Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 333

 

vignetteFévrier 2021

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

10-2003-07-066.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 222 invités et aucun membre en ligne

Brève 38 2 Rideaux salle MélanieC’est dans le cadre d’une amélioration du confort de cette salle spécialisée que le comité a financé des rideaux de qualité en remplacement des vieux stores à lamelles froids et impersonnels. Une amélioration des conditions d’accueil de la salle Mélanie dédiée aux jeunes victimes.

Le président du comité 38.2 Nord-Isère Alain COURBOU et son trésorier Yves CARLE, accompagnés de trois enseignantes, ont été chaleureusement accueillis le 27 janvier dernier par l’adjudante Marianne GRONIER et la cheffe Corinne BIBET de la MCPF, ex Brigade de prévention de la délinquance juvénile de l’Isle d’Abeau. 

Le rendez-vous avait lieu dans la salle « Mélanie », dédiée à l’audition des mineurs victimes d’agressions. Cet espace, baptisé du prénom de la première enfant auditionnée en 1999 est aménagé de façon à mettre les jeunes victimes en confiance. Les auditions y sont filmées afin d’éviter à l’enfant de devoir se répéter et à revivre plusieurs fois son traumatisme. Les enquêteurs, spécialement formés, restent en tenue civile lors des auditions. C’est dans le cadre d’une amélioration du confort de cette pièce que le comité a financé des rideaux de qualité en remplacement des vieux stores à lamelles froids et impersonnels.

Brève 38 1 trousse de secoursHors tableau de dotation des matériels de l’unité et à la demande du commandant de l’escadron départemental de sécurité routière de l’Isère, le comité de Grenoble a financé l’achat de trousses de secours permettant d’équiper ses huit unités, 4 pelotons motorisés, 2 pelotons d’autoroute et 2 brigades motorisées.

Ainsi chaque unité s’est vue dotée de ce matériel de secours venant compléter la dotation réglementaire et améliorant les capacités opérationnelles des unités de terrain primo-arrivantes, notamment dans sa mission d’assistance et des premiers secours. Cette mise en place fait suite à un souhait du commandant d’unité et de son référent secourisme de disposer de produits et de matériels destinés à soulager les victimes et à aider les secouristes dans les premiers gestes à leur appliquer dans les situations de détresse.

Ce matériel a été remis par les membres du bureau du comité, Lino IANNETTA, président, Jean-François PIQUARD, président honoraire, Annette CHAROSSE, trésorière et Audrey BARDIN-MOREAU déléguée de proximité du bassin grenoblois, à l’occasion d’une visite.

Cette opération entre dans le cadre du soutien aux unités, prévu par les statuts de notre association, en l’occurrence l’amélioration de la sécurité des personnels et des concitoyens. Cette rencontre chaleureuse fut aussi l’occasion de rappeler que les objectifs de l’association étaient aussi de promouvoir les valeurs portées par la gendarmerie, de mieux la faire connaître et de la soutenir dans son action au profit de la population. Soutien particulièrement justifié au regard de l’actualité qui requiert une forte mobilisation des personnels de l’Arme, confrontés de plus en plus à des comportements inadaptés conduisant inévitablement à l’accident.

Brève 38 1 Mannequin secourismeLors d’une récente rencontre avec le GGD 38, le comité de Grenoble a procédé à la remise d’un matériel de secourisme « High Tech », pour mieux former les personnels aux premiers secours. Ce don de matériel, hors programme de dotation, permettra de maintenir à niveau, voire de former les militaires dans le domaine du secourisme.

