Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 323

 

Revue 323 Page 001Août 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

05-2003-03-271.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 260 invités et aucun membre en ligne

60 2 journee cohesionSportif accompli, le commandant du groupement de gendarmerie départementale de l’Oise a organisé une journée de cohésion sur le thème du sport. Les Amis de la Gendarmerie des comités de Beauvais, Senlis et Compiègne, y ont participé et ont contribué au financement de cette manifestation.

Le 27 septembre 2018, sur le plan d’eau du Canada près de Beauvais, une manifestation de cohésion du groupement de l’Oise, a vu s'affronter sportivement et de manière conviviale, des équipes de trois militaires de chaque unité élémentaire : brigades territoriales autonomes, communautés de brigades, pelotons de surveillance et d’intervention, brigades de recherches, brigades motorisées, pelotons d’autoroute et les unités assimilées, autour d'une course d'orientation d'environ 9 km, agrémentée de trois ateliers portant sur des connaissances professionnelles dans les domaines aussi diversifiés que l’intervention professionnelle, les systèmes d’information et de communication, les ressources humaines ou les soutiens.

Ce sont plus de 150 militaires qui ont ainsi brillamment concouru et accepté si sympathiquement, au sein de la compétition, une équipe mixte « Amis de la Gendarmerie ». Cette journée de grand partage convivial a été pour les Amis de la Gendarmerie présents, un grand honneur et un plaisir d’être intégré, l’occasion de vivre l’esprit de corps, notamment avec les deux militaires de la prévention de délinquance juvénile qui leur avaient été associés. Ces derniers ont su montrer un fort esprit d’équipe, en préférant naturellement suivre leur rythme et donc accepté de voir disparaître leurs chances de bon classement. Les trois comités de Senlis, Beauvais et Compiègne ont, par ailleurs, contribué au financement de cette manifestation et en ont été très fortement remerciés par le colonel BRÉMAND, participant lui-même au sein de l’équipe lauréate. Cela fut l’occasion, pour le commandant de groupement, de souligner, devant l’ensemble de sa troupe, la présence infatigable de notre association comme partenaire des épreuves sportives « Défense » au niveau national.

60 2 Journee motoLe 16 septembre 2018, le comité de Senlis des Amis de la Gendarmerie a participé à la logistique de l’organisation de la journée « Pilotage moto », organisée et menée par l’escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de l’Oise, sous le commandement du capitaine ROSALIE.

Pour l’occasion, la brigade motorisée de Creil, menée par le major VANPUYWELDE, recevait l’appui des unités motorisées de Beauvais, Clermont, Compiègne , Crepy et Creil . Souhaitant contribuer au bon déroulement de cette opération de prévention routière, cinq de nos adhérents se voyaient assigner un poste individuel de gestion du flux des 156 motards civils, évoluant le long des différentes séances pédagogiques et de maniabilité de leurs machines.

Après cet entrainement de 8h à 17h, encadré par les militaires de l’EDSR et sous un soleil rayonnant, la sortie technique sur route permit aux participants d’appliquer l’enseignement reçu et finalisait cette journée très réussie. Pour leur part, les Amis de la Gendarmerie ont gracieusement disposé d’un stand, au village d’accueil, ce qui leur a permis de faire connaître l’association et de montrer le soutien qu’elle apportait aux gendarmes dans l’exécution de leurs missions.

60 2 PerelLa mise en place d’un comité à Soissons est la première étape de la démultiplication entamée dans ce département de Picardie qui compte cinq compagnies de gendarmerie. Il trouve une présidente en la personne de madame Catherine PEREL.

Avec la création de ce comité, les Amis de la Gendarmerie seront mieux présents dans l’arrondissement de cette ville, située à moins de 100 km de Paris, dont le nom a été rendu célèbre par l’anecdote rapportée par Grégoire de Tours sur le « vase de Soissons » et Clovis (486).

Madame Catherine PEREL prend la présidence du nouveau comité s’appuyant sur une expérience professionnelle d’expert en transition professionnelle, spécialiste de la reconversion militaire, mais également « coach certifié », docteur en sciences métaphysiques (Canada). Elle est titulaire d’un DESS de psychologie du travail et gère l’entreprise « New Way Solutions » dans le domaine des ressources humaines (reconversion). Catherine est membre des Amis de la Gendarmerie depuis 2013.

60 2 IRCGNOrganisée le 4 mai 2018 par le colonel BREMAND, commandant le groupement de gendarmerie départementale de l'Oise, la visite de l’institut de recherches criminelles de la Gendarmerie (IRCG) à Pontoise réunissait des magistrats, des personnels de la police et les Amis de la gendarmerie.

