Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 323

 

Revue 323 Page 001Août 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

09-2003-06-013 .jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 147 invités et aucun membre en ligne

70 21 LuxeuilUne nouvelle fois, Jean-Luc MERSON, président du comité de Vesoul-Gray (70-1) et Alain PASCARD, président du comité de Côte-d’Or, se sont associés pour organiser une visite de la base aérienne 116 de Luxeuil (Haute-Saône) qui accueille depuis 2011 l’escadron de chasse 1/2 « Cigognes » longtemps installé sur la base aérienne 102 de Dijon-Longvic.

Le groupe de combat no 12, appelé aussi escadrille des Cigognes, est une célèbre unité aéronautique de l'armée française dont les appareils étaient ornés d’une cigogne. Elle fut le berceau de grandes figures de l’aviation de chasse française entre 1914 et 1918. Les pilotes René FONCK, Georges GUYNEMER, Roland GARROS et bien d’autres, furent aux commandes des avions « SPAD », avec lesquels ils se sont distingués en combats aériens. Devenu l’escadron de chasse 1/2 « Cigognes » en 1945, il est actuellement équipé de chasseurs Mirage 2000-5F.

Ils étaient 35 Amis de la Gendarmerie Hauts-Saônois et Côte-d’Oriens à avoir fait le déplacement pour une visite qui s’annonçait fort intéressante. Elle commença par un déjeuner pris en commun dans un espace réservé du mess mixte, en compagnie de deux membres de la cellule communication. C’est un pilote de chasse expérimenté, le Capitaine RENAUD qui fit ensuite une présentation détaillée d’un Mirage 2000-5F dans le hangar, ses équipements, ses missions, puis d’un réacteur sur son berceau et enfin, depuis le tarmac, un avion au décollage à pleine puissance. Les visiteurs ont regretté de ne pas pouvoir visiter la tour de contrôle, mais les impératifs du service ce jour-là ne le permettaient pas. En revanche, pour terminer la visite, il leur fut proposé un beau voyage dans le temps, à l’espace Maurice HAPPE situé dans un bâtiment de la base. Celui-ci regroupe de nombreux éléments qui retracent l’histoire de la base depuis sa construction en 1912, à savoir des uniformes, tenues de pilotage, maquettes d’avions, photos, et même une réplique de l’avion de Guynemer « Le Vieux Charles » en réduction. Ce fut une excellente journée, partagée avec nos amis de Côte-d’Or, à renouveler dès que l’occasion se présentera.

Actualités régionales