Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 327

 

Revue 327Août 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-06-53-32.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 182 invités et aucun membre en ligne

54 1 Journées SIL’édition 2019 des rencontres de la sécurité intérieure s’est déroulée le 12 octobre, place de la Carrière, à Nancy. Le colonel Sébastien DORDHAIN, commandant du groupement de gendarmerie de Meurthe-et-Moselle avait validé le principe de la présence des porte-drapeaux des comités de Nancy et de Nancy Junior sur le stand tenu par le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG sabre) de la compagnie de Nancy.

Anne LAURENT et Caroline CONSTANT, porte-drapeaux respectives des deux comités, malgré leurs engagements universitaires, consacrèrent leur journée à représenter les Amis de la Gendarmerie de Meurthe-et-Moselle, aux côtés des militaires du PSIG sabre de Nancy. Cette participation revêtit un sens particulier, car elle mit l’accent sur l’importance du soutien consenti en 2019 par les Amis de la Gendarmerie au profit de cette unité. De nombreux adhérents s’étaient déplacés, pour visiter les stands tenus par la gendarmerie, la police, les sapeurs-pompiers et la sécurité civile. Ils manifestèrent naturellement un intérêt particulier au stand du PSIG sabre, devant lequel se tenaient leurs deux porte-drapeaux.

Le général (2eS) Daniel SERON, vice-président (H) du comité nancéien, le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président du comité, accompagnés d’Ursula LORENTZ et de Marcel NIKELÉ, tous deux fidèles membres bienfaiteurs, purent longuement échanger avec les visiteurs. Tous témoignèrent de leur soutien à leurs deux honorables représentants et aux personnels du groupement de gendarmerie de Meurthe-et-Moselle. Ces rencontres annuelles de la sécurité intérieures ont pour objet de tisser une relation de confiance entre la population et les services qui concourent à leur sécurité. Par sa présence sur l’un des stands du groupement de gendarmerie de Meurthe-et-Moselle, l’association les Amis de la Gendarmerie démontra modestement qu’une association ayant pour objet de promouvoir les valeurs portées par la gendarmerie, de les transmettre aux jeunes générations, de soutenir les gendarmes dans leurs missions au service de la population et de consolider les liens entre la gendarmerie et la Nation, avait toute sa place dans un tel dispositif.

54 1 IsraelDepuis plus de quinze ans, les Amis de la Gendarmerie de Meurthe-et-Moselle effectuent des voyages culturels, notamment dans le bassin méditerranéen. Ce qui motive les adhérents est une volonté partagée d’entretenir la précieuse cohésion d’un réseau associatif qui se mobilise pour assurer le rayonnement de l’association au profit de la gendarmerie. À ce titre, les participants ont parcouru la Terre sainte du 16 au 29 septembre 2019.

46 adhérents (29 femmes et 17 hommes) se sont associés à ce voyage qui a permis de sillonner, de manière exhaustive, la Terre sainte, avec en point de mire la géologie. L’une des participantes, experte en la matière, a pu compléter, grâce à ses commentaires pertinents, ceux d’un guide très compétent. Ses interventions furent notamment très remarquées lors de la boucle effectuée dans le désert du Néguev et à l’occasion du surprenant bivouac qui eut lieu au contact d’une tribu bédouine. Nombreux sont ceux qui furent époustouflés par le paysage fantasmagorique du gigantesque cirque d’érosion karstique de Ramon, qui leur rappela d’autres sites, aussi étonnants, dans le Colorado américain.

Les experts firent aussi partager aux voyageurs leur inquiétude de voir le niveau de la mer Morte baisser inexorablement, laissant derrière elle des poches de sel et créant d’inquiétants gouffres, appelés dolines, qui affaissent dangereusement ses rives. Il est cependant admis que les visites effectuées au bord du lac de Tibériade et dans la vieille ville de Jérusalem, mirent les participants en situation d’apprécier au mieux les conditions qui nous ont conduits « sur les traces de nos civilisations », comme l’indiquait opportunément le titre du périple proposé par l’agence de voyages « Parfums du Monde », sise à Thorigny-sur-Marne.

54 1 CadetsDepuis trois années, le comité de Nancy des Amis de la Gendarmerie apporte un concours financier significatif à l’organisation des sessions organisées par le groupement de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle au profit des cadets de la gendarmerie. La session 2019, qui vient de débuter, a inclus dans son programme la présentation de cette association qui a vocation à promouvoir les valeurs portées par la Gendarmerie nationale et à les transmettre aux jeunes générations.

Cette séance a été pilotée par le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président du comité de Nancy et monsieur Marcel NIKELE, un ami de la gendarmerie particulièrement actif dans le domaine du lien Armée-Nation. Elle s’est déroulée en présence du lieutenant-colonel Frédéric MÉDARD, commandant en second, représentant le colonel Sébastien DORDHAIN, commandant le groupement de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle, de maître Bruno ZILLIG, officier de la réserve citoyenne de la gendarmerie et vice-président du comité de Nancy, de madame Marie-Ange JANCSUKIEWICZ et monsieur Jean-Pierre BUREN, également officiers de la réserve citoyenne, ainsi que du major Frédéric MIGEON.

