Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 332

 

vignetteNovembre 2020

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-2003-07-040.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 49 invités et aucun membre en ligne

Brève 38 1 connectéLa cellule R&D, à la pointe de la technologie avec l’aide des amis du comité 38-1. En effet, le 10 décembre 2021, le comité a eu le plaisir et la fierté de financer le dernier projet en date de la cellule R&D du groupement de l’Isère, véritable laboratoire de l’institution. Il a ainsi financé le matériel nécessaire à la constitution et au fonctionnement de boîtiers de haute technologie.

Créée en 2018 et stationnée dans les locaux du PGHM du Versoud, la cellule R&D du groupement de l’Isère, travaille au niveau national, en lien avec la DGGN, sur l’aspect dual des technologies, permettant une perméabilité entre les unités spécialisées montagne et celles du cadre général. Cette cellule participe ainsi au développement de certains aspects du futur « gendarme connecté ».

 

Le projet consiste dans le développement de boîtiers connectés pour le suivi et l’exploitation des traces dans le cadre des recherches opérationnelles (pistage, recherche de personnes que ce soit en montagne ou sur d’autres terrains). S’appuyant sur un développement en cours, en lien avec des étudiants de Polytech Grenoble, le projet vise à créer une possibilité de « traking » et d’envoi de statuts basés simultanément sur la technologie GSM et de l’IOT (internet des objets). Il sera dans un premier temps testé conjointement par les équipes cynophiles du PGHM et du GIC, avant d’être étendu à une plus grande échelle, voire généralisé.

Brève 38 6 Raid amazonesEn début d’année 2020, deux personnels féminins de la Compagnie de St Marcellin avaient fait le pari de pouvoir participer au « Raid Amazones ». Cette épreuve est un raid annuel multisports solidaire 100 % féminin qui a lieu depuis 20 ans déjà, chaque fois dans un pays différent, supprimée en 2020 pour raison de COVID, devrait avoir lieu au printemps prochain.

La solidarité féminine est la clé de la réussite pour, entre autres, franchir chaque jour la ligne d’arrivée. Solidarité entre les participantes mais aussi avec des associations soutenant diverses causes à caractère humanitaire. Ainsi Gaëlle FILLET et Mathilde TAVERNIER, nos concurrentes ont fait le choix d’accompagner la recherche médicale à travers le recueil de fonds au profit d’une association. Au programme sportif, course à pied, canoë kayak, VTT, tir à l’arc. Ce menu alléchant devait être « consommé » en Thaïlande du 10 au 19 décembre 2020. En raison de la situation sanitaire, cette épreuve a été reportée en mai-juin 2021 sur l’île de la Réunion.

 Les participantes devaient réunir 7000 euros pour les frais d’inscription et de participation à ce raid. Elles ont alors entrepris une collecte de fonds. En total accord avec leur commandant de compagnie, les membres du comité 38.6 de Saint-Marcellin ont décidé de soutenir cette démarche en engageant une somme de 150 euros sur ce projet. Bernard PERAZIO, adhérent du comité, vice-président du conseil départemental de l’Isère, a spontanément sollicité et obtenu une subvention de 500 euros, somme qui a abondé le compte du comité. Ainsi, le 7 décembre, un chèque de 650 euros a pu être remis aux deux participantes. Le montant nécessaire est ainsi presque atteint. À travers une aide complémentaire qui sera obtenue par l’attribution d’une autre subvention du conseil départemental de l’Isère, le budget de cette participation devrait être bouclé. Prochainement.

Brève 38 1 Balises et camérasA la demande du commandant de compagnie de Grenoble, le chef d’escadron Nicolas DUBOIS, membre de l’association, le comité de Grenoble a financé l’achat d’une balise de suivi pour la brigade de recherches de la compagnie et de quatre caméras-piétons pour le service quotidien des unités les plus exposées. Cette mise à disposition de matériels techniques, hors programme de dotation, vient renforcer la capacité opérationnelle de ces unités.

