Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 326

 

Revue 326Mai 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

04-2003-05-086.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 139 invités et aucun membre en ligne

44 Pole PJ et museeAprès la visite de la Garde républicaine en 2015 et avant celle de la compagnie de gendarmerie maritime de Lorient prévue au printemps prochain, les visites du pôle judiciaire et du musée par les Amis de la Gendarmerie de la Loire-Atlantique ont eu lieu les 17 et 18 avril 2018, avec un hébergement au sein de l’école des officiers de la gendarmerie nationale.

Au départ de Nantes qui eut lieu aux aurores, 46 personnes s’étaient donné rendez-vous, dont une trentaine de membres du comité de Loire-Atlantique. Présidé par le lieutenant-colonel (er) Frédérick MORO, à l’initiative duquel ces rencontres et visites sont organisées, le comité regroupe des membres qui désormais se connaissent bien et avec lesquels, les autres participants à qui était proposée cette sortie, n'ont eu aucune peine à faire connaissance. Certains d'ailleurs se connaissaient déjà, puisque membres d’associations amies et proches de la nôtre (Union nationale des personnels et des retraités de la gendarmerie, Association nationale des officiers de carrière en retraite, Association nationale des membres de l’ordre national du Mérite, Souvenir Français). A Pontoise, accueillis par les personnels du bureau des relations extérieures du Pôle judiciaire, ils suivirent avec un grand intérêt l’exposé préparé à leur intention par le capitaine Philippe COME, passionné par son métier. En fin d’après-midi, il fit l'admiration de son auditoire par son savoir-faire et l'humilité qu'il manifesta, en développant les compétences techniques à l'origine de l’excellence du travail judiciaire réalisé par la gendarmerie.

Puis, pour mieux apprécier la visite suivante à Melun, l’hôtellerie de l’EOGN accueillit le groupe pour la nuit et lui ouvrit les portes de son mess. Ce fut aussi une belle et agréable occasion d'échanger avec les gradés admissibles au concours d'officier issu du rang, venus pour présenter les épreuves orales d'admission. Le contenu du dossier central de la dernière revue, sur la formation continue, prit de ce fait du relief. En guise de bénédicité, un bref mais vif hommage fut rendu à notre camarade Arnaud BELTRAME. Puis, pendant un peu plus de deux heures trente, le capitaine R. FILMOTTE et son fidèle major (er) adjoint, balayèrent huit siècles d’une riche histoire de la Maréchaussée devenue tour à tour gendarmerie impériale, royale et enfin nationale, dans un décor unique en Europe (sur trois niveaux de galeries suspendues) et avec des pièces de collection à forte valeur ajoutée, le tout au grand bonheur des participants. Il restera de ces deux jours passés dans un univers feutré, pour les visiteurs Nantais et Mariligériens, qui sont très proches géographiquement de Notre-Dame-des-Landes et témoins de la violence quotidienne à laquelle font face nos gendarmes mobiles, dont près d’une centaine ont été blessés, une immense considération, rappelée tout au long du voyage, à l’endroit de nos militaires, des forces de l’ordre et surtout des gendarmes. A ce sujet, il leur revient la devise du général François DAOUST, commandant du Pôle judiciaire, «Pour une gendarmerie non pas au service de la Justice mais du justiciable». Un grand merci à tous les acteurs de ces deux journées.

Actualités régionales