Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 326

 

Revue 326Mai 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

02-2003-17-041.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 421 invités et aucun membre en ligne

34 rallyeDepuis 2012, l'escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de l'Hérault organise un rallye moto pour les motocyclistes du département. Cette opération s’inscrit dans un contexte où le taux du nombre de conducteurs des deux roues motorisés impliqués dans les accidents de la circulation dans le département est plus élevé que celui constaté à l‘échelon national.

 L’EDSR souhaitant, par cette action, amener son expertise du pilotage moto afin que chacun puisse circuler en toute sécurité sur les routes de notre département, la 8e édition du rallye sécurité moto gendarmerie de l’Hérault, en partenariat avec la préfecture, s’est déroulée pour la première fois sur le parvis de l’hôtel de ville de Montpellier, le dimanche 19 mai 2019. Il s’adressait à des motards, accompagnés par de nombreux partenaires associatifs et commerciaux, mais également au public intéressé par cette sympathique manifestation. Au programme dominical des 125 concurrents inscrits, conseils précieux en matière de pilotage, présentation et application terrain de la « trajectoire sécurité », parcours de maniabilité réalisé avec des partenaires (ECF Bouscaren de Montpellier), tests portant sur le code de la route, et circuit d'une centaine de kilomètres sur les routes du département, le tout encadré par les motocyclistes de l’EDSR en personne.

Cette manifestation ouverte à tous, permit de découvrir et de sillonner « le village sécurité routière »  constitué de stands d’acteurs directs de la sécurité routière (Gendarmerie, Police nationale et municipale), et de divers points de rencontre avec notamment, les services de secours (Sapeurs-pompiers), les associations en charge de la sécurité routière, les concessionnaires motos et bien d’autres encore. Pour appuyer cette manifestation, les organisateurs avaient également mis à contribution les gendarmes du centre d’information et de recrutement de la gendarmerie. Cet événement ayant lieu pour la première fois au sein de la ville chef-lieu du département de l’Hérault, ce fut une nouvelle occasion pour les motards d’échanger avec les gendarmes dans un contexte de prévention et de convivialité.

En raison des objectifs ayant motivé l’organisation de ce rallye moto, l’association des Amis de la Gendarmerie, comité de l’Hérault, a souhaité cette année être à nouveau partenaire de la manifestation. Le président Stéphann THEVENON était pour la circonstance accompagné de plusieurs membres de son comité. Un chèque d’un montant de 150 euros fut remis aux organisateurs pour aider au financement de cette belle journée de cohésion et de partage des connaissances.

66 bateauLe 7 mai 2019, les membres du bureau des Amis de la Gendarmerie des Pyrénées-Orientales ont délocalisé leur réunion mensuelle au port de Barcarès. Pour l'occasion, un membre du comité avait mis son bateau à disposition.

C'est par une journée ensoleillée, entourés de voiliers invitant au voyage, que les participants se sont retrouvés au Barcarès sur le voilier d'un des plus anciens membres du bureau, Jacques BRISTIEL, afin de traiter les différents sujets inscrits à l'ordre du jour. La réunion avait d'ailleurs pour objet principal, une réflexion sur une sortie en bateau au profit des adhérents, une initiative destinée à consolider les liens entre membres du comité, autour des valeurs véhiculées par l'association. À la fin de cette matinée de travail, qui avait lieu dans la cabine confortable de ce joyau des mers, les membres du bureau prirent un repas qui permit de prolonger les discussions sur les nombreux projets à venir.

