Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 321

 


vignetteFévrier 2018

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-06-53-32.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 138 invités et aucun membre en ligne

66 nord catalogneDans le cadre d'une sortie de cohésion, le comité des Pyrénées-Orientales a organisé une journée en Espagne le 7 avril 2018, avec une visite du village de Besalu et de la ville de Gérone. Une cinquantaine de participants avaient fait le voyage pour l'occasion.

Attendus le 7 avril pour 9h sur un parking au sud de Perpignan, une cinquantaine d'adhérents du comité avait répondu à l'appel, pour une journée de découverte dans la région de la catalogne espagnole. Après un trajet en bus d'environ une heure, ce fut une première halte pour la visite guidée de Besalu, principalement connue pour son très bel ensemble historique et architectural. Ce village a été classé pour l'abondance de ses édifices médiévaux : l'abbaye bénédictine fondée en 977, les restes de la synagogue et d'un bain rituel de purification (mikvé) visibles près du fleuve et le pont fortifié qui fut érigé au XIIe siècle sur la rivière Fluvià, servant de péage pour entrer dans la Garrotxa pyrénéenne. Ces visites furent commentées et expliquées par une guide maîtrisant parfaitement le français.

Après un copieux déjeuner, le groupe reprit la route pour découvrir la ville de Gérone, réputée pour son architecture médiévale, son vieux quartier entouré de murailles (Barri Vell) et les ruines romaines de la forteresse de la Força Vella. La visite fort intéressante transporta le groupe dans des temps anciens et rappela l'épopée napoléonienne qui, entre autres, fut à l'origine de la mise en place et de l'organisation de la Guardia civil, sur le même modèle que la Gendarmerie nationale française. Enfin, à l'heure de quitter la « capitale » de la Catalogne du nord pour rejoindre Perpignan, la surprise fut grande pour les visiteurs qui venaient de prendre conscience que cette journée passionnante arrivait à son terme. Arrivés à bon port, tous les participants, ravis de ce moment passé dans une ambiance chaleureuse et amicale se quittèrent, déterminés à se retrouver rapidement pour une nouvelle aventure.

66 jumelageUne deuxième réunion de travail entre le comité des Amis de la Gendarmerie et l'association homologue espagnole a eu lieu à Perpignan dans les locaux de l'escadron de gendarmerie mobile. Au programme, la préparation du jumelage entre les deux associations.

Après une première rencontre qui avait eu lieu en janvier à Figueras en Espagne, les membres du bureau des Amis de la Gendarmerie des Pyrénées-Orientales, ont reçu le 22 mars 2018, au sein de la caserne de gendarmerie mobile de Perpignan, leurs homologues du bureau de l'association espagnole, La Réal Hermandad de Veteranos de las FAS y de la Guardia Civil, de la province de Gerone. Cette rencontre visait à élaborer un projet de jumelage, en gestation depuis plusieurs mois, entre les deux associations dont les objectifs et les modes de fonctionnement sont très similaires. Après la photo souvenir et le café de bienvenue, une réunion de travail, à la fois dense et productive, a permis l'élaboration d'un premier texte commun. Il pose les bases fondatrices de ce que pourrait être à l'avenir "le serment de jumelage", qui officialisera à terme cette opération de rapprochement.

Pour l'heure, il a été convenu que chaque association s'attachera à compléter le texte actuel et, lorsqu'un compromis définitif sera obtenu, prenant en compte les subtilités linguistiques des deux pays, le document final sera présenté aux directions nationales respectives pour validation. La réunion s'est poursuivie par un repas pris en commun, au cours duquel les personnes présentes purent échanger afin de mieux se connaitre et renforcer les liens d'amitié qui naturellement se resserrent lors de chacune des rencontres. A l'avenir, les échanges entre les deux associations vont continuer à se développer, renforçant encore les liens d'amitié et de fraternité de part et d'autre des Pyrénées. Ainsi, dès le 13 avril 2018, une délégation du comité des Pyrénées-Orientales va se rendre à Figueras pour assister à la fête de la sainte patronne de l'association de la Réal Hermandad.

66 soiree dansanteDans le cadre de sa mission de rayonnement au profit de la gendarmerie, le comité des Pyrénées-Orientales a organisé une soirée festive. Ce fut l'occasion pour les adhérents d'échanger avec des invités de la société civile qui affichent un réel attachement pour la gendarmerie.

