Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-07-05-27.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 312 invités et aucun membre en ligne

Campos 1Logo FCEMadame Christel CAMPOS, dynamique gérante de la SARL FCGE, une entreprise d’électricité générale implantée à Heillecourt, en périphérie de Nancy,  a décidé de rejoindre le comité de Nancy des Amis de la Gendarmerie en qualité de « membre mécène » pour contribuer au soutien des gendarmes dans leurs missions au service de la population.

Son mari, monsieur José CAMPOS, qui est directeur financier dans la même société, est membre bienfaiteur du comité de Meurthe-et-Moselle depuis quatre ans. Il est très actif dans le rayonnement de l’association puisqu’il a déjà parrainé quatre membres bienfaiteurs. Monsieur et madame CAMPOS sont totalement investis dans leur entreprise d’électricité générale, la SARL FCGE, sise à Heillecourt en Meurthe-et-Moselle, qui rayonne sur tout le département par la qualité d’installations électriques disposant de la qualification des entreprises du génie électrique au service de la performance énergétique et digitale, tant dans le cadre d’appels d’offres que pour répondre à des appels de particuliers 24 h/24.

C’est aussi de concert qu’ils manifestent concrètement leur générosité dans les actions du Rotary-club de Nancy-Saint-Nicolas-de-Port, dont monsieur José CAMPOS est un fidèle membre. Leurs engagements multiformes au service des autres déclinent concrètement la référence éthique de ce club-services, à savoir, entre autres, agir loyalement conformément à la vérité et créer des relations amicales dans l’intérêt réciproque des intéressés.

Le nouveau membre mécène est très attaché à la transmission des valeurs de la Gendarmerie aux jeunes générations. Sa société a d’ailleurs contribué au financement des drapeaux dont viennent d’être dotés les deux comités de Meurthe-et-Moselle des Amis de la Gendarmerie. Le 29 novembre 2018, lors du déjeuner au restaurant « La Commanderie », à Tantonville, qui a suivi la cérémonie de Sainte-Geneviève, c’est avec une certaine émotion que madame Christel CAMPOS s’est vue remettre une reproduction réduite de l’un des deux drapeaux de comité par le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président du comité de Nancy et monsieur Adrien BELLENGER, président du comité Nancy-Junior, en présence du colonel Sébastien DORDHAIN, commandant le groupement de gendarmerie départementale, et de 80 convives.

54 drapeauxLes comités de Nancy, présidé par le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, et de Nancy-Junior, présidé par monsieur Adrien BELLENGER, viennent de se donner les moyens d’être représentés lors des cérémonies patriotiques dans le département par deux drapeaux aux couleurs nationales arborant les symboles des Amis de la Gendarmerie et portant la mention de leur action majeure auprès de la jeunesse, à savoir celle de « Passeur de Valeurs ».

Cette acquisition, qui a été faite auprès de la société ALPHA-B, qui est spécialiste de la broderie fait main, comporte également tous les équipements afférents aux porte-drapeaux. Elle a pu être concrétisée rapidement à la suite d’un appel à dons auprès des adhérents qui a suscité 56 contributions en moins de deux semaines. Les deux porte-drapeaux sont deux jeunes femmes étudiantes, mesdames Anne LAURENT et Caroline CONSTANT, membres du comité de Nancy-Junior. La première nommée est la petite-fille du gendarme Aimé ROUX, mort pour la France en Indochine en 1953, qui a donné son nom à la caserne hébergeant le groupement de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle. La seconde est la fille de monsieur Serge CONSTANT, officier de la réserve citoyenne de la gendarmerie. Les parents des deux porte-drapeaux sont membres bienfaiteurs des Amis de la Gendarmerie.

La remise officieuse des deux emblèmes s’est faite, le 29 novembre 2018, en la basilique de Saxon-Sion, en présence de plus de 100 Amis de la Gendarmerie, à l’occasion de la cérémonie de Sainte-Geneviève, patronne des gendarmes, en synergie avec le groupement de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle. L’abbé Gérard CAPPANNELLI, recteur du sanctuaire de Sion, a bien voulu accepter de bénir les deux drapeaux avec l’accord des parties prenantes à l’occasion d’une célébration œcuménique. Les autorités suivantes étaient présentes : monsieur Morgan TANGUY, représentant monsieur Éric FREYSSELINARD, préfet de Meurthe-et-Moselle, monsieur Olivier JACQUIN, sénateur, ainsi que de nombreuses autorités administratives, judiciaires et militaires, élus, chefs de service départementaux, présidents d’associations patriotiques, porte-drapeaux. La gendarmerie était représentée par le général de corps d’armée Bruno JOCKERS, commandant la région de gendarmerie du Grand Est, le colonel Sébastien DHORDAIN, commandant le groupement de gendarmerie départementale et une importante délégation de personnels de l’Arme. La remise officielle de ces deux drapeaux interviendra, le 25 mars 2019, à Nancy, en présence des marraines et parrains, mesdames Claudine ROUX et Colette FONTAINE et messieurs Armand MARCHAL et José CAMPOS.

