Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 318


vignette 318Mai 2017 

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-01-15-18a.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 103 visiteurs et aucun rédacteur en ligne

89 Nouveau président association amis gendarmerie89 Nouvelle equipe association amis gendarmerieA l’occasion de son arrivée dans l’Yonne, monsieur Michel BRAND, membre du comité de l’Hérault, s’est vu confier, au début de l’année 2017, la présidence du comité de l’Yonne par le général de division (2s) Pierre DURIEUX, président national.

 Âgé de 63 ans, Michel BRAND est à la retraite depuis 2010. Il a effectué sa carrière dans la gendarmerie, exerçant principalement dans le département de l’Yonne. Sa dernière fonction a été celle de commandant de la communauté de brigades (COB) de Seignelay, poste qu’il connait bien pour avoir fait partie de l’équipe de projet de la mise en place des COB en Bourgogne en 2002. Il a été ensuite bénévole au sein de l’Association départementale d’aide aux victimes d’infractions et à la réinsertion sociale au palais de justice à Auxerre, pendant deux années. Une manière pour lui d’être dans la continuité de son action au sein de la gendarmerie.

Il a adhéré aux Amis de la gendarmerie en 2015, au sein du comité de l’Hérault, résidant une partie de l’année dans ce département. Fin 2016, sa situation familiale l’a conduit à demander son transfert au sein du comité de l’Yonne, ayant décidé de rester dans le département de l’Yonne pour quelques années encore. Comme ce comité était sans président depuis plusieurs mois et connaissant son engagement, le général DURIEUX, lui proposa alors le mandat de président du comité de l’Yonne des Amis de la Gendarmerie. Michel BRAND ne mit pas longtemps à accepter ce défi, afin de promouvoir ainsi l’engagement de l’association au sein de la société civile pour rayonner au profit de la Gendarmerie.

Il s’est entouré d’une nouvelle équipe composée de deux vice-présidents, messieurs Philippe RETIF et Jean-Pierre PAL résidant respectivement à Annay-sur-Serein et Bassou, d’une trésorière, madame Christine MAYER de Cheny, et d’une secrétaire, madame Annie TOUSSAINT de Joigny. Madame Monick FÖLLMI est la présidente honoraire du comité.

 

89 Nouveau departLe mercredi 26 avril 2017, pour concrétiser sa prise de fonctions, le président du comité de l'Yonne, Michel BRAND a réuni ses adhérents au groupement de gendarmerie départementale à Auxerre.

Les participants ont été accueillis par le colonel DE MEYER qui a fait la présentation du groupement dans la salle d'honneur, un véritable petit musée. Le président Michel BRAND a ensuite ouvert la séance en demandant une minute de silence à la mémoire du policier tué en service le 20 avril dernier, sur les champs Élysées. Il s’est ensuite présenté aux participants en retraçant les étapes de sa carrière de gendarme. Il a expliqué comment il a été amené à prendre la présidence du comité de l’Yonne. Après avoir présenté les membres du bureau, Michel BRAND a fait part de son activité depuis sa prise de fonction, rappelé les missions de notre association et présenté les actions à venir. Il a insisté sur la nécessité de recruter de nouveaux adhérents tout en notant que, de 28 adhérents le comité est passé à 49 en quatre mois.

 La presse locale était présente permettant ainsi de faire connaître les Amis de la Gendarmerie de l’Yonne à travers un article et une photo. Après que les participants aient défini les moyens de rendre notre association dynamique et attrayante, la rencontre s’est terminée par un repas convivial partagé au cercle mixte de l’escadron 45/7 de gendarmerie mobile à Auxerre. Tous les participants ont montré beaucoup d'intérêt à cette première réunion de l'année.

21 Ecole dijon association amis gendarmerieAprès son inauguration par le ministre de l'Intérieur fin novembre, l'école de gendarmerie de Dijon a reçu son premier groupe de visiteurs avec le comité des Amis de la Gendarmerie de la Côte-d'Or, emmené pour l'occasion par son président Alain PASCARD pour une visite très appréciée des lieux.

Le 8 décembre dernier, le colonel Bertrand FRANCOIS, commandant de l'école et le chef d'état-major, le colonel Bruno AFCHAIN, par ailleurs membre de notre comité, ont accueilli une délégation de plus de 50 adhérents du comité, pour leur faire découvrir tous les aspects de la formation des futurs gendarmes. Après un exposé visant à lui présenter cette toute nouvelle école de gendarmerie, la délégation a été invitée à poursuivre la visite en car, afin de découvrir le site dans son ensemble et de mieux appréhender les aménagements réalisés sur ce qui était encore il y a peu de temps la base aérienne 102, la plus ancienne base française, dont la fermeture définitive avait lieu le 30 juin 2016. Fiers que cette enceinte militaire, après avoir accueilli les chevaliers du ciel, se consacre désormais à la formation des soldats de la Loi, les adhérents ont tenu à exprimer leur attachement à l'institution et ont fait part de leur disponibilité lorsqu'il s'agira de soutenir l'action de l'école, en écho à la devise de l'association : présence et prestige de la gendarmerie.

