Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 323

 

Revue 323 Page 001Août 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

09-2003-07-226.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 112 invités et aucun membre en ligne

24 4 ForumAprès un an d’existence, le comité de Nontron des Amis de la Gendarmerie marquait son entrée dans le forum des associations le 29 septembre 2018, à l’invitation de la communauté de communes du Périgord Vert Nontronnais. La présence de ce comité de la Dordogne auprès du nouveau commandant de compagnie fut à cette occasion très remarquée.

A l’occasion de cette rencontre, pas moins de 40 associations (culturelles, sportives, caritatives…) s’étaient rassemblées, parmi lesquelles notre comité qui, pour la première fois faisait découvrir les valeurs portées par la gendarmerie et les nombreuses actions menées pour rayonner sur l’ensemble du territoire et ce auprès des nombreux visiteurs qui s’étaient déplacés. Ainsi, une équipe très soudée et très investie a rencontré un public qui s’est montré dans l’ensemble très intéressé par la présentation qui lui a été faite de l’association et par les valeurs qu’elle véhiculait.

La présence prolongée à nos côtés du nouveau commandant de compagnie, le capitaine Damien COURTON, fut par ailleurs très remarquée et de nombreux élus nous firent l’honneur de leur présence sur ce forum, qui au demeurant connut un vif succès. En présence du président de comité, Jean-Paul FAVARD, le commandant de compagnie livra son impression sur le développement de l’action de la gendarmerie au sein du territoire sur lequel il exerce son autorité. Son discours reteint l’attention des personnes présentes, particulièrement attentives aux questions touchant à la sécurité. Tout au long de la journée, de nombreux contacts furent noués avec d’autres associations, parmi lesquelles le Rotary club avec lequel il est envisagé de mener prochainement des actions en commun.

24 HermioneLes 24 et 25 septembre 2018, les comités de Périgueux-Saint-Astier et de Bergerac ont organisé une visite commune à Rochefort, profitant de la présence à quai de l'Hermione. Pour l'occasion, les adhérents de l'Union départementale des sous-officiers en retraite de la Corrèze et de la Dordogne s'étaient joints à eux.

Les adhérents ont dans un premier temps pu accéder à l'exposition "Images interdites de la Grande Guerre" du service historique de la défense qui avait lieu dans l'enceinte du cercle mixte interarmées de Rochefort. Notre voyage débuta toutefois par un arrêt devant la caserne Aubry, siège de l'école de gendarmerie de Rochefort, permettant à Yannick LEBLED, retraité du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie, de présenter les formations dispensées dans cette école. Elle nous décrivit ensuite les missions du commandement des écoles de la gendarmerie nationale, basé lui aussi à Rochefort. Puis s'en suivit une visite libre de la citadelle de Brouage "La cité fortifiée au milieu des marais", édifiée par Pierre de CONTY, seigneur d'Argencourt.

La journée du 25 septembre fut menée au pas de course et consacrée le matin à la visite de la frégate Hermione, puis l'après-midi, à la visite commentée de la Corderie Royale, le "Versailles de la mer". Ainsi, le chanvre et la fabrication des cordages n'ont plus de secrets pour nos visiteurs. Guillaume, notre gabier de retour de voyage en Méditerranée, sut pour sa part captiver l'auditoire par le récit qu'il nous livra d'une expérience humaine, riche de partage et en tout point exceptionnelle. Au cours de ces deux journées, les participants apprécièrent les échanges qui eurent lieu, permettant pour certains de mieux faire connaissance avec notre association et découvrir les valeurs qui symbolisent son action.

33 1 deplacement girondeA l’invitation du général de corps d’armée Jean-Pierre MICHEL, commandant la région de gendarmerie de Nouvelle-Aquitaine, le général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, président national, et le général de division (2s) Pierre DURIEUX, président honoraire, ont présenté l’association lors d’une réunion de réservistes citoyens. Le déplacement a permis de lancer la création de deux nouveaux comités à Libourne et Lesparre-Médoc.

Le 24 septembre 2018, Alain MAILFERT, fidèle vice-président du comité de Bordeaux-Mérignac, accueillait les généraux COLIN et DURIEUX, pour une visite à la compagnie de Libourne où s’étaient réunis des adhérents volontaires pour créer un comité. En présence du chef d’escadron Louis HUGO, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Libourne, Ludovic MOLINIER, enseignant et lieutenant dans la réserve opérationnelle de Gironde, s’est porté volontaire pour assumer la présidence d’un nouveau comité. Il sera secondé par Marc REBEL, ancien adhérent qui vient de s’installer en Gironde.

En soirée, après le récit de la genèse de notre association exposé par Pierre DURIEUX, Jean COLIN, a présenté l’association aux réservistes citoyens de la Nouvelle Aquitaine, dans le cadre d’une réunion organisée par le commandant de région. Cette rencontre, très riche en informations, a par ailleurs abordé les thèmes des enjeux de la sécurité des mobilités pour la région de gendarmerie de Nouvelle-Aquitaine, le projet de création de Cadets de la Gendarmerie dans la région et la reconversion des gendarmes adjoints volontaires. Les échanges qui ont suivi, ont permis d’envisager la création d’un nouveau comité à Lesparre-Médoc qui sera présidé par monsieur André MAZZINI, médecin biologiste et lieutenant-colonel de la réserve citoyenne.

Par ailleurs nos recherches se poursuivent pour trouver un président pour le comité de Bordeaux-Mérignac et pour créer un quatrième comité à Bordeaux-Bouliac.

47 standDu 20 au 23 septembre 2018, le comité du Lot-et-Garonne des Amis de la Gendarmerie était présent avec son stand à la foire de Villeneuve-sur-Lot.

