Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 326

 

Revue 326Mai 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

09-2003-07-226.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 202 invités et aucun membre en ligne

61 reunion le mele association amis gendarmerieCe mardi soir 26 avril à 20h, au Mêle-sur-Sarthe, les Amis de la gendarmerie de l’Orne organisaient une réunion d’information sur la prévention et la détection des comportements addictifs, à savoir la drogue et l’alcool.

Avec l’accord et en présence du colonel Christophe URIEN, commandant le groupement de gendarmerie de l’Orne, le lieutenant Thierry ANNAERT, commandant la communauté de brigade de Sées, l’adjudant-chef Michel HILLION « formateur relais anti-drogue », la présidente du comité Liliane GOYCETA, accueillait une cinquantaine de personnes. Entourée de ses deux correspondants locaux, Jean-Marie YVARD pour Alençon, Bruno PITROU pour Argentan, de son trésorier Henri BELLOCHE et du président de l’UNPRG de l’Orne Dominique CHRIST, elle a présenté les Amis de la Gendarmerie, insistant sur l’objet et l’importance de notre association, ainsi que sur le soutien apporté à la gendarmerie dans ses missions de prévention. Pour certains ce fut une découverte, pour d’autres l’occasion d’être encore mieux informé.

 

Lors des rencontres avec les gens, Liliane GOYCETA était souvent questionnée sur les drogues. « Est-ce que nos enfants sont touchés dans notre région ? » En répondant « oui, comme partout ailleurs », elle sentait l’inquiétude monter. Partie de ce constat, après s’en être ouverte au commandant de groupement et au formateur relais anti-drogue, il fut décidé d’organiser des réunions sur le sujet dans tout le département, à destination des adultes. Par affection pour sa commune de naissance où elle a travaillé pendant 25 ans, elle s’est alors adressée à l’un de ses adhérents, Christophe de BALORRE, vice-président du conseil départemental et président de la communauté de communes de la Vallée de la Haute-Sarthe. Rendez-vous fut pris, la communauté mis sa salle à disposition et se chargea d’inviter ses élus, les directeurs d’école, l’assistante sociale scolaire et les présidents de parents d’élève. La présidente invita quant à elle les adhérents des Amis de la Gendarmerie du secteur, dont la conseillère départementale Béatrice METAYER, ainsi que les commandants des pompiers qui sont en contact permanent avec les jeunes.

Par son exposé, l’adjudant-chef Michel HILLION a sensibilisé les personnes présentes à l’aide de son diaporama, ses multiples explications, la présentation des objets utilisés par les fumeurs de cannabis et tout un panel des drogues qu’il a présenté à l’assistance. Il a ainsi pu répondre à une question que l’on se pose souvent : comment déceler chez un jeune ce comportement addictif ? En effet, les effets physiques et psychiques sont nombreux. Le cannabis est une drogue qui provient d’une plante et qui contient un principe actif : le THC, composant responsable des effets psychoactifs. Après avoir fumé 1 seul joint, on peut trouver des traces de THC dans le corps jusqu’à 6 jours dans le sang, jusqu’à 3 semaines dans les urines et définitivement sur les cheveux. Par ailleurs fumer un « joint » ou boire de l’alcool et conduire, peuvent entraîner jusqu’à 3 ans d’emprisonnement, 9 000 € d’amende et retrait de 8 points sur le permis de conduire. La salle en fut interloquée et chacun a pu mesurer la dangerosité de ces addictions.

L’adjudant-chef fut très applaudi et chaleureusement remercié. La maire de Courtomer, Monique BRACKE, adhérente de notre association, demanda aussitôt au lieutenant et à la présidente de programmer une rencontre identique dans sa commune, tant elle a trouvé instructif cet exposé, rendez-vous sera donc pris à la rentrée. Il pourra en être fait de même à la demande d’autres présidents de communautés de communes. Le correspondant de Ouest-France et de Orne-Hebdo, Steve de ROMANET, assista à la réunion et nous le remercions pour les articles parus dans les journaux. La soirée s’est terminée autour d’une petite collation, offerte par le comité pour cette première, ce qui permit de prolonger assez tard les échanges sur ce sujet très important qui concerne chacun d’entre nous.

Actualités régionales