Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 319


revue 319Août 2017 

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

02-2003-17-041.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 296 visiteurs et aucun rédacteur en ligne

09 Jumelles association amis gendarmerieParticulièrement utile pour  leurs missions de surveillance, une paire de jumelles de surveillance a été remise le 5 août par les Amis de la Gendarmerie à la brigade territoriale autonome de la Bastide-Sérou,  lors d'une rencontre conviviale entre les personnels de l'unité et les adhérents de l'association. 

La capitaine Aurélie DEY, nouvellement affectée à la tête de la compagnie de gendarmerie de Foix, s'était jointe au major Jean-Michel VIDAL, commandant la brigade autonome de la Bastide-Sérou, ainsi qu'aux personnels de l'unité, pour accueillir la délégation des Amis de la Gendarmerie dans leur mission de soutien aux unités. Cette rencontre fut l'occasion pour les adhérents d'échanger librement avec les personnels d'active après que ceux-ci se soient vus remettre une paire de jumelles destinée à accroître leur capacité de surveillance lors des différentes missions qui leur sont confiées. Que ce soit pour surveiller les flux routiers ou déceler les atteintes à l'environnement, cet outil représente une aide précieuse pour des personnels amenés à agir sur un secteur particulièrement vallonné et offrant de ce fait des possibilités d'observation à longue distance. C'est ce que précisa le major lors des remerciements qu'il adressa aux membres de l'association avant de convier l'ensemble des invités à partager le verre de l'amitié.

A cette occasion, le général (2S) Jacques BOISGARNIER, qui comptait parmi les membres de l'association, ne manqua pas de féliciter la nouvelle commandante de compagnie pour la mission qui lui était confiée. La diversité des missions de la gendarmerie dans une région marquée par l'influence de la montagne et la présence de puissants seigneurs dont le souvenir reste à jamais marqué dans les mémoires, ne manquera probablement  pas de combler ses attentes dans le cadre du service comme de celui des loisirs. Cette journée particulièrement agréable permit d'envisager de nouvelles rencontres, ne serait-ce que pour découvrir la future brigade dont le projet de réalisation semble être en bonne voie. Adapter les conditions de travail aux nouvelles nécessités du service est un souhait que l'association ne manque jamais de rappeler à ceux qui par leurs fonctions peuvent contribuer à y parvenir. 

09 tour 2017 association amis gendarmerieLe comité de l’Ariège des Amis de la Gendarmerie a choisi le pied du mur de Péguère, un col à 1375 m d'altitude, pour soutenir par sa présence l'ensemble des gendarmes chargés de sécuriser cette étape Ariègeoise du Tour de France.

La 13° étape, d'une distance de 101 km se déroulait entre Saint-Girons et Foix. C’était la plus petite étape du Tour de France, mais elle comprenait cependant trois cols de 1° catégorie. Plusieurs détachements de la compagnie de marche de la région de gendarmerie Occitanie, composés en majorité de réservistes, sont venus renforcer le groupement de gendarmerie départementale de l’Ariège sur un tronçon du parcours interdit au public.

Soutenant par leur présence, les gendarmes dans l’exécution de leurs missions, ils ont pu constater la disponibilité et le professionnalisme des personnels de cette grande institution qu’est la Gendarmerie nationale, dans le cadre majestueux des Pyrénées Ariègeoises. Un bref instant de rencontre, avec quelques éléments de ce détachement, a pu être fixé dans le temps sous la bannière des Amis de la Gendarmerie.

31 Crete association amis gendarmerieGuidés par la volonté de rayonner au travers des valeurs qui font la force de l'association et quel que soit le lieu où ils se réunissent, les membres du comité de la Haute-Garonne ont effectué un magnifique voyage de cohésion sur les traces d'Ulysse, entre la Crête et les Cyclades.

Le comité de la Haute Garonne, avec près de 400 adhérents, est toujours très actif. Outre les activités qui concourent à favoriser le rayonnement de la gendarmerie et à manifester son soutien aux gendarmes, conférences par des commandants d'unités spécialisées, visites de centres névralgiques, dons aux unités, il organise tous les ans un voyage à l'étranger. Après la Russie en 2016, un groupe d'une trentaine d'adhérents a visité la Crête et Santorin du 29 mai au 5 juin. Ce voyage a contribué à la cohésion du groupe, il fut par ailleurs l'occasion pour certains  de concrétiser leur volonté d'adhérer aux Amis de la Gendarmerie.

La raison d'être de notre association, c'est à dire la gendarmerie, demeure toujours au cœur de nos préoccupations, y compris à l'étranger. C'est ainsi que, soucieux de comparer les méthodes de travail de la gendarmerie avec celles des forces étrangères de sécurité dédiées à l'ordre public, un contact s'est fait avec des éléments de la police crétoise. L'échange parfois difficile du fait de l'usage de la langue anglaise, a permis cependant de réaliser que les polices du monde sont toutes confrontées aux mêmes problèmes et qu'elles ont la plupart du temps des préoccupations communes. Les participants à ce voyage sont rentrés enchantés par ce qu'ils ont pu découvrir, notamment par la beauté de l'île de Santorin. Un voyage animé des mêmes intentions est déjà programmé pour le Vietnam en mars 2017, pour lequel 34 personnes sont déjà inscrites.

