Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 319


revue 319Août 2017 

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

06-2003-01L-030.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 90 invités et aucun membre en ligne

61 2 depart EGM association amis gendarmerieDans le cadre de la préparation de l’opération « Cartes de Noël », les responsables des Amis de la Gendarmerie ont été invités par le capitaine Thomas ROUCH, commandant de l’escadron de gendarmerie mobile d’Argentan, avant le départ de 79 gendarmes pour la Nouvelle-Calédonie

Compte tenu de l’éloignement des gendarmes avec leurs familles pendant les fêtes de fin d’année et pour combler un peu cette séparation, le comité d’Argentan des Amis de la Gendarmerie a en effet mis en place  un partenariat avec l’institutrice des élèves de CM1/CM2 de l’école Victor Hugo d’Argentan. Dans ce cadre, les élèves vont travailler sur la Nouvelle-Calédonie et la gendarmerie, puis faire un dessin qui sera expédié à chaque gendarme pour Noël. A leur retour, au début de l’année prochaine, une rencontre sera organisée au Quartier Lescot, pour que les élèves échangent avec les gendarmes de l’escadron, dont l’adjudant Bruno CONANEC, vice-président du comité des Amis de la Gendarmerie.

Ce mercredi 18 octobre 2017, Liliane GOYCETA, administratrice nationale et déléguée inter-comités, accompagnée du président du comité d’Argentan, Bruno PITROU, ont donc été reçus avec le journaliste de Ouest-France par le capitaine Olivier NORDEZ, commandant adjoint de l’escadron et le lieutenant Mathieu JARNIGON, afin de se faire expliquer leur mission, avant le départ de 79 gendarmes (3 officiers et 76 sous-officiers) pour la Nouvelle-Calédonie, le mardi 24 octobre pour environ 90 jours, selon les évènements. Tous les 16 mois l’escadron d’Argentan part ainsi pour des missions Outre-Mer. Ce déplacement en Nouvelle-Calédonie est le 8ème pour le capitaine qui commence à bien connaître l’île, ce qui lui permet d’expliquer ce qu’est ce territoire français, la confrontation des cultures, une terre d’aventures, une chaîne de montagnes avec une faune et une flore luxuriante et un lagon extraordinaire. Pour autant, tout n'est pas paradisiaque. Il aura en charge de remplir sa mission dans des conditions parfois difficiles. Les gendarmes vont être basés dans le Nord de l’île et seront disponibles pour des missions de maintien de l’ordre. Au quotidien, ils vont intégrer des brigades territoriales qui connaissent bien la population, afin de leur fournir un appui  par des patrouilles visant à assurer la sécurité. Leur mission ne sera pas de tout repos, car la situation se tend actuellement, à l’approche du scrutin d’autodétermination qui aura lieu en 2018.

14 prevention association amis gendarmerieLe 19 juillet 2017 à Cabourg dans le Calvados, le comité local des Amis de la Gendarmerie organisait une réunion publique avec la brigade de surveillance du littoral et les personnels de la SNSM, pour sensibiliser le public et les plaisanciers aux dangers de la mer.

Cette réunion avait un triple objectif. En premier lieu, valoriser les services de l’État qui nous protègent. Il existe dans notre beau pays des gens qui se dévouent quotidiennement pour nous sauver la vie, Il faut savoir le reconnaître et le dire. Puis, aider la gendarmerie, c’est le rôle de notre association et notre but est toujours de rapprocher la société civile et la gendarmerie, pour une meilleure compréhension mutuelle, pour contribuer à améliorer le renseignement et aider ainsi  à déceler d'éventuels actes terroristes. Enfin, faire mieux connaître notre association qui compte 125 membres dans le Calvados et que nous souhaiterions plus importante.

Notre rivage et son environnement marin possèdent beaucoup de charme et n’étant pas loin de Paris ils représentent un atout important pour ceux qui souhaitent profiter de la mer le temps d'un week-end. Mondialement connu pour les événements importants qui ont marqué l'histoire, ce département est une terre marquée par son passé militaire et sur laquelle de nombreux auteurs littéraires se sont exprimés. Mais le charme n'exclut pas le danger et c’est pourquoi nous avons sollicité des intervenants reconnus pour leur compétence en matière de prévention des risques liés à l'environnement maritime. Après les interventions remarquées de la SNSM et de la brigade de surveillance du littoral de la gendarmerie maritime, il a été remis au public un flyer de conseils à suivre. Le stock restant a été confié aux gendarmes pour qu’ils puissent les distribuer lors de leurs interventions en mer. Un pot amical a clôturé cette réunion, fort utile en cette période d'affluence estivale. 