54 voies beltrameLes comités de Nancy et de Nancy-Junior se sont particulièrement impliqués pour impulser une multiplication des lieux faisant œuvre de mémoire du sacrifice du Colonel BELTRAME dans le département afin de promouvoir les valeurs portées par la Gendarmerie nationale. Ils ont bénéficié du soutien précieux de l’association des maires et des présidents d’intercommunalité de Meurthe-et-Moselle (ADM54).

Grâce à l’intercession de la présidente de l’ADM 54, Madame Rose-Marie FALQUE, maire d’Azerailles et, par ailleurs, membre des Amis de la Gendarmerie, une lettre a pu être distribuée à 591 maires du département dès le 3 avril 2018. Dans celle-ci, le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président du comité de Nancy, invitait les premiers magistrats à explorer toutes les opportunités, pour faire œuvre de mémoire de l’acte héroïque du colonel BELTRAME, en donnant son nom à une rue, une place, une salle, voire un monument. Ce courrier insistait sur l’hommage riche de sens que constituerait une telle décision pour les gendarmes engagés dans la lutte contre toutes les formes d’insécurité.

Nombreuses sont les municipalités qui ont réagi positivement dès la réception de ce courrier. C’est le cas de monsieur Hervé JACQUET, maire de Laix qui a donné le nom du colonel BELTRAME à la salle socioculturelle de sa commune (cérémonie le 6 octobre 2018), de monsieur Stéphane HABLOT, maire de Vandœuvre-lès-Nancy, qui a inauguré une stèle à son nom, au pied du poste de police de la ville (cérémonie le 6 octobre 2018), de monsieur Marc CECCATO, maire de Landres, qui a donné son nom à la place de la mairie (cérémonie le 11 novembre 2018) et de monsieur Laurent HENART, maire de Nancy, ancien ministre, qui a donné le nom de ce héros à une allée située devant l’esplanade du Souvenir français et le monument rénové de la porte Désilles, qui accueillent des cérémonies nationales et des hommages républicains, dans un espace réservé à cet effet (cérémonie le 11 novembre 2018). Les Amis de la Gendarmerie ont été conviés à toutes ces inaugurations auxquelles ils ont participé en nombre.

D’autres maires ont communiqué leur intention d’honorer le colonel BELTRAME. Il s’agit des communes de Baccarat, Lantéfontaine, Toul, Trieux, Val de Briey et Pulnoy, entre autres. Par cet engagement associatif, citoyen et mémoriel, élus de Meurthe-et-Moselle et Amis de la Gendarmerie ont pu contribuer, indirectement, à rendre encore plus confiante et féconde la relation des territoires avec la Gendarmerie nationale, puisque cette initiative a été menée en étroite synergie avec le groupement de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle. Dans un échange de correspondance, monsieur Damien BELTRAME a salué l’honneur que le comité de Meurthe-et-Moselle faisait à son frère disparu, en mettant en exergue la devise de « Passeur de Valeurs », car « chez lui, c’était une constante de transmettre valeurs et idéaux à la jeunesse ».

54 1000e54 1000e1Les cérémonies solennelles de remise des récompenses du défi inter-collèges 2018, initiées et pilotées par les Amis de la Gendarmerie du comité de Meurthe-et-Moselle, ont donné lieu, au collège Ernest Bichat, de Lunéville, à un évènement qui a du sens. Le 1000e collégien du département a été honoré du titre de « Passeur de valeurs » par le professeur Alain FONTAINE, vice-président du comité et président du jury, en présence de monsieur Pierre-Alain CHIFFRE, inspecteur d’académie, directeur académique adjoint des services de l’Education nationale.

La cérémonie, organisée par le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président du comité de Meurthe-et-Moselle, en synergie avec l’encadrement du collège Ernest Bichat, a opportunément récompensé un élève qui s’était particulièrement impliqué dans la réflexion sur les valeurs de la République. Celles-ci avaient été mises en exergue au gré d’un quiz ludique et éducatif de 30 questions, dont plusieurs portaient sur les valeurs portées par la gendarmerie et la police.

