Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-05-85-37.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 180 invités et aucun membre en ligne

61 Ecublei association amis gendarmerieEn présence du lieutenant SCHMITT, commandant la communauté de brigade de l’Aigle, madame Liliane GOYCETA, présidente du comité de l’Orne des Amis de la Gendarmerie, a présenté l’association et le concept de « participation citoyenne » à monsieur LAMBLA, maire et adhérent, ainsi qu’à son conseil municipal.

Grâce au diaporama de la présidente, tous les conseillers ont pu découvrir en détail notre association, son logo et ses significations, l’objet de l’association et les 5 raisons de la rejoindre : promouvoir les valeurs de la Gendarmerie, les transmettre aux jeunes - ce qui revêt une grande importance pour la présidente car, dit-elle « ce sont eux, la France de demain » - consolider les liens, entretenir un réseau et soutenir des actions en faveur de la population. L’une d’entre elles, qui consiste à soutenir les gendarmes dans leurs missions au service de la population, fut consacrée ce mardi soir à expliquer la participation citoyenne.

En effet, nous pouvons lutter ensemble contre les vols et les cambriolages, mais il importe de le faire dans le cadre très précis du décret ministériel du 22 juin 2011. C’est ainsi que le commandant de groupement de gendarmerie départementale de l’Orne a souhaité s’appuyer sur le comité ornais, pour initier ce dispositif dans le département. Dans ce cadre, le maire est un acteur clé de la sécurité publique et de la prévention de la délinquance sur son territoire. C’est pour cela qu’un protocole de participation citoyenne est signé entre le Maire, le Procureur de la République et le Préfet. Les retours d’expérience ont mis en évidence une baisse significative de la délinquance d’appropriation dans les secteurs où le dispositif est opérationnel.

Ce dispositif n’a pas vocation à se substituer à l’action de la gendarmerie. Il consiste à sensibiliser les habitants en les associant à la protection de leur propre environnement et recrée du lien bénéfique pour chacun. La municipalité et les référents volontaires sont instruits par le « référent-sûreté » de la gendarmerie et établissent ainsi un lien privilégié de communication sur les actes de délinquance de leur commune. Il ne s’agit aucunement de délation ou de ronde, mais seulement d’observer ce qui se passe d’anormal près de chez soi et d’avoir le réflexe d’avertir la gendarmerie, mais d’une manière organisée et efficace.

Le commandant de communauté de brigade a répondu aux questions des conseillers sur ce protocole de participation citoyenne et il espère pouvoir le mettre en place rapidement dans cette commune. La présidente a distribué à chacun le bulletin d’adhésion des Amis de la Gendarmerie et nous nous sommes quittés après la photo de groupe pour immortaliser cette soirée instructive. Un grand merci à tous les membres de ce conseil municipal dont trois sont adhérents de l’association pour leur accueil et leur écoute attentive.

Actualités régionales