Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 323

 

Revue 323 Page 001Août 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-2003-07-040.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 151 invités et aucun membre en ligne

47 dons ciesComme en 2016, le comité lot-et-garonnais des Amis de la Gendarmerie a témoigné son soutien aux 3 compagnies de gendarmerie de Villeneuve-sur-Lot, Agen-Nérac et Marmande, à l'EDSR, ainsi qu'à l'antenne de la section de recherches d'Agen, en effectuant des dons à l'occasion des arbres de Noël 2017 organisés au profit des enfants de gendarmes.

Le père Noël s'est d'abord rendu le vendredi 24 novembre 2017 à Villeneuve-Sur-Lot où un don de 100 € pour l'organisation du Noël des enfants de la compagnie, a été remis au comité des fêtes de la compagnie par Bernard PARIS, délégué de proximité du secteur. Le mercredi 6 décembre 2017 à Agen, c'était au président Philippe BRUNOT de remettre au comité des fêtes un don de 350 € pour le Noël des enfants de la compagnie d'Agen-Nérac, de l'EDSR, du groupe de commandement du groupement et de l'antenne de la section de recherches de Bordeaux. Enfin, le jeudi 14 décembre 2017 à Marmande, Serge ARMAND et Bertrand CARDINET, délégués de proximité du secteur, remettaient un don de 150 € au comité des fêtes pour l'organisation de l'arbre de Noël des enfants de la compagnie de Marmande.

Chacun en ce qui le concernait, le colonel Patrick TOUAK, commandant du groupement de gendarmerie départementale du Lot-et-Garonne, le chef d'escadron Emmanuel LOCATELLI, commandant de la compagnie de Marmande, le chef d'escadron Christophe COLLIN-DUFRESNE, commandant de la compagnie d'Agen, le chef d'escadron Cyril DEBARD, commandant de la compagnie de Villeneuve-sur-Lot, le chef d'escadron José BARBIN, commandant de l'EDSR et le chef d'escadron Jean-Paul LEBEAU, commandant de l'antenne de la section de recherches de Bordeaux, remercia le comité pour sa contribution à ce moment de partage et de bonheur offert aux enfants des gendarmes. A l'unanimité, tous saluèrent le caractère généreux de ce geste de la part de l'association, qui par son rayonnement contribue à promouvoir les valeurs portées par la gendarmerie. Encore bravo et merci à tous pour ces agréables moments passés ensemble.

24 4 Jean Paul FAVARDLa création du comité de Nontron marque l’aboutissement de la démultiplication du comité de la Dordogne, dans le droit fil de la politique menée par les Amis de la Gendarmerie depuis 2012.

Avec la création du comité de Nontron, Il y a désormais un comité par compagnie de gendarmerie dans le département de la Dordogne. La compagnie est vaste, 2800 Km2 et 125 Km dans sa plus grande diagonale. Elle correspond au Périgord vert ainsi qu’aux marches de l’Angoumois et couvre une partie du parc naturel régional Périgord-Limousin dont le président, monsieur Bernard VAURIAC, président des maires de Dordogne, est membre des Amis de la Gendarmerie. De même, parmi les nouveaux adhérents, monsieur Jean-Pierre CUBERTAFON, député, en est membre bienfaiteur. Le chef d’escadron Nicolas VIGNON a joué un rôle déterminant au lancement de ce nouveau comité.

Jean-Paul FAVARD, major de gendarmerie (er), a accepté d’en prendre la présidence. Périgourdin d’origine, il effectué une carrière riche et variée : en brigade territoriale à Plaisirs (78), en brigade de recherches à Versailles (78), à l'état-major du CNEFG de Saint-Astier (24), enfin à Paris, successivement à la direction générale, au service des relations publiques et de la communication, puis en participant à la création de la cellule interministérielle de lutte contre la délinquance itinérante, préfigurant le premier office central dirigé par la Gendarmerie. Retiré à Nontron où il fut 2ème adjoint au maire, il a toujours eu un engagement associatif, illustré par ses vice-présidences du club de hand-ball de Périgueux-Saint-Astier et du rugby de Nontron. Il est président de la 1789ème section des médaillés militaires du Nontronais. Ouvert aux autres, humaniste, il « joue collectif » comme au rugby en fidèle supporter.

