Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 320


Revue 320Décembre 2017 

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

05-2003-03-271.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 88830 invités et aucun membre en ligne

54 visite 97A l’occasion d’un voyage privé dans l’arc caribéen, une délégation d’Amis de la Gendarmerie de Meurthe-et-Moselle a rendu visite à ses homologues du comité de la Guadeloupe. Au cours d’une rencontre amicale, qui s’est déroulée en périphérie de Pointe-à-Pitre, des échanges fructueux ont permis un riche partage d’expérience, de nature à amplifier les actions de soutien en faveur de la gendarmerie.

La feuille de route 2018 du général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, président national des Amis de la Gendarmerie, demandait aux présidents de comité d’entretenir des liens amicaux avec les comités voisins. Les deux présidents de comité de Meurthe-et-Moselle et de la Guadeloupe viennent de faire preuve d’une rare discipline intellectuelle en interprétant, dans le sens le plus large, cette directive. Plus de 7.000 km séparent en effet la Guadeloupe de la Meurthe-et-Moselle. Il est donc assez rare que des Amis de la Gendarmerie de la Guadeloupe, même en quête d’exotisme, voire de fraîcheur salvatrice, viennent effectuer une croisière sur la Bergamote, le bateau emblématique de la cité ducale qui navigue quotidiennement sur le canal de la Marne au Rhin. C’est en revanche naturellement qu’un groupe du comité de Meurthe-et-Moselle a décidé, au cœur du mois de janvier, bravant les risques d’un choc thermique, de jeter son dévolu sur une croisière dans les Caraïbes avec l’intention, en fin de périple, de venir saluer l’équipe dirigeante du comité de la Guadeloupe.

Cette rencontre, agrémentée d’un très agréable déjeuner pris en commun, s’est tenue au camp Dugommier, à Baie-Mahault, où les Amis de la Gendarmerie  disposent de locaux  confortables et propices à la convivialité. Bernard LEPORCQ, président du comité de la Guadeloupe, avait tenu à accueillir la délégation lorraine, accompagné de son épouse Andrée, et de 5 membres de son comité : Patrick BRUN, porte-drapeau,  François-Xavier COLLETIN, trésorier, Gérard SERVRANCKX, trésorier-adjoint, Olivier LEPORCQ et Gilbert SANCHEZ, membres. Jean-Claude MONTENTIN, anciennement délégué régional, est venu saluer les participants en fin de rencontre. Avec des propos éminemment chaleureux, le président LEPORCQ a souhaité la bienvenue au comité « voisin » de la Métropole, qui est le premier à leur rendre une telle visite de courtoisie. Il a évoqué les spécificités des comités ultramarins et fait valoir l’incontestable importance que constitue le facteur humain dans le positionnement de choix qu’occupe le comité de la Guadeloupe auprès de ses différents partenaires, notamment la gendarmerie.

Le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président du comité de Meurthe-et-Moselle, était accompagné de son vice-président, le professeur Alain FONTAINE, de son trésorier, Christian PERRIN, ainsi que de Raymond LOUIS, Albert LORENTZ, et Jean TRICARRI, tous membres bienfaiteurs, accompagnés de leurs épouses. Il a remercié leurs hôtes pour leur exceptionnel accueil, puis a évoqué l’action pérenne développée en Meurthe-et-Moselle, avec la déclinaison du défi inter-collèges dans les établissements du département. Un badge de « Passeur de Valeurs » a été imaginé pour la circonstance. Il est remis à chaque élève ayant relevé le défi. Ce concept de « Passeur de Valeurs », qui  donne du sens à l’adhésion de nombreux membres bienfaiteurs, permet de soutenir, à un haut niveau, le groupement de gendarmerie de Meurthe-et-Moselle. Le président LEPORCQ a remis au colonel (er) TROUSLARD un fanion représentant le blason de la Guadeloupe. Les membres de la délégation de Meurthe-et-Moselle, en guise de remerciements, ont fait « Passeur de Valeurs » leurs hôtes en leur remettant le badge éponyme, avant de leur offrir une kyrielle de présents à base de bergamotes qui sont une des spécialités des confiseurs nancéiens, histoire sans doute de susciter, chez leurs amis guadeloupéens, une envie de croisière sur la Bergamote dès l’hiver prochain…

88 ceremonieLe 25 janvier 2018, les Amis de la Gendarmerie des Vosges ont pris part à l’organisation d’une cérémonie très particulière dans l’enceinte de la compagnie de gendarmerie de Neufchâteau. En effet, la 485ème promotion de l’école de gendarmerie de Chaumont y a rendu hommage à son parrain le major Philippe REGNIER.

