Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-01-15-18a.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 123 invités et aucun membre en ligne

13 1 dronebisPour faire suite aux souhaits émis à l’été 2017 par le commandant de groupement de renforcer sa capacité de renseignement, le comité de Marseille-Provence a remis, en novembre dernier, un drone compact au colonel Benoît FERRAND. Ce bijou de technologie, non prévu dans les dotations, nécessite d'être utilisé dans le respect des règles d'emploi en vigueur.

Le 24 janvier 2018 au sein de la caserne DONADIEU à Marseille, une cinquantaine de membres des Amis de la Gendarmerie du comité de Marseille-Provence, ont remis officiellement un drone aux sous-officiers de la cellule départementale d’observation et de surveillance (CDOS), placée sous l’autorité du capitaine Frédéric POLGE commandant de la brigade départementale de renseignements et d’investigations judiciaires (BDRIJ) de Marseille. Ce sont ces militaires qui possèdent la formation leur permettant de mettre en œuvre ce nouvel outil, qui leur offre des possibilités jusque là insoupçonnées.

D’un format compact, embarqué en permanence à bord d’un véhicule d’intervention, le drone peut être mis en œuvre en quelques minutes, voler durant plus d’une heure et monter à une altitude de 500 mètres en quelques secondes, tout en étant piloté dans un rayon de sept kilomètres. Pratiquement invisible et inaudible à partir de 200 mètres d'altitude, il retransmet au sol des images d’une excellente qualité. Il permet ainsi de faciliter et sécuriser l’intervention des gendarmes. A l'issue d'une démonstration des capacités de la CDOS et de l'utilisation du drone, le colonel Benoît FERRAND a exposé les conditions d’exercice de ses missions au niveau départemental. Avec beaucoup de franchise et d’humilité, il a confié à l'auditoire les difficultés rencontrées au quotidien pour mener à bien ses missions, ce qui fut particulièrement apprécié des participants. L’après-midi se clôtura par un cocktail servi au cercle territorial Massilia, au cours duquel furent échangés les vœux de nouvel an accompagnés des galettes traditionnelles.

Actualités régionales