La première promotion de 125 élèves a été accueillie dès le 18 octobre, pour apprendre, lors d'une formation en école d'une durée huit mois, complétée par un stage pratique au sein de leur unité d'affectation, ce qu’est le métier de gendarme. Actuellement quatre compagnies sont présentes au sein de l'école. Elles seront rejointes en 2017 par deux autres compagnies, pour atteindre un effectif global de plus de 720 élèves, avec un encadrement et un soutien de 190 personnels militaires et civils. Par ailleurs, la création sur site d'un centre de sécurité nationale, est annoncée pour bientôt. Pour clôturer la visite, un sympathique déjeuner pris au self-service de l'école en compagnie de nos hôtes, a permis à chacun d'échanger librement sur tous les sujets concernant la gendarmerie. Un grand merci au commandant de l'école et au chef d'état major pour la qualité de leur accueil et pour le temps qu'ils ont bien voulu consacrer à nos adhérents, malgré un emploi du temps bien chargé.

21 fraude internet association amis gendarmerieA deux reprises, au mois d’avril et en mai, nombre des membres du comité de la Côte-d’Or des Amis de la gendarmerie ont assisté à une conférence sur les arnaques via internet et les escroqueries à la carte bancaire.

Cette rencontre, organisée en lien avec les associations de retraités de la gendarmerie, s'est déroulée au quartier Deflandre, siège de la région de gendarmerie de Bourgogne. Un spécialiste des nouvelles technologies, de la section de recherche de Dijon, est venu expliquer l’action de la gendarmerie en matière de cybercriminalité, présenter les "astuces" dont font preuve les délinquants et a donné les recommandations pour se protéger. La conférence, fort apprécié par l'auditoire, a été suivie d'un débat particulièrement instructif.

A l'issue de cette matinée studieuse, le déjeuner convivial qui a réuni les participants confirme tout l'intérêt de développer des manifestations communes aux associations gendarmiques. Elles permettent de mieux se connaître réciproquement et d’expliquer le rôle singulier des amis de la gendarmerie, dont l’objet est de rayonner dans la société civile au profit de la gendarmerie nationale. Le thème évoqué et la qualité des intervenants permettent ainsi d’aller bien au-delà d’une simple rencontre associative, en montrant que la gendarmerie a su s’adapter à son temps, qu’elle est efficace et qu’elle a conservé ses valeurs.

Cette année 2014 ouvre une période particulièrement riche en commémorations que le comité de la Côte-d'Or des Amis de la gendarmerie a mis à profit en organisant le 30 octobre 2014 une conférence sur la libération de Dijon.

En présence du général Jean-Luc FAVIER commandant la région de gendarmerie de Bourgogne, il a reçu, Jean-François BAZIN, historien et écrivain, venu évoquer la libération, il y a 70 ans, de Dijon retrouvant sa liberté perdue 51 mois plus tôt, le 17 juin 1940.

Éminent spécialiste de l'histoire locale, le conférencier, ancien président du conseil régional de Bourgogne et maintenant membre du comité de la Côte d'Or, donna une multitude d'informations, en rapportant moult anecdotes, sur cette période faisant suite aux temps de l'occupation nazie. Après avoir expliqué la situation stratégique de Dijon, pour l'occupant allemand, à partir de juin 1940, Jean-François BAZIN expliqua les étapes de la libération de Dijon le 11 septembre 1944, jusqu'au rétablissement de la République. Il ne manqua pas d'évoquer les villages martyrs (Comblanchien) et les inévitables règlements de comptes qui suivirent la libération. Il souligna par ailleurs qu'en août 1944, les gendarmes avaient rejoint, en nombre, le maquis à Châtillon-sur-Seine. On vit, avec la projection de documents originaux, photos inédites et films amateurs, comment Dijon s'organisa, résista puis se libéra du joug hitlérien.

A l'issue de cet exposé fort apprécié, le président Alain PASCARD invita le général FAVIER à évoquer l'actualité de la gendarmerie avec les membres du comité. Les derniers évènements nationaux furent alors abordés, mais aussi le dispositif mis en place, le dimanche précédent, lors de la visite de quelques heures du président de la République en pays gibriaçois. Puis, autour du général et du conférencier, le déjeuner servi au cercle mixte réunit tous les participants pour un heureux moment d'échanges et de convivialité partagée.

Actualités régionales

Agenda

 ◄◄ 
 ◄ 
 ►► 
 ► 
juillet 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31