La promotion d’élèves-gendarmes et ses cadres, conduits par le capitaine Philippe CHAMPÉ, ont fait le déplacement à Chaumont, pour venir honorer la mémoire de leur parrain. Comme le veut la tradition, chaque promotion choisit un parrain parmi les gendarmes décédés en service. Leur choix s’est porté sur le gendarme Philippe RÉGNIER de la brigade de Neufchâteau qui, le 25 janvier 2008, en compagnie de deux de ses camarades, effectuait un service de prévention de proximité sur la commune. Lors de leur  patrouille, l’attention des militaires fut attirée par le comportement suspect d’un véhicule, dont le propriétaire était défavorablement connu. Au cours de la poursuite qui s’en suivit, le véhicule de la gendarmerie se retrouva bloqué sur un passage à niveau, au moment ou un train arrivait. Le véhicule fut percuté violemment, les gendarmes BOYER et RÉGNIER, décèdent sur le coup, tandis que le gendarme adjoint BIENFAIT décédera quelques heures plus tard, des suites de ses blessures. Philippe RÉGNIER, jeune sous-officier de 20 ans, avait choisi comme première affectation la brigade de gendarmerie de Neufchâteau. Promu major à titre posthume, il a été élevé au rang de chevalier de la légion d’Honneur.

Autour de son épouse, de ses parents et des membres de sa famille, de nombreuses autorités locales étaient présentes. La sous-préfète, le député, les élus locaux, le colonel Dominique SCHOENHER, commandant le groupement de gendarmerie départementale des Vosges, 18 porte-drapeaux, dont ceux des ordres nationaux, des gendarmes et anciens gendarmes ayant servi à la compagnie de Neufchâteau,  ainsi qu’une délégation des Amis de la Gendarmerie des Vosges,  ont assistés avec une émotion non dissimulée à ce moment émouvant. Quand les 108 élèves de la formation entonnèrent a cappella La Marseillaise, toute l’assistance reprit l’hymne national avec ferveur. Cette cérémonie poignante a donné du sens à l’engagement de ces jeunes élèves-gendarmes. A l’issue d’une formation initiale  de 8 mois, destinée à acquérir des savoir-faire techniques et tactiques, mais aussi la rigueur, la discipline et le courage propres au métier de gendarme, ils rejoindront leurs affectations, après avoir prêtés serment le 7 février.

55 cartes noelLe comité de la Meuse des Amis de la Gendarmerie s’est associé au mouvement général de l’association en organisant l’envoi de cartes de vœux, par des collégiens de Revigny-sur-Ornain, aux gendarmes mobiles de l’escadron de la ville, déplacé outre mer en cette période de fêtes.

L’opération a été conduite par le capitaine (R) Frédéric SCHWINDT, président du comité de la Meuse des Amis de la Gendarmerie, et le capitaine (R) Patrick TRIFFAUT, correspondant auprès du collège Jean Moulin de Revigny-sur-Ornain. Les cartes, rédigées par les élèves de 4e et de 3e du collège, ont été remises le 15 décembre 2017 par monsieur Thierry BARBIER, principal, et par madame FOUREAUX, professeure de Français, au major PLAYE, commandant le peloton hors rang de l'escadron de gendarmerie mobile 35/7 de Revigny-sur-Ornain. Elles ont été expédiées en Martinique, où stationne l'escadron, le 18 décembre. Les réponses des gendarmes seront utilisées ultérieurement par les élèves, dans le cadre d'un travail de français et d'éducation à l'orientation professionnelle. Le 12 avril 2018, l'escadron assurera d'ailleurs une présentation du métier de gendarme mobile au profit du collège sous la forme de 4 ateliers et d'un film.

54 remise insigne cadetsA l’occasion de la célébration de Sainte-Geneviève, patronne de la gendarmerie, le colonel Gwendal DURAND, commandant le groupement de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle, a tenu à ce que la promotion 2017 des 25 cadets de la gendarmerie se fasse remettre solennellement leur insigne. Le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président de comité, et une centaine d’amis de la gendarmerie s’étaient déplacés pour assister à cette manifestation qui était orchestré par Maître Bruno ZILLIG, lieutenant-colonel de la réserve citoyenne gendarmerie et, par ailleurs, vice-président du comité de Meurthe-et-Moselle.

La forte participation des Amis de la Gendarmerie à cette manifestation, qui s’est déroulée le 30 novembre 2017, à Saxon-Sion, prend un sens particulier au moment où le comité de Meurthe-et-Moselle vient de décider de soutenir, au cours des prochaines années, cet important projet des cadets de la gendarmerie. Monsieur Morgan TANGUY, directeur de cabinet, représentant monsieur Philippe MAHE, préfet de Meurthe-et-Moselle, le général de corps d’armée Bruno JOCKERS, commandant de la région de gendarmerie du Grand-Est et de la zone de défense Est, monsieur Claude GRANDEMANGE, adjoint à la mairie de Nancy, représentant monsieur Laurent HENART, de nombreuses autorités départementales et chefs de services, ainsi qu’une importante représentation de gendarmes en activité et en retraite, assistaient à cet évènement.

