Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 319


revue 319Août 2017 

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

07-2003-06-154.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 164 visiteurs et aucun rédacteur en ligne

2b mathausen association amis gendarmeriePetit-fils de résistant déporté mort pour la France à Mauthausen, Jack LAMBERT, délégué régional des Amis de la Gendarmerie pour la Corse, a eu l'occasion de découvrir cet été 2014 ce haut lieu de la barbarie qu’est le camp de concentration de Mathausen, en compagnie de Jean MONIN, un des survivants de ce camp d'extermination qui a connu l'inconnaissable.

Cet homme positif et rayonnant transpire la bonté, il a fait son moteur de la souffrance morale et physique, sa joie de vivre rejaillit sur tous les gens qui l'approchent. Il a eu le courage de ne jamais soumettre sa conscience pour garder sa liberté d'action. Ce sont les circonstances qui font les hommes et aujourd'hui à 87ans à Romans-sur-Isère, il a banni toute haine et tout rejet de l'autre.

Le père de Jean, René Monin était gendarme et résistant à la brigade de Le Plot. Il terminera sa carrière comme commandant de brigade à Vienne en Isère. Il a été cité en 2008 par le comité des sauveteurs héroïques de la Haute-Savoie pour avoir sauvé des juifs pendant l'occupation.
Jean Monin avait 16 ans et demi lorsqu' il est arrêté à Mercier (Haute-Savoie) le 23 janvier 1944 alors qu'il appartenait au maquis des Glières, groupe de corps-franc Simon. Dix de ses camarades seront fusillés, lui sera déporté à Mauthausen.

Chaque année des centaines d'élèves l'écoutent subjugués par son calme, son humilité, sa tranquillité d'esprit après ce qu'il a vécu. Inlassablement il témoigne de son expérience face à la mort qu'il a vue plusieurs fois et qui rodait quotidiennement dans le camp. Il a connu l'indicible, le mal à travers l'homme dans ses bas-fonds les plus sordides. Jack LAMBERT a voulu citer cet exemple, en cette année d'anniversaire des débarquements de 1944, de celui, de ceux qui n'ont pas hésité à risquer ou à donner leur vie pour défendre les valeurs de la liberté et qui ont tout sacrifié pour l'intérêt général du monde libre. Ils comptaient parmi eux des gendarmes, notre association ne les oublie pas.

20-LambertLe colonel (er) Jack LAMBERT vient de prendre les fonctions de délégué régional des amis de la gendarmerie de Corse. Il aura pour tâche principale de réactiver les deux comités de notre association sur l’Ile de Beauté.

Retraité de la gendarmerie en Corse où son épouse a des attaches familiales, le colonel (er) Jack LAMBERT a commandé des unités de terrain diversifiées et servi en administration centrale : escadron à Versailles Satory, compagnie en gendarmerie maritime à Rochefort, compagnie en gendarmerie départementale à La Réunion, groupement de la Drôme, bureau des affaires immobilières de la DGGN, deux fois en 1995 puis en 2003. Il a terminé sa carrière adjoint au sous-directeur de l’infrastructure.

« Depuis 2010, je m’investis dans la vie associative corse : trésorier d’une association qui vient en aide aux déficients visuels, arbitre départemental à la ligue corse de tir. Attaché à la gendarmerie et à ses valeurs, en accord avec la philosophie de l’association, je souhaite développer et organiser le lien tissé avec le milieu associatif de l’île de beauté vers la gendarmerie. Mon objectif est de réactiver les deux comités de Corse. »

20-CorseLa délégation régionale de Corse regroupe les membres de notre association des comités départementaux de la Corse-du-Sud et de la Haute-Corse. Elle a pour vocation principale de mieux faire connaître la gendarmerie, la faire apprécier et la soutenir.

Comme dans les autres régions françaises, les Amis de la gendarmerie ont pour objectif de promouvoir les valeurs portées par la gendarmerie nationale, de transmettre ces valeurs aux jeunes générations, de soutenir les gendarmes dans leurs missions au service de la population, de consolider les liens entre la gendarmerie et la Nation et enfin, d’ entretenir un réseau associatif qui regroupe des adhérents chargés d’assurer le rayonnement de l’association au profit de la gendarmerie nationale.

L’association est ouverte à tout citoyen dès lors qu’il est parrainé. Composée de personnels d’active de la gendarmerie mais surtout de membres de la société civile qui partagent ses valeurs, elle est complémentaires des différentes associations de gendarmerie à vocation catégorielle. Elle tient une place pleine et entière auprès des autres associations patriotiques.

Actualités régionales

Agenda

 ◄◄ 
 ◄ 
 ►► 
 ► 
septembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30