Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 321

 


vignetteFévrier 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

09-2003-06-013 .jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 231 invités et aucun membre en ligne

54 hommage beltrame collegesLe 23 mars 2018, alors qu’une équipe pédagogique du comité de Meurthe-et-Moselle présentait le défi inter-collèges 2018 dans des établissements du sud du département, se produisait l’attaque terroriste meurtrière de l’Aude. Cette circonstance tragique a offert l’opportunité, avec l’accord de l’encadrement des collèges, de faire le panégyrique du colonel Arnaud BELTRAME, en soulignant les valeurs républicaines sous-tendues par cet acte de bravoure.

L’objectif du défi inter-collèges 2018, initié par le comité de Meurthe-et-Moselle, est de faire des élèves relevant ce défi ludique et pédagogique des « Passeurs de Valeurs ». Il met en compétition cinq classes de troisième appartenant à des établissements du Bassin d’éducation formation de Lunéville, sous l’égide de madame Valérie SUISSE qui en est la référente laïcité. Il s’agit des collèges de Baccarat (principal : monsieur Jean-Louis SEBRIER), de l’Euron, à Bayon (principal : monsieur Olivier KOPFERSCHMITT), René Gaillard, à Bénaménil (principale : madame Virginie LANOIX), Eugène François, à Gerbéviller (principal : monsieur Alexis CLAUDEL), et Ernest Bichat, à Lunéville (principal : monsieur Servais JOST).

Les premières séances consistent à mettre en exergue les valeurs de la Gendarmerie, développées dans chacune des 30 questions du quiz. Parmi ces valeurs, figurent, entre autres, la citoyenneté, qui doit féconder civisme, respect et solidarité, et une approche de la compréhension de lieux de mémoire du territoire. C’est notamment à ce titre que l’office national des anciens combattants et victimes de guerre et le conseil départemental apportent un soutien déterminant à cet engagement bénévole des Amis de la Gendarmerie, aux côtés de l’inspection académique et du groupement de gendarmerie départementale. Le quiz proposait également un zoom sur la gendarmerie et la police, ainsi que sur la valeur courage déployée au sein de ces deux forces de sécurité.

L’attaque terroriste de l’Aude a amené les intervenants, le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, messieurs Marcel NIKELE, Dominique BAGUET, Jean-Luc ROBINOT et Gilbert BEUGNETTE, à adapter leurs interventions en évoquant, devant des élèves attentifs et recueillis, les valeurs républicaines révélées par l’acte d’héroïsme du colonel Arnaud BELTRAME. Les chefs d’établissements et leurs adjoints ont tenu à assister à l’évocation du parcours d’un héros national qui offre l’image exemplaire d’un militaire de la gendarmerie ayant sacrifié sa vie pour protéger celle d’une femme prise en otage par un terroriste. La minute de silence observée, le 28 mars 2018, au collège René Gaillard de Bénaménil, en même temps que celle organisée à l’échelon national, a été particulièrement émouvante, car chacun des participants a ressenti l’impérieuse nécessité de la transmission de valeurs républicaines aux jeunes générations. C’est à ce titre que le sacrifice du colonel Arnaud BELTRAME ne sera pas vain.

54 conference fougeratRépondant à la demande du colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président du comité de Meurthe-et-Moselle des Amis de la gendarmerie, la générale Anne FOUGERAT s’est déplacée à Nancy, lors de la soirée annuelle de ce comité, pour intervenir sur le thème de « la montée en puissance des réserves gendarmerie au sein de la garde nationale ». Une assemblée de plus de 100 convives, parmi lesquels de nombreux réservistes du groupement de gendarmerie de Meurthe-et-Moselle, a suivi avec le plus vif intérêt cette magistrale conférence.

Le 19 mars 2018, dans les salons de l’hôtel Mercure Nancy Centre Gare, à Nancy, se tenait la traditionnelle soirée annuelle du comité de Meurthe-et-Moselle. Dans un premier temps, le président de comité, a accueilli les personnalités présentes. Parmi celles-ci on a relevé la présence du général de corps d’armée Bruno JOCKERS, commandant la région de gendarmerie du Grand Est, commandant la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité Est, du général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, président national des Amis de la Gendarmerie, du colonel Gwendal DURAND, commandant le groupement de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle, accompagné des commandants de compagnie de Nancy, Toul et Lunéville. Étaient également présents monsieur Claude GRANDEMANGE, adjoint au maire de Nancy, le colonel Jean-Marc REGNIER, commandant la base de défense de Nancy, délégué militaire départemental, madame Emmanuelle COMPAGNON, inspectrice d’académie, directrice académique des services de l’Éducation nationale, et messieurs Alain PERELLO, directeur du service départemental de l’office national des anciens combattants et victimes de guerre, et Jean-Louis THEBERT, président départemental de l’association nationale de l’ordre national du Mérite. Monsieur Dominique POTIER, député de Meurthe-et-Moselle, a rejoint l’assemblée plus avant dans la soirée.

