Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 319


revue 319Août 2017 

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-06-53-32.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 48 visiteurs et aucun rédacteur en ligne

66 saint ferreol association amis gendarmerieC'est après une année d'activités bien chargée que les membres du bureau du comité des Pyrénées-Orientales ont décidé d'organiser le jeudi 1er juin 2017, dans les jardins de l'ermitage de Saint-Ferréol près de Céret, une journée conviviale de cohésion avec leurs conjoints.

Le jeudi 1er juin dès 9h du matin, par une journée qui s'annonçait ensoleillée, une activité particulière est venue troubler le calme habituel de l'écrin mystique et magique de l'ermitage de Saint-Ferréol. Des tables ont été  dressées, une sono installée et, plus tard, dans un endroit autorisé,  un feu a été allumé avec des ceps de vigne. Puis, des personnes sont arrivées les unes après les autres, les bras chargés de nourriture, des mets confectionnés avec passion. Il s'agissait en fait des quinze membres du bureau du comité des Amis de la Gendarmerie, accompagnés de leurs épouses et parfois de membres de leur famille, auxquels s'étaient joints, le commandant en second de la compagnie de Céret ainsi que le maire d'Oms, commune mitoyenne très proche de l'ermitage.

Ainsi, l'année d'activité du comité, qui se superpose à l'année scolaire, prit fin de façon conviviale. Les mois de juillet et août ne sont habituellement pas propices au rayonnement, tant les adhérents sont occupés à consacrer leurs vacances estivales aux membres de leur famille. L'entame de cette rencontre gastronomique se concrétisa donc  par la cargolade, met typique du pays catalan qui a pour vocation de mettre les papilles en ébullition. Elle fut suivie d'un repas copieux avec grillades, sur feu de ceps de vigne, le tout arrosé d'un élixir rosé et d'un non moins fameux nectar de robe rouge, tous deux en provenance de l’Ardèche et gouleyants à souhait. Cette rencontre se déroula dans une ambiance musicale rondement menée par notre adhérent et DJ, Gilbert LACOURT. Pour faciliter la digestion, une partie de pétanque fut organisée, au cours de laquelle se révélèrent quelques talents insoupçonnés. C'est vers 20h30 que le groupe se résigna à se séparer pour reprendre de plus belle et avec enthousiasme en septembre. Une nouvelle année 2017/2018 dont l'agenda est déjà bien rempli. 

34 Midi libre association amis gendarmerieLe mercredi 31 mai 2017 en soirée, une délégation des Amis de la Gendarmerie, conduite par son président le lieutenant-colonel Stéphann THEVENON, a visité les locaux du Midi Libre à Saint-Jean-de-Védas dans l’Hérault.

Après un  bref rappel  de l’histoire de la presse pendant la seconde guerre mondiale et son organisation au lendemain de ce  conflit,  le guide de la visite a conduit les participants dans le secteur des rédactions, où de nombreuses informations sur la collecte, le montage et la présentation des articles, mais aussi sur l’accès au journal numérique, leur ont été données. Poursuivant ce voyage à l’intérieur de cette grande entreprise qui emploie quelque 800 personnes, la délégation s’est immergée dans l’univers des ‘’tours’’ qui déroulent des tonnes de papier, qui impriment photos et articles lithographiés sur des planches en aluminium. Du  brouhaha de ces imposantes machines, les  adhérents de l’association sont passés au secteur de contrôle de la qualité des impressions, zone dans laquelle des techniciens traquent à la loupe les imperfections. L’étape suivante portait sur le local de stockage du papier, où chaque rouleau entreposé pèse une tonne : impressionnant !

Enfin, la dernière étape de la visite a permis à chaque membre de récupérer le journal du lendemain, dans le local dédié aux chaînes de distribution qui séparent l’ensemble des éditions. Cette visite très intéressante a été facilitée par Bernard GIRAUD, vice-président du comité et correspondant de presse au Midi Libre. Le quotidien n’a pas manqué d’insérer un encart dans le journal du lendemain pour relater cet évènement et citer la visite des Amis de la Gendarmerie.

44 EDSRComme chaque année depuis 2012, l'escadron départemental de sécurité routière de l'Hérault organise un rallye moto pour les motocyclistes du département. Cette opération à laquelle s'est joint le comité de l'Hérault des Amis de la Gendarmerie, s’inscrit dans une démarche visant à inverser la tendance qui fait que la moyenne des accidents de moto sur le département est plus élevée que la moyenne nationale.

Ce dimanche 14 mai 2017, la 6ème édition du rallye sécurité moto gendarmerie de l’Hérault s’est déroulée pour la deuxième année consécutive à Palavas-les-Flots. Les 140 pilotes inscrits dont 13 femmes, accompagnés par de nombreux partenaires associatifs et commerciaux, ont pu s’exercer sur un plateau de maniabilité ludique, mais également mettre à niveau leur connaissance du code de la route. Plusieurs ateliers de prévention routière avaient  été installés pour l'occasion par les associations partenaires. Par ailleurs, un circuit touristique sur les routes du département était proposé aux motards. Par cette action, l’EDSR souhaitait apporter son expertise du pilotage moto afin que chacun puisse circuler dans les meilleures conditions de sécurité sur les routes de notre département. Il permit aussi de donner des conseils précieux en matière de pilotage et notamment de présenter les trajectoires de sécurité utilisées par les gendarmes et   reconnues par d'autres unités de police dans le monde. Signalons qu'en marge de cette manifestation, le village de sécurité moto installé à Palavas-les-Flots a connu  aussi un vif succès.

