Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

09-2003-07-226.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 173 invités et aucun membre en ligne

76 27 rencontreAu cercle mixte de l’escadron de gendarmerie mobile de Mont-Saint-Aignan a eu lieu, mercredi 6 mars 2019, la rencontre des présidents des comités de Haute-Normandie accompagnés des membres de leur bureau, avec le lieutenant de la réserve citoyenne Ludovic GEST, nouveau président du comité de Rouen.

Le rendez-vous a commencé par un déjeuner pris en commun au mess de l’escadron, suivi l’après-midi d’une réunion de cohésion qui s’est déroulée dans la convivialité, au cours de laquelle chacun a pu se présenter et expliquer sa mission. Ludovic GEST, était sous-officier de gendarmerie à la brigade fluviale de Grand-Quevilly, mais suite à un grave accident lors des 24 heures motonautiques de Rouen en 2010, il a dû quitter l’institution. Il a réussi sa reconversion en devenant professeur d’éducation physique dans un collège de l’agglomération rouennaise. Chacun a pu apprécier immédiatement son amabilité, humilité et empathie, aussi a-t-il été accueilli de façon particulièrement chaleureuse.

Ludovic GEST a posé de nombreuses questions sur le fonctionnement des comités, les actions menées et à venir, ainsi que sur la perception par les autorités civiles et militaires de notre association. La parole a circulé librement parmi les participants qui étaient de toute évidence heureux et satisfaits de cette rencontre, ayant assuré leur soutien au nouveau président du comité de Rouen.

Étaient présents lors de cette rencontre, Bernard TAULIER, administrateur national et délégué inter-comités pour la Seine-Maritime et de l’Eure, Yves AVRIL, président du comité de Dieppe, accompagné de Nadine LAGNEL vice-présidente et Christophe HALÉ trésorier, Marc PISANT, vice-président du comité du Havre qui représentait la présidente Marjolaine LEGRAND et Yvonne HACHER déléguée de proximité de Saint-Romain-de-Colbosc, Michel CRÉA, président du comité les Andelys-Louviers avec sa secrétaire-trésorière Isabelle MOREAUX également assistante de Bernard TAULIER et Philippe BACCARO, président du comité d’Évreux.

76 1 gestDans le cadre d’une transition assumée, le lieutenant (R) Ludovic GEST succède à madame Bernadette BÉMER à la tête du comité de Rouen des Amis de la Gendarmerie.

En liaison avec le président national, le général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, madame Bernadette BÉMER, présidente du comité de Rouen des amis de la Gendarmerie, a organisé sa succession. « Je suis heureuse d’avoir pu choisir mon successeur et suis déjà fière de Ludovic, j’apprécie son esprit d’équipe, son humilité de sportif, je resterai un peu à ses côtés pour l’aider, le soutenir, particulièrement pour la communication, et les réseaux sociaux ». Ludovic GEST accède à la présidence du comité de Rouen le 23 février 2019 et s’entourera d’un nouveau bureau. Il inscrira son action dans la dynamique régionale des comités de la Seine-Maritime et de l’Eure et bénéficiera du soutien actif du délégué inter-comités Bernard TAULIER, administrateur national des Amis de la Gendarmerie.

Médaillé d'or de la défense nationale avec étoile vermeil, cet ancien sous-officier de la brigade fluviale de Grand-Quevilly, a été grièvement blessé lors des 24 heures monautiques de Rouen de 2010. Sportif accompli, ce nouveau président était présent en 1ère participation aux Invictus Games 2017. Les Jeux Invictus sont une compétition internationale, multisports pour soldats et vétérans de guerre blessés et handicapés. 41 ans, marié, père de deux jeunes enfants, Ludovic Gest est professeur d’EPS, et lieutenant réserviste de la Gendarmerie nationale. « J’accepte avec plaisir la sollicitation de Bernadette BÉMER. Cependant, je ne pourrais certainement pas être autant disponible, qu’elle, J’en suis désolé à l’avance, mais je travaille, et mes horaires sont très contraignants. Une association ne peut pas exister avec seulement un président. C’est pour cela que je compte sur elle et les membres du bureau pour m’assister autant qu’ils le pourront dans mes différentes missions, dans l’intérêt de nos adhérents et avec la confiance des dirigeants des Amis de la Gendarmerie »

76 2 cartes noelPour la deuxième année consécutive, à l’initiative du comité du Havre des Amis de la Gendarmerie, les élèves des écoles élémentaires Jehan de Grouchy 1 et 2, se sont mobilisés pour réaliser 210 cartes de Noël destinées à deux escadrons en déplacement outre-mer et un troisième en Corse.

Le 21 décembre 2018, monsieur David GIRARD et madame Virginie BRAULT, responsables des écoles Jehan de Grouchy, avaient organisé avec les enseignants et les élèves, une cérémonie visant à remettre au gendarme Frédéric HUBERT, qui représentait les trois escadrons de gendarmerie mobile (EGM) concernés, les cartes désormais attendues par les gendarmes, déplacés et éloignés de leur famille au moment des fêtes de Noël et de fin d’année. Avant la remise des cartes, les élèves ont entonné la Marseillaise, reprise en chœur par toutes les personnes présentes. Ce fut un moment de grande émotion.

