Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 323

 

Revue 323 Page 001Août 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-01-15-18a.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 178 invités et aucun membre en ligne

55 garde républicaine association amis gendarmerieDes représentants du comité de la Meuse des Amis de la Gendarmerie, emmenés par leur président, monsieur Frédéric SCHWINDT, professeur d'histoire, ont assisté ou participé à divers évènements, les 18 et 19 septembre 2015 dernier, à l'occasion de la venue de la Garde républicaine dans le département.

Pour la deuxième fois depuis 2013, la Garde républicaine a assuré une prestation de très haut niveau dans le parc du château de Thillombois, un petit village du centre du département qui appartient à l'ancien canton de Raymond POINCARE. Sous une pluie diluvienne, le vendredi 18 septembre, et avec un temps heureusement plus clément le lendemain soir, le public a pu découvrir la fanfare de la Garde, le carrousel des lances ou bien encore un tableau en costume Louis XV illustrant la compagnie municipale de Paris et les gendarmes royaux. L'évènement était organisé par l'association « Connaissance de la Meuse », bien connue pour son spectacle « Des flammes à la Lumières » (le deuxième plus grand son et lumières de France après celui du Puy-du-Fou) et l'association « La Meuse, l'autre pays du cheval » avec le soutien du Conseil départemental et de nombreux partenaires. Le spectacle était précédé d'une première partie assurée par les élèves du pôle équestre du lycée agricole de Verdun ; une évocation très émouvante dans l'Histoire du rapport entre l'homme et le cheval.

Le vendredi matin, en présence de Gérard LONGUET, sénateur et ancien ministre de la défense, 2000 élèves des collèges meusiens avaient pu assister à la répétition, en fait une représentation supplémentaire et en grande tenue du spectacle qui a fortement impressionné les enfants. Assurément de nombreuses vocations seront nées là. D'ailleurs, certains établissements scolaires souhaitent qu'il y ait une suite à cette participation. Des contacts ont été pris pour des interventions de Gendarmes dans les classes, le nouveau programme d'Éducation morale et civique insistant sur la notion d'engagement.

Le samedi matin, la fanfare et une délégation de la Garde ont participé à la cérémonie présidée à Fresnes-en-Woëvre par le général de division Thibault MORTEROL, commandant de la région de gendarmerie de lorraine. Il y a cent ans, la brigade de Fresnes-en-Woëvre et celle aujourd'hui disparue d'Herbeuville étaient en effet citées à l'ordre de la garnison de Verdun pour leur action durant l'attaque allemande de 1914 et recevaient la croix de guerre avec palme de vermeil ; un cas unique en France. Durant plusieurs jours, les gendarmes s'étaient opposés avec succès aux patrouilles de reconnaissances allemandes. A l'occasion de cette cérémonie où une plaque a été dévoilée par le général et le préfet de la Meuse sur la façade de la brigade de Fresnes-en-Woëvre, plusieurs personnels ont aussi été décorés. Plusieurs ont notamment reçu la médaille de la sécurité intérieure pour leur action lors de la prise d'otage de la prison de Montmédy.

Actualités régionales