Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

06-2003-01L-030.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 183 invités et aucun membre en ligne

37 1 visite ggdJeudi 4 avril 2019, dix membres du comité de Tours des Amis de la Gendarmerie ont visité le groupement de gendarmerie départementale d’Indre-et-Loire.

Ils étaient accompagnés, pour la circonstance, d’une adhérente de l’association "Gendarmes de cœur" qui a souhaité participer à la visite. Accueillis par le lieutenant-colonel POUGNARD, commandant en second le groupement, ils furent ensuite pilotés par le chef d’escadron LE GOFF, commandant en troisième et chargé de la communication. Les différentes sections gérées par le groupement et leurs missions spécifiques leur furent présentées par leurs chefs respectifs.

Cette longue et complète visite a passionné les participants. Elle pourra sans doute être reconduite l'an prochain. Faire connaître et faire apprécier la gendarmerie est en effet l’un des principaux objets de notre association qui contribue au rayonnement de l’institution dans la société civile.

37 1 cartes mayotteÀ l’initiative des Amis de la Gendarmerie de Tours, de nombreux élèves d’une école de Joué-lès-Tours en Indre-et-Loire, s’associent à l’élan national de solidarité envers les unités déplacées  outre-mer durant les fêtes de fin d’année.

L’opération cartes de Noël, pour les EGM déplacés, a été relayé en Indre-et-Loire par le comité de Tours. Soixante-seize élèves du cours moyen de l’école élémentaire publique « République-Liberté » de Joué-lès-Tours ont ainsi envoyé une carte qu’ils ont réalisée, aux militaires de l’escadron 36/3 de gendarmerie mobile de Joué-lès-Tours, déplacé dans l’océan Indien.

Ces derniers ont d’abord rejoint  Mayotte puis l’île de la Réunion en raison du mouvement des « gilets jaunes » et sont revenus ensuite à Mayotte, leur destination initiale. Une classe de cours élémentaire a également réalisé une fresque et adressé une carte collective à cette unité. Les cartes réponses des gendarmes vont très prochainement être remises aux élèves et, au printemps, ceux-ci seront reçus  à l’escadron pour une visite de l’escadron suivie d’un goûter.

37 remise fanionsLes comités de Tours, Loches et Amboise des Amis de la Gendarmerie du département de l’Indre-et-Loire, ont contribué financièrement à l’achat des fanions qui ont été remis aux compagnies de gendarmerie du groupement, dans le cadre somptueux du château de Villandry.

Le 8 juin 2018, a eu lieu la remise des fanions aux compagnies de gendarmerie du département d'Indre-et-Loire par le colonel PROUVOST, commandant le Groupement de gendarmerie. Sous l'égide de la préfète d'Indre-et-Loire, madame ORZECHOWSKI, et du général SEGURA, commandant la région de gendarmerie du Centre-Val-de-Loire, les compagnies de Tours, Amboise, Chinon, Loches, l'escadron départemental de sécurité routière, le PSPG d'Avoine et la réserve opérationnelle d'Indre-et-Loire, se sont vus remettre leur fanion, au cours d'une cérémonie hautement symbolique et émouvante, parfaitement orchestrée, à laquelle assistaient de nombreux élus du département.

La section aérienne de la gendarmerie était représentée par l'un de ses hélicoptères, et des véhicules anciens en dotation dans la gendarmerie, prêtés par un partenaire, évoquaient le passé de l'arme. La médaille militaire a été remise par le général SEGURA à plusieurs gendarmes, et avant les discours officiels, un portrait à l'aquarelle du colonel BELTRAME a été offert au groupement de gendarmerie d'Indre-et-Loire par un artiste local. À l'issue de la cérémonie, une réception animée par une formation musicale de la Garde républicaine, des sonneurs de trompe de chasse et un orchestre de jazz a réuni les participants en toute convivialité. Le comité de Tours, qui a participé au financement des fanions avec les comités d'Amboise et de Loches, était représenté par le président BODILIS et le secrétaire. L’association était également représentée par Jacky LAMBERT, administrateur et délégué inter-comités pour les Pays de la Loire, venu en voisin.

Une vidéo est visible : https://www.youtube.com/watch?v=jUTVmK_uAqg

41 2 de la harpeLe département du Loir-et-Cher ne comportait jusqu’à présent qu’un comité éponyme. A la faveur de l’arrivée d’un nouveau président sur la compagnie de Romorantin-Lanthenay, un nouveau comité y a été créé et le comité du Loir-et-Cher a été rebaptisé comité de Blois.

Philippe DE LA HARPE a été nommé tout récemment président de ce nouveau comité. Il est retiré depuis deux ans à Marcilly-en-Gault au cœur de la forêt de Sologne, pays de la chasse. En effet pendant 43 ans, Philippe fut guide de chasse professionnel en Afrique, en Centrafrique, au Benin, au Cameroun, en Namibie et dernièrement au Burkina- Faso. Il est expert en armes de chasse. D’autre part, il fut attaché parlementaire de 1981 à 1985.

Parrainé par le major de gendarmerie Guenolé LE NY, Philippe DE LA HARPE a souhaité s’engager pour développer notre association sur l’arrondissement de Romorantin-Lanthenay. Nous lui formulons nos vœux de réussite et nos souhaits de bienvenue.

37 1 EGML'escadron 36/3 de gendarmerie mobile a accueilli des membres du comité de Tours des Amis de la gendarmerie pour leur première réunion de l'année, le 14 mars 2018. Ce fut l'occasion d'évoquer les projets à venir pour ce nouveau comité et de découvrir les transformations opérées par la gendarmerie mobile depuis 50 ans.

Accueillis chaleureusement par le capitaine FOURCADE, commandant l'escadron 36/3 de gendarmerie mobile de Joué-lès-Tours, les 9 membres du comité qui avaient fait le déplacement pour cette première réunion de l'année dans les locaux de la caserne DUTERTRE, eurent à cœur de faire connaissance avec la nouvelle organisation départementale de l'association. Puis, pour marquer le départ des activités que souhaite mettre en place le comité, plusieurs projets de rencontres et visites furent abordés, afin que chacun puisse  faire valoir son point de vue sur ces diverses propositions.

En cette année de commémoration des événements de mai 1968, les membres du comité ne pouvaient faire abstraction d'un retour dans le passé, pour un rendez-vous avec l'histoire de la gendarmerie mobile. C'est un de ses membres, collectionneur averti qui s'en chargea, en présentant les matériels dont disposaient nos anciens pour faire face aux manifestants dans cette période trouble et parfois violente. Le parallèle fut fait ensuite avec les moyens actuels dont disposent les gendarmes mobiles, grâce à un brillant exposé d'un adjudant de l'EGM 36/3. Celui-ci aborda les missions actuelles des escadrons et présenta les matériels et véhicules de cette force, dédiée au maintien de l'ordre. L’exposé suscita de nombreuses questions auxquelles l'adjudant répondit sans détour et avec un grand professionnalisme.

Actualités régionales