Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 327

 

Revue 327Août 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-2003-07-040.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 404 invités et aucun membre en ligne

Cette année 2014 ouvre une période particulièrement riche en commémorations que le comité de la Côte-d'Or des Amis de la gendarmerie a mis à profit en organisant le 30 octobre 2014 une conférence sur la libération de Dijon.

En présence du général Jean-Luc FAVIER commandant la région de gendarmerie de Bourgogne, il a reçu, Jean-François BAZIN, historien et écrivain, venu évoquer la libération, il y a 70 ans, de Dijon retrouvant sa liberté perdue 51 mois plus tôt, le 17 juin 1940.

Éminent spécialiste de l'histoire locale, le conférencier, ancien président du conseil régional de Bourgogne et maintenant membre du comité de la Côte d'Or, donna une multitude d'informations, en rapportant moult anecdotes, sur cette période faisant suite aux temps de l'occupation nazie. Après avoir expliqué la situation stratégique de Dijon, pour l'occupant allemand, à partir de juin 1940, Jean-François BAZIN expliqua les étapes de la libération de Dijon le 11 septembre 1944, jusqu'au rétablissement de la République. Il ne manqua pas d'évoquer les villages martyrs (Comblanchien) et les inévitables règlements de comptes qui suivirent la libération. Il souligna par ailleurs qu'en août 1944, les gendarmes avaient rejoint, en nombre, le maquis à Châtillon-sur-Seine. On vit, avec la projection de documents originaux, photos inédites et films amateurs, comment Dijon s'organisa, résista puis se libéra du joug hitlérien.

A l'issue de cet exposé fort apprécié, le président Alain PASCARD invita le général FAVIER à évoquer l'actualité de la gendarmerie avec les membres du comité. Les derniers évènements nationaux furent alors abordés, mais aussi le dispositif mis en place, le dimanche précédent, lors de la visite de quelques heures du président de la République en pays gibriaçois. Puis, autour du général et du conférencier, le déjeuner servi au cercle mixte réunit tous les participants pour un heureux moment d'échanges et de convivialité partagée.

Actualités régionales