Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-11-05-14.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 72 invités et aucun membre en ligne

 

61 Saint Astier association amis gendarmerie réduiteNeuf adhérents du comité de Paris, dont la présidente Michèle MERY, ainsi que sept adhérents du comité de la Sarthe, se sont joints aux Amis de la Gendarmerie de l’Orne pour découvrir ce haut lieu qu’est le Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie. Ce voyage en commun, initié par Liliane GOYCETA, présidente du comité de l’Orne, s’est déroulé du 15 au 17 mai 2015.

Partis à 4 h du matin avec un car confortable de l’entreprise Coupris de la Ferrière-aux-Étangs, après un arrêt à la gendarmerie d’Alençon et un autre au péage de Le Mans-Nord, nos 34 adhérents des comités de l’Ouest ont récupéré les 9 amis parisiens à la gare d’Angoulême. Arrivant à midi au centre d’entrainement de Saint-Astier, ils y retrouvèrent le général de division (2s) Pierre DURIEUX, président national des Amis de la Gendarmerie, le général DUBOIS, vice-président du comité de l’Orne et l’adjudante Yannick LEBLED, présidente du comité de la Dordogne.

Après un déjeuner au mess du centre, le capitaine CHOLLIER, officier communication, leur fit découvrir toutes les installations du centre qui comporte une zone de manœuvre de 140 Ha et compte 200 personnels, dont 65 instructeurs spécialisés. Un commandant-instructeur leur commenta ensuite les différents exercices exécutés, sous leurs yeux, dans une ville reconstituée, afin que les gendarmes acquièrent les automatismes face aux différentes situations. Liliane GOYCETA, s’essaya au tir ainsi que 2 autres adhérents ! A Saint-Astier, l’entraînement au maintien et au rétablissement de l’ordre se fait par des exercices réalistes, une formation qui renforce la robustesse et favorise l’acquisition de nouvelles aptitudes. Les unités de gendarmerie mobile y effectuent un stage de 8 jours tous les 2 ans. Après le repas du soir, entrant dans le feu de l'action, nos amis purent assister à des exercices d’émeute entre des « gentils » et des « méchants », avec lancement de projectiles et éparpillement par les forces de l’ordre à l’aide, entre-autres, de gaz lacrymogènes. Ces derniers ne furent pas appréciés de tous.

 

Le lendemain, sur un autre registre, nos visiteurs ont fait la découverte de la grotte de Lascaux II, suivie d'une visite libre de Périgueux. La fin d’après-midi fut un régal pour les papilles, dans la ferme du Maine de monsieur et madame BOURLAND, à Saint-Germain-du-Salembre qui sont remerciés pour leur accueil. La soirée se termina en beauté autour d’un excellent repas au restaurant Le Kayola à Neuvic, chez des amis de la présidente du comité de Dordogne, Yannick LEBLED et de son mari. Le retour du dimanche dans nos foyers fut ensuite très animé.

Le désir de Liliane GOYCETA de faire partager à d’autres comités, ses déplacements et réunions, s’est avéré très enrichissant et positif. Des échanges se sont ainsi tissés, au-delà du département d’origine en renforçant les liens. Tous les participants ont apprécié le programme établi de concert par Yannick LEBLED et Liliane. Michèle MERY est prête à organiser une sortie qu'elle pourra, à son tour, partager avec ses amis. A titre anecdotique, le conducteur du car s’est tellement bien intégré qu’il a signé son adhésion lors du retour. Les Amis de la Gendarmerie et l’Institution forment ainsi une grande famille sans frontière territoriale.

 

Actualités régionales