Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 321

 


vignetteFévrier 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-2003-07-040.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 139 invités et aucun membre en ligne

44 jeuneLe comité détient le record du plus grand écart d'âge entre adhérents, le plus âgé ayant 101 ans et le benjamin 20 ans. Ce dernier est un jeune étudiant qui vient de rejoindre l'association les Amis de la Gendarmerie et qui envisage une carrière en gendarmerie en s'y préparant activement.

Le 10 février 2018, le lieutenant-colonel (er) Frédérick MORO, président du comité de Loire-Atlantique, accueillait au mess de l’escadron de gendarmerie de Saint-Nazaire le 165ème adhérent du comité. Il s’agit d’un jeune étudiant en seconde année de Lettres, à la faculté de Nantes et nazairien d'origine, qui souhaite rejoindre les rangs de la Gendarmerie nationale et se donne tous les moyens pour y parvenir. C’est donc tout naturellement, en présence de Marie LENOIR, une de nos ambassadrice du comité sur le littoral et présidente locale du Souvenir français, auquel adhère aussi notre jeune recrue, que le président du comité lui remit une brochure présentant l’association ainsi qu'une revue, a titre de bienvenue au sein de l'association.

Cet échange eut lieu devant les drapeaux de la Légion d’honneur, de l’ordre national du Mérite, des Anciens combattants et du Souvenir français. Autant de symboles forts qui marquent aussi l’intérêt de ce jeune pour les valeurs que tous représentent. Cette transmission des valeurs aux jeunes générations fait partie des cinq objectifs que s'est fixée notre association et contribue au rayonnement de la Gendarmerie nationale. A l'occasion de cette adhésion, le président du comité remercia Marie d’avoir pu lui offrir une tribune lors de cette assemblée générale très réussie et d’être à l’origine de ce recrutement riche en promesses. Si elle a tenu à ce que le président en personne soit le parrain de Jean-Pierre, elle n'en demeure pas moins sa marraine de cœur.

53 MoratoRéserviste citoyenne et directrice de la caisse d’allocations familiales, madame Michèle MORATO prend la présidence du comité de Laval.

« Cadre dirigeant d’un organisme de Sécurité sociale, j’exerce actuellement les fonctions de directeur de la Caisse d’allocations familiales (CAF) de la Mayenne après avoir exercé différentes fonctions de direction au sein du régime général de Sécurité sociale dans les différentes branches (recouvrement, maladie, famille) et au travers de mobilités fonctionnelle et géographique.

La dimension de service public, …de service au public, les valeurs de notre Institution, trouvent un écho dans celles portées par les Amis de la Gendarmerie qui veut établir un lien entre la société civile et le corps de la gendarmerie. Cet écho est probablement accentué par mon éducation et ma formation initiale. Je vous propose donc de mettre mes compétences et mes connaissances au service de l’association ». Michèle MORATO connait bien la Gendarmerie dont elle réserviste citoyenne. Elle est chevalier dans l’ordre national du Mérite.

44 voeux 2018Comme chaque début d’année, le président du comité de la Loire-Atlantique réunissait ses adhérents ainsi que des membres actifs de la gendarmerie pour un moment d’échange et de partage à l'occasion des vœux de nouvel an. Cette rencontre offrait une nouvelle fois  l'occasion d'assister à une conférence passionnante en rapport avec l'histoire militaire.

Le 11 janvier 2018, le lieutenant-colonel (er) Frédérick MORO, président du comité de Loire-Atlantique  réunissait une quarantaine d'adhérents, de membres bienfaiteurs et de leurs épouses, au mess de la région de gendarmerie à Nantes, pour partager une galette et échanger les vœux au nom de l'association. Comme il est désormais la règle, cette sympathique réunion fut précédée d’une conférence donnée par le chef d’escadron (er) Jean-Paul HUET qui ne manqua pas de ravir l’assistance. Le choix de la biographie d’un illustre soldat ayant marqué son époque, à l’image des maréchaux Juin et Leclerc, thèmes des années précédentes, ne fut pas retenu cette année pour permettre à Jean-Paul, un 11 janvier, à 11 mois de la commémoration de la fin de la Première guerre mondiale, de nous parler de ce 11 novembre 1918 qui marqua la fin des hostilités de la «der des ders». Son intervention porta en effet sur la dernière année de ce premier grand conflit mondial.

