Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 323

 

Revue 323 Page 001Août 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

09-2003-07-226.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 225 invités et aucun membre en ligne

69 centrale nucleaire association amis gendarmerieLe mardi 24 janvier 2017, Michèle HINGREZ, présidente du comité du Rhône des Amis de la Gendarmerie, réunissait les adhérents et les réservistes citoyens de l’état-major de la région de gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes et du groupement de gendarmerie du Rhône, pour une visite de la centrale nucléaire de Saint-Alban en Isère.

Accueillis dans les locaux du centre d’information du public par Elisabeth, Aurélie et Véronick, guides-conférenciers, les participants ont bénéficié en préambule, de la présentation du peloton spécialisé de protection de la gendarmerie (PSPG), par le chef d’escadron Jacques PERRAIS, commandant de cette unité. Formés par le GIGN, les personnels du PSPG assurent des missions de visite domiciliaires particulièrement  sensibles et sont formés pour intervenir dans des conditions parfois périlleuses. Pour ce faire ils disposent de matériels spécialisés et sont soumis à un entraînement physique très poussé. Durant les périodes d'exercices, ils doivent envisager plusieurs hypothèses de travail, en fonction du type de menace auquel ils sont confrontés. Leurs équipements spécifiques sont mis à disposition par EDF. Les PSPG sont organiquement rattachés au commandant de groupement de gendarmerie départementale, mais sont placés pour emploi auprès du directeur de la centrale. Ils bénéficient, le cas échéant, de l’appui de l’ensemble des unités territoriales ainsi que des capacités régionales, nationales et spéciales de la gendarmerie, telles que les équipes cynophiles, les moyens aériens ou la cellule Nucléaire, Radiologique, Bactériologique et Chimique (NRBC).

 La visite se poursuivit avec Aurélie, qui livra une conférence retraçant l’historique des installations de la centrale nucléaire de Saint-Alban et une explication dans le détail du fonctionnement de chacune d'entre elles. Située à 50 km en aval de Lyon et produisant environ 30 % des besoins en électricité de la région Rhône-Alpes, elle a accueilli plus de 4000 visiteurs en 2015 et est prévue pour fonctionner, après avoir toutefois subi des  travaux importants, jusqu'en 2026.A l'issue d'une visite passionnante de trois heures et après avoir remisé casques et chaussures de sécurité, un repas convivial attendait la délégation tout près de la centrale. Puis, le chef d’escadron (r) Yves COSTES, référent des réservistes citoyens du groupement de gendarmerie du Rhône,commenta les activités de la réserve citoyenne pour l’année 2016 et conclut ses propos en encourageant les réservistes citoyens mais aussi les Amis de la Gendarmerie, dans leurs démarches respectives, à continuer de servir l’Institution. Cette journée particulièrement réussie, permit à chacun de découvrir le travail particulier des gendarmes du PSPG et de mieux appréhender le fonctionnement d'une centrale nucléaire, sans omettre les fructueux échanges entre adhérents du comité et réservistes citoyens qui animèrent le repas.

Actualités régionales