Le 20 septembre 2017, le général de division (2s) Pierre DURIEUX, président national honoraire, est venu rencontrer les premiers éléments de l’équipe dirigeante et lancer le nouveau comité. Le président Jean-Paul FAVARD est ainsi épaulé par la secrétaire du comité, Béatrice LAGARDE, secrétaire à la sous-préfecture de Nontron, dont on ne compte plus les engagements associatifs, et le trésorier, Christian GIBIAT, ancien plongeur de la Marine puis de la Gendarmerie, médaillé militaire, rugbyman… bref, un groupe d’amis.

47 33e rencontreLe 12 novembre 2017, plus de quatre vingt personnes avaient fait le déplacement  pour assister à la réunion organisée par le comité lot-et-garonnais, au restaurant de l'hippodrome d'Agen-la-Garenne. Ce fut l'occasion pour son  président de dresser un bilan de l'année, avant de laisser la parole au commandant de groupement de gendarmerie pour une présentation des projets aboutis et de ceux actuellement en cours.

En préambule, le capitaine (R), Philippe BRUNOT, président du comité qui accueillait pour l'occasion le colonel TOUAK, commandant le groupement de gendarmerie départementale, madame Françoise LAURENT conseillère départementale, ainsi que les présidents des associations départementales UNPRG et FNRG, tint à remercier le président de l'hippodrome pour la mise à disposition des moyens nécessaires à l'organisation de cette 33ème rencontre du comité. Il poursuivit ses propos en présentant le nouveau bureau, réorganisé suite aux départs de Claude LOZANO, René FESSEMAZ et Jean-Pierre BIENVENU, auxquels il adressa ses remerciements pour leur engagement sans faille aux côtés des présidents successifs. Après avoir présenté les deux nouveaux arrivants, Serge ARMAND et Bertrand CARDINET, délégués de proximité pour la compagnie de Marmande, il remit à Patrick PETIT, porte drapeau depuis 10 ans, un diplôme d'honneur signé du président national. Il exprima par ailleurs sa satisfaction de voir le comité grossir, puisque 48 adhérents l’ont rejoint depuis la 32ème rencontre, portant le nombre d'adhérents à plus de 200, ce qui est de bon augure pour le nombre d'actions de soutien envisagées au profit des gendarmes du Lot-et-Garonne. Il rappela que désormais, le règlement de la cotisation annuelle pourra se faire par carte bancaire via internet, ce que préconise le président national. Concernant le bilan financier du comité, il est excellent et les comptes ont permis la concrétisation d'actions de communication et de dotation des unités, hors dotation, pour un montant de 1460 euros. Avant de céder la parole au colonel TOUAK, il offrit à ce dernier une cravate imprimée des Amis de la Gendarmerie en guise de remerciements pour son soutien à l'association, concluant ses propos par une incitation faite à chacun de continuer à la soutenir.

Le colonel TOUAK qui anima la deuxième partie de la réunion, remercia tout d'abord le comité pour son engagement auprès des gendarmes et des familles au cours des deux années écoulées et félicita ensuite le président pour sa promotion, à compter du 1er décembre 2017, au grade de chef d'escadron de réserve. Puis, il  poursuivit son propos en informant l'auditoire des grands chantiers arrivés à leur terme et de ceux actuellement en cours. Au niveau opérationnel, il évoqua l'optimisation des implantations territoriales, grâce à la mise en œuvre de la réorganisation territoriale et la suppression de la compagnie de Nérac, opération qui a pour effet d’augmenter le nombre de militaires en unités territoriales et de professionnaliser davantage les PSIG par un transfert de personnels sous-officiers. Concernant l'immobilier, trois projets de construction de casernes sur les communes de Tonneins, Laplume et Fumel ainsi que la restructuration de la caserne de Valence d'Agen sont validés par le ministère de l’intérieur et la DGGN. Au total 30 % des militaires et leurs familles verront leurs conditions de vie nettement améliorées dans les mois à venir.  Enfin, au niveau de l'innovation opérationnelle, il existe désormais une brigade de gendarmerie d'engagement (BGE) qui, en mutualisant les moyens consacrés à l’intervention, permet de renforcer la sécurité des militaires en patrouille par l’ajout d’un réserviste opérationnel. Cette configuration autorise aux unités un repos physiologique journalier et libère des marges de manœuvre pour les échelons de commandement subordonnés, CCB et commandants de compagnie. L'objectif est qu’elle soit, pour l'essentiel, dédiée au contact avec la population, à la prévention de proximité, s’inscrivant ainsi totalement dans l’esprit de la police de sécurité du quotidien souhaité par le Président de la République. Ce dispositif qui recueille l'adhésion de tous, obtient des résultats tangibles. A l’issue de cette présentation passionnante, tous les membres et invités se retrouvèrent pour un délicieux repas au cours duquel ils purent observer les courses hippiques en cours. Ce moment de convivialité fut l'occasion de nombreux et fructueux échanges, en toute simplicité.

