Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 319


revue 319Août 2017 

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-06-53-32.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 102 invités et aucun membre en ligne

24 4 Jean Paul FAVARDLa création du comité de Nontron marque l’aboutissement de la démultiplication du comité de la Dordogne, dans le droit fil de la politique menée par les Amis de la Gendarmerie depuis 2012.

Avec la création du comité de Nontron, Il y a désormais un comité par compagnie de gendarmerie dans le département de la Dordogne. La compagnie est vaste, 2800 Km2 et 125 Km dans sa plus grande diagonale. Elle correspond au Périgord vert ainsi qu’aux marches de l’Angoumois et couvre une partie du parc naturel régional Périgord-Limousin dont le président, monsieur Bernard VAURIAC, président des maires de Dordogne, est membre des Amis de la Gendarmerie. De même, parmi les nouveaux adhérents, monsieur Jean-Pierre CUBERTAFON, député, en est membre bienfaiteur. Le chef d’escadron Nicolas VIGNON a joué un rôle déterminant au lancement de ce nouveau comité.

Jean-Paul FAVARD, major de gendarmerie (er), a accepté d’en prendre la présidence. Périgourdin d’origine, il effectué une carrière riche et variée : en brigade territoriale à Plaisirs (78), en brigade de recherches à Versailles (78), instructeur à Saint-Astier, enfin à Paris, successivement à la direction générale, au service des relations publiques et de la communication, puis en participant à la création de la cellule interministérielle de lutte contre la délinquance itinérante, préfigurant l’office central du ministère de l’Intérieur. Retiré à Nontron où il fut 2ème adjoint au maire, il a toujours eu un engagement associatif, illustré par ses vice-présidences du club de hand-ball de Périgueux-Saint-Astier et du rugby de Nontron. Il est président de la 1789ème section des médaillés militaires du Nontronais. Ouvert aux autres, humaniste, il « joue collectif » comme au rugby en fidèle supporter.

Le 20 septembre 2017, le général de division (2s) Pierre DURIEUX, président national honoraire, est venu rencontrer les premiers éléments de l’équipe dirigeante et lancer le nouveau comité. Le président Jean-Paul FAVARD est ainsi épaulé par la secrétaire du comité, Béatrice LAGARDE, secrétaire à la sous-préfecture de Nontron, dont on ne compte plus les engagements associatifs, et le trésorier, Christian GIBIAT, ancien plongeur de la Marine puis de la Gendarmerie, médaillé militaire, rugbyman… bref, un groupe d’amis.

33 2 invictus association amis gendarmerieLe comité de Bordeaux des Amis de la Gendarmerie a rencontré Fabian FRILY, gendarme mobile de l'escadron de Bouliac en Gironde, peu avant sa compétition de septembre à Toronto, afin de l'aider à perfectionner son matériel de tir à l'arc, discipline dans laquelle il était engagé.

Les "Invictus Games" sont le seul événement international multi-sports adapté aux militaires en activité et ayant été blessés en service. C'est pour soutenir Fabian FRILLY, peu avant son départ, que le président du comité de Bordeaux, Jérémie MALKA-FONTAN, le vice-président et trésorier, Alain MAILFERT, l'avaient rencontré lors d'un sympathique déjeuner au mess de Bouliac. Blessé en opérations extérieures en Afghanistan en 2011, ce dernier avait été sélectionné pour ces Invictus Games 2017, dont c'était la troisième édition. Il concourait cette année en tir à l'arc, lancer du poids et lancer du disque, obtenant des résultats très honorables dans ces différentes disciplines. L'année précédente il avait obtenu une médaille de bronze en lancer de poids, lors des mêmes jeux à Orlando en Floride, et en 2015, il avait remporté le titre dans la même discipline lors des mondiaux militaires, dans la catégorie des blessés aux membres supérieurs.

Entraînement et persévérance sont indispensables pour réussir au tir à l'arc. Mais la qualité du matériel utilisé a aussi son importance. Soucieux de se préparer efficacement, Fabian FRILY a souhaité acquérir du matériel performant. C'est la raison pour laquelle le comité de Bordeaux des Amis de la Gendarmerie a choisi, avec d'autres soutiens, de l'aider financièrement. Fabian postulera en principe pour les prochains Jeux de Sydney en 2018. Notons que c'est son Altesse Royale, le prince Harry de Galles, qui est à l'origine de la création de ces Jeux en 2014, s'inspirant des Jeux Paralympiques et des "Warriors Games" américains. Le nom "Invictus" est tiré d'un célèbre poème anglais qui a soutenu Nelson Mandela pendant sa captivité et qui se termine ainsi : "Je suis le maître de mon destin, le capitaine de mon âme". Les Amis de la Gendarmerie souhaitent bonne chance à Fabian pour les compétitions à venir et lui donne rendez-vous en 2018. 

24 3 Enveloppes association amis gendarmerieLe 26 septembre 2017, la  compagnie de gendarmerie de Bergerac accueillait une délégation du comité de Bergerac emmenée par son président. Contribuer à la cohésion et resserrer les liens qui unissent l'association et les militaires de l'arme, tel était l'objet de cette rencontre, au cours de laquelle le comité a remis un lot d'enveloppes timbrées pour l'envoi des invitations à  la cérémonie. 