31 Gala 2017 association amis gendarmerieLe vendredi 12 mai 2016, le comité des amis de la gendarmerie de la Haute-Garonne a organisé son dixième Gala de prestige, dans le magnifique cadre des « Ecuries de la Tour » à Mondonville, contribuant ainsi au rayonnement local de la Gendarmerie nationale.

L’organisation d’un gala de prestige est un événement suffisamment rare de nos jours pour être souligné. En l’occurrence, le carton  d’invitation fixait quelques exigences vestimentaires (tenue de soirée, spencer pour les militaires). Les consignes furent respectées, les dames vinrent parées de leurs plus beaux atours et les hommes étaient en tenue impeccable, avec une dizaine d’officiers en spencers. Dans la grande salle de bal, les tables rondes avaient été décorées avec le plus grand goût par madame Monique POZZA, donnant à cette soirée une certaine pompe. Plus de cent personnes avaient répondu à l’invitation, parmi lesquelles de nombreuses personnalités, notamment le colonel HENRY qui représentait le général CLOUZOT, commandant la région de gendarmerie d’Occitanie, des élus, des officiers d’active et de réserve, ainsi que de nombreux présidents d’associations.

Pendant l’apéritif, un groupe de danseuses africaines, avec un burkinabais à la percussion et à la kora, animait le début de soirée. Puis le colonel (er) Bernard POZZA, président du comité de la Haute-Garonne, intervint pour remercier toutes les personnalités présentes. Puis, sur un ton assez grave, il ajouta «  Mesdames et messieurs, je sais que vous êtes là pour vous distraire et vous avez bien raison. Mais je suis certain aussi que vous êtes là pour manifester votre soutien à la gendarmerie et je vous en remercie. Dans les moments difficiles auxquels elle doit faire face : délinquance, incivilités, maintien de l’ordre, risque d’attentats, la gendarmerie a besoin de savoir que vous la soutenez et je sais que vous le faites ».

Puis débuta le repas et, après le premier plat,  le colonel POZZA ouvrit le bal avec son épouse. L’animateur,  « Sergio » avec ses instruments et sa belle voix, assurait une ambiance endiablée. Il enchainait des danses au goût de tout le monde : musette, disco, madison, sirtaki, et tant d’autres. La soirée se poursuivit jusqu’à plus de deux  heures du matin. Au terme de cette manifestation, les organisateurs se quittèrent satisfaits, car le gala 2017 était une réussite. Le président leur expliqua que ce type de manifestation festif permettait d’une part, de favoriser la cohésion du groupe, mais avait également amené plusieurs nouvelles adhésions. En effet, l’objectif des Amis de la gendarmerie est d’entretenir un réseau associatif regroupant des adhérents chargés d’assurer le rayonnement de l’association au profit de la gendarmerie nationale.

31 BPDJ association amis gendarmerieInvités le 14 mars 2017 au siège de la région de gendarmerie par la brigade de prévention de la délinquance juvénile de Toulouse, une quarantaine d'adhérents ont pu découvrir au cours d'une présentation réaliste, comment  la consommation l'alcool et celle de  stupéfiants pouvaient être à l'origine de situations dramatiques.

Accueillis par le colonel HORUS, représentant le général CLOUZOT, commandant de la région de gendarmerie d'Occitanie et du groupement de la Haute-Garonne, les invités ont pu assister à une conférence  portant principalement sur les addictions à l'alcool et aux produits stupéfiants. Au cours de cet entretien, ils ont pu notamment mesurer les effets de ces substances sur les individus et l'amplification des risques engendrés selon les doses absorbées. Ainsi ils ont pu noter qu'en ce qui concerne l'alcool, les quantités absorbées de 0,80 g et 1,20 g par litre de sang, augmentaient  les risques d'accidents au volant  en les multipliant respectivement par 10 et par 35. Quant au cannabis, qui représente la drogue la plus consommée au sein de la jeunesse, certains ont été surpris d'apprendre que sa consommation laissait des traces détectables à vie sur certaines parties du corps humain. Par ailleurs l'absorption concomitante de ces deux substances chez certains jeunes individus n'est pas rare, ce qui amplifie bien entendu les effets nocifs et est à l'origine de nombreux accidents aux conséquences dramatiques.

Au delà des effets en termes de santé et des atteintes à la vie d'autrui que produisent ces comportements addictifs, les conséquences sociales sont loin d'être négligeables. Condamnations pénales, inscriptions au casier judiciaire et perte d'emploi sans compter les dommages collatéraux qu'elles produisent, en sont des exemples fréquents. Cette présentation a ainsi permis d'expliquer, grâce notamment aux échanges qui se sont instaurés, que la prévention, au travers du message diffusé par les personnels de cette unité auprès des scolaires, avait pour objectif de dissuader les jeunes de succomber à la tentation et de se laisser  séduire par un  message de banalisation qui tend malheureusement à se répandre.  

Le repas de cohésion qui a suivi, a suscité de nombreux questionnements, le sujet de la conférence ayant matière à débattre, notamment lorsque est abordée la délicate question de la dépénalisation de l'usage de certaines substances. Il a eu cependant,  compte tenu de la qualité de l'auditoire, le mérite de se dérouler dans une ambiance conviviale que chacun avait à cœur de faire régner, eu égard aux valeurs prônées par l'association.    

Actualités régionales

Agenda

 ◄◄ 
 ◄ 
 ►► 
 ► 
septembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30