Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-06-53-32.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 125 invités et aucun membre en ligne

72 PaysanCatherine PAYSAN, pseudonyme d’écrivain d’Annie ROULETTE, est devenue bienfaitrice de notre association. Le soutien de cette romancière de renom est particulièrement apprécié par l’association les Amis de la Gendarmerie et participe concrètement à son rayonnement.

Auteur d’une œuvre très importante qui lui a ouvert les portes de la notoriété jusqu’au-delà de la de nos frontières, elle a publié depuis 1961, de nombreux romans, essais et nouvelles, des œuvres autobiographiques, des pièces de théâtre, des poésies et des chansons. Deux de ses livres ont par ailleurs été portés à l’écran et deux autres de ses œuvres à la télévision.

Cette romancière de talent a obtenu de nombreuses distinctions littéraires dont le prix Goncourt de la nouvelle en 2000 et le prix spécial de la gendarmerie nationale en 2007, pour son livre « L’amour là-bas en Allemagne », paru en 2006. En 2017 elle a publié son dernier ouvrage « L’enterrement d’un juif hongrois ». Puis récemment, elle a souhaité rejoindre notre association en qualité de bienfaitrice, afin de marquer son attachement à l’Institution et de la soutenir dans les épreuves qu’elle traverse actuellement.

44 PornicAfin de satisfaire un besoin exprimé par le commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Pornic, au profit de la brigade de recherches locale, le comité de la Loire-Atlantique a financé l’achat de matériels dédiés en complément du matériel déjà en dotation. Une  intention qui renforce les liens existant entre l’association et les personnels d’active.

Le mardi 30 avril 2019, le président de comité, le lieutenant-colonel (er) Frédérick MORO, avait rendez-vous avec la chef d’escadron Clotilde GRONDIN, commandante de la compagnie de gendarmerie de Pornic, et le major David LUCEAU, commandant de la brigade de recherches de Pornic, pour finaliser la remise d’un don destiné à faciliter l’action des personnels dans la lutte contre la délinquance. Accompagné de Sévérine DELMASSE, trésorière du comité, il fut reçu dans les locaux de la compagnie et put présenter l’objet social de l’association au commandant de compagnie, à son adjoint et au commandant de la brigade de recherches. Le soutien aux unités de gendarmerie, concrétisé en l’occurrence par un financement de balises et de matériel de détection de présence, hors programme de dotation, faisait suite à une expression de besoins exprimée par les enquêteurs et validée par l’échelon compagnie.

Ce geste très apprécié, qui par ailleurs renforce le lien déjà fort entre le personnel d’active et les adhérents qui par ailleurs participent très activement aux nombreux échanges, permettra d’économiser de longues heures de surveillance sur les lieux ciblés par les malfaiteurs. Le président du comité profita de l’occasion pour offrir à ce brillant officier qu’est le commandant de compagnie, la collection des revues de l’association, englobant deux années de parution et traitant de sujets qui seraient susceptibles de l’intéresser dans le cadre d’une  préparation à un concours, comme l’Ecole de guerre par exemple. Rendez-vous fut pris par ailleurs, en vue d’une réunion au cours de laquelle la brigade de recherches présentera aux adhérents, les modes d’action qu’elle met en œuvre dans le domaine de la lutte contre la criminalité.

44 NozayLe samedi 27 avril 2019, le général Jean-Marie VERRANDO, commandant de la région de gendarmerie des Pays de la Loire et du groupement de la Loire-Atlantique, présidait la prise d’armes inaugurant le casernement de la brigade territoriale et de la brigade motocycliste de Nozay. Sur le mur des locaux de service regroupant ces deux unités a été apposée une plaque en l’honneur du major CHAMPAIN offert par les Amis de la Gendarmerie de Loire-Atlantique.

Ce casernement réalisé par la communauté de communes de Nozay a été livré en mars 2018 et comprend les bureaux des 12 gendarmes territoriaux et des 14 militaires de la brigade motorisée. 28 logements dont 9 en petits collectifs, 17 en pavillons individuels et deux constituant des studios, abritent les familles et les gendarmes adjoints volontaires. Le comité des Amis de la Gendarmerie de la Loire-Atlantique avait souhaité participer à l’évènement et saluer la mémoire du major Éric CHAMPAIN, décédé en service en 2014, sachant qu’il avait commandé préalablement la brigade de Nozay de 2006 à 2012. C’est ainsi, qu’à cette occasion, le lieutenant-colonel Frédérik MORO, président du comité, et la veuve du major CHAMPAIN, dévoilèrent la plaque commémorative offerte par le comité et qui est apposée à l’entrée de l’unité.

