Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 321

 


vignetteFévrier 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-07-19-22.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 473 invités et aucun membre en ligne

93 LiebozEn homme organisé, Daniel GRIVEAU, président du comité de la Seine-Saint-Denis, a préparé sa succession, avec les membres de son comité et en liaison avec le siège de l’association. Il devient président honoraire et André LIBOZ lui succède à la tête du comité.

Daniel GRIVEAU avait pris la présidence du comité en 2013 après avoir été un vice-président très actif. En 5 ans, il a su transformer et développer le comité dans ses activités variées et innovantes, en développant l’effectif (+ 61 en 4 ans après une baisse auparavant) et en s’entourant d’une équipe. Il a bien organisé sa succession et restera actif pour soutenir le nouveau président

Lui succède monsieur André LIBOZ nouveau président du comité. Natif du Pas-de-Calais, ce dernier est issu d’une famille ouvrière et fils et petit-fils de mineur de fond dans les houillères, il est père de quatre enfants. Après avoir servi sous contrat dans la Marine nationale de 1973 à 1979 en qualité de marin électricien, il est en activité en région parisienne comme agent commercial dans le domaine immobilier et en qualité de secouriste dans une agence de prévention des risques indus. « J’ai décidé de rejoindre les Amis de la Gendarmerie pour leurs valeurs, je suis ravi de soutenir les gendarmes dans leurs missions au service de la population. J’ai accepté la sollicitation de Daniel et le mandat du président national m’honore. Je m’efforcerai de réussir en m’appuyant sur notre belle équipe. »

93 1 reunion 2018Le 17 mai 2018 à Aulnay-sous-Bois, avec une forte participation de ses adhérents, le comité de Seine-Saint-Denis des Amis de la Gendarmerie, procédait à sa réunion annuelle d’information, en présence du colonel commandant le soutien opérationnel de la gendarmerie (COMSOP). Ce rendez-vous permit de découvrir l’activité de cette formation, essentielle au bon fonctionnement de la gendarmerie.

Réunis à la salle GAINVILLE à Aunay-sous-Bois, les membres du comité découvrirent le bureau renouvelé de l’association locale, qui leur fut présenté par son nouveau président André LIBOZ, désigné par le président national en remplacement de Daniel GRIVEAU. Une présentation des activités du comité, au regard des objectifs et des buts définis dans les statuts de l’association, permit aux membres présents de constater l’augmentation régulière du nombre des adhérents autour des valeurs qui font sa raison d’être. A cette occasion, cinq nouvelles adhésions furent recueillies, prouvant le dynamisme qui anime le comité.

Le colonel Jean-Marc DETRE, commandant le COMSOP, informa les participants des évolutions survenues au fort de Rosny et leur indiqua que les services des ressources humaines étaient à la recherche de personnel technique et de cuisine pour des postes basés à Rosny-sous-Bois et qu’il invitait les personnes de l’assistance a lui indiquer d’éventuelles candidatures. Il fut chaleureusement remercié pour son intervention et l’assemblée se souviendra de la pertinence de sa présentation de l'unité de commandement du soutien opérationnel de la gendarmerie nationale. En remerciement, c’est avec fierté que le comité lui remit le livre souvenir de la garde républicaine, geste qu’il apprécia particulièrement. Il a assura par ailleurs le comité de sa participation à notre réunion l’an prochain.

78 2 100 ans uncLe 8 mai 2018, la section de Maule dans les Yvelines fêtait les 100 ans de l’Union nationale des combattants UNC. Le comité local des Amis de la Gendarmerie était présent aux côtés de la compagnie de gendarmerie de Saint-Germain-en-Laye, afin de commémorer cet événement.

Pour les 100 ans de sa création, l’UNC avait organisé, à l’occasion des cérémonies du 8 mai, une grande manifestation dans le cadre exceptionnel du parc FOURMONT à Maule. Pour l’occasion, le monument aux morts avait été reconstitué sur le site et la cérémonie du 8 mai put ainsi avoir lieu en présence des autorités civiles et militaires. Invité par l’UNC, le comité de Saint-Germain-en-Laye des Amis de la Gendarmerie était présent. Son bureau, sous la présidence de Marie-José TAYLOR, était au grand complet avec sa vice-présidente Nicole CHIVARD, son trésorier Yan PENNAMEN et son secrétaire Jean COORNAERT. Les Amis de la Gendarmerie partageaient un barnum avec la compagnie de gendarmerie de Saint-Germain. La commandante Floriane ANTEGNARD, commandante de la compagnie, leur fit l’honneur de sa présence.