61 CORG association amis gendarmerieLes 16 et 18 mai 2017, les deux comités d'Alençon et d'Argentan des Amis de la Gendarmerie de l’Orne, avaient réuni à tour de rôle une quarantaine d'adhérents, pour une visite organisée au siège du groupement de gendarmerie départementale à Alençon. Chaque président de comité, Jean-Marie YVARD pour Alençon, ainsi que son vice-président Michel HILLION et Bruno PITROU pour Argentan, accompagnaient les visiteurs.

Ils furent accueillis pour l'occasion par le lieutenant-colonel  Patrice JOUBERT, commandant en second du groupement de l’Orne qui leur présenta l'activité et les différentes missions de la Gendarmerie sur le département. La délégation fut ensuite scindée en deux groupes dirigés sur différents ateliers permettant de mieux appréhender la mission des opérateurs du centre opérationnel de la gendarmerie d'une part et le délicat travail  des techniciens en identification criminelle d'autre part.  Durant ces journées, les adhérents eurent l'agréable surprise d'avoir la visite du colonel Pierre BAILLARGEAT, commandant le groupement, venu se joindre un moment à eux, ce qui leur permit de bénéficier de son expérience au travers des différents thèmes abordés.   

Un premier groupe put suivre les explications détaillées du major Alain LETERRIER qui leur présenta le CORG, unité dont il exerce le commandement. Les visiteurs furent impressionnés par l’activité du centre opérationnel, activé jour et nuit durant toute l'année. Ils découvrirent le difficile travail des opérateurs et leur responsabilité dans la suite à donner aux appels des usagers, en fonction de la perception qu'ils avaient de la gravité de l'événement. L’outil de géo-localisation des patrouilles, leur permit par ailleurs d’appréhender la capacité de pouvoir répondre au besoin d'intervention, par une prise en compte, au plus près de l'événement. Cette présentation fut aussi l'occasion de découvrir le nouvel outil du gendarme, la tablette informatique NEOGEND.

Un deuxième groupe fut invité à découvrir le délicat et combien nécessaire travail des spécialistes de la police scientifique du département. En premier lieu, il put s'attarder sur  le véhicule d’intervention des techniciens en identification criminelle, utilisé pour traiter les scènes de crime sur le terrain et procéder aux relevés et prélèvements scientifiques, qui pourront constituer des preuves matérielles destinées à la manifestation de la vérité. Puis une visite de la cellule d’identification criminelle (TIC) de l’Orne, présentée par l’adjudant-chef Eric JEZEQUEL, vint compléter les explications sur le travail des TIC, avec une présentation du plateau technique du groupement où sont effectuées les analyses criminalistiques des objets prélevés sur les scènes de crimes. Cette explication bénéficia en support d'une démonstration de révélation d’empreintes digitales. Cette visite passionnante se termina par le verre de l’amitié, en présence du colonel Pierre BAILLARGEAT, du lieutenant-colonel Patrice JOUBERT et de tous les personnels présents de la gendarmerie. 

61 AlsaceC'est un voyage émouvant sur les hauts-lieux de notre Histoire, qu'avec un groupe de scolaires, l’un de nos adhérents, Christophe BAYARD, vice-président de la Fondation de la France libre, président-fondateur de l’association Vive la Résistance et professeur d’histoire, a organisé du 18 au 21 avril 2017, en compagnie de membres des Amis de la Gendarmerie.

