Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 325

 

Revue 325Février 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

10-2003-07-066.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 210 invités et aucun membre en ligne

47 voyageCette année 42 adhérents du comité du Lot-et-Garonne des Amis de la Gendarmerie ont répondu à l'appel de leur président pour un séjour du 2 au 4 mai 2018 à la découverte de la Corrèze, du Quercy et du Périgord.

Partis à 6h30 d'Agen depuis l'aire de covoiturage de l'autoroute A62, ils entamèrent un trajet en bus d'environ trois heures, interrompu par un copieux petit-déjeuner. La première visite fut pour Rocamadour, avec la découverte du sanctuaire, de ses sept chapelles et de la vierge noire, suivie d’un déjeuner au restaurant Le Belvédère avec vue imprenable sur la cité. L'après-midi, ils visitèrent les Pans de Travassac pour découvrir l'empreinte laissée par les ardoisiers depuis le XVIIe siècle. Sur le chantier, un ardoisier montre les gestes ancestraux. En fin d’après midi, le groupe prit la route vers Brive-la-Gaillarde pour la visite commentée de la distillerie Denoix, labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant ».

Le lendemain, nos voyageurs partirent pour le Centre international de l'art pariétal, appelé aussi Lascaux 4. Ce musée est unique au monde, tant par son contenu innovant que par sa façon de le diffuser. Le parcours alterne entre expériences digitales et communication avec les médiateurs. Après un déjeuner à la ferme auberge du Cochon Gourmand, ils visitèrent le château d'Hautefort, avec ses jardins à l'anglaise et à la française. Ancienne forteresse médiévale, le château conserve aujourd'hui une remarquable collection de mobilier des 17e et 18e siècles. A l’issue du dîner à l’hôtel, la soirée se termina par la production d'un groupe folklorique de la région qui fut applaudi chaleureusement.

Le dernier jour, les Amis de la Gendarmerie prirent la route pour une visite guidée de Collonges-la-Rouge, magnifique cité médiévale construite avec des pierres flamboyantes et présentant un riche patrimoine. Dans le prolongement du déjeuner à la ferme auberge du Moulin de Martel, ils firent la découverte de la ferme de la truffe. Nos Amis bénéficièrent d’une visite guidée de la truffière, avec les explications de son propriétaire, exploitant des secrets de ce champignon mystérieux, suivie d’une démonstration de cavage et dégustation bien appréciée de beurre truffé.

Après quelques mots du président entouré de son bureau pour remercier et informer les adhérents sur l'engagement du comité du Lot-et-Garonne à faire connaître et soutenir la Gendarmerie nationale et plus particulièrement les gendarmes de Lot-et-Garonne, le groupe repartit sur Agen. A leur arrivée, les Amis de la Gendarmerie se sont quittés, ravis d'avoir partagé de très bons moments de convivialité et d'amitié. Ils ont hâte de se retrouver l'année prochaine pour de nouvelles aventures.

47 championnat rugbyLa finale du championnat de France militaire de rugby entre l'équipe de France de la gendarmerie et l'équipe de France de l'armée de terre s'est disputée le 18 avril 2018 sur le stade Robert RABALl à Agen. L'association les Amis de la Gendarmerie a apporté tout naturellement son soutien à l'équipe gendarmerie, finaliste du championnat de France militaire 2018.

L'organisation de cet événement sportif était à la charge du 48ème régiment de transmissions d'Agen. La vocation première de notre association étant de faire connaître, apprécier et soutenir la gendarmerie, le comité ne pouvait manquer ce rendez-vous. Grâce à une entente directe entre le président du comité et le manager de la sélection le lieutenant-colonel Jean-Christophe MASANNET, commandant en second du groupement de gendarmerie du Gers, entouré de son staff, les Amis de la Gendarmerie ont été accueillis à « bras ouverts », armés de banderoles et de sifflets pour encourager cette belle équipe de sportifs. A entendre le président, cela ne fut que du « bonheur » que de soutenir tous les acteurs de cette sélection gendarmerie. Une très belle victoire arrachée avec les « tripes », avec un fair-play exemplaire des deux équipes, dans une ambiance amicale incomparable. Pour la première fois en 20 ans, l'équipe de France de rugby gendarmerie devenait championne de France militaire en remportant la finale 22 à 21. A l'issue de cette rencontre acharnée, le président remit au capitaine, lors d'une « 3ème mi-temps » mémorable, un trophée estampillé comité 47 « les Amis de la Gendarmerie », qui trônera sans aucun doute, en bonne place dans la salle d'honneur gendarmerie rugby/France. 