À la demande du commandant de groupement de l’Isère, le comité 38.1 de Grenoble a financé l’achat d’un mannequin de haute technologie pour la formation des personnels dans le domaine du secourisme. Ainsi, ce groupement hors normes, le plus important de la gendarmerie en termes d’effectifs, dispose ainsi d’un outil performant pour parfaire l’instruction de ses nombreux personnels qui sont souvent les primo- arrivants et/ou primo-intervenants sur les lieux d’accidents. En effet, les routes et la montagne fortement fréquentés par les populations du bassin grenoblois, nationales et internationales sont à l’origine de nombreux accidents

Ce mannequin « intelligent » surpasse de beaucoup ses prédécesseurs puisqu’il réagit et juge la qualité des gestes exécutés par les secouristes lors des entraînements. En effet, il permet d’évaluer l’amplitude et donc la qualité des compressions thoraciques ainsi que la qualité des insufflations dans le cadre d’une réanimation cardio-pulmonaire. Il s’avère donc particulièrement utile pour l’instruction des militaires du groupement et le comité est particulièrement satisfait d’avoir pu le financer. Par ailleurs, ce mannequin est utilisé pour la formation continue des personnels détenteurs des certificat PSE1 et PSE2 (premiers secours en équipe) que sont les militaires des GSGN, GMG et PGHM.

Ce matériel a été remis par les membres du bureau du comité, Lino IANNETTA, président, Jean-François PIQUARD, président honoraire, Annette CHAROSSE, trésorière et Audrey BARDIN-MOREAU, déléguée de proximité du bassin grenoblois, à l’occasion d’une visite.

Brève 38 1 connectéLa cellule R&D, à la pointe de la technologie avec l’aide des amis du comité 38-1. En effet, le 10 décembre 2021, le comité a eu le plaisir et la fierté de financer le dernier projet en date de la cellule R&D du groupement de l’Isère, véritable laboratoire de l’institution. Il a ainsi financé le matériel nécessaire à la constitution et au fonctionnement de boîtiers de haute technologie.

Créée en 2018 et stationnée dans les locaux du PGHM du Versoud, la cellule R&D du groupement de l’Isère, travaille au niveau national, en lien avec la DGGN, sur l’aspect dual des technologies, permettant une perméabilité entre les unités spécialisées montagne et celles du cadre général. Cette cellule participe ainsi au développement de certains aspects du futur « gendarme connecté ».

 

Le projet consiste dans le développement de boîtiers connectés pour le suivi et l’exploitation des traces dans le cadre des recherches opérationnelles (pistage, recherche de personnes que ce soit en montagne ou sur d’autres terrains). S’appuyant sur un développement en cours, en lien avec des étudiants de Polytech Grenoble, le projet vise à créer une possibilité de « traking » et d’envoi de statuts basés simultanément sur la technologie GSM et de l’IOT (internet des objets). Il sera dans un premier temps testé conjointement par les équipes cynophiles du PGHM et du GIC, avant d’être étendu à une plus grande échelle, voire généralisé.

Brève 38 6 Vitrine Charles MORELLe 7 décembre dernier, les membres du comité des Amis de la Gendarmerie ont remis officiellement une vitrine au chef d’escadron GIOP, le commandant de la compagnie de gendarmerie de Saint-Marcelin. Ce meuble judicieusement disposé permettra d’exposer quelques effets ayant appartenu au général contribuant ainsi au souvenir de ce héros de la résistance.

Le 26 juin 2018, à l’occasion de l’inauguration, devant la Caserne de Saint-Marcellin de la stèle du Général Charles Morel, héros de la Résistance, son fils, le général (2s) Jacques Morel avait remis au commandant de compagnie divers attributs et objets ayant appartenu à son père. Ces objets avaient été déposés sur des étagères de l’unité. Il appartenait maintenant de leur trouver une place dans un meuble les mettant en valeur tout en les protégeant.

 L’appel à projets lancé par le siège en juin, a constitué une belle opportunité pour réaliser ce dessein. Le dossier présenté le 24 juillet a été retenu le 14 août 2020. Le comité a pu ainsi réaliser l’achat d’une vitrine, mise en place dans le hall d’accès de la compagnie. Les képi, calot, barrette de décorations du général ainsi que divers documents et plaques commémoratives sont dorénavant exposés et mis à l’abri dans ce meuble sobre et dépouillé qui sait surtout faire valoir son contenu. C’est le 7 décembre dernier que des membres du comité ont remis officiellement cette vitrine au chef d’escadron GIOP qui commande la compagnie.

Actualités régionales