Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 331

 

vignetteAoût 2020

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-06-53-32.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 72 invités et aucun membre en ligne

Brève 47 Réunion bureauDans le respect de règles sanitaires strictes, le comité du Lot-et-Garonne a tenu sa deuxième réunion annuelle du bureau. Elle avait lieu au cercle mixte de gendarmerie de l’escadron 27/2 de gendarmerie mobile de Marmande. Au cours de cette réunion, de nombreux points furent abordés et, après un bilan des mois écoulés, les membres présents s’attardèrent sur les projets à venir. Une journée riche en échanges que clôtura le commandant de compagnie de Marmande.

Lors du café d’accueil, avant de traiter l’ordre du jour, le président de comité a adressé ses remerciements aux membres du bureau, pour la confiance qu’ils lui accordent dans cette période bien compliquée, saluant leur disponibilité et leur engagement. Au programme, un grand nombre de sujets furent abordés : la situation financière au 8 septembre 2020, la prévision budgétaire modifiée pour la fin de l’année, la parution de la lettre « INFO47 AAGIE n°3 », la gestion des adhérents, aujourd’hui au nombre de 235, l’annulation du voyage en Cantabrie du 2 au 5 juin 2020 et de la 36e rencontre programmée le 10 octobre 2020. Ce troisième quadrimestre fut marqué par deux évènements majeurs. Tout d’abord, le 27 mars, en plein confinement le président de comité a fait une communication par courriel dans lequel il disait « que nous devions être exemplaires dans le respect des règles de lutte parce que nous partagions les valeurs de la gendarmerie », chargée de les faire appliquer. Avec l’aval des membres du bureau, il a décidé face à cette crise sanitaire inédite du coronavirus, de ne prendre aucun risque avec la santé de nos adhérents et d’annuler les voyages programmés. Puis, le 4 juillet 2020, un évènement tragique a endeuillé la gendarmerie nationale et particulièrement celle de Lot-et-Garonne par le décès en service de la gendarme Mélanie LEMÉE. Les contributions actives menées par le comité à l’occasion des hommages rendus ont fait l’objet d’une brève à paraître prochainement. La conclusion est marquée par ces mots « Nous ne l’oublierons pas ».

Nonobstant la crise sanitaire qui frappe notre pays et les évènements imprévus, le travail collectif du comité du Lot-et-Garonne a permis de contribuer au rayonnement de la gendarmerie dans la société civile, en répondant aux cinq « bonnes raisons » qui animent l'association les Amis de la Gendarmerie. L’absence de contribution suite à l’annulation des nombreuses manifestations soutenues par le comité a permis de « gonfler » sa participation au profit des actions de soutiens aux groupement, compagnies et EDSR. A ce jour, les compagnies de Marmande, Villeneuve-Sur-Lot et l’EDSR ont reçu un soutien matériel. Les opérations menées en soutien du centre opérationnel et de renseignement de la gendarmerie et de la compagnie d’Agen sont en cours.

Comme d’habitude les commandants de l’escadron et de la compagnie de Marmande ont été invités à clôturer la réunion et au repas qui s’en est suivi. Le chef d’escadron Patrick TARDY en déplacement avec son escadron sur l’île de Saint-Martin s’est excusé. Il a toutefois autorisé l’organisation de notre réunion dans le respect des gestes barrières et conformément aux directives fixées par la DGGN. Son autorisation marque une nouvelle fois la confiance qu’il porte au comité. Le chef d’escadron Frédéric BONTE, commandant de la compagnie de Marmande, pris par son agenda en début d’après-midi, est venu clôturer la réunion à 11h45. Il a de nouveau remercié le comité pour l’achat des VTT, qui apporteront une réelle plus-value opérationnelle aux militaires de la compagnie. Enfin, il souligna, malgré la crise sanitaire inédite et compliquée, l’excellence des échanges entre le président, les délégués de proximité et les personnels de la compagnie. Il salua l’action dynamique et constante du comité du Lot-et-Garonne des Amis de la Gendarmerie à l’égard de toutes les unités qui composent sa compagnie. Après la traditionnelle photo de groupe, un repas en commun, toujours en respect des règles sanitaires, fut servi en toute convivialité au cercle mixte de l'escadron.

