Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 326

 

Revue 326Mai 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-05-85-37.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 124 invités et aucun membre en ligne

 

54 reunion travail association amis gendarmerieLe 24 octobre 2017, une délégation du comité de Meurthe-et-Moselle, conduite par son président, le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, a été reçue par le colonel Gwendal DURAND, commandant le groupement. Le but de cette réunion était de définir le niveau et le contenu du soutien susceptible d’être apporté aux gendarmes du département dans leurs missions au service des citoyens et dans la poursuite du projet « cadets de la gendarmerie ».

Avant d’évaluer le soutien pour les années à venir, un bilan des actions précédentes a été dressé de concert. Le président de comité a évoqué les actions principales menées dans le département par les amis de la gendarmerie, en conformité avec les statuts de l’association. Depuis trois ans, ce soutien s’est traduit par trois actions majeures.

La première action a consisté en l’organisation d’un défi inter-collèges, créé ex-nihilo par le comité. Ce défi a mis en compétition, sur la base d’un quiz éducatif et ludique portant sur les valeurs de la République incarnées par la gendarmerie, 23 classes de 3ème et 4ème appartenant à 23 établissements scolaires. Dans ce défi, mis en œuvre par une équipe solidaire d’une douzaine d’amis de la gendarmerie aux parcours professionnels diversifiés, 68 interventions ont abouti à la remise d’un diplôme de « Passeur de Valeurs » à plus de 650 élèves. 1.500 € par an ont été consacrés à cette action novatrice. En 2017, celle-ci a bénéficié d’un soutien financier du service départemental de  l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (500 €).

La seconde action, d’un montant total de 2.000 €, a permis, en 2016 et 2017, d’apporter un aide significative à la brigade de prévention de la délinquance juvénile. Elle a eu pour conséquence de donner plus de moyens aux personnels de l’unité lors de leurs interventions dans les écoles et les instituts spécialisés pour enfants handicapés. Elle leur a, en outre, permis d’améliorer l’accueil dans les salles « Mélanie » des compagnies de Val-de-Briey, Nancy et Lunéville destinées à l’audition des  jeunes victimes de violences ou d’agressions sexuelles.

La 3ème action s’est traduite par un financement de l’abonnement des 25 cadets de la gendarmerie de la session 2017, à la revue trimestrielle de l’association, qui fait de plus en plus autorité. Le but est de leur permettre de parfaire leur connaissance de l’arme en vue d’un éventuel engagement dans ses rangs comme  réserviste opérationnel, gendarme adjoint volontaire ou sous-officier. Plusieurs adhérents du comité de Meurthe-et-Moselle ont proposé leurs services au commandant de groupement, pour intervenir devant les cadets sur des thèmes dans lesquels ils ont une réelle expertise. C’est le cas le monsieur Francis JACOB, délégué du Défenseur des droits.

La séance de travail s’est achevée par l’évocation des perspectives de pérennisation du soutien des amis de la gendarmerie aux actions précitées, voire en l’amplifiant, en fonction de l’augmentation du nombre des membres bienfaiteurs du comité (62 en 2017).

Le défi inter-collèges se poursuivra, au cours du 3ème trimestre de l’année scolaire 2017-2018, auprès de classes de 4ème provenant de cinq collèges du Lunévillois, sous la coordination de madame Valérie SUISSE, principale adjointe du collège de l’Euron, à Bayon.

Par ailleurs, le comité de Meurthe-et-Moselle a décidé de réserver, chaque année, une somme de 1.500 € pour soutenir les cadets de la gendarmerie de Meurthe-et-Moselle. Monsieur Michel ARNOUX a été désigné comme correspondant « cadets » du comité auprès de maître Bruno ZILLIG, lieutenant-colonel (RC) et vice-président du comité, qui est chargé du suivi de ce projet au sein du groupement de gendarmerie.

Enfin, une enveloppe d’un montant de 500 € sera affectée au parachèvement de l’amélioration du confort de la salle « Mélanie » de Briey, dont l’utilisation, il convient de le souligner, sera également ouverte aux personnels de la police nationale du Pays-Haut.

Le colonel Gwendal DURAND, pour conclure cette très dense réunion de travail, a remercié chaleureusement les amis de la gendarmerie du haut niveau de leur soutien en faveur des gendarmes du groupement de gendarmerie dans leurs délicates missions au service de la population.

 

Actualités régionales