Après avoir dressé le  bilan des activités 2017, le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD a évoqué les projets 2018. Toutes les actions révèlent un soutien marqué au groupement de gendarmerie, notamment en direction des cadets de la gendarmerie et de la brigade de prévention de la délinquance juvénile, mais aussi des compagnies externes de Lunéville et de Toul dans le domaine de l’accueil du public. Après avoir remis des diplômes aux adhérents méritants, au premier rang desquels, monsieur Jean LAURENT, généreux donateur, et assuré le protocole de la création du comité « Nancy-Junior », le président de comité a accueilli, en des termes élogieux et chaleureux, la générale Anne FOUGERAT, commandant les réserves de la gendarmerie.

 

Lire la suite...

54 Nancy JuniorLe comité Nancy-Junior, le troisième de ce type après Paris et Strasbourg, a été officiellement créé à Nancy, en présence du général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, président national des Amis de la Gendarmerie, à l’occasion de la venue, dans la cité ducale, de la générale Anne FOUGERAT, commandant les réserves de la gendarmerie nationale. Monsieur Adrien BELLENGER en est le 1er président. Il est entouré d’une jeune équipe dynamique, bien décidée à conférer plus d’amplitude à la transmission des valeurs de la gendarmerie aux jeunes générations.

Depuis plusieurs mois, le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président du comité de Meurthe-et-Moselle, maître Bruno ZILLIG, vice-président du comité, chargé du rayonnement de l’association, et monsieur Adrien BELLENGER, jeune adhérent, ont multiplié les parrainages pour qu’un public rajeuni puisse rejoindre les rangs des Amis de la Gendarmerie. C’est ainsi qu’une équipe de 13 juniors, qui affiche une moyenne d’âge de 21 ans, a adhéré au comité de Meurthe-et-Moselle afin de constituer le socle de ce nouveau comité Junior.

Le 19 mars 2018, à Nancy, lors de la soirée annuelle du comité, selon un protocole particulièrement étudié, ces juniors se sont vu remettre, solennellement le badge de « Passeur de valeurs » par maître Bruno ZILLIG, vice-président du comité, et monsieur Michel ARNOUX, délégué de proximité. Le général de corps d’armée (2s) Jean COLIN a ensuite investi Adrien BELLENGER dans ses fonctions de président du comité Nancy-Junior en lui remettant la bannière de son comité. Pour en assurer le fonctionnement, Adrien BELLENGER sera assisté de Anne LAURENT, vice-présidente, Aurélie CAILLARD, secrétaire, et Caroline CONSTANT, trésorière.

Pour grandir, ce comité, outre la ressource d’étudiants et de jeunes actifs, pourra accueillir des jeunes qui auront participé à une session de cadets de la gendarmerie, afin qu’ils poursuivent leur découverte de l’institution par des visites d’unités ou de services du groupement de gendarmerie de Nancy. Les membres du comité seront, en outre, conviés aux activités organisées par le comité de Meurthe-et-Moselle. Les encouragements prodigués par le général de corps d’armée Bruno JOCKERS, commandant la région de gendarmerie du Grand-Est, le colonel Gwendal DURAND, commandant le groupement de gendarmerie départementale, monsieur Dominique POTIER, député de Meurthe-et-Moselle et monsieur Claude GRANDEMANGE, adjoint au maire, représentant monsieur Laurent HENART, maire de Nancy, et monsieur Alain PERELLO, directeur de l’ONACVG 54, tous « Amis de la Gendarmerie », sont de bon augure pour l’essor rapide de ce comité junior de la cité ducale.

54 hommage 2018C'est au sein de la caserne qui porte son nom que se situe la stèle rendant hommage au gendarme Aimé ROUX, mort en 1953 durant la guerre d'Indochine. Sa femme, sa fille et sa petite fille ont assisté à la cérémonie émouvante de commémoration des morts de la gendarmerie à Nancy.

Le 16 février 2018, à Nancy, a eu lieu la cérémonie rendant hommage aux morts de la gendarmerie. Celle-ci s’est tenue dans la caserne « Gendarme Aimé Roux », qui héberge le groupement de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle, commandé par le colonel Gwendal DURAND, en présence de trois générations de la famille du gendarme ROUX. Cette cérémonie fut présidée par Eric FREYSSELINARD, préfet de Meurthe-et-Moselle en présence des présidents des associations les Amis de la Gendarmerie, le Trèfle, l'UNNPRG et l'Amicale des retraités de la gendarmerie du département.

