Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 319


revue 319Août 2017 

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

02-2003-17-041.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 80 invités et aucun membre en ligne

 

38 1 soutien meylan association amis gendarmeriePour répondre au lâche incendie criminel perpétré contre la gendarmerie de Meylan, le comité de Grenoble des Amis de la Gendarmerie a décidé de soutenir l’unité et d’apporter sa contribution aux militaires et à leurs familles.

Le jeudi 26 octobre 2017 à 3h35, la brigade territoriale de Meylan a été la cible d'un incendie criminel mettant directement en danger les familles des gendarmes. Les agresseurs ont mis le feu à plusieurs véhicules personnels, choisis en raison de leur emplacement sous le bâtiment dont les occupants étaient dans un profond sommeil. Grâce à la vigilance d'un des résidents, les militaires et leurs familles ont très rapidement évacué les appartements pour se mettre en lieu sûr. Les gendarmes, sous les yeux de leurs conjoints et enfants, ont tenté  l'impossible pour maîtriser les flammes déjà hautes, en utilisant tous les extincteurs de la caserne. L'un d'entre eux a même dû cisailler la chaîne qui avait été mise en place  par les incendiaires criminels, pour entraver le portail de la caserne afin d’interdire l’accès aux pompiers et aux secours.

Lorsque l'incendie fut enfin maîtrisé, le bilan s’est avéré très lourd. Cinq voitures et deux motos ont été totalement ou partiellement détruites. Les trois logements situés au-dessus de l'incendie sont inhabitables. Le préjudice total et non définitif est pour l'heure de 200.000 €. Cette attaque, au delà du préjudice matériel qui en est résulté, laisse perdurer un traumatisme important chez les familles. Pour les soutenir dans cette épreuve, un élan de générosité s'est organisé, avec la mise en place d'une cagnotte par un appel aux dons, au niveau du groupement de gendarmerie départementale de l'Isère. Cette participation s'est étendue depuis à toutes les personnes extérieures qui veulent s'associer à ce mouvement de solidarité. Les fonds recueillis permettront d'améliorer le cadre de vie de la caserne, telles que des infrastructures de jeux pour les enfants. Les effets de cette agression qui a marqué profondément les familles, seront atténuées par un embellissement de leur quotidien. Avec les Amis de la Gendarmerie, chacun peut apporter sa contribution en utilisant le lien ci dessous pour des dons d'un montant libre par carte bancaire : https://www.leetchi.com/c/solidarite-familles-bt-meylan-38

 

38 remise fanions association amis gendarmerieLundi 16 octobre 2017, les Amis de la Gendarmerie des trois comités de l’Isère étaient à l’honneur lors de la cérémonie de prise de commandement du colonel Yves MARZIN et de remise des fanions aux unités subordonnées au groupement.

Ainsi, à l’occasion de sa prise de commandement, le colonel Yves MARZIN a remis à chaque commandant d’unité, en présence du général de corps d'armée Christian DUPOUY commandant la région de gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes et du président honoraire des Amis de la Gendarmerie, le général de division (2s) Pierre DURIEUX, 12 fanions de prestige financés par les trois comités de l’Isère. Le fanion de la réserve citoyenne, très présente en cette journée solennelle, a été remis à Grégoire DOUILLET et Jean-François PIQUARD, respectivement membre et Président du comité de Grenoble. Enfin, Georges CLAVEL, nouvel adhérent du comité de Grenoble, s'est vu décerner la Croix du Combattant par le général de corps d'armée Christian DUPOUY. Le récipiendaire n'a pas caché son émotion lors la remise officielle cette distinction. Décernée dans le cadre des opérations au Cambodge du mois de novembre 1992 au mois de mai 1993. Le lieutenant-colonel (H) Georges Clavel avait effectué six mois en mission ONU, avec le grade d'adjudant en qualité de CIV POL, dans un poste en brousse à 200 kilomètres au Nord-ouest de Phnom Penh. Au cours de cet engagement, il a du faire face à des conditions extrêmement difficiles et éprouvantes au sein d'un détachement commandé par le capitaine Christian DUPOUY. Il souhaite à présent poursuivre son engagement dans une association ouverte et en mouvement, visant à soutenir dans leurs missions les gendarmes de l'Isère. Nul doute que cette journée ensoleillée restera dans les esprits des militaires du groupement de l’Isère.

La gendarmerie départementale consent rarement à l’attribution d’un fanion pour les unités subordonnées au groupement. Ce jour, du 16 octobre 2017, constitue donc un événement particulier et s’inscrit dans le respect de la tradition militaire qui commande une telle attribution d’un emblème aux unités, drapeau ou fanion selon leur niveau. Dans la tradition militaire, la transmission d'un fanion est déjà un acte fort pour l’ensemble d’une unité, son chef et les membres qui la composent. Une première remise en rehausse d’autant plus la symbolique. Les sept compagnies, l'escadron départemental de sécurité routière, les deux pelotons spécialisés de protection de gendarmerie, le peloton de gendarmerie de haute montagne et la réserve citoyenne du groupement de gendarmerie départementale de l’Isère, ont ainsi vécu une journée historique en se voyant remettre officiellement leur fanion.

38 rencontre 2017 association amis gendarmerie

Samedi 14 octobre 2017, les trois comités de l'Isère se sont retrouvés au quartier Offner à Grenoble à l'occasion d'une journée de rencontre ayant pour objet de rendre compte aux adhérents des activités de soutien engagées auprès de la gendarmerie de l'Isère et de présenter les perspectives.