Comme cela est aussi devenu une habitude, les commandants de compagnie, de formations rattachées au groupement et le commandant du groupement de gendarmerie mobile III/3, se sont associés à la rencontre autour du commandant de région et du colonel adjoint, pour partager un agréable moment d’échanges avec les adhérents. Aux thèmes de l’amitié en 2016, de la fidélité en 2017, succédait, dans les vœux du président, celui du rayonnement de la gendarmerie, auquel contribuent  bien évidemment les membres de l’association. A l’annonce du projet finalisé d'une visite des installations du pôle de police judiciaire à Pontoise, suivie d'une visite du musée de la gendarmerie à Melun, qui auront lieu les 17 et 18 avril prochains, les visages des  participant exprimèrent un sourire approbateur, augurant d'une forte participation à ce voyage.

44 reunion 2017Traditionnellement, depuis plusieurs années, le président du comité de la Loire-Atlantique réunit ses adhérents autour des thèmes chers à l’association, au comité et à la gendarmerie, clôturés par une conférence. De quoi faire rayonner notre belle et noble gendarmerie.

Le 18  novembre 2017, les adhérents du comité se sont donc réunis, comme chaque année à pareille époque, autour de leur président, Frédérik MORO, qui revint sur le congrès annuel, présenta les projets du comité et proposa une conférence à l’auditoire. Cet automne, les adhérents étaient plus nombreux, signe du succès de ces rencontres. Deux conférences étaient offertes. La première, donnée par le capitaine Pierre-Antoine JOUBERT, commandant la compagnie de gendarmerie maritime de Lorient, fut consacrée aux missions de la gendarmerie maritime et au projet de création d’un peloton de sûreté maritime et portuaire au profit du port de Nantes-Saint-Nazaire. La clarté de son exposé enrichit le débat sur les enjeux sécuritaires des grands ports français. Aussi, l’image d’Épinal, représentant l’estivant profitant de la plage de Monsieur HULOT à Saint-Nazaire, s’en trouva quelque peu écornée. Nos adhérents découvrirent  une gendarmerie  « à part », comme certains le soulignaient, avec une tenue spécifique, plus proche de celle des marins que du gendarme, mais ô combien semblable, car formant une seule et même gendarmerie nationale. Ils auront le plaisir de la découvrir au printemps prochain, puisque le capitaine a invité le comité à visiter la compagnie de Lorient et les installations portuaires.

La seconde conférence, conduite à deux voix par le capitaine et le président de comité, fut relative à l’exercice de la police judiciaire en gendarmerie, avec un sous-titre « forces et faiblesses », destiné à souligner que, malgré les progrès réalisés en matière scientifique et technologique concourant à la manifestation de la vérité, ces mêmes prouesses font naître des contraintes procédurales aux conséquences lourdes lorsqu’elles ne sont pas respectées. Cette conférence ouvrit la voie au projet de visite, prévue pour l’année prochaine, du Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale de Pontoise. Après la découverte de cette vitrine de la mission judiciaire en gendarmerie, les participants se rendront le lendemain au musée de la gendarmerie à Melun. Comme à l’accoutumée, la rencontre du comité se termina par un succulent repas, servi par monsieur et madame BOURGEAIS du restaurant « Le bar d’Angleterre » à Nantes.

Divers matériels utilisés pour une exposition et dans le domaine judiciaire ont été fournis par le comité de la Sarthe des Amis de la Gendarmerie aux unités et services du groupement de gendarmerie départementale de la Sarthe.

72 soutien groupement

Du 14 au 18 septembre 2017, s’est tenue la traditionnelle « Foire du Mans ». Le groupement de gendarmerie de la Sarthe y tenait un stand, avec pour thème central la sécurité.  Le comité des « Amis de la Gendarmerie » de la Sarthe y était associé par l’achat de matériels permettant le support des différentes affiches. Il a ainsi contribué à renforcer les moyens de communication dont disposaient les gendarmes.

Le 11 octobre 2017, au cours d’une brève cérémonie, Alain LEFRANC, président du comité, a remis à la compagnie de gendarmerie de Mamers, en présence de la cheffe d’escadron, commandant la compagnie et du major, commandant la brigade de recherches, une caméra de surveillance dont l’utilisation permettra en toute discrétion et sécurité de suivre et d’identifier des délinquants. L’ensemble des militaires du groupement de la Sarthe a salué l’engagement de notre association à soutenir les gendarmes dans l’exécution de leurs missions.

Actualités régionales