La session 2019 des cadets de la gendarmerie est composée de 34 élèves issus du lycée Henri-Loritz, à Nancy, et du lycée polyvalent régional Stanislas, à Vandoeuvre-lès-Nancy. L’encadrement est constitué de réservistes opérationnels et citoyens de la gendarmerie, ainsi que de personnels d’active du groupement de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle. Le programme se décline, au cours du premier semestre 2019, au gré de deux semaines bloquées et de 10 demi-journées. Il est riche de séances, de visites, de contacts, de découvertes, mais aussi de cérémonies mémorielles qui sont de nature à développer, chez les participants, la curiosité intellectuelle, l’esprit de citoyenneté et de solidarité, tout en leur permettant de s’ouvrir sur la gendarmerie et ses métiers.

Après un témoignage pertinent de monsieur NIKELE sur les valeurs mises en relief par les Amis de la Gendarmerie dans les collèges, depuis 4 ans, il est apparu opportun, en synergie avec le colonel DORDHAIN, d’indiquer aux élèves que le comité de Nancy leur offrirait, dès la fin de leur stage, un an d’abonnement à la revue trimestrielle des Amis de la Gendarmerie. Maître ZILLIG a insisté sur la possibilité qui sera la leur, de rejoindre ensuite le comité Nancy-Junior, au sein duquel ils pourront poursuivre leur découverte de la gendarmerie et procéder à de fructueux échanges avec des jeunes en période d’orientation professionnelle et de quête d’engagement. Le nouveau drapeau de comité des Amis de la Gendarmerie, qui porte les symboles de l’association, a été présenté aux élèves.

En 2019, le comité de Nancy prendra à sa charge les frais générés par deux déplacements de la 3e session des cadets à Autun (visite du musée des Enfants de troupe et perception des tenues) et à Toul (célébration du 212e anniversaire du 516e Régiment du Train, démonstrations et présentations de matériels).

54 1 ConferenceLe 25 mars 2019, à l’occasion d’un dîner regroupant une centaine de convives, le colonel Sébastien DORDHAIN, commandant le groupement de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle, a évoqué « Les missions prioritaires de la gendarmerie dans le département et l’impact du soutien des Amis de la Gendarmerie ». L’auditoire a été impressionné de l’engagement de tous les personnels du groupement pour assurer la sécurité des personnes et des biens. L’opportunité a été offerte, par ailleurs, de renouveler, conformément aux statuts des Amis de la Gendarmerie, l’indéfectible soutien de cette association aux gendarmes dans leurs missions au service de la population.

Après avoir rappelé les multiples moyens mis à sa disposition, le colonel DORDHAIN a souligné le haut niveau de l’engagement de ses personnels et l’importance de la réserve opérationnelle de la gendarmerie qui apporte un concours déterminant à la réussite de missions de plus en plus variées, parfois de haute intensité, qui s’inscrivent dans la durée, sans omettre de souligner la valeur ajoutée de la réserve citoyenne qui contribue au rayonnement de la gendarmerie dans la société civile et qui s’implique particulièrement dans l’accompagnement des sessions de cadets de la gendarmerie en Meurthe-et-Moselle. La 2e partie de son intervention a porté sur le soutien du comité de Nancy aux gendarmes de Meurthe-et-Moselle.

Au cours des trois dernières années, les Amis de la Gendarmerie ont contribué à équiper les salles Mélanie de Nancy et de Val-de-Briey permettant ainsi une meilleure mise en confiance des jeunes victimes de violences sexuelles et de leur famille qui sont appelées à venir y témoigner. Le colonel DORDHAIN a également exprimé sa gratitude aux Amis de la Gendarmerie qui ont financé des équipements de confort au profit des compagnies de Toul et Lunéville, complétant ainsi judicieusement les dotations mises en place par la gendarmerie.

En 2019, un effort particulier sera fait en faveur du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de Nancy sur la thématique de la sécurité des personnels. Les PSIG sont la force de frappe d’une compagnie de gendarmerie. Ils appuient l’action des unités territoriales dans la lutte contre la délinquance de proximité. Ils interviennent selon un spectre opérationnel très étendu : disparition de personnes, violences familiales, vols à main armée, lutte contre les cambriolages et les vols à main armée, lutte contre les cambriolages et les vols de véhicules, trouble à l’ordre public. Ils sont également engagés sur des missions de surveillance générale et participent à la recherche du renseignement, ainsi qu’aux missions de transfèrement de détenus. Le PSIG de Nancy est qualifié « PSIG Sabre ». Il fait partie des 150 unités de ce type qui sont en mesure de relever les militaires primo-engagés dans le cadre d’une attaque terroriste, de neutraliser l’adversaire ou, a minima, de le fixer en attendant l’engagement d’une unité d’intervention spécialisée. Les personnels de cette unité bénéficient, à ce titre, d’un renforcement de leur niveau de formation et de leurs équipements adaptés au caractère particulier de leurs missions. Le soutien des Amis de la Gendarmerie à une unité servie par des personnels de valeur va s’inscrire en complément des dotations déjà existantes. Il contribuera également à mieux mettre en exergue ce PSIG Sabre qui tient un rôle important dans l’architecture de la sécurité au sein du groupement de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle.