L'armée de terre ne fut pas oubliée, puisqu'elle reçut à son tour un trophée, remis à son valeureux capitaine qui, a l'image de son équipe, fut exemplaire de courage jusqu'au coup de sifflet final. Pour sa part, le lieutenant-colonel Jean-Christophe MASSANET remercia le comité des  Amis de la Gendarmerie en ces mots: « Un grand merci à tous nos camarades du comité du Lot-et-Garonne. Votre présence et votre soutien a indéniablement contribué à l'obtention de ce beau titre pour la gendarmerie. Aussi, je te demande, si tu le veux bien, de remercier tous les membres de ton comité au nom de tous les acteurs de notre sélection. Ce titre de champion de France est le reflet de toutes les valeurs humaines que nos grands anciens nous ont transmises et qui maintenant sont portées par nos jeunes militaires. Le rugby est une formidable école, ses valeurs sont fortes, cohésion, courage, engagement... Merci.. Amitié». Cette journée a contribué fortement au rayonnement de l'institution et vient ainsi renforcer les actions déjà entreprises par le comité lot-et-garonnais au profit de la gendarmerie.

24 1 reunion udsorLe 15 avril 2017, les Amis de la Gendarmerie de la Dordogne se sont réunis à Coursac en Dordogne, se joignant à l'Union des sous-officiers de réserve de Dordogne-Corrèze qui organisait son assemblée générale. Ce fut l'occasion de faire un point de situation sur l'activité des comités.

Profitant de l'appui de l'UDSOR qui organisait son assemblée générale, les comités de Saint-Astier-Périgueux et de Bergerac ont tenu leur réunion en présence d'un public nombreux et attentif. Moment apprécié de tous, ce fut l'occasion de faire part aux adhérents des décisions et des souhaits émis lors du congrès annuel de l'association et de leur communiquer la situation et les activités de nos comités. Plusieurs autorités militaires et civiles avaient répondu favorablement à notre invitation. Le lieutenant Willy BÉ, commandant de la communauté de brigades de Saint-Astier intervint sur le sujet "la participation citoyenne". Le colonel Lionel NICOT, commandant du groupement de gendarmerie de la Dordogne sur "l'expérimentation de la police de sécurité au quotidien" sur le département de la Dordogne, en présence de Dominique LAURENT, sous-préfète de Bergerac, représentant la préfète du département. Nul doute que les participants purent apprécier la grande qualité des interventions.

Pascal PROTANO, maire de Coursac, tint pour sa part à partager la matinée avec le groupe et clôtura son propos par la formule: "nous sommes très heureux d'accueillir les gendarmes". A l'issue des travaux de l'assemblée, les participants se retrouvèrent pour partager le verre de l'amitié avant de prendre un succulent repas au restaurant "La Vieille Auberge" à Coursac, dans une ambiance très conviviale. Nos remerciements vont à l'ensemble des participants qui, par leur présence, témoignèrent de leur attachement à la vie associative et plus particulièrement aux Amis de la Gendarmerie. Prochain rendez-vous fut donné les 24 et 25 septembre 2018, à Rochefort en Charente-Maritime, pour une visite de la frégate l'Hermione, de la Corderie Royale et de la cité au cœur du marais Brouage, en compagnie de nos amis de l'UDSOR. A noter également que c'est au cours de cette assemblée que Yannick LEBLED, présidente du comité de Saint-Astier-Périgueux s'est vue confier la présidence de l'UDSOR de Dordogne-Corrèze.

47 EGMA l'occasion d'une rencontre organisée par la société Garonne Expansion au profit de chefs d'entreprise, présent auprès du référent sûreté du groupement de gendarmerie départementale, le président du comité du Lot-et-Garonne a présenté l'Association des Amis de la Gendarmerie à cette assemblée de dirigeants qui constitue un excellent relais pour promouvoir les valeurs de l’institution.