Ce trophée de « 1000e élève Passeur de valeurs », créé pour la circonstance, a été remis à Yann FAVIER, élève de 4e, en présence de monsieur Manuel ALVAREZ-DOMINGUEZ, principal adjoint du collège du collège Ernest Bichat, représentant monsieur Servais JOST, principal, de monsieur Xavier GANGNANT, professeur d’histoire de la classe de 4e qui a relevé, avec succès, le défi 2018, de l’adjudant Sébastien DOUCET, représentant le chef d’escadron Jean PASQUIER-BERNACHOT, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Lunéville, et monsieur Marcel NIKELE, membre de l’équipe pédagogique des Amis de la Gendarmerie. Une vibrante Marseillaise, entonnée en chœur par toute la classe de 4e, a clôturé la cérémonie.

Depuis 2015, à l’occasion de cinq défis proposés à 21 collèges du département, 1092 élèves auront été faits « Passeurs de valeurs » par les Amis de la Gendarmerie de Meurthe-et-Moselle. Cette action pérenne, qui s’inscrit dans l’objet même des statuts des Amis de la Gendarmerie, a pour vocation de transmettre les valeurs de la République aux jeunes générations. Elle bénéficie du soutien renouvelé de l’inspection académique, du conseil départemental, du groupement de gendarmerie départementale et de l’ONACVG 54.

54 1 prix resistanceLe colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président de comité de Meurthe-et-Moselle, a récompensé une élève particulièrement méritante lors de la cérémonie qui s’est déroulée, le 27 mai 2018, dans les grands salons de l’hôtel de ville de Nancy. La jeune Salomé TOUSSAINT, élève au collège de La Craffe, à Nancy, qui avait travaillé sur le thème du concours 2017-2018, « S’engager pour libérer la France », s’est vu remettre un prestigieux ouvrage sur la Garde républicaine offert par les Amis de la Gendarmerie.

Une large représentation des 964 élèves ayant concouru et leur famille, accompagnés de l’encadrement de leur établissement scolaire, a participé cette année, à une cérémonie particulièrement émouvante, puisque qu’il s’agissait de la première à se dérouler sans la présence du très regretté secrétaire général du comité départemental d’organisation du Concours de la Résistance et de la Déportation et grand résistant, le colonel Roland Pierre LEGRAND. CE dernier, par ailleurs membre fidèle des Amis de la Gendarmerie, est décédé le 23 avril 2018, à l’aube de ses 94 ans. Sur le fauteuil du colonel LEGRAND, désormais inoccupé, avaient été posés son képi et ses décorations. Monsieur Stéfan LEWANDOWSKI, président du comité départemental d’organisation du concours, président de la Fédération nationale des déportés et internés, résistants et patriotes, monsieur Mathieu KLEIN, président du conseil départemental, monsieur Laurent HENART, maire de Nancy, et monsieur Eric FREYSSELINARD, préfet de Meurthe-et-Moselle, ont insisté sur l’importance de l’engagement de la jeunesse, dans le monde d’aujourd’hui, pour soutenir des causes aussi nobles que celles portées la Résistance.

Monsieur Jean-Pierre PESSON, qui succède au colonel LEGRAND en qualité de secrétaire général du comité d’organisation, a mené de main de maître cette importante cérémonie rituelle qui magnifie l’oeuvre de mémoire dans la cité ducale. Il était aidé par les membres du comité d’organisation et madame Jocelyne LEGRAND, avec le renfort de trois résistants emblématiques du département, messieurs Stéfan LEWANDOWSKI, Fernand NEDELEC et André COLLARD, compagnon de Résistance du colonel LEGRAND, qui porte allègrement ses 102 printemps.

54 1 prix resistance2Le challenge de la Résistance et de la Déportation, offert par les Cristalleries de Baccarat, a été attribué au collège La Malgrange, de Jarville-la-Malgrange, qui a obtenu le plus grand nombre de lauréats en classe de 3e (devoirs individuels). Les représentants du comité de Meurthe-et-Moselle des Amis de la Gendarmerie ont été particulièrement fiers de participer à la remise des prix qui s’est déroulée en présence de madame Florence ROBINE, rectrice de la région académique du Grand-Est et de l’académie Nancy-Metz, et par monsieur Philippe LUSCAN, inspecteur de l’éducation nationale adjoint, représentant madame Emmanuelle COMPAGNON, inspectrice d’académie, directrice académique des services de l’éducation nationale. Cette action s’inscrit parfaitement dans les statuts de l’association « Les Amis de la Gendarmerie », à savoir la transmission des valeurs incarnées par la gendarmerie aux jeunes générations. Elle est complémentaire de celle qui est développée dans les collèges du département par le comité, depuis trois années, et qui comporte, notamment, un volet « Mémoire », avec le précieux soutien du service départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, sous l’égide de monsieur Alain PERELLO, son directeur départemental.

Actualités régionales