Monsieur Laurent GARCIA, député de la 2e circonscription de Meurthe-et-Moselle, le général Didier MARCONNET, adjoint du général de corps d’armée Bruno JOCKERS, commandant la région de gendarmerie du Grand Est, commandant la gendarmerie pour la zone de défense, monsieur Alain PERELLO, directeur départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, le chef d’escadron Erwan MOYSAN, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Nancy, monsieur Bernard VERGANCE, maire de Champigneulles, monsieur René LEHMANN, vice-président de la section départementale de l’Ordre national du Mérite, madame Claudette LAURENT, présidente régionale de l’Association nationale des anciens prisonniers et déportés d’Indochine, madame Catherine STRASSER, présidente de l’association Lorraine AR 13 de l’Institut des hautes études de la défense nationale, monsieur Adrien BELLENGER, président du comité 54-2 Nancy-Junior, et de nombreux présidents d’associations patriotiques ont honoré de leur présence ce dîner-conférence rituel qui a suivi la cérémonie officielle de leur premier drapeau aux comités de Nancy et Nancy-Junior. Le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD a remercié le colonel Sébastien DORDHAIN pour son intervention qui a passionné l’auditoire en lui remettant, au nom des adhérents, un bloc 3D en cristal prônant la transmission des valeurs aux jeunes générations et il a donné rendez-vous à l’assemblée pour aller très prochainement à la rencontre du PSIG Sabre de Nancy.

54 DrapeauxLa remise officielle de leurs deux premiers drapeaux aux comités de Nancy et de Nancy Junior, s’est déroulée le 25 mars 2019, dans les salons de l’hôtel Mercure de Nancy centre gare, à l’occasion de la soirée annuelle de ces deux comités. Les hautes autorités de la région de gendarmerie du Grand Est honoraient cette cérémonie de leur présence.

Le général Didier MARCOMMET, adjoint du général de corps d’armée Bruno JOCKERS, commandant la région de gendarmerie du Grand Est et commandant de la gendarmerie pour la zone de défense Nord-Est, ainsi que le colonel Sébastien DORDHAIN, commandant du groupement de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle, remirent respectivement au colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, vice-président national et président du comité de Nancy, ces deux emblèmes nationaux. Cette émouvante cérémonie se déroula en présence de Morgan TANGUY, directeur de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle, de Claude GRANDEMANGE, adjoint au maire de Nancy et correspondant défense, de Laurent GARCIA, député de la 2e circonscription de Meurthe-et-Moselle, de Dominique POTIER, député de la 5e circonscription, du lieutenant-colonel Jacques CALERO, délégué militaire départemental adjoint, d’Alain PERELLO, directeur départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, du chef d’escadron Erwan MOYSAN, commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Nancy, de Bernard VERGANCE, maire de Champigneulles, de Jean-Louis THIEBERT, président de la section départementale de l’ordre national du Mérite, de Catherine STRASSER, présidente de l’association Lorraine AR 13 de l’Institut des hautes études de la défense nationale, de nombreux chefs de service, présidents d’associations patriotiques et amis de la gendarmerie.

Le professeur Alain FONTAINE, vice-président du comité de Nancy, teint le rôle de maître de cérémonie, en commentant le déroulement de la remise des drapeaux avec une grande solennité afin de mieux associer les personnes présentes à ce rassemblement républicain. En premier lieu, le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD remit le drapeau du comité de Nancy à Bruno ZILLIG, réserviste citoyen de la gendarmerie et vice-président du comité en prononçant ces paroles: « Au nom du général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, président national des Amis de la Gendarmerie, je vous remets ce drapeau qui est l’emblème national de la République. Sur son avers, il porte le blason de notre association avec une grenade stylisée et, sur son revers, une mention relative à la transmission des valeurs aux jeunes générations. Ce drapeau sera désormais celui du comité de Nancy des Amis de la Gendarmerie». Bruno ZILLIG remit ensuite son drapeau à Anne LAURENT, désormais porte-drapeau de ce comité, en prononçant la formule consacrée, « Soyez en digne et fière. Ce drapeau est le symbole du soutien du comité à la gendarmerie et de notre engagement pour transmettre les valeurs de la République aux jeunes générations ». Puis, le vice-président national remit le drapeau du comité Nancy-Junior à son président, Adrien BELLENGER, qui le remit ensuite à Caroline CONSTANT, selon le même protocole. Cette cérémonie se termina avec une assemblée entonnant, a capella, l’hymne national. Auparavant, le président du comité avait tenu à remettre à une dizaine d’adhérents, un diplôme d’honneur en témoignage de leur fidélité à l’association. Il s’agissait de Simone GENOT, Odile HUSSENNET, Jocelyne LEGRAND et Denise SOULIS pour les femmes et de Gilbert BEUGNETTE, José CAMPOS, Alain FONTAINE, Gérard LAUCUSSE, Albert LORENTZ, Marcel NIKELE et Bruno ZILLIG pour les hommes.

Actualités régionales