Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 323

 

Revue 323 Page 001Août 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-11-05-14.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 98 invités et aucun membre en ligne

15 journee information association amis gendarmerieLe 30 avril 2016, une trentaine d’adhérents des amis de la gendarmerie du Cantal a visité la compagnie de gendarmerie départementale d’Aurillac pour leur toute première action.

Depuis la réactivation du comité du Cantal, initiée il y a deux ans par le précédent président René PAGIS, il avait été décidé d’organiser plusieurs manifestations, afin de réunir les amis de la gendarmerie dans le Cantal. C’est chose faite pour la première. Nos amis ont tout d’abord été accueillis par le lieutenant-colonel Emmanuel GUILLOU, nouveau commandant du groupement du Cantal. Ensuite le chef d’escadron DEBONNE, commandant de la compagnie d’Aurillac, a présenté aux participants l’organisation territoriale et les moyens mis en œuvre pour la gestion des différents évènements sur sa zone de compétence.

Il a rappelé que le groupement de gendarmerie du Cantal est composé de trois compagnies (Aurillac, Saint-Flour et Mauriac), elles-mêmes organisées en communautés de brigades. Cette organisation territoriale, adaptée aux zones de vie, permet aussi de faire face aux nouvelles menaces comme les escroqueries sur internet, le démarchage frauduleux et la délinquance itinérante. Le commandant de compagnie peut aussi s’appuyer sur un peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) et une brigade de recherche en charge des enquêtes judiciaires importantes. Le commandant de compagnie a souligné l’importance de la sensibilisation des jeunes, grâce à l’intervention des référents scolaires, aux formations anti-drogue, ou à la participation aux journées d’orientation professionnelle. Pour faire suite aux attentats, la gendarmerie a également participé, aux côtés du rectorat, à l’élaboration des plans particuliers de mise en sécurité des établissements scolaires.

Pour une meilleure compréhension du fonctionnement et des missions de la compagnie, les participants ont ensuite été répartis en cinq ateliers conduits par le centre d’opérations et de renseignements de la gendarmerie, le PSIG, la communauté de brigades d’Aurillac, la brigade de recherche et la cellule d’identification criminelle. Cette très riche matinée s’est clôturée par un cocktail qui a permis au président du comité, Jean-Sébastien BONHOMME, de remercier très chaleureusement la compagnie d’Aurillac au nom de la trentaine d’amis de la Gendarmerie du Cantal présents. Le chef d’escadron DEBONNE et ses équipes, ont permis une meilleure compréhension des missions et de l’organisation de la gendarmerie dans le département. Un repas pris en commun s’est ensuite déroulé au Bistrot du Boucher à Aurillac.

Actualités régionales