Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 326

 

Revue 326Mai 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

06-2003-01L-030.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 361 invités et aucun membre en ligne

83 2 LeimbacherDimanche 30 juin 2019, le général de division (2eS) Daniel LEIMBACHER, figure des forces aériennes de la gendarmerie et vice-président du comité de Draguignan-Brignoles-Gassin des Amis de la Gendarmerie est décédé brutalement.

À l’annonce brutale de sa mort, les témoignages de ses camarades se succèdent « Je l’ai vu il y a quelques jours, toujours le même, toujours souriant, une joie de vivre communicative et une humeur sans cesse égale », « Il était fier d’être en uniforme qu’il portait avec élégance pour accomplir une mission confiée par le Directeur général », « Il était plein de vie, plein de projets », « Il était toujours présent pour nous aider, combien de fois il nous a fait gagner du temps, il était pragmatique et efficace », « Il a tellement fait pour les hélicoptères de la Gendarmerie », « Quel chic camarade », « La perte d’un beau représentant de la Gendarmerie ».

En effet, son esprit créatif, libre et inventif, son audace et son professionnalisme ont donné à la gendarmerie sa dimension aérienne opérationnelle que nous connaissons aujourd'hui, moderne, efficiente, disponible en métropole et en outremer. Sa joie de vivre, son commandement profondément humain ont marqué chacun des membres des Forces aériennes, pilotes, mécaniciens, agents militaires et civils de soutien. Le directeur général de la gendarmerie nationale, en son nom et en celui de la gendarmerie, s’est aussitôt associé à tous les personnels touchés par cette terrible nouvelle. Ses pensées sont tournées vers sa famille.

Daniel était un fidèle membre des Amis de la Gendarmerie, y compris quand il était en activité. Lors de son passage en 2e section, en s’installant à Saint-Raphaël, il a accepté de devenir vice-président du comité de Draguignan-Brignoles-Gassin, relayant l’action de son président de comité, le général (2eS Martin BRUSSEAUX, sur la compagnie de Gassin-Saint-Tropez. C’était un cadre et un ami, son départ nous attriste, nous le regrettons et nous le pleurons.

83 1 BormesSamedi 29 juin 2019, Maria OMNES, présidente du comité de Toulon-Hyères des Amis de la gendarmerie, offrait un déjeuner convivial aux gendarmes et aux magistrats, dans l’enceinte de la brigade de Bormes-les-Mimosas, en présence du président national.

À travers ses fonctions d'expert judiciaire interprète-traductrice, Maria OMNES est amenée à travailler avec les gendarmes du Var et les magistrats du tribunal de grande instance de Toulon. Aussi, en tant que présidente du comité de Toulon-Hyères, elle a souhaité mettre à profit ses relations professionnelles, pour organiser une rencontre conviviale, autour d’un barbecue traditionnel, entre gendarmes et magistrats. Ce projet s’est réalisé le dernier samedi de juin, sous un soleil de plomb, à l’abri d’une tonnelle de la brigade de Bormes-les-Mimosas. Maria avait tout préparé et apporté, il ne restait aux hôtes de la brigade qu’à allumer le barbecue et partager leur sympathique hospitalité.

En présence du général de corps d’armée (2eS) Jean COLIN, président national, et de son épouse Danielle, elle y accueillait, entre autres, monsieur François ARIZZI, maire de Bormes, mesdames Karine SOMODY, vice-procureure, et Virginie SANTORO, vice-présidente chargée de l'instruction, doyenne des juges d'instruction, avec leurs greffières Julia et Sylvie, ainsi que monsieur David TELLEZ, directeur de la police municipale de La Valette-du-Var, nouveau membre des Amis de la Gendarmerie. Les gendarmes étaient nombreux autour du lieutenant Luc CHAVAGNAT et du major Michel GONZALEZ de la brigade de Bormes, ainsi que des adjudants-chefs Stéphane BIAU et Philippe CESARI, et de l’adjudant Stéphane BAGUR, de la brigade de recherches de Hyères. Cette rencontre conviviale n’a pas échappé à Stéphanie ROY, journaliste de C8, qui effectuait un tournage pour l’émission « Enquêtes sous haute tension ».

83 1 DaniellePrestataire informatique de l’association et appui régulier à l’équipe des bénévoles du siège, Danielle COLIN, présidente honoraire du comité du Var, a souhaité apporter son soutien à la présidente du comité de Toulon-Hyères, Maria OMNES, en devenant le cinquième membre mécène de son comité.