Ainsi, la brigade des recherches de la compagnie de Grenoble s’est vue attribuer ce matériel numérique accompagné d’un abonnement annuel à un opérateur de télécommunication. Ces outils permettront sans nul doute d’accroître les capacités opérationnelles de l’unité en mettant à la disposition du Parquet des éléments de preuve complémentaires. Quant aux caméras-piétons, le commandant de compagnie a décidé de les affecter aux brigades territoriales péri-urbaines du bassin grenoblois et au PSIG SABRE de la compagnie.

Ce lot de matériels a été remis par les membres du bureau du comité, Lino IANNETTA, président, Jean-François PIQUARD, président honoraire, Annette CHAROSSE, trésorière et Audrey BARDIN-MOREAU, délégués de proximité du bassin grenoblois, à l’occasion d’une visite à la compagnie. Ce type d’opération est prévue dans les statuts de notre association, dans le cadre du soutien aux gendarmes dans leur mission, en l’occurrence l’amélioration de la sécurité des personnels et des concitoyens. Cette rencontre chaleureuse fut aussi l’occasion de rappeler que les objectifs de l’association étaient aussi de promouvoir les valeurs portées par la gendarmerie, de mieux la faire connaître et de la soutenir dans son action au profit de la population. Soutien particulièrement justifié au regard de l’activité dense et variée des gendarmes du bassin grenoblois.

Brève 38 3 Eclairage mobile opérationnel 2Une idée lumineuse en cette fin d’année, faisant suite aux différentes situations où l’on voit des militaires des forces de sécurité intérieure être la cible de personnes les mettant directement en danger lors d'opérations de contrôle, il apparaissait nécessaire de renforcer leur sécurité sur ces dispositifs, notamment en améliorant leur visibilité sur le terrain la nuit. Ce matériel hors programme de dotation va y contribuer de façon significative.

Suite à cette réflexion, la compagnie de gendarmerie de Vienne s'est vue doter d'un dispositif d'éclairage autonome TUB 4000. Ce dispositif qui n'est pas en dotation au niveau des unités de la gendarmerie départementale est utilisé pour les opérations anti-délinquance, les opérations de police de la route ou pour la réalisation de constatations sur des scènes d'infractions. Il peut venir en complément d'un éclairage public existant ou être utilisé sur une zone en pleine nature, permettant ainsi le contrôle à des endroits stratégiques dépourvus d'éclairage.

Sa mise en œuvre est très simple. Il est composé d'un tube lumineux d'une puissance de 4000 lumens, d'un trépied, d'un chargeur secteur et d'un sac de transport. Son autonomie permet une utilisation de 4 à 32 heures selon le mode de fonctionnement, il peut être déployé à une hauteur de 1 à 3 mètres. Testé sur le terrain par des militaires de la compagnie, il apporte une visibilité supplémentaire et une action en sécurité des gendarmes.

Les amis de la gendarmerie du comité Vienne-Isère-Rhodanienne, avec le soutien du conseil départemental de l’Isère, ont souhaité participer à la sécurisation de nos camarades lors des leurs interventions, par le financement de ce dispositif.

Brève 07.2 haute préssion pour la BMO Le comité de l’Ardèche des Amis de la Gendarmerie effectue une action de soutien par un don de matériel de nettoyage, destiné à l’entretien des véhicules de la BMO d’Aubenas. Ce nettoyeur performant, acquis hors programme de dotation, va faciliter la tâche de ses utilisateurs pour maintenir en état les nombreux véhicules de l’unité.

A la Brigade motorisée d'Aubenas, le nettoyage des véhicules, voitures et motos et de certains locaux, va devenir un jeu d’enfant. En effet, les Amis de la Gendarmerie du comité ardéchois viennent d'offrir à cette unité un nettoyeur à haute pression très performant, d’une marque très connue.

Malheureusement, les conditions sanitaires actuelles n'ont pas permis d'organiser une petite cérémonie de remise de cadeau à l'adjudant-chef PETITJEAN qui l'a réceptionné. Les véhicules de la gendarmerie doivent toujours être impeccables et lors de sorties sur routes mouillées, surtout l'hiver avec le sel corrosif, il faut vite les rincer, pour ainsi dire dès le retour à la brigade. 

Actualités régionales