ARMANTE JeremyGérant de la société Presse média communication, Jérémy ARMANTE marque son attachement à la gendarmerie en devenant membre mécène du comité de l’Aude

« Très attaché aux nombreuses valeurs humaines et républicaines que véhicule la Gendarmerie nationale, j’ai décidé de devenir membre mécène de l’association « les Amis de la Gendarmerie ». Cette association, par son sérieux, milite activement au rayonnement et à l’entretien d’un lien étroit entre la société civile et les militaires de la gendarmerie. Ces valeurs correspondent en tous points à mes engagements personnels, à soutenir les gendarmes. Ces derniers sont pour moi le dernier bastion de notre société et les défenseurs ardents  d’un « savoir-vivre » à la française qui nous rassemble toutes et tous. La gendarmerie et ses personnels ont une grande part d’histoire, de ce qui fait la France que nous aimons. Il est important que chaque civil s’engage derrière nos gendarmes pour défendre nos valeurs, et les aide à sa façon, afin de conserver une gendarmerie forte et présente sur l’ensemble du territoire national et rester au plus proche de nos concitoyens. »

66 LatourLe jeudi 18 avril 2019, les membres du bureau du comité des Pyrénées-Orientales ont délocalisé leur réunion mensuelle à la brigade de Latour-de-France. Ce fut une belle occasion de resserrer les liens entre les adhérents des Amis de la Gendarmerie et les gendarmes d’active.

Situé dans la vallée de l'Agly, ce village était appelé simplement La Tor ou bien encore La Tode Fenolledès. En 1258, le traité de Corbeil fixa la frontière du royaume de France et de celui d'Aragon à proximité du village. À partir de ce moment, les Catalans commencèrent à appeler ce village La Tor de França, nom qui est passé au français et qui a été conservé depuis, même après le traité des Pyrénées rattachant le Roussillon à la France. Afin de resserrer les liens entre l'association et les militaires d'active, quelques réunions mensuelles sont, chaque année, délocalisées par le comité.

Cette fois-ci, la brigade de Latour-de-France fut proposée comme lieu d’accueil par le délégué de proximité Philippe CHOMETTE qui fut en charge de toutes les modalités de détails. C'est ainsi qu'une dizaine de membres des Amis de la Gendarmerie furent accueillis par l'adjudant-chef Vincent KAISER, commandant de la brigade, entouré des sous-officiers et gendarmes adjoints volontaires présents. Pendant le petit déjeuner partagé avec nos camarades d’active, le général (2e S) Christian LAGARDE, put présenter aux personnels présents, l'objet et les objectifs de l'association. Ce moment de convivialité avant la réunion de travail permit à tous de faire connaissance et d'échanger sur des valeurs communément partagées. A l'issue de la réunion du bureau du comité qui se teint dans une salle mise à leur disposition, un verre de l'amitié fut offert par la brigade. Cette rencontre se conclut par un repas fort agréable pris en compagnie du commandant de brigade, dans un restaurant typique du village.

11 ordiLe 18 avril 2019, le lieutenant-colonel (er) Jean-Luc RUGA, président du comité de l'Aude, remettait un ordinateur à la majore LAGASSE, commandante de la brigade de proximité de GINESTAS. Cet ordinateur destiné aux deux correspondants nouvelles technologies (CN'TECH), doit contribuer à lutter contre les cybercriminels.

Ainsi, comme le souligna le capitaine (TA) Pierre LEMMET, commandant de la compagnie de NARBONNE, lors de cette visite des Amis de la Gendarmerie de l’Aude, ce matériel hors programme de dotation, permettra de s'engager encore plus dans la lutte contre la cybercriminalité, de démasquer les cyberdélinquants et de participer à la prévention des jeunes et des moins jeunes concernant les dangers de la toile.

La gendarmerie s'est engagée ces dernières années dans la lutte contre les nouvelles formes de criminalité, en rapport notamment avec l'utilisation de l'Internet. Cette nouvelle typologie de crimes et de délits a nécessité la mise en place, au niveau central et territorial, de gendarmes bénéficiant d’une formation spécifique. La réussite dans la montée en puissance de ces unités conditionne grandement la capacité générale de la gendarmerie en matière de cybercriminalité, à remplir avec efficacité et synergie sa mission à tous les échelons. Cette remise de matériel concrétise le soutien que le comité de l'Aude veut apporter aux gendarmes du département.

Actualités régionales