Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 326

 

Revue 326Mai 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

07-2003-06-154.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 791 invités et aucun membre en ligne

70 21 vesoulPour une meilleure connaissance des activités de la gendarmerie, le groupement de Haute-Saône a organisé, à la demande du comité de Haute-Saône des Amis de la Gendarmerie, une présentation de la chaîne de police judiciaire et d’investigations criminelles, à laquelle ont été invités les adhérents de Côte-d’Or.

Ainsi, le 26 septembre 2018, le lieutenant-colonel Stéphane CONRAUX, officier adjoint chargé de la police judiciaire au sein du groupement de Haute-Saône, a organisé une démonstration au quartier Maréchal Juin de Vesoul, siège du groupement de gendarmerie départementale. Les comités de Haute-Saône et de Côte-d’Or entretenant d’excellentes relations, Jean-Luc MERSON, président haut-saônois, avait invité Alain PASCARD, président côte-d'orien, à venir le rejoindre avec les membres de son comité. Les deux comités se sont donc retrouvés, tout d’abord pour un déjeuner convivial dans un restaurant de Vesoul, puis à 14h, au groupement de Vesoul. Le lieutenant-colonel CONRAUX leur a tout d’abord présenté l’organisation de la structure et les évènements hauts-saônois (180 OPJ, 396 gendarmes dont 17 en brigade de recherches - 6 300 crimes et délits, 2 assassinats et 1 tentative d’assassinat en 2017) ainsi que la démarche d’une intervention en police judiciaire.

Les participants sont ensuite passés à la phase pratique, largement commentée par l’adjudant-chef Hervé EVARISTO et l’adjudant Sébastien GROGNU, tous les deux techniciens en investigations criminelles. Une scène de crime avait été installée, délimitée et protégée. Tous les matériels, outils et produits nécessaires à une bonne investigation furent présentés et expliqués. Successivement les spectateurs se virent instruits sur la fixation de la scène de crime, les relevés d’empreintes, les relevés d’ADN, la recherche de sang, de poudre, d’explosifs, de produits incendiaires, inflammables ou accélérants. L'auditoire fut particulièrement impressionné par la technicité de l'Investigation criminelle et par le professionnalisme des techniciens qui leur ont consacré plus de deux heures de leur temps précieux. Ravis de ce moment de partage, les deux comités ont décidé de se retrouver à l'occasion d'autres manifestations organisées par l'un deux.

Actualités régionales