Il est à noter que chaque cadet de la gendarmerie avait reçu, la veille de cette remise d’insigne, une lettre du président du comité des Meurthe-et-Moselle l’informant qu’un abonnement d’un an à la revue trimestrielle des Amis de la Gendarmerie lui était offert. L’accès à ce support de communication de qualité va permettre à ces jeunes qui opteront peut-être, plus tard, pour une carrière en gendarmerie, de compléter leur information sur cette arme. Ce soutien des Amis de la Gendarmerie aux cadets s’effectue en totale synergie avec le colonel Gwendal DURAND, qui a initié ce projet. Il est à noter, enfin, que les officiers de la réserve citoyenne gendarmerie en Meurthe-et-Moselle, très actifs lors de cette cérémonie, sont, dans leur très grande majorité, membres des Amis de la Gendarmerie. Ils ont partagé, à l’issue de cette cérémonie, le repas qui réunissait fraternellement les adhérents du comité de Meurthe-et-Moselle, au « Domaine de Sion », au pied de la colline chère à Maurice Barrès.

54 passeurs Hersange trouslardDurant l’année scolaire 2017-2018, cette transmission des valeurs s’opèrera en deux phases, avec le support de deux quiz, conçus ex-nihilo. Un premier défi est proposé, au cours des 1er et 2ème trimestres, à des classes de 3ème et 4ème de collèges situés dans le Pays-Haut qui postulent, après une année probatoire, au label de « Passeur de Valeurs ». Un second défi mettra en compétition, lors du dernier trimestre, des classes de 4ème appartenant à 5 collèges du Lunévillois aux fins de conférer le titre de « Passeur de Valeurs » à chacun des élèves concernés.

Les deux premières interventions des Amis de la Gendarmerie ont eu lieu, le 29 novembre 2017, au collège Pierre Brossolette, à Réhon, et le 4 décembre 2017, au collège des Trois Frontières, à Herserange. Elles ont consisté à présenter le projet et à motiver les élèves des deux classes impliquées, celle de 3ème jouant le rôle de tuteur dans la transmission des valeurs à celle de 4ème. Les deux collèges engagés dans ce défi devront démontrer leur capacité à transmettre, en leur sein, les valeurs républicaines. Une liste de 50 mots-clés, qualifiant, directement ou indirectement, ces valeurs, a été distribuée aux élèves en début de séance. Ceux-ci devaient cocher, dans cette liste, les mots-clés prononcés par les quatre intervenants des Amis de la Gendarmerie dans la présentation de leur parcours.

54 passeurs HersangeMadame Alberte LOUIS, secrétaire de direction dans un institut médico-éducatif, monsieur Marcel NIKELE, chef d’entreprise, après une carrière dans l’armée, monsieur Dominique BAGUET commandant honoraire de la police nationale et enfin, le colonel de gendarmerie (er) Jocelyn TROUSLARD, président du comité de Meurthe-et-Moselle, ont mis en exergue les valeurs républicaines qui ont éclairé le plus large spectre de leurs engagements au cours de leur vie, démontrant ainsi que ces valeurs, à commencer par la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité, constituent l’ADN de notre République.

Cet exercice, à la fois ludique et éducatif, a passionné les élèves sous le regard des principales des deux collèges de Réhon et d’Herserange, respectivement madame Florence GRAUFOGEL et madame Valérie SIMON, assistée de madame  Christine TROMBINI, principale adjointe, mais aussi des professeurs fortement  impliqués avec leurs classes de 3ème et de 4ème, à savoir monsieur Frédéric HAPPE et monsieur Jean-Gabriel HARTER. Les élèves auront à fournir, au minimum, 25 réponses exactes aux 30 questions du quiz portant sur la citoyenneté, l’histoire, le territoire, les hommes et les valeurs du Pays-Haut, la modernité de la gendarmerie et de la police, la valeur courage dans les forces de sécurité et l’œuvre de mémoire en Meurthe-et-Moselle. Ils auront, également, à dégager les mots-clés en relation avec les valeurs républicaines que leur aura inspirée leur réflexion sur chaque item du quiz.

Une douzaine  d’adhérents du comité de Meurthe-et-Moselle sont appelés, à tour de rôle, à participer à ces 21 interventions dans les collèges. Celles-ci constituent une déclinaison concrète des objectifs de notre association, à savoir promouvoir les valeurs portées par la Gendarmerie nationale et les transmettre aux jeunes générations. L’inspection académique, le groupement de gendarmerie départementale, le conseil départemental et l’ONACVG de Meurthe-et-Moselle soutiennent cette action citoyenne des Amis de la Gendarmerie.

Actualités régionales