Le souvenir de ce militaire est encore très présent à Nozay et les autorités présentes ne cessèrent de rappeler au cours de leurs interventions respectives, toute l’estime qu’elles portaient à ce militaire, six fois félicité au cours de sa carrière, rappelant pour l’occasion l’admiration qu’elles vouaient aux forces de l’ordre pour le courage dont ils font preuve au quotidien. Les fidèles adhérents du comité, au nombre d’une vingtaine, présents aux côtés du président, le lieutenant-colonel (er) Frédérick MORO et de Marcel SALMON le porte-drapeau, avaient tenu à manifester pour leur part, leur soutien aux militaires de la gendarmerie et en particulier à ceux de la Loire-Atlantique. Quant aux enfants du couple CHAMPAIN, garçon comme fille, ils marchent désormais dans les traces de leur père et comptent au nombre des cent mille militaires qui composent la gendarmerie nationale.

73 egm mamersLe 26 avril 2019, les élèves de l’école primaire de Trangé ont eu le plaisir de rencontrer les gendarmes avec lesquels ils avaient échangé à l’occasion de l’opération « Cartes de Noël ». Cette opération avait été initiée pour soutenir les unités déplacées durant les fêtes de Noël.

Déplacé en Guyane pour trois mois au moment des fêtes de Noël, l’escadron 16/3 de Mamers dans la Sarthe, avait eu l’agréable surprise de recevoir 72 cartes de Noël réalisées par les élèves des classes de CP et de CE2/CM1 de l’école primaire de Trangé. Bien qu’ayant répondu par écrit à ces enfants, les militaires avaient tenu à les recevoir dans leur caserne à Mamers le 26 avril au matin.

Après une collation d’accueil, les 50 enfants et leurs accompagnants furent répartis en trois groupes. Ils purent ainsi découvrir sur trois ateliers, divers matériels qu’ils manipulèrent ou revêtirent sans risque, des véhicules spéciaux dans lesquels ils purent monter et se faire transporter sur de courts trajets. Après un repas pris dans les locaux du cercle mixte, les enfants ravis et enrichis par cette expérience, rejoignirent leur établissement où ils purent de façon pédagogique, donner leurs impressions sur cette visite riche en découvertes.

53 BeltrameEn septembre 2018, Michèle MORATO, présidente du comité de Laval-Château-Gontier des Amis de la gendarmerie, avait saisi le maire de Laval pour que soit honorée la mémoire du colonel de gendarmerie Arnaud BELTRAME. Cette démarche avait reçu l’avis favorable du bureau municipal en février dernier et le conseil municipal fin mars a confirmé cette position par un vote en faveur de cette proposition.

Le maire de Laval, monsieur François ZOCCHETTO annonça ainsi « Au conseil municipal de ce soir, nous avons approuvé la dénomination de voies avec une féminisation accrue dans la cadre de la consultation des voies pour les femmes, mais également en honorant la mémoire du colonel de gendarmerie Arnaud BELTRAME ». Cette décision a été relayée et saluée par les réseaux sociaux et la presse. Les Amis de la Gendarmerie, interviewés par France bleue Mayenne, se sont réjouis de cette décision, très attendue.

La voie desservant le nouveau quartier Ferrié à partir de la rue de Fougères, porte désormais le nom de ce héros de la gendarmerie. Il fut rappelé à tous que cet officier supérieur de gendarmerie a donné sa vie après s’être volontairement substitué à un otage, au cours de l’attaque terroriste du 23 mars 2018 à Trèbes, près de Carcassonne dans le département de l’Aude. Son sacrifice héroïque lui a valu un hommage national, rendu par le Président de la République. Ce baptême devrait donner lieu à une cérémonie solennelle vers le mois de mai à laquelle chacun s’associera.

Actualités régionales