Jean-François PIQUARD et les membres du bureau ont tout d’abord rappelé quelques généralités concernant le fonctionnement de l’association, ses objectifs, sa revue et son site informatique, avant de préciser les actions entreprises depuis le début de l’année, pondérées cependant par les trois périodes de réserve électorale. Ils ont évoqué le bilan particulièrement positif de l’opération « cartes de Noël 2016 » qui a ravi les militaires de l’escadron 24/5 de gendarmerie mobile de Grenoble en séjour en Guyane, ainsi que les militaires de la région en missions individuelles sur le continent africain. Devant un tel succès, nul doute que l’opération sera renouvelée à l’occasion de la fête de Noël 2017. Il fut ensuite question du prix Charles Morel, opération majeure du comité, dont la remis eut lieu en préfecture de région à Lyon le 29 juin 2017 sous la présidence du général de corps d’armée (2s) Jacques GRANDCHAMP, délégué inter-comités Rhône-Alpes qui a permis de récompenser trois lauréats.

 Il s’agit tout d’abord du général de division (2s) BERNADAC, en témoignage de reconnaissance pour son engagement exemplaire tout au long d’une carrière prestigieuse au sein de la Gendarmerie nationale, dont il a été l’inlassable défenseur. Par son rayonnement personnel, son exigence bienveillante et sa droiture, il a été et il demeure une des plus belles figures de la Gendarmerie. A également été primé France ROCOURT, médecin urgentiste et lieutenante-colonelle de la réserve citoyenne, pour son engagement au service du secours en montagne qui lui a permis de médicaliser plus de 1000 secours en montagne. Fortement impliquée dans le monde associatif, elle a pris une part prépondérante dans la réussite du projet « Un 4000 mètres » au profit de cadets de la gendarmerie de l’Isère. Enfin, un prix a été décerné à la compagnie de gendarmerie départementale de Saint-Marcellin, en témoignage de reconnaissance pour ses personnels qui, dès 1942, refusant la soumission à l’envahisseur, se sont engagés dans l’action clandestine du renseignement, tout en assurant leurs missions au profit des populations, avant de rallier en nombre, sous l’autorité du lieutenant Charles MOREL, le maquis du Vercors en juillet 1944. La remise s’est faite en mémoire des sept gradés de cette unité, tués à l’ennemi pour la Libération de la France. Le président du comité a annoncé la reconduite du prix « Charles Morel » en 2017, avec pour thème la création des unités de montagne de la gendarmerie suite à la tragédie de Vincendon et Henri de 1956. La journée de rencontre s’est achevée par la traditionnelle photo, au pied de la stèle du gendarme Offner, avant de prendre le verre de l’amitié au cercle mixte du quartier.

73 1 La motte servelex 2017 association amis gendarmerieMadame Marie-Josèphe SCHAEFFER, nouvelle présidente du comité de Chambéry, a réservé sa première sortie pour la journée de rencontre organisée par la brigade territoriale de la Motte-Servolex

Comme chaque année, la brigade territoriale autonome de la Motte-Servolex, sous le commandement du major Thierry LESAGE,  organise une journée intergénérationnelle au profit des retraités et des Amis de la Gendarmerie. Cette année encore, plus de cinquante participants ont répondu présent à ce rendez-vous amical, en présence du capitaine Claude GAUTRON, adjoint au commandant de la compagnie de Chambéry et de monsieur Luc BERTHOUD, maire de la Motte-Servolex et vice-président de Chambéry-Métropole   

Ce moment privilégié entre retraités, Amis de la Gendarmerie et personnels d’active, permet à notre association de rencontrer les unités de terrain et de faire connaître sa singularité à travers la mission de rayonnement qu’elle s’est donnée. Alain GIRAUD, président honoraire, a pu ainsi présenter la nouvelle présidente du comité de Chambéry, Marie-Josephe SCHAEFFER. Cette dernière aura à cœur d’explorer de nouvelles pistes et de développer l’association dans ce secteur de la Savoie.

69 Bernadac association amis gendarmerie

Récompensé par un diplôme d'honneur lors de la première édition du prix Charles MOREL, le général de division (2S) Louis BERNADAC s’est vu remettre cette récompense à l'occasion de son anniversaire.

La première édition du prix Charles MOREL, décerné par l'association des Amis de la Gendarmerie, qui a eu lieu le 29 juin 2017 dans les salons de la préfecture du Rhône, devant un partenaire de personnalités civiles et militaires, avait permis de décerner un prix spécial à la compagnie de gendarmerie de Saint-Marcelin dans l'Isère et 2 diplômes d'honneur. L'un de ces diplômes récompensait madame France ROCOURT pour son engagement personnel dans la médicalisation des secours en montagne, le second était attribué au général Louis BERNADAC, pour sa prestigieuse carrière au sein de la gendarmerie.

Empêché lors de la cérémonie officielle de remise des récompenses, le général BERNADAC a été reçu avec son épouse par le général de corps d'armée Christian DUPOUY, commandant la région de gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes et la zone de défense et de sécurité Sud-est, le lundi 2 octobre 2017, dans les salons du cercle mixte de la région pour recevoir officiellement son diplôme d'honneur. Le commandant de région avait été particulièrement inspiré lorsqu'il avait fixé cette date, car le général BERNADAC fêtait ce jour là ses 95 ans. Un magnifique sabre lui fut aussi remis à cette occasion, en présence des Amis de la gendarmerie, heureux de participer à cet événement mémorable.

Actualités régionales