Garonne Expansion est une société qui œuvre pour le développement et la dynamisation économique du pays Val-de-Garonne-Guyenne-Gascogne. Terre où il fait bon vivre et travailler, le pays est situé dans le département du Lot-de-Garonne, à la croisée de la Gironde, des Landes et de la Dordogne. Il est desservi par les réseaux de transports routiers, autoroutiers et ferroviaires et bénéficie d’une situation géographique privilégiée au cœur du Sud-ouest. Parmi les actions menées par cette association, il est à noter chaque dernier vendredi du mois, des rencontres thématiques à destination des chefs d’entreprise locaux. Le 23 mars 2018 dans les locaux de la communauté de communes du pays de Lauzun « Grezet Cavagnan », à l'occasion de l'une de ces rencontres sur le thème « Gendarmerie et sécurité », à la suite de l'intervention de l'adjudant Stéphane VIARD, référent sûreté et en intelligence économique du groupement de gendarmerie départementale, le président du comité du Lot-et-Garonne, Philippe BRUNOT a présenté l'association les Amis de la Gendarmerie.

En premier lieu, les chefs d'entreprise se sont montrés très attentifs lors de l'exposé de l'adjudant VIARD. Après avoir marqué la différence entre la sécurité et la sûreté, ce dernier a martelé la nécessité pour les entreprises de se protéger contre toute forme d'agression par des moyens adaptés à leurs besoins. Il s'est dit prêt à venir vers eux s'ils le souhaitaient, afin d'apporter son expertise et de leur proposer des solutions conformes au droit actuel (caméra de surveillance, dispositifs de dissuasion, etc..). Puis, devant le kakemono, avec comme support le DVD de présentation du siège de l'association, le président de comité a dressé le bilan de l'année écoulée et évoqué les projets 2018 du comité local. La revue n° 321 de février 2018, fraîchement distribuée, a été remise à l'assistance et, peu de temps après, des bulletins d'adhésion ont été déposés au secrétariat de la communauté de communes du Pays de Lauzun. Le président a terminé sa présentation en appelant l'assemblée à adhérer au comité lot et garonnais des Amis de la Gendarmerie, en rappelant au passage que la vocation principale de l'association était de faire connaître la gendarmerie, de la faire apprécier et de la soutenir dans son action. Pour clôturer cette matinale, un café fut aimablement servi aux intervenants et aux chefs d'entreprises.

64 1 reunion 2018Le 31 janvier 2018, le président du comité du Béarn, Jacques LEROUX-MENESTREY et son vice-président, le général (2s) Dominique MICHENET, accueillaient les membres du comité pour la première réunion de l’année 2018.

A 18h30, le président a ouvert la séance par un mot d’accueil, précisant le plaisir qui est le sien de voir le général Dominique MICHENET rejoindre le comité et accepter d’en assurer la vice-présidence. Monsieur Yves URIETA fit part de son plaisir d’être présent, mais s’excusa de ne pas pourvoir poursuivre la réunion, car il était attendu pour une réunion importante à la section Paloise.

Le président de comité présenta ensuite les actions pour l’année qui commence. Dans le cadre du soutien aux équipes sportives de la Gendarmerie dans les championnats interarmées, le comité sera présent du 28 mai au 2 juin 2018 pour l’épreuve de parachutisme qui se déroulera à Pau. Une commission de travail sera créée, pour que cet événement soit relayé médiatiquement, tant sur la revue nationale que sur le site internet, afin de mettre en valeur le parachutisme de la gendarmerie. Le comité envisage également d’organiser une série de conférences pour faire découvrir la gendarmerie et, à ce titre, le président va se rapprocher du général (2s) Patrice BAYARD pour examiner ses disponibilités. Lors de la commémoration des morts de la gendarmerie, qui aura lieu le 16 février 2018, le comité s'unira aux autres associations de la gendarmerie présentes pour déposer une gerbe commune. Enfin, Jacques LEROUX-MENESTREY a rappelé que le projet de démultiplication du comité des Pyrénées-Atlantiques, dont la création du comité du Béarn est la première étape, reste d’actualité. Il est ainsi envisagé de créer des comités à Oloron-Sainte-Marie, Bayonne et Orthez. Plusieurs pistes seront explorées pour une mise en œuvre progressive lorsque les conditions seront réunies.

Pour les prochaines réunions, il a été décidé d’inviter le commandant de groupement ainsi que le commandant de compagnie de Pau. À 21 heures, le président clôt la séance et invita les adhérents présents à se retrouver autour d’un pot amical pour fêter la nouvelle année.

Actualités régionales