Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 323

 

Revue 323 Page 001Août 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

09-2003-07-226.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 198 invités et aucun membre en ligne

13 1 soutien GGD association amis gendarmerieAfin d’affirmer leur soutien à l’active, les Amis de la Gendarmerie du comité de Marseille-Provence offrent une tente PC au groupement de gendarmerie départementale des Bouches-du-Rhône et un micro-ordinateur à la brigade de Roquevaire

Par une belle matinée de décembre 2016, rendez-vous est donné à la brigade de Roquevaire pour une remise de matériels à la gendarmerie des Bouches-du-Rhône. Autour du président et du vice-président du comité, se retrouvent le commandant du groupement de gendarmerie départementale des Bouches-du-Rhône, le commandant de la compagnie de gendarmerie départementale d’Aubagne et le commandant de la brigade territoriale autonome de Roquevaire avec son adjoint.

La tente offerte au groupement est destinée à un usage opérationnel dans le cadre de la mise sur pied d’un PC tactique (enquête, accident, recherches…). Conjuguée à un véhicule radio, elle permet d’accueillir les gendarmes chargés de la gestion de crise dans des conditions optimales de confort et de discrétion. Pouvant contenir 20 personnes assises avec tables ou 35 debout, résistant au feu, d’un poids de 60 kg, elle se monte en moins d’un quart d’heure et se démonte en 10 minutes.

Quant au micro-ordinateur offert à la brigade, il va permettre aux gendarmes de profiter au mieux de la vidéo-protection, en pleine expansion sur les différentes communes du ressort de la brigade territoriale de Roquevaire, pour le traitement et la résolution de leurs enquêtes judiciaires. En effet la qualité et donc le volume des enregistrements réalisés, sont en nette amélioration et seul un matériel informatique dédié, performant et non connecté au réseau de la gendarmerie, autorise la meilleure exploitation des images. A l’issue de la partie officielle, un sympathique déjeuner a réuni les participants dans une ambiance conviviale.

Actualités régionales