Figuraient au programme de la journée, des baptêmes d’hélicoptère, l’initiation aux premiers secours par la Croix-Rouge, des démonstrations de maîtres de chiens de la gendarmerie, le tout en présence des gendarmes et des chevaux du poste à cheval de Saint-Nom-la-Bretèche. Bon nombre d’anciens combattants avaient revêtu des tenues militaires de l’époque des deux guerres. Un mess fut reconstitué sous une tente et de nombreux engins militaires terrestres (camions, jeeps,…) offrirent aux visiteurs la possibilité de faire une promenade à leur bord et aux plus jeunes de faire connaissance avec ces véhicules d’un autre âge. Sous le barnum, deux gendarmes techniciens en identification criminelle présentèrent des opérations de police technique puis, des prélèvements d’empreintes et d’identification furent exécutés par les différentes équipes d’investigations criminelles de proximité. La présence des Amis de la Gendarmerie suscita beaucoup de questions de la part de visiteurs qui, pour la plupart, ne connaissaient pas l’association. Ce fut aussi l’occasion de répondre aux questions de nombreux jeunes qui s’interrogeaient sur les différents métiers de la gendarmerie et sur le sens des valeurs que souhaitaient transmettre les Amis de la Gendarmerie, du fait de leur présence aux côtés des gendarmes.

94 2 St exupery a la GMC’est par un bel après-midi ensoleillé, le jeudi 3 mai, que les enseignantes et les élèves des CM2 et du CM1-CM2 de l’école primaire SAINT-EXUPERY de Maisons-Alfort se sont rendus au quartier MOHIER pour rendre visite aux gendarmes de l’escadron 26/1, en déplacement en Guadeloupe en fin d’année 2017 et auxquels ils avaient envoyé une carte de Noël.

Après avoir été accueillis par le chef d’escadron LAVALOU, le major DAB et plusieurs membres de l’escadron, les enfants, divisés en deux groupes, purent participer à deux ateliers. Le premier avait pour but de leur présenter l’équipement et les armes dont sont dotés les gendarmes mobiles, avec la visite d’un véhicule « Irisbus » de maintien de l’ordre. Ce fut l’occasion pour chaque enfant de prendre en main chacun des matériels, de se coiffer d’un casque ou de revêtir tout ou partie de l’équipement présenté, de monter dans le véhicule, de faire fonctionner la sirène ou d’utiliser la radio de bord. Le second, préparé en étroite relation avec la région, avait pour thème l’intervention de gendarmes de la brigade cynophile avec leurs chiens. Après avoir fait une démonstration de recherche d’objets ou de substances suspectes par le chien, démontrant son étroite complicité avec son maître, les enfants eurent le loisir de  caresser les deux chiens, leur montrant beaucoup de tendresse.

Participaient à cette rencontre, le général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, président national de l’association les Amis de la Gendarmerie, le lieutenant-colonel PERRET, commandant en second le groupement de gendarmerie mobile de Maisons-Alfort, Michel FOUCAULT, secrétaire général, administrateur et président du comité du Val-de-Marne ouest, à l’origine de cette opération. Dominique MOIRAT, président du comité du Val-de-Marne est, était pour sa part venu en voisin. S’étaient excusés, ne pouvant être présents, le directeur de l’école SAINT-EXUPERY, Lionel COLMON ainsi que le président du comité de Maisons-Alfort, Pascal LEJEUNE.

A l’issue de ces présentations, les enfants se  dirigèrent au mess pour profiter du goûter offert par le comité du Val-de-Marne ouest des Amis de la Gendarmerie. Pour conclure la rencontre, au moment du départ, une petite enveloppe surprise comprenant des petits objets siglés Gendarmerie Nationale fut remise à chaque enfant par les gendarmes. C’est plein d’étoiles dans les yeux et avec une autre vision des gendarmes que ces petits écoliers retournèrent à l’école, certains d’entre eux allant même jusqu’à évoquer le souhait de devenir gendarme.

75 3 IEP GRDans le droit fil de sa mission de rayonnement auprès des jeunes, le comité Paris-Junior des amis de la Gendarmerie a invité des étudiants de l’association SciencesPo Défense & Stratégie à visiter les installations de la Garde républicaine et à rencontrer le Président national des Amis de la Gendarmerie.

L’institut d’études politiques de Paris, compte dans ses rangs plusieurs associations dont SciencesPo Défense & Stratégie. Association de défense et de stratégie au sein de Sciences Po Paris, ses membres entendent couvrir l’ensemble des thématiques de défense, sécurité intérieure et internationale, stratégie et renseignement. Afin de leur apporter un éclairage original sur la gendarmerie nationale, Alice VOIRAND, étudiante à Sciences-po Paris et membre du comité Paris-Junior, a organisé à leur profit une visite des installations du régiment de cavalerie de la Garde républicaine le 24 avril 2018. Une trentaine d’étudiants a ainsi pu découvrir des lieux aussi variés qu’insolites, comme la salle d’honneur, les écuries, la forge et les différents ateliers liés à la cavalerie, dans la caserne des Célestins, implantée au cœur même de Paris. Ils bénéficièrent même d’une visite privée du musée de la Garde guidés par l’historien du quartier des Célestins

A l’issue de ce parcours de découverte, le groupe a retrouvé le général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, président national des Amis de la Gendarmerie, au cercle mixte de la Garde républicaine. Autour d’un rafraichissement offert par le comité Paris-Junior, il a pu présenter l’association et parler de la Gendarmerie. Les visiteurs sont repartis enchantés avec de nombreuses revues de l’association, emportées pour la circonstance.

Actualités régionales