Ayant répondu dès 2013 à l’appel du général de division (2eS) Pierre DURIEUX qui venait de prendre la présidence des Amis de la Gendarmerie, Danielle a mis en place les trois applications informatiques de l’association, à savoir le site internet, la base de gestion des adhérents et la boutique en ligne. Elle en assure la maintenance et procède à l’enregistrement des paiements, en tant que prestataire informatique. Ceci ne l’empêche pas d’apporter son aide désintéressée à l’équipe de bénévoles du siège, conduite par Michèle MERY, secrétaire générale adjointe, et Nicole ARTICO, trésorière générale adjointe.

Pour autant, elle a souhaité marquer encore plus fortement son attachement aux Amis de la Gendarmerie et contribuer au développement de son comité. En devenant membre mécène de notre association, elle apporte un soutien financier, à la fois pour la diffusion de la revue au titre du rayonnement, mais aussi au comité Varois. Ce dernier mène des actions très diversifiées au profit du groupement de  gendarmerie départementale du Var, mais également de la gendarmerie mobile de Hyères, du groupement de  gendarmerie maritime de la Méditerranée et du groupement Sud des forces aériennes de la gendarmerie.

13 2 jean moulinLe 28 mai 2019, à l’occasion de la journée nationale de la Résistance, Gérard PHILIP, président du comité Alpilles-Durance, avait donné rendez-vous aux membres de l’association à Saint-Andiol dans les Bouches-du-Rhône, pour découvrir le musée Jean-MOULIN.

La journée commença par une visite de la biscuiterie CHARLY, puis le groupe se rendit au château où monsieur Claude DECOUR, un Saint-Andiolais féru d’histoire, les attendait pour une visite guidée très instructive sur les origines de Saint-Andiol ainsi que sur la famille de Jean MOULIN. Après le déjeuner pris au restaurant Le Fournil, commença la visite du musée, riche en documents et archives, relatant son enfance et ses vacances passées en famille, mais surtout de précieux documents historiques témoignant de son engagement dans la Résistance.

Les visiteurs, très sensibles aux documents relatifs à cette « période noire » de notre histoire, apprécièrent aussi la présentation de la reproduction de la carlingue de l’avion dans lequel se trouvait Jean MOULIN lorsqu’il fut parachuté sur Mouriès. Cette cabine sonorisée et vibrante est dotée d’un opercule, constituant une ouverture sous laquelle défile un paysage des Alpilles, donnant ainsi l’illusion de se trouver dans la carlingue lorsqu’eut lieu cette opération de parachutage. Autant dire que cette sortie culturelle connut un succès mérité.

83 1 GMARÀ l’occasion d’une rencontre avec le nouveau commandant de groupement de gendarmerie maritime de la Méditerranée, le 5 mai 2019, la présidente du comité de Toulon-Hyères a initié des projets de soutien aux gendarmes maritimes pour le 2e semestre 2019.

Le colonel Jean-Guillaume RÉMY, commandant le groupement de gendarmerie maritime de la Méditerranée, a reçu notre présidente sur le patrouilleur P721 « Jonquille », nouvelle unité navigante dont la compétence s’étend de la frontière italienne à la frontière espagnole et en Corse. Commandé par le capitaine Laurent GUYADER et armé par 19 sous-officiers, dont trois officiers mariniers, le patrouilleur est une unité de 100 tonnes, mesurant  32 mètres de long. Son commandant explique que « ces nouvelles unités permettront de s’inscrire avec efficacité dans la notion du continuum mer-terre, reposant sur une complémentarité des moyens et une prise en compte des menaces et des interactions qui existent entre les deux milieux ».

Après avoir présenté la vocation de rayonnement et de soutien à la gendarmerie que revendique notre association, et rappelé les actions conduites par son comité en partenariat avec la gendarmerie maritime de Toulon, Maria OMNES a proposé au commandant de groupement d’explorer de nouvelles pistes. Le choix s’est porté sur l’achat de fanions pour la compagnie de gendarmerie maritime et pour le patrouilleur, avec l’idée d’une première remise lors de la prise de commandement du prochain commandant de compagnie. Le projet de visite du patrouilleur par des magistrats du tribunal de grande instance de Toulon a également été évoqué, l’idée étant de mieux faire connaître cette subdivision d’arme qu’est la gendarmerie maritime. En conclusion, cette visite à permis d’inscrire dans la continuité, les relations de notre association avec la gendarmerie maritime.

Actualités régionales