Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 321

 


vignetteFévrier 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

07-2003-06-154.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 175 invités et aucun membre en ligne

06 demultiplicationLa démultiplication des comités obéit à une stratégie conçue lors de la refondation de l’association en 2012, confirmée dans les statuts de 2013 et mise en œuvre depuis. C’est ainsi que le comité des Alpes-Maritimes a donné naissance aux comités de Nice, de Cannes-Antibes, de Grasse et de Menton-Monaco.

L’objectif est d’atteindre « un comité par compagnie de Gendarmerie départementale » à plus ou moins long terme. Notre association étant construite sur les comités, cette stratégie vise à mieux couvrir le territoire et à donner plus de proximité entre les adhérents et cet échelon de base qui les recrute et anime l’activité des Amis de la Gendarmerie localement. Le contact naturel  avec l’active est alors le commandant de compagnie, complété, le cas échéant, par un interlocuteur privilégié du commandant de groupement qui peut être le président du comité chef-lieu ou un autre responsable mandaté à cet effet. Notre politique de démultiplication coïncide fort opportunément avec la volonté du directeur général de la gendarmerie de réaffirmer le rôle essentiel du commandant de compagnie.

C’est l’évolution que nous venons de suivre dans les Alpes-Maritimes par la création de 4 comités sur la côte, il nous reste à créer celui de Puget-Théniers dans les terres. Nous avons bénéficié pour cela de circonstances très favorables, sur la base d’un comité des Alpes-Maritimes important, dynamique et particulièrement  bien structuré, autour d’un président emblématique, le major (er) Jean-Pierre MICHEL à qui il faut rendre un hommage particulier.

06 1 VerveurMadame Anne-Marie VERVEUR est présidente du comité de Nice. Elle est professeur en économie et gestion-communication-organisation, sur un poste spécifique « métiers de la sécurité » à Nice. Après une activité professionnelle dans l‘industrie, elle est titulaire d’un master en droit public et sciences politiques et de deux DESS à l’université de Lyon III, mercatique-vente et information-communication option intelligence économique. Originaire de la région lyonnaise, elle enseigne à Nice où elle réside. Elle est également secouriste de la Protection civile.

06 2 LaumontLe général Didier LAUMONT qui vient de prendre la présidence du comité de Cannes-Antibes est Saint-Cyrien. Il est entré directement en gendarmerie avec notre président national, Jean COLIN, et notre ancien directeur général, Jacques MIGNAUX, un an après Jacques GRANDCHAMP, vice-président national. Autant dire qu’ils sont tous dans une même communauté d’idées et partagent leur amitié. Après une carrière très diversifiée avec des séjours à l’étranger et outre mer, il s’est retiré à Mandelieu-la-Napoule, mais effectue toujours des missions en Afrique. Il sera le correspondant départemental des Amis de la Gendarmerie et est épaulé par son épouse Françoise, trésorière du comité.

06 3 GorgesLe gendarme (er) André GEORGES, précédemment trésorier du comité des Alpes-Maritimes, devient président du comité de Grasse. Il a fait une carrière en deux temps, après avoir été gendarme-auxiliaire. De 1974 à 1981, il est affecté au 1er régiment d’infanterie de la Garde républicaine, en charge de la sécurité du Président de la République. Puis de 1981 à 2001, il sert à la brigade territoriale de Grasse, détaché au GC compagnie sur la fin. « Je me suis engagé dans l’association à la demande de Jean-Pierre MICHEL, sous les ordres duquel j’étais à la compagnie de Grasse. Je lui dois tout. Aujourd’hui, nous habitons à 50 m l’un de l’autre à Peymenade. C’est donc naturellement que j’ai été son trésorier dans le comité. »

06 4 SerranoL’adjudant-chef (R) Emile SERRANO est le président du comité de Nice. Originaire de Nice, il a fait 15 ans de carrière en gendarmerie départementale sous des horizons très divers : en brigade dans l’Aveyron, en BT ou en BR Outre-mer (Saint-Pierre-et-Miquelon et Guyane), adjoint du commandant de brigade à la BT de Bagneux (92), à la BR de Toulouse, puis à la BT de Tournefeuille (31). Sa carrière civile a été tout aussi diversifiée : commerce automobile à TARBES, sécurité au casino de Monte-Carlo, mais surtout à Roquebrune-Cap-Martin, employé de 1994 à 2012 par la commune où il a été chef de la Police municipale. Il a été vice-président de l’association dans les Alpes-Maritimes depuis 1995.