33 2 invictus association amis gendarmerieLe comité de Bordeaux des Amis de la Gendarmerie a rencontré Fabian FRILY, gendarme mobile de l'escadron de Bouliac en Gironde, peu avant sa compétition de septembre à Toronto, afin de l'aider à perfectionner son matériel de tir à l'arc, discipline dans laquelle il était engagé.

Les "Invictus Games" sont le seul événement international multi-sports adapté aux militaires en activité et ayant été blessés en service. C'est pour soutenir Fabian FRILLY, peu avant son départ, que le président du comité de Bordeaux, Jérémie MALKA-FONTAN, le vice-président et trésorier, Alain MAILFERT, l'avaient rencontré lors d'un sympathique déjeuner au mess de Bouliac. Blessé en opérations extérieures en Afghanistan en 2011, ce dernier avait été sélectionné pour ces Invictus Games 2017, dont c'était la troisième édition. Il concourait cette année en tir à l'arc, lancer du poids et lancer du disque, obtenant des résultats très honorables dans ces différentes disciplines. L'année précédente il avait obtenu une médaille de bronze en lancer de poids, lors des mêmes jeux à Orlando en Floride, et en 2015, il avait remporté le titre dans la même discipline lors des mondiaux militaires, dans la catégorie des blessés aux membres supérieurs.

Entraînement et persévérance sont indispensables pour réussir au tir à l'arc. Mais la qualité du matériel utilisé a aussi son importance. Soucieux de se préparer efficacement, Fabian FRILY a souhaité acquérir du matériel performant. C'est la raison pour laquelle le comité de Bordeaux des Amis de la Gendarmerie a choisi, avec d'autres soutiens, de l'aider financièrement. Fabian postulera en principe pour les prochains Jeux de Sydney en 2018. Notons que c'est son Altesse Royale, le prince Harry de Galles, qui est à l'origine de la création de ces Jeux en 2014, s'inspirant des Jeux Paralympiques et des "Warriors Games" américains. Le nom "Invictus" est tiré d'un célèbre poème anglais qui a soutenu Nelson Mandela pendant sa captivité et qui se termine ainsi : "Je suis le maître de mon destin, le capitaine de mon âme". Les Amis de la Gendarmerie souhaitent bonne chance à Fabian pour les compétitions à venir et lui donne rendez-vous en 2018. 

24 3 Enveloppes association amis gendarmerieLe 26 septembre 2017, la  compagnie de gendarmerie de Bergerac accueillait une délégation du comité de Bergerac emmenée par son président. Contribuer à la cohésion et resserrer les liens qui unissent l'association et les militaires de l'arme, tel était l'objet de cette rencontre, au cours de laquelle le comité a remis un lot d'enveloppes timbrées pour l'envoi des invitations à  la cérémonie. 

Les adhérents et leur président, monsieur Christian DEMARLY, se sont donc retrouvés autour du chef d’escadron Jérôme BACQUE, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Bergerac et de ses commandants de brigade, afin de soutenir l'amicale de l'unité qui, comme chaque année, organise ce grand moment de cohésion qu'est la cérémonie de la Sainte-Geneviève. Organisée généralement en fin d'année en fonction des disponibilités, cette rencontre traditionnelle des gendarmes et de ceux qui les soutiennent, est une occasion unique de renouer les liens qui unissent les personnels autour de valeurs communes et d'y associer un large public qui partage les mêmes valeurs.

Cette rencontre a permis aux Amis de la Gendarmerie de remettre 200 enveloppes affranchies à l'amicale pour l’envoi des invitations à la célébration de cet événement et à la soirée festive qui auront lieu le 24 novembre. Un grand merci à notre adhérente madame Bernadette BIATO, directrice du Music-Hall de Bergerac, qui a bien voulu mettre son établissement à la disposition de la gendarmerie pour l'organisation de la soirée. Les bénéfices réalisés iront directement à l’amicale, pour l’organisation de l’arbre de Noël des enfants de la compagnie. A l'issue de cette remise de don, le commandant de compagnie, en présence des membres de l'association, a procédé à la remise d'une lettre de félicitations à deux gendarmes particulièrement méritants, qui se sont distingués dans l’exercice de leurs fonctions. 

Actualités régionales