Harvard où il intégra le Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, forma au tout début des années 90 le groupe d’étude sur la foudre qui devint par la suite le laboratoire de recherche sur le foudre dont le siège, partagé un temps avec les États-Unis, est désormais situé au cœur du parc naturel régional des Volcans, à Champs-sur-Tarentaine dans le Cantal. L’effectif compte 16 scientifiques de haut niveau dont 4 gendarmes, sous-officiers et officiers de gendarmerie qui étudient les phénomènes orageux.

Expert internationalement reconnu le Professeur PICCOLI a expliqué les causes de dysfonctionnements naturels constatés depuis quelques années avec les dérèglements climatiques. A partir de faits avérés et prouvés, dans le cadre d’enquêtes liées à des impacts aux dégâts collatéraux conséquents, le chef d’escadron PICCOLI s’est aussi impliqué à démontrer que la foudre reste un domaine où bien des questions restent à ce jour sans réponses.

La foudre, c’est annuellement en France : 30 000 têtes de bétail foudroyées, 250 clochers détruits ou fortement endommagés, 45 000 installations électriques mises hors d’usage, des milliers d’incendies (35 % des incendies sont causés par la foudre). Ce sont aussi entre 20 et 40 décès et près de 100 blessés. Ces situations donnent lieu à des enquêtes au cours desquelles la gendarmerie est sollicitée. Les techniciens en investigations criminelles de la gendarmerie ont bénéficié de journées d’instruction leur permettant d’aborder les enquêtes avec de nouvelles idées, de nouveaux paramètres à prendre en compte, en élargissant grandement le champ des possibles. A ce jour les connaissances distillées aux unités ont permis d’appuyer entre 50 et 80 dossiers annuellement.

Actualités régionales