Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 331

 

vignetteAoût 2020

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-11-05-14.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 363 invités et aucun membre en ligne

89 RéunionLe mercredi 15 juillet 2020, une réunion du comité de l'Yonne a eu lieu à l'escadron 45/7 de gendarmerie mobile d'Auxerre. Pour le président Michel BRAND et les adhérents présents, il s'agissait de se retrouver après une si longue période sans action.

 En raison de la situation actuelle et de la période des mutations, aucun personnel d’active n'a pu se joindre à nous. Le départ du colonel Rénald BOISMOREAU a été évoqué et il a été décidé de lui faire parvenir un ouvrage récent, « Les vins de l'Yonne », écrit par l'ancien ministre Jean-Pierre SOISSON et illustré par l’aquarelliste de renom Roger HIRSCH qui pour l’occasion ont dédicacé leur ouvrage à son intention.

 Puis, un point de situation fut réalisé concernant le nombre d'adhérents du comité. Parmi les présents, trois nouveaux adhérents assistaient à leur première réunion de comité. En ce qui concerne les rencontres à venir, deux visites sont en projet, celle du PJGN de PONTOISE déjà programmée puis annulée, quelques jours avant le confinement et par la suite celle de la garde républicaine. Le projet de concert est pour l'instant maintenu malgré l’élection d’un nouveau conseil municipal et en attendant la confirmation qu’il aura bien lieu. Enfin, la question de la réunion annuelle a été évoquée. Après qu’une minute de silence a été respectée à la mémoire de la gendarme Mélanie LEMEE, la réunion s'est terminée par le repas servi au cercle mixte, dans d'excellentes conditions. Ce moment de convivialité a été salué par l'ensemble des convives, ravis que ces retrouvailles aient pu avoir lieu.

89 Réservistes citoyensDeux membres des Amis de la Gendarmerie ont eu l’honneur de recevoir leurs insignes de lieutenant-colonel de la réserve citoyenne des mains du général de corps d’armée, directeur du personnel militaire de la gendarmerie nationale. Cette remise a eu lieu à l’occasion du départ du colonel BOISMOREAU, auquel l’association a témoigné toute sa gratitude pour le travail accompli ensemble.

Le 2 juillet 2020, deux Amis de la Gendarmerie ont reçu leurs insignes de lieutenant-colonel de la réserve citoyenne. C'est le général de corps d'armée Armando de OLIVEIRA, en visite au groupement de l'Yonne, qui leur a remis en présence du colonel Rénald BOISMOREAU, commandant du groupement de gendarmerie départementale de l'Yonne. Il s'agit de Jacques BLANCHOT, directeur pour l'Yonne chez Groupama et de Francis CHOUVILLE, retraité de l'industrie. Ces insignes les confortent tous deux dans leur mission sociétale, qui favorise le rayonnement de la gendarmerie à double titre, puisqu'ils sont très impliqués au sein des Amis de la Gendarmerie de l'Yonne.

 Le 7 juillet 2020, le colonel Rénald BOISMOREAU recevait pour sa part les présidents des associations de la gendarmerie, avant son départ le 1er août 2020 pour l'ambassade de France à TUNIS, où il occupera le poste d'attaché de sécurité intérieure. Le président Michel BRAND, lui remettait à cette occasion la médaille de prestige des Amis de la Gendarmerie. Le groupement figure à la première place du taux d’élucidation des faits. En clair, dans l’Yonne, les gendarmes ont deux chances sur trois de retrouver les auteurs d’infractions. Pour sa part, le taux d’élucidation dans l’Yonne, en zone gendarmerie, est à 66 % alors que la moyenne nationale se situe à 43 %. On peut en partie expliquer ces bons résultats par l’effort dû à la participation citoyenne. Pour l’association, en trois ans, nous sommes passés de 30 communes adhérentes à 180. Outre l’excellent bilan judiciaire à mettre en partie au crédit du commandant de groupement, il est à noter que ce dernier était également très impliqué dans les actions de notre comité en tant qu'adhérent. Il sera particulièrement regretté par tous les membres du comité de l'Yonne. Nul doute pour notre comité, que nous saurons maintenir des contacts avec lui, et ce malgré la distance qui va dorénavant nous séparer.

89 Nicolas NANNILe lieutenant-colonel Nicolas NANNI, commandant de la compagnie de Sens et le lieutenant Bertrand SOUTOUL, commandant de la brigade territoriale autonome de Migennes, ont successivement rendu visite au président du comité de l'Yonne. Cette démarche témoigne de l’intérêt porté à l’association les Amis de la Gendarmerie par les militaires de la gendarmerie de l’Yonne.