83 1 IEP 2018Comme chaque année, les Amis de la Gendarmerie des comités de Toulon-Hyères et de Draguignan-Brignoles-Gassin, ont constitué deux jurys d’oral blanc, afin de préparer les étudiants du centre de préparation à l’administration générale (CPAG) aux épreuves d’admission des concours officier de gendarmerie, commissaire et officier de police et commissaire aux armées.

Le CPAG de l’institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, comporte une classe préparatoire d’une trentaine d’étudiants, préparant notamment les concours officier de gendarmerie, commissaire et officier de police et commissaire aux armées. Afin de promouvoir la Gendarmerie et de préparer les étudiants à ces concours, les deux comités du Var constituent chaque année deux jurys d’oral blanc au cours des deux semaines précédant les épreuves d’admission.

C’est ainsi que les généraux de corps d’armée (2s) Jean COLIN, président national, et Paul ROCHER, président honoraire du comité du Var, les généraux de division (2s) Pierre GARCIN et Alain COROIR, le général (2s) Martin BRUSSEAUX, président du comité de Draguignan-Brignoles-Gassin, le colonel Claude CHATON et monsieur Philippe HARRANG, vice-président du tribunal administratif de Marseille, se sont retrouvé les 16 et 23 mai 2018 pour faire passer des oraux blancs de l’épreuve de culture générale dans les conditions d’examen. Les candidats, dont certains planchèrent deux fois dans la journée, avec chacun des deux jurys, ont affiché des aptitudes intéressantes démontrant qu’ils étaient prêts à affronter les épreuves d’admission des différents concours auxquels ils se présentaient. Nous leur souhaitons pleine réussite et donnons rendez-vous à ceux qui réussiront le concours de l’EOGN, pour rejoindre le comité Paris-Junior des Amis de la Gendarmerie à la rentrée.

83 1 BR Hyeres reduiteLe soutien aux gendarmes dans l’exécution de leur mission est l’un des objets de notre association. C’est pour cela que le comité de Toulon-Hyères des Amis de la gendarmerie a offert le 22 mai 2018 une caméra de surveillance numérique et une balise GPS à la brigade de recherches de Hyères.

C’est en présence du Procureur de la République de Toulon, monsieur Bernard MARCHAL, du chef d’escadron Cédric JUSTE, commandant la compagnie de Hyères et du général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, président national, que la présidente du comité de Toulon-Hyères, Maria OMNES, offrit une caméra de surveillance numérique Bushnell Trophy Cam HD 1080p et une balise GPS au lieutenant Jimmy AVRILA, commandant la brigade de recherches de Hyères et à ses personnels. Elle était accompagnée des représentants de son bureau, le général de corps d’armée (2s) Paul ROCHER président d’honneur du comité du Var et Christian BONDROIT, délégué de proximité Toulon-Hyères Est.

La caméra ne faisant pas partie des dotations et le nombre de balises étant contingenté, cet achat accroit la capacité opérationnelle de l’unité de recherches, contribuant ainsi à la découverte des malfaiteurs et à une meilleure sécurité publique. Il traduit également le soutien de la société civile à la Gendarmerie à travers notre association. C’est ce qu’ont souligné respectivement le Procureur de la République et le Président national, ce dernier évoquant le fort développement du comité de Toulon-Hyères vers le monde de la justice.

