Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

10-2003-07-066.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 124 invités et aucun membre en ligne

86 don materiel fin 2017En confiant un appareil de surveillance sophistiqué aux enquêteurs de la compagnie, le comité de la Vienne a souhaité contribuer à renforcer la capacité d'action des enquêteurs dans le domaine de la police judiciaire. Un don de matériel, hors dotation, particulièrement bienvenu en cette fin d'année 2017, qui constitue un apport non négligeable en matière d'investigation.

La fin de l’année 2017 pour la compagnie de gendarmerie de Châtellerault, a été marquée par la réception d’une caméra de surveillance offerte par les Amis de la Gendarmerie de la Vienne. Ce don de matériel fait suite à une présentation des missions de la brigade de recherches, au cours de laquelle Serge MONDON, président, et Roger FERRAGUT, secrétaire, ont pu se rendre compte de l’évolution des moyens d’action employés par la gendarmerie afin d’assurer ses missions. L'idée de l'achat d'un matériel audiovisuel hors dotation est alors apparue comme un moyen de renforcer encore la capacité d'investigation des enquêteurs et c'est sans hésitation qu'elle s'est concrétisée.

Le chef d'escadron Nicolas BRACQ, commandant de la compagnie de Châtellerault, accompagné de l’adjudant-chef LAGARDE et des personnels de la brigade de recherches, ont accueilli la délégation du comité venue leur remettre ce matériel performant, avec lequel ils pourront suivre l'action des malfaiteurs et au besoin les confondre le moment venu. Ainsi, ce nouvel outil permettra de lutter efficacement contre les atteintes aux biens qui sont un véritable fléau pour nos concitoyens, confrontés à des équipes de malfaiteurs agissant souvent en bandes organisées. Ce geste fait une nouvelle fois la preuve de la complémentarité qui peut exister entre les personnels de l'arme et une frange de la population ouverte à l’idée d'apporter son soutien aux forces de l’ordre. Il permet par ailleurs de resserrer les liens qui unissent l'association à ceux qui sont en charge de notre sécurité.

Actualités régionales