Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 328

 

revue 328Novembre 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-05-85-37.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 250 invités et aucun membre en ligne

38 5 CybersécuritéLes Amis de la Gendarmerie de Meylan en Isère ont organisé une conférence intitulée « cela n’arrive pas qu’aux autres, tous concernés », sur les escroqueries et la cybercriminalité. Cette conférence a été animée par le maréchal des logis-chef Éric POZZI, référent régional à la sécurité économique de la région de gendarmerie d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour cette rencontre, le conférencier était accompagné par les deux référents de l’Isère, en présence du colonel Yves MARZIN commandant du groupement de gendarmerie départementale de l’Isère, du chef d’escadron Serge TOIRE, commandant de la compagnie de Meylan, du maire de Saint-Ismier, Henri BAILE qui nous accueillait à l’Agora et du maire de Saint-Nazaire-les-Eymes, Michèle FLAMAND. Après une brève présentation de l’association par le président du comité, Claude BENOIT et une introduction montrant bien l’importance du sujet par le colonel Yves MARZIN, le conférencier livra une présentation bien documentée, très intéressante, dynamique, rythmée et particulièrement pédagogique, en éclairant ses propos d’exemples particulièrement significatifs et imagés (faux patrons, ransomware, etc.). Depuis 2010, en Auvergne-Rhône-Alpes, 710 escroqueries réussies ont été déclarées aux services pour un préjudice total de 365 millions d’euros, mais il faut multiplier ces chiffres par 4 ou 5 pour s’approcher de la réalité.

Les chefs d’entreprises, responsables d’organisations, présidents et membres des différents comités et gendarmes présents, furent très attentifs tout au long de la conférence de l’expert. Ce dernier se voulait à la fois alarmant (menace permanente pour tous) et à la fois (un peu) rassurant en affirmant que l’être humain est la première cause de ces déboires et que les solutions relèvent fréquemment du bon sens. Il termina son intervention en évoquant les quatre principales actions de la gendarmerie destinées à prévenir ce type de risques (conférences, plaquettes et messages d’alerte, dispositif par exemple « opération tranquillité entreprise », prédiagnostic de sécurité). La conférence fut suivie d’un moment sympathique d’échanges autour du verre de l’amitié.

Actualités régionales