Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 326

 

Revue 326Mai 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

04-2003-05-086.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 131 invités et aucun membre en ligne

66 jumelagePar une belle journée ensoleillée, le mardi 12 mars 2019, le comité des Pyrénées-Orientales s'est réuni avec l'association homologue espagnole dans le cadre prestigieux d’un château à Figuéras,  pour la signature d'une charte à caractère historique.

La charte de jumelage international entre d'une part, la délégation territoriale de la Real Hermandad de Veteranos de las Fuerzas Armadas y de la Guardia Civil de l'Alt Empordà en Catalogne (Espagne) et d'autre part, Les Amis de la Gendarmerie des Pyrénées-Orientales (France), a été signée le mardi 12 mars 2019 à midi. Désignés par leurs présidents nationaux respectifs, le président Juan Romero CONTRERAS et le général (2s) Christian LAGARDE, se sont bien volontiers prêtés avec autant de plaisir que de satisfaction à la solennelle et néanmoins sympathique cérémonie des signatures de la charte de jumelage des deux associations. Ce document élaboré, travaillé, affiné dans les deux langues au cours d'échanges assidus ayant nécessité plus d'une année d'études, pourrait bien faire date. Pour ce faire, cet événement méritait un décor adapté et symbolique, témoignant de l'amitié recouvrée depuis plus de deux siècles entre deux grandes et influentes nations européennes. C'est donc sans la moindre hésitation de part et d'autre de la frontière que fut choisi le Castell de Sant Ferran à Figueres. Il s'agit de la plus grande forteresse à bastions du XVIIIe siècle en Europe et du plus grand monument de Catalogne. Il s'étend en effet sur 32 hectares et fut bâti en 1751 sous Fernando VI. Cette « place royale » était destinée à empêcher l'invasion des troupes françaises, tant redoutées. Elle abritait cinq bataillons d'infanterie et cinq escadrons de cavalerie pour un total de 6  000 hommes et 500 chevaux et était en mesure de supporter un siège de plus de six mois !

La délégation française, conduite par son président et composée pour la grande majorité des membres du comité, fut comme à l'accoutumée accueillie avec une exquise courtoisie dans la cour d'honneur de la forteresse. Les allocutions des deux présidents, traduites instantanément pour une assistance de soixante personnes environ par notre adhérent polyglotte Pierre IGLESIAS, ainsi que les remises de cadeaux,  précédèrent  dans la belle chapelle du castell,  l'instant très attendu des signatures. Animées de leurs intentions respectives de faire rayonner leurs institutions militaires au travers  de leurs plus anciennes traditions, les deux associations ont pris l’engagement, dans le respect des relations établies, de  respecter :. le maintien de liens permanents de part et d'autre des Pyrénées, afin de dialoguer et d'échanger les expériences et les spécificités culturelles ; la mise en œuvre de toute action conjointe susceptible de contribuer à l’enrichissement mutuel  sur l'ensemble des domaines relevant des engagements de chacun ; l'encouragement et le soutien de tout échange entre les adhérents pour développer, par une meilleure compréhension mutuelle et une coopération efficace, le sentiment vivant de fraternité ; l'observation des règles communes de l'hospitalité, dans le respect des diversités, dans un climat de confiance et dans un esprit de solidarité ; la garantie à toute personne adhérente de pouvoir participer aux échanges entre les deux associations sans discrimination de quelque nature que ce soit.

Comme il se doit, il n'est de bonne entente qui ne se célèbre autour d'une bonne table et la charte s'est gardée d'y déroger. En forme de clin d'œil, l'établissement de restauration qui accueillit la soixantaine de représentants des deux associations, est situé au nord de Figuères, au bord de la « route de France ». Au dessert, une aimable surprise attendait les commensaux, tous les plats étaient ornés de petits drapeaux de nos deux pays et une salve d'applaudissements les accueillit.

Actualités régionales