Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-2003-07-040.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 286 invités et aucun membre en ligne

50 CoutancesBien que le comité de la Manche soit sans président et sans équipe dirigeante, une première action de soutien a été opérée au profit de la compagnie de gendarmerie départementale de Coutances, à l’initiative de la déléguée inter-comités pour le Calvados, la Manche et l’Orne.

Le chef d’escadron Vincent BARAND, commandant la compagnie de Coutances, s’était entretenu avec la déléguée inter-comités des Amis de la Gendarmerie Liliane GOYCETA, connaissant dans sa précédente affectation le soutien qu’apporte l’association aux unités de gendarmerie. Il fut donc décidé, d’un commun accord, la création de quatre kakémonos pour la compagnie de Coutances. Ceci permettra aux unités de disposer un visuel personnalisé de la compagnie lors de leurs différentes réunions ou actions.

Ce lundi 11 mars 2019, Liliane GOYCETA se rendit à Coutances pour remettre officiellement ces quatre Rolls-Up, en présence du chef d’escadron BARAND, de son adjoint le capitaine EVENAS, de l’adjudant BABIN, représentant le commandant de la communauté de brigades de Lessay, de l’adjudant-chef BOSCHÉ, représentant le commandant de la communauté de brigades d’Agon-Coutainville, et du lieutenant BODIN, commandant de la communauté de brigades de Bréhal. En présence de la presse, elle détailla l’importance de l’association, son objet et sa politique de démultiplication, pour être au plus près des adhérents et des unités. Elle rappela à chacun son désir de créer un comité près de chaque compagnie, conformément à notre volonté de création du lien gendarmerie-citoyen et ainsi de mieux faire connaître l’institution.

Liliane GOYCETA lança donc un appel pour trouver des responsables pour animer ces comités auprès de chaque compagnie de la Manche. Elle précisa que les présidents des comités sont mandatés par le président national et sont issus, soit de la société civile, soit ce sont de jeunes retraités de l’arme désirant  garder un lien avec la gendarmerie et la faire découvrir à celles et ceux qui les entourent. Si vous partagez les valeurs de l’institution, rejoignez-nous sur www.amis-gendarmerie.com et faites-vous parrainer, soit par un gendarme de l’active, soit par un adhérent. Notre association nationale se compose actuellement de plus de 15 000 adhérents et dénombre sur le territoire 175 comités.

14 cartes de noelL’association Les Amis de la Gendarmerie a initié le projet d’envoi de cartes postales créées par des élèves, pour les gendarmes des escadrons en déplacement au moment des fêtes de fin d’année. Liliane GOYCETA, déléguée de l’inter-comités Calvados, Manche, Orne, a souhaité organiser cette opération au profit de l’escadron 24/3 d’Aunay-sur-Odon.

C’est la déléguée inter-comités Liliane GOYCETA qui prit contact avec le capitaine Warren GOUPIL, commandant de l’escadron 24/3 des Monts d’Aunay Calvados. Le départ avec ses hommes pour la Guyane étant programmé le lendemain de son appel, c’est donc avec le major Sylvain KORCHEF, commandant de l’unité à la résidence que la rencontre eût lieu. Liliane désirait faire connaître à la classe de CM1 de l’école élémentaire Georges Sand-Jules Verne, la gendarmerie mobile, mais aussi la gendarmerie départementale. Accompagnés du major Philippe SOINARD, commandant de la communauté de brigades d’Aunay-sur-Odon et du major KORCHEF, ils se rendirent à l’école pour rencontrer le directeur monsieur Noël DUPONT, qui accepta avec plaisir cette initiative.

Les élèves de CM1 sous la responsabilité de leur professeur madame Élise PLANCQ, se mirent au travail rapidement pour correspondre avec ces gendarmes qu’ils ne connaissaient pas. Leurs prénoms inscrits sur leurs créations, celles-ci parvinrent en Guyane pour la plus grande joie des destinataires. Le capitaine GOUPIL, entouré du lieutenant Goulven PHILLIPOT et du major Francis COUEGNAT lurent avec tout le personnel toutes ces cartes bienveillantes. Puis, chaque gendarme prit plaisir à répondre à chaque enfant et ce fut l’émerveillement à l’école.

Voici ce qu’écrivait la maîtresse madame PLANCK à propos de ces correspondances : « Les élèves étaient très impatients de les recevoir et ravis de les découvrir et de les lire en classe. J’étais moi-même émue de les voir si enthousiastes. J’ai pris plaisir à travailler ce projet de correspondance et espère pouvoir le mener de nouveau l’année prochaine ». Une rencontre à l’escadron sera programmée courant mars avec la communauté de brigades d’Aunay-sur-Odon et Les Amis de la Gendarmerie, initiateurs de ce projet. Nous ne doutons pas que la journée sera riche en questions!

DELSESCAUX BernardDans le droit fil de la politique de démultiplication des comités départementaux, se crée dans le Calvados le comité de Bayeux, dont la présidence échoit à monsieur Bernard DELSESCAUX. L’ancien comité prend le nom de comité de Caen et reste présidé par Jean CARTERON.