Brève 47 Compagnie Villeneuve sur Lot

Le mardi 1er septembre 2020, les délégués de proximité de la compagnie de Villeneuve-sur-Lot représentant le président, se sont déplacés au siège de la compagnie pour remettre un VTT en complément de ceux existants. Un matériel hors programme de dotation qui va augmenter la capacité de déploiement des patrouilles à vélo.

Ce VTT reçu des mains des délégués de la compagnie de VILLENEUVE-SUR-LOT, Bernard PARIS, André HEFFNER et Walter KRIEGER,  vient en complément de celui acheté par les unités de la compagnie comme le souhaitait le chef d’escadron Bruno GOY. Ce nouveau geste fort apprécié par tous les gendarmes, permettra de participer à la réalisation d'un projet visant à l’exploitation de quatre VTT, deux mis en place sur la communauté de brigades de FUMEL et deux au siège de la compagnie résidence BELZUNCE. Ces équipements seront très utiles pour mener à bien les missions de surveillance générale dédiées à renforcer la proximité avec les citoyens et les acteurs économiques de leur zone de compétence, mais aussi pour accomplir des missions de contact sur les voies vertes et parcourir les manifestations festives ou les marchés. Par ailleurs, ce moyen sera très précieux lors des recherches de personnes en zone rurale où de nombreux chemins sont à parcourir.

A l’occasion de cette rencontre, le chef d’escadron Bruno GOY, commandant de la compagnie de VILLENEUVE-SUR-LOT, remercia les généreux donateurs et souligna, nonobstant la crise sanitaire inédite et compliquée traversée, l’excellence des échanges entre le président, les délégués de proximité et les personnels de la compagnie. Il salua l’action dynamique et constante du comité du Lot-et-Garonne des Amis de la Gendarmerie envers les unités élémentaires placées sous son commandement. Enfin, autour d’un café, il remercia chaleureusement le comité pour ce soutien qui apportera une réelle plus-value opérationnelle aux militaires de la compagnie.

Brève 47 Compagnie MarmandeLe mercredi 26 août 2020, les délégués de proximité du comité de Marmande en Lot-et-Garonne, Serge ARMAND et Daniel FORT, représentant le président Philippe BRUNOT, se sont déplacés au siège de la communauté de brigades de Casteljaloux, pour la remise de deux VTT au nom des Amis de la Gendarmerie. Outil de travail facilitant le contact et la proximité, ces deux vélos, hors programme de dotation, vont venir compléter les matériels existants.

Ces deux VTT reçus des mains des délégués de la compagnie de Marmande complètent l’équipement en place comme le souhaitaient le commandant de brigade et le commandant de compagnie. Ce nouveau geste, fort apprécié par tous les gendarmes, sera très utile pour mener à bien les missions de surveillance générale des brigades de la communauté de Casteljaloux et contribuera à renforcer la proximité avec les citoyens et les acteurs économiques de la zone de compétence. Par ailleurs, le commandant de brigade de proximité annonça que ce soutien permettrait de constituer une patrouille de deux gendarmes et ainsi de mieux s’approprier les secteurs les plus reculés et notamment les plus boisés.

À l’occasion de cette rencontre, le chef d’escadron Frédéric BONTE, commandant de la compagnie de Marmande, remercia tout en évoquant la crise sanitaire inédite et compliquée, l’excellence des échanges entre les délégués de proximité et les personnels de la compagnie. Il salua l’action dynamique et constante du comité du Lot-et-Garonne des Amis de la Gendarmerie envers les unités élémentaires placées sous son commandement. Il remercia chaleureusement le président, par l'intermédiaire de ses délégués, pour ce soutien qui, à ses dires, apportera une réelle plus-value opérationnelle aux militaires de la compagnie.

 

Brève 47 Mélanie LEMEEEn hommage à la gendarme Mélanie LEMÉE, tombée en service commandé, un dépôt de gerbe a eu lieu lors de la marche blanche organisée par la municipalité d’Aiguillon, par le comité du Lot-et-Garonne des Amis de la Gendarmerie. Un soutien modeste, mais fort en symbole qui accompagne toute l’émotion suscitée par ce terrible drame.