Les adhérents et leur président, monsieur Christian DEMARLY, se sont donc retrouvés autour du chef d’escadron Jérôme BACQUE, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Bergerac et de ses commandants de brigade, afin de soutenir l'amicale de l'unité qui, comme chaque année, organise ce grand moment de cohésion qu'est la cérémonie de la Sainte-Geneviève. Organisée généralement en fin d'année en fonction des disponibilités, cette rencontre traditionnelle des gendarmes et de ceux qui les soutiennent, est une occasion unique de renouer les liens qui unissent les personnels autour de valeurs communes et d'y associer un large public qui partage les mêmes valeurs.

Cette rencontre a permis aux Amis de la Gendarmerie de remettre 200 enveloppes affranchies à l'amicale pour l’envoi des invitations à la célébration de cet événement et à la soirée festive qui auront lieu le 24 novembre. Un grand merci à notre adhérente madame Bernadette BIATO, directrice du Music-Hall de Bergerac, qui a bien voulu mettre son établissement à la disposition de la gendarmerie pour l'organisation de la soirée. Les bénéfices réalisés iront directement à l’amicale, pour l’organisation de l’arbre de Noël des enfants de la compagnie. A l'issue de cette remise de don, le commandant de compagnie, en présence des membres de l'association, a procédé à la remise d'une lettre de félicitations à deux gendarmes particulièrement méritants, qui se sont distingués dans l’exercice de leurs fonctions. 

48 Livre association amis gendarmerieJean Christophe QUINTAL, directeur de la sécurité à la mairie de Villeneuve-sur-Lot et capitaine de réserve à Agen, adhérent du comité du Lot-et-Garonne des Amis de la Gendarmerie, vient de réaliser un guide pour la sécurité publique destiné aux élus. Il est préfacé par le général d'armée (2s) Marc WATIN-AUGOUARD.

Cet ouvrage pour la sécurité publique, à l’usage des maires et des élus, des présidents de communautés de communes, s'inscrit pleinement dans la volonté de répondre ensemble aux désordres, par la mise en place et l'utilisation systématique d'outils concrets, en lien direct avec les acteurs majeurs comme la Gendarmerie nationale. Il constitue un outil en lui même, destiné à vulgariser cette thématique sécuritaire, parfois technique, et proposer un accompagnement logique et cohérent, avec plus de 36 outils de « bon sens » pouvant remédier aux désordres subis. Ce livre présente de manière pragmatique tous les outils concrets, les solutions les mieux adaptées, les méthodes de fonctionnement en lien étroit avec les forces de sécurité de l'État, dont la Gendarmerie nationale fait partie en apportant une expertise connue et reconnue.

En effet, relativement récente au plan communal ou intercommunal, la thématique sécuritaire a connu, depuis une dizaine d'années, une évolution rapide, notamment à cause d'une délinquance protéiforme, réactive, ainsi que par la volonté des élus de la combattre. L'action des élus est primordiale dans ce domaine précis. La population, parfois en proie au sentiment d'insécurité ou à une réelle insécurité, attend beaucoup des élus, qui « impulseront » les meilleurs politiques de sécurité. Quel que soit l'angle sous lequel on aborde les problèmes de délinquance et/ou d'incivilités, deux volets d'action sur la politique de tranquillité publique émergent généralement à savoir la prévention (l'anticipation) et la répression (coercition). La Gendarmerie nationale y joue un rôle fondamental en tant qu'acteur majeur de la « coproduction de sécurité ». Par leur maillage territorial et leur grande réactivité opérationnelle, les unités territoriales agissent au plus près des élus pour les conseiller et agir avec eux. La réaction des élus aux désordres s’appuiera utilement sur le concept de gradation de la réponse locale, où chaque désordre relevé entraîne une réponse précise.

47 RC GPS association amis gendarmerie

Invités par le commandant de groupement du Lot-et-Garonne à participer à la montée des couleurs, les membres du comité ont pu rendre hommage à trois de leurs camarades admis à intégrer la réserve citoyenne de la gendarmerie, avant qu'il ne soit procédé à une remise de matériel spécifique de géolocalisation par leur président.

Le 27 juin 2017, jour de la montée des couleurs, le colonel TOUAK, commandant le groupement de gendarmerie départementale du Lot-et-Garonne, en présence du colonel (R) Philippe ESPIÉ, conseiller réserve du groupement, a remis les décisions d’admission dans la réserve citoyenne signées du général de corps d’armée François GIERÉ, commandant la région de gendarmerie Nouvelle-Aquitaine et la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest, à trois personnalités, toutes adhérentes aux Amis de la Gendarmerie, au sein du comité du Lot-et-Garonne. A cette occasion, le capitaine de réserve Philippe BRUNOT, président du comité, a procédé à la remise de 10 antennes GPS aux techniciens de la section des systèmes d’information et de communication du groupement. Ce geste vise à compléter le dispositif de géolocalisation des véhicules équipés en RUBIS et marque le soutien de notre association aux gendarmes, dans l’exécution de leurs missions au service de la population.

Les nouveaux véhicules sérigraphiés de la gendarmerie sont en effet pré-équipés en moyens radio de troisième génération, afin d’exploiter le réseau RUBIS. Ils peuvent être géolocalisés en complétant cette installation par l'ajout d'une antenne GPS qui ne figure cependant pas dans la dotation initiale. Un module GPS a été développé par une société dans le cadre d’un marché public, dont l’acquisition sur fonds propres est autorisée. Ainsi, un financement du comité du Lot-et-Garonne a permis au groupement de s'en rendre acquéreur. Le commandant de groupement a salué à cette occasion l’action dynamique et constante des Amis de la Gendarmerie au sein du département. Il a remercié chaleureusement son président et l’ensemble de ses membres, pour cette aide financière qui permet d'apporter une réelle plus-value opérationnelle à ses unités.

Actualités régionales