Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 323

 

Revue 323 Page 001Août 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-2003-07-040.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 265 invités et aucun membre en ligne

FARACO Norbert Photo 283 2 Faraco magasinMembre bienfaiteur du comité du Var, puis membre mécène du comité de Draguignan-Brignoles-Gassin, monsieur Norbert FARACO, président de la SAS SOLILUC conforte son soutien aux Amis de la Gendarmerie en devenant membre mécène pour la 2e année consécutive.

Monsieur Norbert FARACO, président de la SAS SOLILUC (centre E. Leclerc de Le Luc), déjà membre bienfaiteur du comité du Var, en est devenu membre mécène l’année dernière. Animé par l’envie de mieux faire connaître le travail des gendarmes,  il avait cofinancé en 2016 la production de quatre reportages sur les métiers de la gendarmerie dans le Var, réalisés par Vartele, à la demande des Amis de la Gendarmerie.

Monsieur FARACO partage les valeurs de la Gendarmerie et cherche à les promouvoir au sein de ses entreprises. Être à l’écoute des gens, rechercher la qualité, mettre en avant la proximité avec ses employés et ses clients, sont ses priorités. Pour défendre ces valeurs, il estime qu’il faut soutenir les gendarmes, montrer qu’ils ne sont pas seulement au bord de la route pour verbaliser, mais qu’ils assurent, au quotidien, une aide à la population et sont les garants de sa sécurité.

En renouvelant son adhésion comme membre mécène, il entend participer au financement de la revue, mais également soutenir les actions locales de son comité, car  « il souhaite mettre en avant le travail du gendarme qui risque sa vie et nous défend ». Sa contribution permettra aussi à l’association de renforcer sa participation au salon littéraire de l’EOGN, puisqu’il est lui-même un fervent soutien aux métiers de l’édition.83 2 Leclerc  

83 1 ouldemmou83 1 energie phoceenneMonsieur Abdelilah OULDEMMOU, directeur de la société « Énergie Phocéenne » a souhaité marquer son attachement à la Gendarmerie nationale et à la présidente du comité de Toulon-Hyères des Amis de la Gendarmerie, en devenant membre mécène des Amis de la Gendarmerie.

Monsieur OULDEMMOU a adhéré à l’association en 2016 et en est devenu membre bienfaiteur l’année suivante. En choisissant d’être membre mécène en septembre 2018, il apporte une contribution importante au financement de la revue et aux actions qui seront menées par le comité de Toulon-Hyères au profit de la gendarmerie, à travers les groupements de gendarmerie départementale, mobile, maritime et des forces aériennes de la gendarmerie, présents dans le Var.

Il est directeur de la société Énergie Phocéenne qu’il a ouverte en décembre 2014. L’entreprise est spécialiste en électrotechnique, courant fort et courant faible, ainsi qu’énergies renouvelables. Il annonce avec fierté être supporter de l’Olympique de Marseille et de la gendarmerie Nationale.

83 1 Kupcuk83 1 dream bodyChef d’entreprise et interprète au tribunal, monsieur KUPCUK Beytullah devient membre mécène des Amis de la Gendarmerie, afin d’affirmer son engagement citoyen et sa reconnaissance à la Gendarmerie nationale

Beytullah est arrivé de Turquie avec ses parents il y a 30 ans. Toute sa famille a obtenu la nationalité française et s’est insérée au sein de la République. Il est aujourd’hui directeur d’une société de vente de matériel professionnel pour les métiers de la restauration. Il a voulu diversifier ses activités en créant la société Dream Body Esthetique qui propose à la fois des implants capillaires et la pose d’implants dentaires. Mettant à la disposition de la justice ses compétences linguistiques, il est interprète au profit du commissariat de police et du tribunal de grande instance de Toulon, pour les Kurdes et les Afghans.

Monsieur KUPCUK est très reconnaissant envers les gendarmes. A l’époque du Franc, sa carte bancaire avait été piratée  sans qu’il s’en rende compte. Pour autant, les gendarmes avaient arrêté la bande de malfaiteurs et lui avaient permis de retrouver la totalité des sommes dérobées. A travers son engagement au sein des Amis de la Gendarmerie, il a le sentiment de rendre aux gendarmes ce qu’ils lui avaient apporté.