Organisée sans esprit de compétition, cette journée a permis de distinguer 4 pilotes au travers des diverses épreuves pratiques et théoriques proposées. L'esprit qui animait cette journée, essentiellement tourné vers la sécurité des usagers des deux roues, s'inscrivait pleinement dans le cadre des actions menées par l’association des Amis de la gendarmerie et c'est pour cette raison que le comité de l’Hérault avait souhaité s'y joindre. Pour la circonstance, le président du comité, en compagnie de plusieurs membres de son comité, ont profité de l’occasion pour se tester à la fois sur les épreuves théoriques et les épreuves pratiques, au prix de risques bien entendu calculés. A leur participation s'ajoutait un don d’un montant de 200 euros, remis aux organisateurs pour contribuer à financer cette belle journée de cohésion et de partage de connaissances. Cette journée s’est achevée  par une remise de prix en présence du lieutenant-colonel Roger ALVES, commandant l’escadron départemental de sécurité routière de l’Hérault et de madame Catherine MALLET, coordinatrice de sécurité routière à la préfecture de l’Hérault. Ainsi, le vainqueur du rallye a reçu un bon pour une préparation au permis de conduire moto et sept autres motards, tirés au sort, ont pour leur part reçu des gilets de sécurité avec airbags. Signalons que  tous les participants se sont vus remettre un lot pour leur bon comportement durant cette manifestation.

66 Osseja association amis gendarmerieLe 9 mai 2017, quarante adhérents des Amis de la Gendarmerie des Pyrénées-Orientales ont rendu visite au peloton de gendarmerie de haute-montagne d'Osséja en Cerdagne, à 1300 mètres d'altitude et dans des conditions climatiques exceptionnelles.

Après un chaleureux accueil au sein de son unité et un rappel historique sur le site, le capitaine André-Vianney ESPINASSE, commandant du PGHM, a effectué une présentation de cette unité en détaillant les  aspects opérationnel, matériel, et humain de son commandement. L’importance du volet prévention-secours demeure un des fondements de l'action menée par les personnels puisqu'il a représenté 186 interventions pour la seule année 2016, en majorité durant la période estivale et sur l'ensemble du domaine des massifs surveillés. Le capitaine a insisté sur une particularité méconnue, l'importante fréquence des missions dans la chaîne des Albères, pourtant peu élevée et la plus proche de la Méditerranée, dans laquelle elle se jette littéralement. Tout le personnel du PGHM possède des diplômes, brevets et qualifications de haut, voire de très haut niveau. Le maintient d'une excellente condition physique tout au long de l'année est essentielle. Ainsi cette unité est capable d'intervenir instantanément par tout temps, de jour comme de nuit, et de servir sur une longue durée en situations extrêmes.

L'hélicoptère EC 135 du détachement aérien de la gendarmerie de Montpellier ayant pu rejoindre à cette occasion la Cerdagne, les membres du comité des Pyrénées-Orientales ont assisté, émerveillés, à un triple exercice d'hélitreuillage par les militaires du PGHM. Le maire d'Osséja, qui a tenu à être présent lors de cette rencontre, a clôturé cette matinée riche en émotion par un discours chaleureux à l'égard du PGHM en particulier et de la gendarmerie en général. Après le traditionnel déjeuner pris au bord du lac d'Osséja et la remise de la médaille des Amis de la Gendarmerie au capitaine commandant le PGHM par le général (2s) LAGARDE, président du comité, le début d'après-midi a été consacré à la visite guidée du très intéressant musée de la Cerdagne. Alors que le temps se couvrait sur le plateau, l'heure était venue de regagner la plaine du Roussillon en tout début de soirée. Ainsi cette journée mémorable, à la fois enthousiasmante et  enrichissante prenait fin, chacun ayant fait la promesse de se retrouver prochainement pour de nouvelles rencontres.

48 GGD association amis gendarmerieLe mardi 25 avril 2017 dans l’après-midi, les Amis de la Gendarmerie du comité de la Lozère, étaient invités à découvrir le siège du groupement de gendarmerie du département à Mende.

Après un accueil très sympathique de la part du lieutenant-colonel FONSECA, le colonel LIMET, commandant le groupement de la Lozère, a fait une présentation très claire du groupement à travers son organisation, la répartition territoriale des unités et leurs missions principales. Il a donné à l’assistance des explications fort intéressantes sur les contraintes liées au département. Ce dernier est en effet entièrement classé « zone montagne », du fait de son altitude moyenne élevée (la plus haute de France), avec un climat rude, une faible population mais très éparpillée, des routes sinueuses et des conditions hivernales particulièrement difficiles.

Après cette présentation générale, l'adjudant chef MOLTENI, assurant la permanence au centre d’opérations et de renseignement de la gendarmerie, a insisté sur le rôle essentiel voir vital de son unité, en expliquant son fonctionnement, prenant exemple sur un cas réel d’accident de la route. Puis les adjudants TINTILLIER et SABADEL, ont présenté aux visiteurs les missions particulièrement techniques de la brigade départementale de renseignements et d'investigations judiciaires, avec  ses moyens très modernes de police technique et scientifique.  La présentation du nouvel outil NEOGEND a ensuite suscité beaucoup de curiosité. Toute l’après-midi, l'auditoire a été captivé par les divers exposés et démonstrations qui ont mis en valeur la très grande compétence professionnelle et la véritable  passion  des intervenants pour leur  métier. Les Amis de la Gendarmerie remercient vivement le colonel LIMET, le lieutenant-colonel FONSECA, les conférenciers, ainsi que tous les personnels rencontrés, pour la qualité de leur prestation et pour l'accueil très amical qu'ils leur ont réservé.

Actualités régionales

Agenda

 ◄◄ 
 ◄ 
 ►► 
 ► 
septembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30