Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 328

 

revue 328Novembre 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

07-2003-06-154.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 211 invités et aucun membre en ligne

Christian BRALEY 2Entrepreneur de Bezonnes, Christian BRALEY a effectué un parcours hors norme, qui l’a conduit de la bergerie familiale à la tête d’une belle entreprise de transport et de production d’énergies renouvelables. Il devient aujourd’hui membre mécène au sein du comité de l’Aveyron.

Christian BRALEY a été confronté, aussi bien dans sa vie de chef d'entreprise que dans celle d'élu local, à de nombreuses situations lui donnant l'occasion de faire appel aux services de la gendarmerie et d'en mesurer la disponibilité et l'efficacité. C'est parce qu'il partage avec la gendarmerie les valeurs d'engagement, de respect des règles élémentaires de civisme qui fondent notre République, de service aux personnes, qu'il avait fait part de son souhait de rejoindre l'association des Amis de la Gendarmerie pour mieux soutenir les gendarmes.

Aujourd'hui, parce que dit-il, « on ne peut accepter que nos forces de sécurité soient critiquées et attaquées de toute part et parce qu'il faut impérativement restaurer leur légitimité », il a choisi de devenir membre mécène de notre association, afin de porter ce message de confiance et de respect dus à la gendarmerie.

09 DonLe 28 janvier 2020, le colonel Christophe HEURTEBISE, commandant du groupement de gendarmerie de l’Ariège, a reçu Frédéric MARTINEZ, président du comité de l’Ariège des Amis de la Gendarmerie. Cette rencontre fut l’occasion pour le président du comité de présenter l’association, dont le but est de promouvoir et de soutenir la gendarmerie au travers de multiples actions.

Lors de cette rencontre, le comité procéda à la remise de quatre pistolets factices, destinés à la compagnie de réserve de l’Ariège. Ce don de matériels non prévus en dotation, facilitera la tâche des formateurs en intervention professionnelle, dont certains sont réservistes, dans leur action pédagogique. La compagnie de réserve de l’Ariège compte environ 150 personnels, militaires du rang, sous-officiers, et officiers. Dans le cadre du service, elle renforce les brigades du département, mais également les brigades motorisées, ainsi que les divers services de l’arme.

Le colonel HEURTEBISE remercia les Amis de la Gendarmerie pour leur engagement et souligna à cette occasion, la part importante que prennent les associations dans le soutien à cette grande famille qu’est la gendarmerie. Il insista également sur l’action de la gendarmerie au service de la population et mentionna le professionnalisme du peloton de gendarmerie de haute montagne de l’Ariège, à la pointe des techniques mises en œuvre dans le cadre des interventions effectuées dans le relief sauvage des Pyrénées. Il invita ensuite les adhérents de l’association, à venir découvrir lors d’une journée organisée, les nouveautés techniques et opérationnelles mises en place au sein du groupement.

Pozza1Le 18 octobre 2019, les Amis de la Gendarmerie ont perdu un des leurs cadres les plus chers, en la personne du colonel (er) Bernard POZZA, président du comité de Haute-Garonne.

Le président national et trois de nos présidents de comité ont partagé les bancs de l’EOGN avec le colonel (er) Bernard Pozza il y a 35 ans. Ils se souviennent de son esprit de camaraderie et de la haute idée qu’il avait de son rôle d’officier de gendarmerie. À la suite d’une belle carrière, au cours de laquelle il avait gravi tous les échelons, jusqu’au grade de colonel, il prit la présidence du comité de la Haute-Garonne de notre association. Il avait conservé sa gentillesse et portait haut les valeurs de la gendarmerie. Secondé par son épouse Monique, il développa fortement son comité qui est devenu l’un des plus importants des Amis de la Gendarmerie.

Il s’est éteint le 18 octobre 2019 à la suite d’une longue maladie contre laquelle il aura lutté jusqu’au bout. Jusqu’au dernier moment, il continuait à parler de l’association et de ses membres, pour lesquels il avait beaucoup d’estime. Son épouse Monique, sa famille, ses amis, les représentants des nombreuses associations amies, le président national des Amis de la Gendarmerie, et de nombreux adhérents, l’ont accompagné pour un ultime hommage le 23 octobre à MENVILLE où il fut inhumé. Son image chaleureuse restera toujours gravée dans nos mémoires.

09 RepazsLe 18 mai 2019, le comité des Amis de la Gendarmerie de l’Ariège s'est réuni au cercle mixte de l'escadron de gendarmerie mobile 33/6 de Pamiers. Au programme figuraient le bilan des actions écoulées et les projets à venir.

Cette réunion qui a débuté par le verre de l'amitié grâce à l’accueil chaleureux et souriant de la directrice du cercle mixte, l'adjudante Patricia DREVET, permit de faire le point sur les actions qui furent menées dernièrement par le comité et de celles qui sont envisagées dans le cadre du soutien aux brigades du département. Les membres du comité présents débattirent également de la mise en place d'un calendrier annuel d'activités. Beaucoup de travail en perspective donc, pour le comité qui fait son chemin tranquillement, mais sûrement.

Durant ces quelques heures de convivialité, les membres du comité purent retrouver cette ambiance de partage et de chaleur humaine qui est le pilier de l'esprit de la gendarmerie. La fin du repas qui correspond généralement au moment de la séparation pour les invités, fut l’occasion pour le chef de cuisine, Thierry DESPAX et l'adjudante Patricia DREVET, de se joindre aux invités pour immortaliser sur la pellicule, ce délicieux moment d’union et de sympathie.

31 LegionLes 22 et 23 mars 2019, un groupe d'adhérents du comité a participé à la visite d'unités de la légion étrangère, à commencer par celle du 2e régiment étranger à Nîmes le 22 puis, le 23 à l'Institut des Invalides de la légion étrangère à Puylmoubier. L’accueil a été à chaque fois particulièrement chaleureux.

Lors de la première visite, l'officier adjoint de ce régiment nous présenta son unité au passé élogieux avant de nous convier à prendre notre repas avec les légionnaires. Puis, le groupe s e rendit au centre d'hébergement et d'accueil CHALE de la Légion étrangère, à la Ciotat, où après une information sur le fonctionnement du centre, il put dîner et où il fut hébergé pour la nuit. Le lendemain, le groupe des Amis de la Gendarmerie se rendit à l'Institut des Invalides de la Légion étrangère, où Il fut reçu cette fois-ci, par le commandant de l'institut qui leur fit une présentation remarquable de l'établissement.

Enfin, après le repas, le groupe se dirigea sur Aubagne, où avec le 1er régiment étranger, se situe la maison mère de la Légion étrangère. La visite du musée, nouvellement restauré, permit de se remémorer l'histoire et les faits d'armes de cette arme d'élite. Le musée est l'héritier de la salle d'honneur du 1er régiment étranger, créé en 1892 à Sidi Bel Abbès en Algérie. C'est aussi dans ce musée qu'est conservée la main de bois du capitaine d'ANJOU, héros de la bataille de Camerone au Mexique. Cette sortie au sein de la Légion étrangère a comme toujours renforcé la cohésion du groupe et favorisé la réalisation de nouvelles adhésions. Le colonel POZZA, président du comité, a donné de nouveau rendez-vous aux adhérents, pour la visite du centre opérationnel de la gendarmerie de COURREGE à Toulouse, le 29 avril prochain.

Actualités régionales