Cette visite fut l’opportunité de mieux connaitre la Gendarmerie et d’en apprécier, sur le terrain, ses qualités de compétence, de spécialisation, d’action, d’adaptabilité et de disponibilité totale. Elle a également donné l’occasion d’échanger et de faire connaître l’association auprès des autres visiteurs, magistrats et policiers, conviés par le groupement.

Aux côtés du service central de renseignement criminel, l’IRCGN fait partie, avec l'observatoire central des systèmes de transport intelligents, du pôle judiciaire de la gendarmerie nationale. Sous les ordres et la gestion d’un état-major de 150 militaires, l'IRCGN est armé de 260 gendarmes scientifiques, spécialistes en sciences forensiques : physique chimie, biologie, neurosciences, informatique, mathématiques, imagerie, statistiques utilisées dans les méthodes de police scientifique et de médecine légale, d’intelligence stratégique et de renseignement, au sein de ses 101 plateaux scientifiques homologués ISO 17025.

Le statut militaire des gendarmes scientifiques leur permet d’œuvrer en tous lieux et tous temps, donnant à cette unité un statut opérationnel permanent. Ceci lui permet une projection quasi immédiate, tant en métropole qu’en OPEX (crash de l’avion de la German Wings, Cyclone Irma...), de binômes IRCGN spécialistes scientifiques / SCRC Division des opérations, officiers de police judiciaire. Ces binômes gendarmerie, dont la référence d’excellence est reconnue au niveau Européen, interviennent aussi en mission d'appui au profit de la police et du service des douanes.

L’officier « communication » qui a présenté l’institut et si brillamment éclairé les visiteurs tout au long de cette matinée, leur a fait visiter la division criminalistique physique et chimie, et particulièrement le plateau balistique et le plateau ingénierie véhicules (qui sait en particulier tirer avantage du fait que les véhicules sont devenus des ordinateurs roulants), la division criminalistique identification humaine (d'où il ressort que l'impétrant criminel aura intérêt à recouvrir préventivement  le lieu projeté de son crime, d'un film plastique...de ne pas omettre de partir avec ... sans trop espérer de son avenir tout de même).

60 OiseLe 8 février, le colonel François BRÉMAND, commandant le groupement et monsieur Jacques LEMOINE, nouveau président du comité de Senlis, ont organisé une présentation du groupement et une visite du centre opérationnel au profit de ses adhérents en associant ceux du comité de Beauvais qui n’avaient plus de président. Cette rencontre fut productive puisque le comité de Beauvais a trouvé un président et que le comité de Compiègne a été créé.

60 1 BillonMonsieur Luc BILLON, magistrat honoraire, succède ainsi à monsieur Jean-Baptiste CALLENS à la tête du comité de Beauvais. Après ses études de droit et un DESS du droit en entreprise, son service national à la base aérienne de Dijon et la gérance de société de distribution, brièvement en 1981, il est entré à l’École nationale de la Magistrature. Au cours de ses 34 ans de carrière, il a été substitut à Troyes puis à Papeete, premier substitut à Beauvais, vice-président du TGI, président du tribunal correctionnel et président du tribunal de commerce à Laon, vice-président du TGI et président du tribunal d’instance à Amiens, vice-président placé auprès du premier président de la cour d’appel d’Amiens jusqu’en 2017. Luc BILLON a passé une licence de psychologie en 1992. Il est actuellement membre très actif de l’IHEDN-Picardie, membre du Cidan et trésorier de l’association des officiers de réserve de l’Oise. Il est colonel de la réserve citoyenne de la gendarmerie. Luc est père de 3 filles et grand-père affectueux d’une petite Léonore.

60 3 siguretMonsieur Philippe SIGURET prend la présidence du nouveau comité de Compiègne. Marié et père de 6 enfants, il habite près de Compiègne. Après des études à Sciences Po Paris, il fait deux ans de service militaire comme chef de peloton de chars de combat au 507e RCC à Fontevraud, puis exerce comme officier de réserve pendant 12 ans dans l’Armée de Terre et en Gendarmerie, période pendant laquelle il effectuera un séjour de 4 mois en ex-Yougoslavie. Après avoir été pendant 4 ans directeur de cabinet du sénateur-maire du Pecq (Yvelines), il rejoint le groupe EDF en 2000 où il poursuit sa carrière au service des réseaux d’électricité Enedis, comme chargé de communication puis chef d’agence d’exploitation à Saint-Quentin, comme adjoint ressources humaines à Amiens et, enfin, au siège d’Enedis à la Défense, successivement consultant conduite du changement, attaché auprès du directeur de la stratégie et des grands projets, et attaché au cabinet de la présidence. Philippe SIGURET est aujourd’hui directeur territorial Enedis de l’Oise et de l’Aisne à Compiègne.  

Actualités régionales