Dans la soirée du 16 février 2018, les Amis de la Gendarmerie des Pyrénées-Orientales ont organisé une soirée dansante au sein du domaine ROMBAUD à Rivesaltes. Cette rencontre animée était bien entendu ouverte à tous les adhérents, mais également à leurs amis de la société civile partageant les mêmes valeurs et ayant fait part de leur attachement à la Gendarmerie. Après un apéritif qui permit à tous de faire connaissance, les 110 participants purent écouter le discours de bienvenue qui marquait le début des festivités, discours aucours duquel le président du comité, le général (2S) Christian LAGARDE leur présenta les objectifs et le fonctionnement de l'association les Amis de la Gendarmerie.

A l'issue du repas copieux qui suivit dans une ambiance chaleureuse et amicale, les partipants purent s'adonner au plaisir de la danse au rythme d'une animation de qualité orchestrée par Gilbert LACOURT, membre du bureau qui, bénévolement, avait mis son talent et son matériel à disposition de l'association. Au cours de la soirée, les nombreux bulletins d'abonnement, distribués à la demande des participants, ont démontré l'intérêt qu'avait fait naître cette rencontre. Dans le but de soutenir la Gendarmerie, une dizaine de promesses d'engagement ont pu être recueillies au cours de la soirée. C'est ensuite trés tôt le lendemain, que les invités durent se séparer avec l'impatience d'une prochaine rencontre.

66 preparation jumelageLe comité des Pyrénées-Orientales des Amis de la Gendarmerie a franchi les Pyrénées pour une rencontre avec l'association homologue espagnole, en vue d'un éventuel jumelage.

Le mercredi 31 janvier 2018, une délégation de neuf membres du bureau du comité, s'est rendue dans la commune espagnole de Figueras, où une rencontre a eu lieu avec les membres du bureau de "la hermandad de las fuerzas armadas y de la guardia civil" qui est une association dont la structure et le fonctionnement sont très proches de ceux des Amis de la Gendarmerie. Elle regroupe en effet des retraités des armées et de la guardia civil, mais également toutes personnes civiles qui soutiennent ces forces militaires.

Une réunion, sous la houlette du président espagnol Juan ROMERO CONTRERAS et du général (2S) Christian LAGARDE, chacun secondé par les membres de son bureau, a permis de poser les premières pierres d'une collaboration qui devrait permettre d'aboutir à terme au jumelage des deux associations. Les premières bases de ce rapprochement ont été ébauchées et un calendrier prévisionnel a été arrêté. Chacun a convenu qu'il ferait remonter, pour agrément, les projets finalisés au niveau de sa présidence nationale respective. A l'issue de cette réunion, une photographie a immortalisé ce premier échange. Un repas pris en commun, a ensuite permis de rencontrer une cinquantaine d'adhérents espagnols, accompagnés de leur conjoint, qui avaient été invités par leur président.

66 saint laurent de la salanqueLe 18 janvier 2018, les membres du bureau du comité des Pyrénées-Orientales des Amis de la Gendarmerie sont allés à la rencontre des militaires de la brigade de gendarmerie de Saint-Laurent-de-la-Salanque pour un échange instructif et convivial.

Le jeudi 18 janvier 2018 à 9h, le bureau du comité des Pyrénées Orientales délocalisait sa réunion de travail mensuelle, la première de la nouvelle année en l’occurrence, à la caserne Sacrista, siège de la brigade territoriale autonome de Saint-Laurent-de-la-Salanque. Cette importante unité, d’un effectif de 25 militaires, appartenant à la compagnie de gendarmerie départementale de Rivesaltes, est commandée par un capitaine qui a bien voulu accueillir à cette occasion les Amis de la Gendarmerie. Le commandant de la brigade par intérim, l’adjudant-chef MARI, entouré d’une partie importante de son personnel, accueillit chaleureusement les 14 membres participants du bureau pour une présentation de la brigade et de sa circonscription. Celle-ci, est peuplée de plus de 25000 habitants hors des périodes d’affluence saisonnières. Son assiette territoriale est répartie sur 5 communes sises entièrement en zone dite de gendarmerie.

Le général (2S) Christian LAGARDE, président du comité des Pyrénées-Orientales, pris ensuite la parole afin de rappeler l’histoire, les valeurs et les buts de l’association, avant une visite des locaux de la caserne. Puis un café gourmand fut aimablement partagé entre militaires d’active et Amis de la Gendarmerie. Ce moment de convivialité permis d'échanger sur de nombreux thème et de débattre de différents sujets d'actualité en lien avec les soldats de la loi. Peu avant 10h débuta la réunion mensuelle de travail du comité, animée, dense et constructive à souhait. Cette bien agréable et enrichissante délocalisation fut l'occasion pour les membres civils de l'association, d'appréhender sous un autre angle les arcanes de cette belle institution, riche de plus de huit siècles d'histoire. Elle sera suivie de quelques autres au cours de l’année qui vient de naître.

Actualités régionales