Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 323

 

Revue 323 Page 001Août 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

05-2003-03-271.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 129 invités et aucun membre en ligne

54 Andalousie association amis gendarmerie reduite52 Amis de la Gendarmerie du comité de Meurthe-et-Moselle viennent d’effectuer un merveilleux voyage d’une semaine en Andalousie. Lors du périple, qui s’est déroulé dans une région riche d’une histoire protéiforme, l’engagement de nouveaux adhérents au sein de l’association a été conforté dans un climat des plus amical.

Entretenir un réseau associatif qui regroupe des adhérents chargés d’assurer le rayonnement de l’association au profit de la gendarmerie nationale est l’un des objets des Amis de la Gendarmerie. Cela donne du sens aux voyages organisés par les comités et le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président du comité de Meurthe-et-Moselle l’a parfaitement compris. C’est dans cette esprit que les Amis de la Gendarmerie de Meurthe-et-Moselle se sont rendus en Andalousie avec quelques-uns de leurs nouveaux membres.

Le périple a comporté trois visites emblématiques. Lors de la première, les participants ont pu découvrir la ville mythique de Grenade, avec l’Alhambra, palais glorieux où régnèrent les rois maures de la dynastie Nasride, et les jardins luxuriants du Généralife où s’exhale toujours une atmosphère exotique et orientale. La seconde étape a été la ville de Cordoue, qui fut le centre spirituel de l’Andalousie islamique. Cette ville rayonnait par sa culture, son niveau de vie, sa richesse, son raffinement et par des intellectuels, tels Maïmonide et Averroès, qui font partie des philosophes les plus importants du Judaïsme et de l’Islam. La visite de la mosquée-cathédrale, qui est l’exemple le plus achevé de l’art des Omeyades de Cordoue,a suscité un vif intérêt. Enfin, le 3ème point d’orgue a été Séville, avec la visite de l’Alcazar, puis celle du parc Maria Luisa. Ce dernier jardin a accueilli, à l’occasion de l’exposition hispano-américaine de 1929, de nombreux pavillons, notamment celui, remarquable par ses « azuléjos » dédiés aux provinces espagnoles, et le bâtiment « mudéjar », qui abrite désormais le musée des arts et des coutumes populaires. Le colonel TROUSLARD a tenu à immortaliser ces instants de partage et de découvertes en posant devant ce dernier édifice.

Actualités régionales