Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 331

 

vignetteAoût 2020

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-11-05-14.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 131 invités et aucun membre en ligne

Brève 59.3 Invitation du comité par la cieA Douai, dans le département du Nord, le chef d'escadron JOUANNY invite le comité local des Amis de la gendarmerie à l'issue de la réunion des commandants de brigade, afin de maintenir les liens d’amitiés avec les membres de l’association en cette période troublée, placée sous le signe du « sans contact ». Une initiative saluée par les participants.

Cette rencontre maintes fois reportée depuis le début de l'épidémie de COVID 19, il était nécessaire de reprendre contact afin que chacun puisse identifier l’autre, sachant que de nouvelles têtes avaient émergé depuis la dernière rencontre. Cela valait aussi bien pour le nouveau comité en place que pour les nouveaux commandants des unités qui composent la compagnie. Pour sa part, le comité n’a eu que peu d’occasions de se déplacer en raison de la reprise des contaminations liées au coronavirus. Ainsi ce sont respectivement le président, Jean-Marie GUMEZ et son trésorier, Daniel HONOREZ qui ont eu l’opportunité de rencontrer la totalité des commandants de brigade. Comme l’a déclaré le chef d'escadron, il était nécessaire de remercier le comité pour la remise des dessins d’enfants aux 180 gendarmes de la compagnie pour saluer leur motivation et leur présence sur le terrain pendant la gestion de la crise de la COVID et bien que cette action ait déjà fait l'objet d'une brève, il était important pour les commandants de brigade d'exprimer à leur tour leurs remerciements pour avoir été soutenus durant cette période.

 En matière de soutien aux unités, il a été annoncé que le projet de fournir un drone à la compagnie a été reporté étant donné la difficulté de former un gendarme manipulateur pour cette année, la loi devant être par ailleurs recadrée au premier janvier prochain. Par conséquent il est utile de patienter en attendant qu’une nouvelle opportunité se présente de pouvoir former un télépilote. La déception a cependant été de courte durée car il a été aussitôt annoncé que le budget alloué par le président national dans le cadre des appels à projets, a permis de financer six paires de jumelles professionnelles de visée nocturne infrarouge. Matériel hors programme de dotation destiné à la surveillance à distance des animaux équidés, cibles des malfrats agissant la nuit dans les campagnes. Les unités non concernées par ces surveillances, se sont vu remettre pour leur part des batteries de secours pour maintenir la capacité opérationnelle des matériels Néogend, gourmands en énergie.

Pour formaliser au mieux ces actions de soutien, il fut décidé que la tournée des unités, en respectant bien entendu les gestes barrières, serait rapidement mise en place afin de rencontrer le maximum de militaires sur leur lieu d'emploi et ce afin de leur remettre les jumelles. « Mesurez combien vous avez la chance d'avoir un comité actif qui vous apporte un support matériel régulier déclara le commandant de compagnie aux commandants de brigade et si vous souhaitez vous aussi participer à cette aide il vous est possible de souscrire à l'association. Des bulletins d’adhésion furent distribués par nos soins de façon à ce que ceux qui le souhaitaient puissent adhérer librement. Le premier à donner l’exemple fut le commandant de compagnie qui souscrivit aussitôt une adhésion. Ainsi, l'occasion de resserrer les liens prit-elle toute sa signification lors de cette rencontre.

Actualités régionales