Partis d’Alençon dans un car de la société BOUBET, des membres bienfaiteurs accompagnés pour l'occasion de la déléguée inter comités Liliane GOYCETA, ont effectué leur première étape à Strasbourg, où un hommage appuyé fut rendu au général LECLERC sur la place KLEBER. L’un de nos adhérents, Fabrice BEIGNET, avait pris soin d’amener le drapeau des Combattants volontaires de la Résistance de Mortagne-au-Perche, dont le père et l’oncle de Liliane firent partie. Cet hommage fut suivi de la visite commentée du Parlement européen, ce qui ne manqua pas d'impressionner les jeunes et suscita de nombreuses questions. Puis, ce fut la visite de la célèbre cathédrale de Strasbourg qui émerveilla les scolaires. Une invitation à la mairie permit au groupe d’être reçu par l’adjoint au maire, monsieur Aziz MELIANI,  dans les magnifiques salons de l’hôtel de ville. Ce moment d’échanges se prolongea grâce à la bienveillance du chef du protocole, qui présenta un diaporama de tous les chefs d’états qui furent reçus dans ces mêmes salons. Nous  ne pouvons que le remercier pour cet accueil inoubliable.

Le voyage se poursuivit par la visite du Fort de Schoenenbourg sur la ligne MAGINOT, où 620 militaires vivaient avec comme devise « On ne passe pas ». Le groupe fut  étonné par la configuration des installations et l'importance de la structure. La visite la plus impressionnante fut cependant celle du camp de concentration de Natzweiler-Struthof et du Centre européen du résistant-déporté qui provoqua chez chacun une vive émotion, allant jusqu’aux larmes pour certains. Ne pas oublier et rendre hommage, c'est aussi préparer les jeunes à construire leur avenir. Le retour par Paris pour visiter le musée de l’Ordre de la Libération, permit ensuite à chacun de mieux appréhender les messages de valeurs qu’il nous faudra transmettre aux plus jeunes. En franchissant les Champs-Élysées, il nous vint à l'esprit la difficile tâche des forces de l’ordre pour assurer la sécurité du pays. La veille encore, un policier y avait été lâchement assassiné, alors que deux de ses camarades avaient été blessés par le même terroriste. Respect et honneur à tous les gendarmes et policiers qui assurent notre sécurité au quotidien, c'est en l'occurrence le message que les Amis de la Gendarmerie tenaient à transmettre à ceux qui feront la France de demain.

61 Galette 2017 association amis gendarmerieLe vendredi 10 février 2017, plus de 80 adhérents des comités de l’Orne s'étaient donné rendez-vous au cercle mixte de l’escadron 23/3 d’Argentan, pour le partage de la traditionnelle galette des Rois et pour un agréable moment d'échange, sous le patronage de la déléguée inter-comités et des deux nouveaux présidents de comités.

Présidée par le lieutenant-colonel Patrice JOUBERT, commandant en second du groupement de gendarmerie départementale de l’Orne, représentant le colonel Pierre BAILLARGEAT empêché, cette agréable réunion comptait parmi les invités le chef d’escadron Sébastien MOISSY, commandant la compagnie d'Alençon-Argentan, le major Freddy DECROIX, représentant le commandant d'escadron de gendarmerie mobile d'ARGENTAN, l’adjudant Laurent AUBRY et le président de l’UNPRG de l’Orne Dominique CHRIST. La déléguée inter-comités Liliane GOYCETA et les 2 nouveaux présidents Jean-Marie YVARD pour Alençon et Bruno PITROU pour Argentan, étaient pour leur part ravis de recevoir les nombreux adhérents accompagnés pour certains de leurs épouses, qui avaient fait le déplacement pour l'occasion.

Liliane GOYCETA profita de l'occasion pour rappeler le chemin parcouru depuis juin 2013, date de son premier mandat de présidente, évoquant l'ensemble des actions menées au nom de l'association. Parmi toutes ces actions, elle rappela notamment les hommages rendus sur la route Leclerc, avec Christophe BAYARD, par ailleurs vice-président de la fondation de la France Libre et président de Vive la Résistance. Puis, évoquant un grand moment de fraternité, elle rendit hommage à un événement qui, à l'initiative de Gérard BARBEY, avait permis de rassembler les gendarmes qui ont servi par le passé à la brigade du village d'EXMES, désormais fermée. Une remémoration de la vie de la brigade depuis la période de l'empire avait eu lieu et, pour honorer l'événement, Liliane GOYCETA avait réussi à obtenir la présence remarquée de gendarmes en tenue d'empire, grâce à l'association Gendarme d'Elite de la garde républicaine.

Lire la suite...

Actualités régionales