Le 6 mai 2020, le lieutenant SOUTOUL et l'adjudante-chef Charlotte GUHUR se sont rendus au domicile du président Michel BRAND. C'était l’occasion pour le lieutenant nouvellement affecté à la tête de la brigade locale, de se présenter et de faire connaissance avec le responsable départemental de l’association. Le lieutenant arrive de l'EOGN, ayant été affecté par anticipation dans le cadre du confinement et de la fermeture des écoles. Pour lui souhaiter la bienvenue, le président lui a remis la dernière revue de notre association. Cette visite a fait l'objet d'une diffusion sur le site Facebook de la gendarmerie de L'Yonne.

Le 8 mai 2020, c'est le lieutenant-colonel NANNI qui, à l'occasion d'un service coordonné sur le secteur, a souhaité rendre visite au président. En partance pour une nouvelle affectation dans quelques semaines, il a manifesté tout l’intérêt qu'il portait à notre association. La situation actuelle a pu être évoquée avec une organisation particulière du service, mise en place dans le cadre du confinement. Le confinement ne permettant pas les déplacements vers les unités, ce sont les gendarmes qui se sont déplacés.

89 Cellule judiciaireLe 20 février 2020, les Amis de la Gendarmerie de l'Yonne étaient conviés à la première réunion de l'année du comité, avec comme objectif, la visite de la cellule d'identification criminelle (CIC) de l'Yonne à Auxerre. Cette rencontre permit de découvrir le travail des spécialistes de la police scientifique en gendarmerie et l’organisation des différents services qui y concourent.

Les participants furent accueillis dans la salle « colonel BELTRAME » par le colonel Rénald BOISMOREAU, commandant du groupement de gendarmerie de l'Yonne pour quelques mois encore, qui donna des indications concernant les enjeux de police technique et scientifique, décrivit les trois niveaux de la chaîne criminalistique, avant de laisser la parole aux militaires de la CIC. L'adjudant-chef Sébastien PICHON, chef de la CIC, présenta pour sa part les missions et les évolutions de son unité au sein de la brigade départementale de renseignements et d'investigations judiciaires, qui prendra prochainement le nom de brigade d'appui judiciaire.De son côté, l'adjudant Ludovic BONVALOT emmena un groupe visiter le laboratoire installé au sein de la caserne et présenta les véhicules d'intervention de l'unité.

Ces deux militaires, passionnés par leur travail, expliquèrent l'importance de « faire parler les scènes de crimes pour apporter des preuves aux enquêteurs ». Ils évoquèrent le principe de LOCARD qui est le pionnier de la police scientifique et à qui l’on attribue l’expression, « Nul ne peut agir sans laisser des marques multiples de son passage ». Ils détaillèrent ensuite les divers aspects et le vaste domaine de leur action comme les empreintes digitales, l'identification par l'ADN, la révélation des traces invisibles à l’œil, par générateurs de couleur, la technologie numérique. Tout cela donna un aperçu de ce qu'il sera possible de découvrir dans une quinzaine de jours, à l'occasion de la visite du pôle judiciaire de la gendarmerie à Pontoise. Un déjeuner convivial clôtura cette visite. Il se teint au restaurant des Isles à Auxerre, un établissement de services et d'aide par le travail.

89 JournéesLes rencontres de la sécurité 2019, se sont déroulées à Auxerre le 30 novembre 2019 et, pour la première fois, au centre des congrès Auxerrexpo. Le colonel Rénald BOISMOREAU, commandant du groupement de gendarmerie de l'Yonne et le commandant en second, le lieutenant-colonel Sébastien MONVOISIN, avaient validé la présence du comité de l'Yonne au sein du secteur réservé à la gendarmerie.

Le président Michel BRAND fut secondé tout au long de cette journée par  plusieurs adhérents. Parmi les nombreux stands de la gendarmerie, la « murder party », organisée par la cellule d'identification criminelle, a attiré beaucoup de jeunes. De nombreux adhérents se sont déplacés tout au long de la journée pour visiter les stands de la gendarmerie, de la police, des douanes, des sapeurs-pompiers, des armées, de la sécurité routière et de la police de l'environnement.

Cette journée fut aussi l’occasion de remettre à l'adjudant-chef PICHON, chef de la cellule d'identification criminelle du groupement de l'Yonne, un détecteur de métaux, matériel hors dotation, offert par le comité de l'Yonne en présence de Tristan RIQUELME, sous-préfet et directeur de cabinet du préfet de l'Yonne. La présence des Amis de la Gendarmerie permit de faire connaître notre comité auprès des militaires de la gendarmerie du groupement de l'Yonne, ainsi qu'auprès des visiteurs, démontrant ainsi qu'une telle association, qui a pour mission de soutenir les gendarmes et de consolider les liens entre la gendarmerie et la Nation, a aussi toute sa place lors de rencontres sur le thème de la sécurité.

Actualités régionales