83 1 GM 2018Après avoir organisé en 2016 et en 2017 la venue des enfants de l’école Guynemer de Hyères à la caserne de gendarmerie mobile de Hyères, dans le cadre d’une opération cartes de Noël au profit des gendarmes déplacés outre-mer, le comité de Toulon-Hyères perpétue cette tradition en 2018.

Le 22 mai 2018 à 9h, la caserne de Gendarmerie mobile de Hyères a vu arriver les bus des 80 enfants de l’école Guynemer avec leurs professeurs, pour une visite organisée par le comité de Toulon-Hyères des Amis de la Gendarmerie. Les années précédentes cette visite clôturait une opération cartes de Noël, envoyées par les élèves de CM1-CM2 de cette école, aux gendarmes mobiles des escadrons 22/6 et 21/6, déplacés respectivement en Nouvelle Calédonie en 2015, et dans l’Océan-Indien en 2016. En 2017, aucun escadron n’étant parti outre-mer durant les fêtes, l’envoi des cartes postales n’eut pas lieu. Pour autant, madame SPINELLI, directrice de l’école Guynemer, ainsi que le capitaine BARRAND et la capitaine PERRAULT, commandant les escadrons 21/6 et 22/6, ont souhaité perpétuer cette rencontre. Le conseil départemental, avec l’appui de monsieur Francis ROUX, conseiller départemental et 1er adjoint au maire de Hyères, soutint cette opération Gendarmerie-Jeunesse, en accordant une subvention spécifique pour l’accueil des enfants.

Mettant à profit la collation d’accueil au mess de la résidence, le général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, président national, remercia les personnels de l’escadron 22/6 et leur commandante, la cheffe d’escadron Sabrina PERRAULT, les enfants de l’école et leurs professeurs, ainsi que la présidente du comité de Toulon-Hyères, Maria OMNES, les représentants de son bureau, le général de corps d’armée (2s) Paul ROCHER, président d’honneur du comité du Var et Christian BONDROIT, délégué de proximité Toulon-Hyères Est, ainsi que les adhérents présents. Après une prise de connaissance réciproque, les gendarmes de l’escadron 22/6 et les enfants partirent pour une présentation des matériels et des techniques déployées par la gendarmerie mobile. A l’issue de cette matinée de découverte, les écoliers rentrèrent en portant un regard nouveau sur la gendarmerie nationale, qui est avant tout une force humaine.

13 2 visite BALe 15 mai 2018, le comité Alpilles-Durance des Amis de la Gendarmerie s’est rendu à la base aérienne de Salon-de-Provence où sont formés les officiers de l’armée de l’air au sein de l’école de l’air. Les adhérents ont pu appréhender la formation des élèves, assister à une démonstration de voltige et découvrir les missions de la gendarmerie de l’air.

Accueillis par le lieutenant-colonel JAMAUX, ce dernier leur a présenté l’école qui forme tous les officiers de l’armée de l’air. Elle développe sa formation suivant trois axes, une formation académique de haut niveau d’expert du milieu aéronautique et spatial, une formation militaire exigeante, développant les aptitudes au commandement et au management, une formation aéronautique concrétisée par un premier brevet, avec la pratique du vol à voile et à moteur sur des appareils de dernière génération (glasscokpit). Le major LAGUERRE, commandant de la brigade de gendarmerie de l’air, a présenté pour sa part les missions de police administrative, militaire et judiciaire sur les bases, installations et établissements de l’armée de l’air en métropole, outre-mer et à l’étranger.

La matinée s’est poursuivie par la présentation historique du Bureau des élèves, par l’adjudant-chef GUERRERO de l’armée de l’air. A l’issue du déjeuner prit au mess, les visiteurs se sont dirigés vers les hangars où leur a été présenté l’escadron d’instruction au vol à voile et l’équipe de voltige de l’armée de l’air, qui collectionne les titres de champions nationaux et mondiaux dans les différents domaines de la voltige aérienne. Une démonstration commentée par la capitaine VARLOTEAUX, commandant de cette formation, a clôturé cette passionnante journée.

Actualités régionales