Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 326

 

Revue 326Mai 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-07-05-27.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 252 invités et aucun membre en ligne

78 2 ANLe 8 novembre 2018, par une belle journée ensoleillée, les membres du comité ont eu le privilège de visiter le Palais Bourbon. Madame Aurore BERGE, députée de la 10e circonscription des Yvelines et membre du comité, a organisé cette belle et étonnante visite.

Ainsi, nous pûmes voyager au cœur de l’Histoire ou plutôt des histoires de la monarchie et des institutions républicaines, à travers les explications et les anecdotes d’une guide conférencière très à l’écoute, qui sut répondre de façon précise à toutes nos questions. L’histoire initiale du Palais, demeure de la comtesse de Bourbon, fille de Louis XIV et de Madame de Montespan, reliée directement à l’hôtel particulier du marquis de LASSAY, nous amusa particulièrement. A la mort de la duchesse, cette demeure passa de mains en mains puis, au fil des années, en fonction des événements, elle changea à plusieurs reprises d’affectation. Parallèlement, l’architecture du palais évolua et de nouveaux bâtiments furent construits, accueillant durant une certaine période la prestigieuse École Polytechnique. Impressionnante du fait de ses dimensions, de ses plafonds décorés par Eugène Delacroix et par la richesse de son fonds, la bibliothèque de l'Assemblée nationale dispose de près de 700 000 volumes en français. Elle détient également dans ses chambres fortes, près de 1 900 manuscrits originaux, aussi variés que le roman de la Rose, le procès de Jeanne d’Arc, le Codex Borbonicus, le serment du Jeu de Paume ou le procès de Louis XVI.

La salle des pas perdus appelée aussi salon de la Paix, réalisée à l’emplacement de l’ancienne chambre de la duchesse, est impressionnante par ses dimensions. Elle est placée sous la protection de la peinture allégorique de la Paix et d’une sculpturale statue d’Athéna, déesse de la sagesse. Durant un certain temps, nous pûmes assister au sein de l’Hémicycle à une partie de séance de la Chambre avec présentation d’amendements par les députés et réponses de madame la ministre de la Santé. Puis, nous découvrîmes des représentations de « Marianne » insolites que nous n’aurions jamais imaginées, à travers une intéressante collection venue d’horizons divers et de différentes mairies de l’hexagone. Cette visite fut un étonnement et enchanta les participants, comme le démontre les messages post visite tels que, « J'ai passé une excellente journée », « la visite fut très intéressante et passionnante », « Belle journée très instructive, enrichissante et très conviviale », « Une visite  guidée et commentée inoubliable de l'Assemblée nationale », « visite impressionnante ». Vraiment  cette belle visite au cœur de notre histoire est à recommander.

Actualités régionales