Les  cartes ont été respectivement adressées par le comité du Havre aux 72 militaires de l’EGM 22/3 du Havre en déplacement en Corse, aux 65 militaires de l’EGM 19/5 de Roanne en déplacement en Guyane, dont 36 à Maripasoula et 29 à Saint-Laurent-du-Maroni, et enfin aux 73 personnels de l’EGM 25/5 de Bourgoin-Jallieu en déplacement à Kourou en Guyane. C’est dans une ambiance conviviale et particulièrement joyeuse que s’est déroulée cette remise de cartes de Noël. Il convient de rappeler que cette opération, initiée au niveau national par Les Amis de la Gendarmerie, consiste à sensibiliser les élèves des écoles sur l’engagement au profit de nos concitoyens, des gendarmes mobiles déplacés loin de leurs familles durant les fêtes de fin d’année. Cette opération a connu, cette année encore, un franc succès au Havre.

Bernard TAULIER, administrateur national et délégué intercomités de la Seine-Maritime et de l’Eure, prit  la parole pour présenter et remercier l’ensemble des personnes présentes à cette cérémonie. Les Amis de la Gendarmerie du Havre, représenté par Marc PISANT, vice-président du comité, et par Bernard TAULIER, souhaitaient en effet remercier les élèves en offrant une collection de bandes dessinées aux trois classes de CE2, trois classes CM1 et trois classes de CM2 qui ont participé à cette opération. Il convient de souligner que l’engagement du comité du Havre et des écoles élémentaires Jehan de Grouchy, a permis de soutenir deux escadrons extérieurs au département, en lieu et place des comités locaux. Rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine.

76 2 Grouchy 30 11 18Le comité du Havre a développé les relations entre les écoles élémentaires Jehan de Grouchy  et l’escadron de gendarmerie mobile 22/3 du Havre, d’une part, en faisant envoyer des cartes de Noël aux personnels déplacés outre-mer ou en Corse et, d’autre part, à travers la mise en œuvre du plan particulier de mise en sûreté au profit des élèves.

Après une première mise en œuvre du plan particulier de mise en sûreté le 13 février 2018 avec le concours de la gendarmerie mobile du Havre, un nouvel exercice d’évacuation a été réalisé le 30 novembre 2018. Moins de 5 minutes après le déclenchement de l’alerte, 311 élèves des écoles élémentaires Jehan de Grouchy ont été évacués et placés en sûreté au sein de l’escadron de gendarmerie mobile. L’exercice s'est réalisé, avec des élèves particulièrement silencieux et disciplinés, encadrés par leurs enseignants et sous la responsabilité de monsieur David GIRARD, directeur des écoles. Ces plans d’évacuation s’effectuent selon un protocole défini par l’académie.

Par ailleurs, il convient de souligner le nouveau regard des élèves face aux gendarmes, qu’ils considèrent comme les protecteurs bienveillants à leur égard. L’année dernière, plus de 200 cartes ont été confectionnées par les élèves, puis expédiées à l’escadron du Havre en déplacement en Nouvelle-Calédonie. Pour Noël 2018 autant de cartes seront réalisées et adressées à l’escadron du Havre en déplacement en Corse et à deux autres escadrons en mission outre-mer. Nous adressons tous nos remerciements au major RUSAFA, commandant dépôt de l’escadron (détachement qui reste à la résidence),  ainsi qu’aux gendarmes, pour l’organisation de cette opération. Le comité du Havre représenté par Marc PISANT, vice-président, et Bernard TAULIER, administrateur national et délégué intercomités de la Seine-Maritime et de l’Eure, soutiennent ce rapprochement qui correspond à l’esprit de notre association.

76 1 déjeunersLe 23 novembre 2018, les Amis de la Gendarmerie du comité rouennais recevaient les adhérents au cercle mixte de la gendarmerie mobile de Mont-Saint-Aignan, pour leur premier déjeuner trimestriel. Un rendez-vous destiné à renforcer les liens qui unissent les adhérents autour des valeurs de l’association.

Précédée le matin par une réunion d’information, cette rencontre permit d’analyser le bilan de l’année écoulée et de fixer les lignes directrices pour l’année 2019, avec deux nouveautés remarquées, chaque évènement à venir est daté et il est procédé à une mise en action d’une « team SMS »  pour rappeler aux adhérents nos différents évènements à venir.

Moment privilégié dans la vie du comité, les déjeuners trimestriels bénéficient de la participation active des membres du comité dans l’analyse du bilan des mois écoulés, et dans le choix des lignes directrices des trois mois à venir. Par ailleurs, les liens entre adhérents et membres du bureau sont renforcés. De même, cette façon de faire contribue au développement de notre comité, en incitant nos adhérents au bénévolat « à la carte », en fonction des possibilités de chacun. Pour clôturer cette journée, le major SANCHEZ, de l’escadron de gendarmerie mobile II/3 de Mont-Saint-Aignan, a accepté de se joindre à l’assemblée pour déguster un café et marquer de façon amicale son intérêt pour les Amis de la Gendarmerie.

Actualités régionales