A cette occasion, le lieutenant-colonel (R) Bernard PARIS, réserviste citoyen, représentait le comité du Lot-et-Garonne en qualité de vice-président et délégué de proximité de la compagnie de Villeneuve-sur-Lot. Pendant ces quatre jours, il a accompagné l'adjudant-chef Luc LE CADRE, commandant la brigade de contact, de prévention et de recrutement de Lot-et-Garonne, ainsi que le gendarme Christophe CABAILH de la cellule prévention de sécurité routière. Ces gendarmes locaux étaient accompagnés de deux personnels du centre d'information et de recrutement de Bordeaux et les deux jeunes du service civique du groupement de Lot-et-Garonne, Claire et Hugo. Sur le stand, avait été mis en place une moto de la brigade motorisée de Villeneuve-sur-Lot, un simulateur pédagogique de conduite automobile, divers documents sur les possibilités de carrières au sein de l'institution gendarmerie et, bien entendu, en évidence, les dernières revues des Amis de la Gendarmerie avec les bulletins d'adhésions.

Le jeudi 20 septembre et le vendredi 21 septembre, en plus du public traditionnel, de nombreuses classes en provenance de divers établissements scolaires du Villeneuvois se sont arrêtées sur le stand gendarmerie. Ils ont été très nombreux à poser des questions sur l'organisation, le fonctionnement et les conditions de recrutement. Le samedi 22 septembre, le stand vit le passage d'un nombreux public en famille, où les petits enfants étaient particulièrement heureux et fiers de pouvoir prendre place assise sur la moto Gendarmerie avec la prise en photo des parents. En soirée, c'est le maire de Villeneuve-sur-Lot, vice-président du conseil départemental,  accompagné par l'ensemble des membres de son conseil municipal, qui posait des questions notamment, concernant la sécurité routière. Le dernier jour, dimanche 23 septembre, il y eut toujours autant d'affluence sur le stand.

Durant ces quatre jours, de nombreux adhérents du secteur ont visité le stand tandis que Bernard PARIS a répondu aux nombreuses questions qui lui étaient posées et, avec conviction, a présenté aux visiteurs l'association, ses buts et les actions qu'elle mène au profit des gendarmes de Lot-et-Garonne. L’objectif poursuivi à travers cette participation a été atteint et le comité reste mobilisé en vue d'une autre foire à venir. Le président remercie Bernard PARIS pour sa fidélité et son engagement qui a contribué à l'adhésion de cinq nouveaux membres.

44 depart bernard parisLe 25 juillet 2018 dans l'enceinte du centre national d'entraînement des forces de gendarmerie à Saint-Astier, monsieur Bernard PARIS, lieutenant colonel de la réserve citoyenne, a pris congé de son action bénévole d’instructeur de secourisme au profit de la Gendarmerie

En présence de nombreuses autorités civiles et militaires, ainsi que des familles des 320 futurs réservistes opérationnels de gendarmerie, a eu lieu la cérémonie de fin de stage de la préparation militaire gendarmerie des réservistes territoriaux de la Nouvelle Aquitaine. Elle a été présidée par le général Jean-Jacques TACHE, commandant le groupement de gendarmerie départementale de la Vienne, représentant le général de corps d'armée Jean-Pierre MICHEL, commandant la région de gendarmerie de Nouvelle Aquitaine et commandant la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité Sud-ouest.

Pour notre fidèle ami Bernard PARIS, ce jour ne fut pas seulement une énième cérémonie de fin de stage. En effet, pour saluer la dernière participation en qualité d'instructeur « secourisme » de Bernard PARIS, lieutenant-colonel de la réserve citoyenne, vice-président du comité du Lot-et-Garonne et délégué de proximité pour le secteur de Villeneuve-sur-Lot, de nombreux amis avaient fait le déplacement. Parmi eux, figuraient le président du comité du Lot-et-Garonne, chef d'escadron (R) et colonel conseiller réserves, avec son porte-drapeau et ses collègues de la réserve citoyenne du groupement de gendarmerie départementale de Lot-et-Garonne, tous adhérents à l'association.

Âgé de 71 ans en septembre 2018, Bernard PARIS, non sans regrets, a souhaité, à l'occasion de cette belle cérémonie très ensoleillée, au milieu de sa famille comme il le dit, tirer sa révérence. Fils de gendarme, il a un « attachement viscéral »  à notre institution qui se concrétise à travers son engagement bénévole au sein des Amis de la Gendarmerie. Cité comme un exemple pour les recrues par ses chefs, volontaire et bénévole en qualité d'instructeur secourisme, il a été régulièrement missionné par le général commandant de région depuis 2012. Il a ainsi formé des centaines, voire des milliers de futurs réservistes opérationnels dans les centres de Mont-de-Marsan et de Saint-Astier. Il entame maintenant un repos bien mérité après ces 6 années de bons et loyaux services durant lesquels il a su transmettre son savoir faire et son savoir être, autant que sa gentillesse. Apprécié de tous, pour sa dernière cérémonie, à l'occasion des répétitions de la cérémonie de fin de stage, ses camarades lui ont confié le rôle du général commandant de région. 

Ce n'est pas pour autant fini pour lui puisque, dans sa qualité de vice-président et délégué du comité du Lot-et-Garonne, notre ami Bernard continuera à transmettre les valeurs de la gendarmerie au sein de notre association, afin de faire connaître, faire apprécier et soutenir la gendarmerie. Enfin dans ces moments de turbulence générés par « l'affaire Benalla » il est important de rappeler « que la gendarmerie que nous soutenons, celle que nous faisons rayonner dans nos comités et dans nos publications, est une force humaine, forte de ses valeurs et du dévouement de ses personnels, qui veille au quotidien sur nos concitoyens et assure la sécurité sur 95 % du territoire de la République ».

Actualités régionales