Première étape de la démultiplication dans le Calvados, un comité est créé sur la compagnie de Bayeux, capitale du Bessin, arrondissement côtier où s’est fait une partie du Débarquement. Bayeux fut la première ville libérée dans l’opération « Overlord », la seule restée intacte. La ville entretient la mémoire de la conquête d’Angleterre, neuf siècles plus tôt, par Guillaume le Conquérant, illustrée par la célèbre tapisserie.

Monsieur Bernard DELSESCAUX, né à Cannes il y a quelque 60 ans, a traversé la France pour raison professionnelle et, finalement, s’est installé définitivement près d’une autre côte où il peut assouvir sa passion pour la marche aquatique côtière, il est en effet animateur de la Fédération française de randonnée. « Je suis tombé dans la gendarmerie très tôt en faisant mon service militaire au peloton de gendarmerie de montagne et à la brigade de Saint-Sauveur-sur-Tinée dans le parc du Mercantour en 1975. Je suis aujourd’hui délégué du Calvados de l’association nationale des anciens et anciennes gendarmes auxiliaires. » Bernard DELSESCAUX a fait 40 ans de carrière dans la branche famille des Caisses d’allocations familiales (CAF), dans les Alpes-Maritimes de 1976 à 2001, où il a fini chef de centre à Cannes, puis à la caisse nationale, où son dernier poste était manager opérationnel, responsable du service d’intervention et d’assistance aux CAF. Il est en outre intervenant départemental de sécurité routière de la préfecture du Calvados, une autre raison d’être proche des gendarmes.

60 voeux 2019Le 17 janvier 2019, au mess de l’escadron 23/3 de gendarmerie mobile d’Argentan et sous l’égide de Liliane GOYCETA, déléguée intercomités pour le Calvados, la Manche et l’Orne, une centaine d'adhérents des 4 comités de l’Orne se sont retrouvés pour se souhaiter une bonne et heureuse année 2019, autour de la traditionnelle galette des Rois.

L’intervention en préambule du colonel BAILLARGEAT, commandant du groupement de l’Orne, suscita un grand intérêt lorsqu’il exposa l’activité 2018 des gendarmes dans le département. De nombreuses questions liées à l’actualité et des échanges interactifs marquèrent toute l’estime que portent les adhérents aux gendarmes, mettant en évidence les liens qui les unissent. Puis, au nom de tous, la déléguée interdépartementale a souhaité un prompt rétablissement aux gendarmes blessés récemment dans l'Orne, suivie d’autres prises de parole dont Jean-Claude ROMÉ, correspondant départemental de l'Orne, en lien avec l’intervention du commandant de groupement, ainsi que les présidents des 4 comités, Jean-Marie YVARD, Bruno PITROU, Bruno CONANEC et Christian GESQUIÈRE.

La déléguée, les responsables des comités et leurs présidents, le correspondant départemental s’étaient par ailleurs réunis dès le matin pour se projeter dans l'avenir, formaliser leurs échanges et rencontres dans l’idée d’un développement de leurs comités respectifs. Ils firent part de leurs réflexions sur les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir. Les prochains rendez-vous furent évoqués et notamment la visite au Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale à Pontoise, au printemps prochain. Leur objectif est de faire connaître davantage les métiers de la gendarmerie, de faire apprécier l’action des gendarmes auprès d’un large public et de soutenir ces derniers par le biais de l’association.

61 2 GacéJeudi 15 novembre 2018, le comité d’Argentan, représenté par Bruno PITROU son président et Pierre-Antoine LAMBERT son secrétaire, rejoints par Liliane GOYCETA, déléguée intercomités pour le Calvados, la Manche et l’Orne, a offert un ordinateur portable et un vidéoprojecteur à la communauté de brigades (COB) de Gacé.

Ces outils informatiques, destinés à faciliter le travail sur les trois résidences de la COB (Gacé, Vimoutiers et le Merlerault), ont été remis aux personnels de la COB de Gacé, placés sous le commandement du capitaine Richard MILLE. La remise s’est faite en l’aimable présence du capitaine Patrick SOUBIEN, commandant en second la compagnie de gendarmerie départementale d’Alençon-Argentan, et de monsieur Guy ROMAIN, maire de Vimoutiers et membre mécène des Amis de la Gendarmerie.

La COB de Gacé dispose en effet de personnels ayant la fonction de formateur relais antidrogue, mais également chargés des formations sur les nouvelles technologies et sur les permis. Jusqu’à présent, pour la mise en œuvre de leurs actions, les gendarmes étaient dépendant des installations des demandeurs (établissement scolaire, municipalités, entreprises, JDC) et, par moment, utilisaient leurs matériels informatiques personnels. À partir de maintenant, l’ordinateur portable et le vidéoprojecteur leur permettront de développer leurs actions auprès de la population en pleine autonomie. De plus, ces matériels faciliteront l’exécution de certaines enquêtes, notamment pour le visionnage de certaines vidéo projections qui sont incompatibles avec les logiciels actuellement disponibles au sein des brigades.

Actualités régionales