C'est un terrible drame qui s'est produit le samedi 4 juillet 2020 en début de soirée sur la commune de Port-Sainte-Marie, non loin d'Agen, aux environs de 21h30, sur un dispositif d’interception mis en place en aval de la départementale 813, suite à deux refus d’obtempérer commis par un automobiliste malveillant. Faisant fi du barrage gardé par les militaires, le conducteur a grièvement heurté la gendarme Mélanie LEMÉE âgée de 25 ans, affectée à la brigade d’Aiguillon. Cette devait décéder des suites de ses blessures, peu de temps après. Célibataire et sans enfant, Mélanie était une sportive accomplie, pratiquant notamment le handball, et surtout une judokate confirmée, plusieurs fois sacrée championne de France militaire dans sa catégorie. Trois hommages lui ont été rendus depuis.

Le premier eut lieu le 9 juillet 2020 à 10h, une cérémonie militaire interdite au public, sur la place d'armes de la caserne BATTESTI à MÉRIGNAC. Lors de cet hommage d'une grande solennité et d'une grande dignité, nous fûmes invités par la direction générale de la gendarmerie et nous fûmes représentés par notre président, le porte-drapeau et une délégation composée de 4 membres du bureau, réservistes citoyens de la gendarmerie.

Le deuxième le 11 juillet 2020 après-midi prit la forme d’une marche blanche organisée par la municipalité d'Aiguillon où était affectée Mélanie LEMÉE. En tête de cortège le président représentant le comité des Amis de la Gendarmerie, au côté du maire de la commune qu’accompagnaient 2000 personnes, toutes vêtues de blanc, dont de très nombreux membres du bureau et adhérents du comité pour deux hommages. Devant la brigade fut observée une minute de silence qui prit fin sous une pluie d'applaudissements, avant que de nombreuses fleurs soient déposées. Au monument aux morts, après le discours du maire des gerbes furent déposées, parmi lesquelles celle des Amis de la Gendarmerie.

Le troisième hommage eut lieu le 13 juillet 2020 sur la place de l'église de la commune de la FERTÉ-MACÉ où ses parents sont domiciliés. Ce fut une foule de près de 300 personnes calme et attentive qui assista aux obsèques de Mélanie LEMÉE. Un grand moment d'émotion pour les fertois et les fertoises, car beaucoup avaient connu Mélanie, enfant dans les rues du bourg.

La contribution active du comité des Amis de la Gendarmerie à l’organisation de ces hommages a été saluée par le colonel Laurent VILLIERAS commandant du groupement, ainsi que par toute la famille « Gendarmerie » du Lot-et-Garonne. Par l’engagement de son président et de l’ensemble de ses membres, le comité du Lot-et-Garonne a encore une fois montré, dans ces moments très difficiles traversés par l’institution, son attachement à remplir sa mission de soutien à la gendarmerie nationale.

24 CGGDLe 7 juillet 2020, à 8 heures 30, caserne CLECH à Périgueux, autour d'un petit-déjeuner convivial, les quatre présidents des comités de la Dordogne des Amis de la Gendarmerie se sont retrouvés au siège du groupement pour un échange fructueux avec le colonel Louis PAUTY.

Après s'être présentés individuellement, les participants ont présenté leurs comités respectifs. Puis la discussion a porté sur le Service national universel et son application en Dordogne qui a donné naissance à l'association « les Cadets de la gendarmerie nationale de Dordogne ». Certes, la réserve citoyenne est particulièrement mise à contribution dans le cadre de la mise en oeuvre de ce cursus de formation, mais il faut songer à compléter ce dispositif par le renfort de personnels pouvant venir en aide dans la phase 2 du SNU, à savoir la phase d'intérêt général, ce qui a suscité notre réflexion lors de cette rencontre.

Pour clôturer cet échange, les présidents des comités de la Dordogne ont observé, aux côtés des personnels d'active, une minute de silence symbolique à la mémoire de François-Xavier PÉPIN, gendarme de 46 ans, affecté au centre national des habilitations de la défense à Malakoff, décédé des suites du Covid-19. Un hommage nécessaire, dans cette période difficile où chacun doit s'efforcer de respecter les gestes de sécurité afin d'éviter une nouvelle propagation du virus.

Actualités régionales