13 2 ParisQuatre jours d’un programme de visite soutenu de la capitale ont permis aux membres du comité Alpilles-Durance de consolider les liens qui les unissent et de se plonger le temps d’une journée dans l’atmosphère très particulière du pôle judiciaire de la gendarmerie.

Un programme dense attendait les 21 participants à cette escapade, qui a débuté le dimanche 7 octobre par une pièce de boulevard au théâtre des nouveautés, « La raison D’Aimé », avec Gérard JUGNOT et Isabelle MERGAULT, un bon moment pétillant à souhait. Le voyage s’est poursuivi le lundi avec plusieurs visites guidées très intéressantes, les Galeries LAFAYETTE, l’Opéra GARNIER, la Fondation VUITTON avec ses deux expositions (Jean-Michel BASQUIAT et Egon SCHIELE). Le mardi le Palais du Luxembourg, où le groupe qui était accueilli par la sénatrice Anne-Marie BERTRAND a pu assister à une séance sur les questions d’actualité.

Enfin le mercredi, dernier jour du voyage, ce fut à Pontoise dans les Hauts-de-Seine qu’eut lieu la visite du Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale. Une visite pleine de découvertes, au cours de laquelle le lieutenant-colonel CHILLARD nous commenta les rôles des différents intervenants et nous présenta les différents services du Pôle judiciaire. Nous pûmes découvrir à cette occasion, la conservation des fichiers d’ADN, la lutte contre la cybercriminalité, l’observatoire des transports connectés (voitures sans chauffeur), l’identification de criminels ou de victimes. Puis, le commandant DEVEMY nous expliqua comment identifier des véhicules volés et maquillés. Après un repas pris au mess en compagnie du lieutenant-colonel Frédéric REHAULT, ancien commandant de la compagnie de Salon-de-Provence, la visite se poursuivit par une conférence sur l’Unité d’identification et d’investigation criminelle, par l’adjudant GOUET. Le lieutenant-colonel CHILLARD clôtura la journée en nous parlant de la salle des autopsies qui remplit trois fonctions, répondre aux besoins techniques liés aux enquêtes, à la sollicitation des magistrats dans le cadre des enquêtes judiciaires et participer en tant qu’outil pédagogique à la formation des médecins.

13 2 collegeDepuis trois ans, le collège Simone VEIL de Châteaurenard dans les Bouches-du-Rhône, qui propose une classe mention « Défense » à ses élèves de quatrième, offre deux volets spécifiques, l’éducation à la citoyenneté et la découverte des métiers de la défense. C’est dans ce cadre que le comité leur a proposé une présentation des métiers de la gendarmerie.

Dans le programme de découverte de cette classe, qui prévoit la participation à des commémorations et des visites de lieux dédiés à la Mémoire, c’est le volet « découverte des métiers de la Défense » que le comité local des Amis de la Gendarmerie a choisi de proposer aux élèves en organisant une rencontre avec un professionnel de la gendarmerie. Cette rencontre a eu lieu à la demande du professeur Yazid ALILI, responsable de la classe de défense.

Le jeudi 27 septembre 2018, le président du comité, Gérard PHILIP, et l’adjudant-chef Frédéric DAVAL, référent scolaire pour la gendarmerie, sont intervenus auprès des 28 élèves de cette classe spécifique. La rencontre a débuté par la présentation de l’association des Amis de la Gendarmerie et des activités du comité Alpilles-Durance par son président. Après la projection d’un DVD «Gendarmerie une force de sécurité » l’adjudant  DAVAL a présenté le rôle, les missions, les métiers et la réserve de la gendarmerie, ce qui a suscité de nombreuses questions-réponses. Cette rencontre permit de consolider les connaissances des élèves dans le cadre du projet en place. Ainsi, c’est une des  étapes d’un parcours de découverte des métiers et des voies de formation qui va d’ailleurs se poursuivre, a conclu le  principal  du collège, monsieur Mounir LAOUYEN, avant de remercier les diverses intervenants pour leur précieuse contribution.

Actualités régionales