Lors de la cérémonie, le colonel (ER) Jocelyn TROUSLARD, président du comité de la Meurthe-et-Moselle,  a tenu à associer à cet émouvant dépôt de gerbe, au pied de la stèle dédiée à son grand-père, l’une des jeunes adhérentes de l'association, Anne LAURENT. En effet, le gendarme ROUX, mort tragiquement en Indochine en 1953, a donné son nom en 2015, à la caserne de gendarmerie de Nancy. L’épouse du défunt, Claudine ROUX, sa fille, Claudette LAURENT, toutes deux également membres des Amis de la Gendarmerie, assistèrent à cet hommage rendu aux morts de la gendarmerie en présence d’une délégation d'une trentaine d’adhérents. Venus en nombre, les membres de l'association ont voulu témoigner comme il se doit, leur soutien aux militaires de la gendarmerie.

54 visite 97A l’occasion d’un voyage privé dans l’arc caribéen, une délégation d’Amis de la Gendarmerie de Meurthe-et-Moselle a rendu visite à ses homologues du comité de la Guadeloupe. Au cours d’une rencontre amicale, qui s’est déroulée en périphérie de Pointe-à-Pitre, des échanges fructueux ont permis un riche partage d’expérience, de nature à amplifier les actions de soutien en faveur de la gendarmerie.

La feuille de route 2018 du général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, président national des Amis de la Gendarmerie, demandait aux présidents de comité d’entretenir des liens amicaux avec les comités voisins. Les deux présidents de comité de Meurthe-et-Moselle et de la Guadeloupe viennent de faire preuve d’une rare discipline intellectuelle en interprétant, dans le sens le plus large, cette directive. Plus de 7.000 km séparent en effet la Guadeloupe de la Meurthe-et-Moselle. Il est donc assez rare que des Amis de la Gendarmerie de la Guadeloupe, même en quête d’exotisme, voire de fraîcheur salvatrice, viennent effectuer une croisière sur la Bergamote, le bateau emblématique de la cité ducale qui navigue quotidiennement sur le canal de la Marne au Rhin. C’est en revanche naturellement qu’un groupe du comité de Meurthe-et-Moselle a décidé, au cœur du mois de janvier, bravant les risques d’un choc thermique, de jeter son dévolu sur une croisière dans les Caraïbes avec l’intention, en fin de périple, de venir saluer l’équipe dirigeante du comité de la Guadeloupe.

Cette rencontre, agrémentée d’un très agréable déjeuner pris en commun, s’est tenue au camp Dugommier, à Baie-Mahault, où les Amis de la Gendarmerie  disposent de locaux  confortables et propices à la convivialité. Bernard LEPORCQ, président du comité de la Guadeloupe, avait tenu à accueillir la délégation lorraine, accompagné de son épouse Andrée, et de 5 membres de son comité : Patrick BRUN, porte-drapeau,  François-Xavier COLLETIN, trésorier, Gérard SERVRANCKX, trésorier-adjoint, Olivier LEPORCQ et Gilbert SANCHEZ, membres. Jean-Claude MONTENTIN, anciennement délégué régional, est venu saluer les participants en fin de rencontre. Avec des propos éminemment chaleureux, le président LEPORCQ a souhaité la bienvenue au comité « voisin » de la Métropole, qui est le premier à leur rendre une telle visite de courtoisie. Il a évoqué les spécificités des comités ultramarins et fait valoir l’incontestable importance que constitue le facteur humain dans le positionnement de choix qu’occupe le comité de la Guadeloupe auprès de ses différents partenaires, notamment la gendarmerie.

Le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président du comité de Meurthe-et-Moselle, était accompagné de son vice-président, le professeur Alain FONTAINE, de son trésorier, Christian PERRIN, ainsi que de Raymond LOUIS, Albert LORENTZ, et Jean TRICARRI, tous membres bienfaiteurs, accompagnés de leurs épouses. Il a remercié leurs hôtes pour leur exceptionnel accueil, puis a évoqué l’action pérenne développée en Meurthe-et-Moselle, avec la déclinaison du défi inter-collèges dans les établissements du département. Un badge de « Passeur de Valeurs » a été imaginé pour la circonstance. Il est remis à chaque élève ayant relevé le défi. Ce concept de « Passeur de Valeurs », qui  donne du sens à l’adhésion de nombreux membres bienfaiteurs, permet de soutenir, à un haut niveau, le groupement de gendarmerie de Meurthe-et-Moselle. Le président LEPORCQ a remis au colonel (er) TROUSLARD un fanion représentant le blason de la Guadeloupe. Les membres de la délégation de Meurthe-et-Moselle, en guise de remerciements, ont fait « Passeur de Valeurs » leurs hôtes en leur remettant le badge éponyme, avant de leur offrir une kyrielle de présents à base de bergamotes qui sont une des spécialités des confiseurs nancéiens, histoire sans doute de susciter, chez leurs amis guadeloupéens, une envie de croisière sur la Bergamote dès l’hiver prochain…

Actualités régionales