Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-05-85-37.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 128 invités et aucun membre en ligne

63 nouveau cdrLe 2 décembre 20017, les Amis de la Gendarmerie du Puy-de-Dôme, recevaient le colonel Philippe OTT, nouveau commandant du groupement de gendarmerie départementale du Puy-de-Dôme et adjoint au commandant de la région de gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes. Ce dernier, en présence des nombreux adhérents, fit le point sur l'évolution de la délinquance et annonça les défis à relever pour l'avenir.

C'est au Royal-Saint-Mart à Royat, que le comité du Puy-de-Dôme avait convenu d'organiser sa réunion d'automne, pour dresser un bilan de l'année écoulée et livrer un état des lieux des trois dernières années. Après avoir remercié les personnes présentes, le président insista sur le niveau préoccupant des adhésions, lié à la fois aux nombreux décès survenus et au non renouvellement de cotisations, malgré les relances effectuées.  Passé ce constat il fit observer une minute de silence en hommage aux quatre adhérents disparus cette année, Jacques DERRIEN, vice-président du comité, le docteur Pierre-Anselme TAILLANDIER, le colonel honoraire de réserve Denis BOUVIER et Roland LAVAUT, journaliste retraité. Il résuma ensuite les travaux du congrès national de l'association et conclut en faisant part des résultats de la collecte réalisée au profit des gendarmes touchés par le cyclone IRMA, qui s'est élevée à 10.000 euros.

Invité à prendre la parole, le colonel Philippe OTT remercia tout d'abord l'association pour le soutien apporté aux unités, puis, après s'être présenté à l'assemblée, il fit part brièvement de son parcours de carrière. Il expliqua ensuite, dans un discours à la fois clair et convaincant, quels étaient les défis à relever pour les unités du groupement, dans le domaine du renseignement et celui de la lutte contre les atteintes aux biens qu'il considère comme étant prioritaires. Sur ce dernier point, il cibla plus particulièrement les cambriolages, touchant les particuliers et les petits commerces de la périphérie clermontoise, les considérant comme un véritable fléau. Il évoqua par ailleurs son intention de porter son action sur la police de sécurité du quotidien, la dotation de nouveaux matériels informatiques et, dans le domaine de la police judiciaire, en liaison avec le parquet, de trouver les moyens d'alléger la procédure pénale et de forfaitiser les infractions mineures. Un agréable déjeuner clôtura cette réunion riche d'enseignements.

Actualités régionales