Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 326

 

Revue 326Mai 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-06-53-32.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 153 invités et aucun membre en ligne

11 reunion 2019Le 19 janvier 2019, le commandant de groupement répondait à l’invitation des Amis de la Gendarmerie du comité de l’Aude en assistant à leur réunion annuelle. Les techniciens en informatique qui l’accompagnaient présentèrent à l’assemblée attentive le nouvel outil de télécommunication de la gendarmerie.

Les adhérents du comité de l'Aude s’étaient donné rendez-vous ce 19 janvier 2019 pour leur rencontre annuelle. A cette occasion, le lieutenant-colonel (er) Jean-Luc RUGA, président du comité, accueillait le colonel Marc GONNET, commandant du groupement de gendarmerie départementale de l'Aude. Ce dernier exposa devant le comité les axes forts de son action dans le département et remercia chaleureusement les adhérents pour leur soutien indéfectible au profit de ses unités.

Cette réunion se poursuivit par une démonstration du fonctionnement de NEOGEND, le nouvel outil de travail des gendarmes. Ainsi, un militaire du service des systèmes d'information et de communication du groupement présenta avec fierté ce matériel permettant à la gendarmerie de poursuivre sa transformation numérique (téléphone portable, tablette numérique...). La rencontre se termina comme à son habitude par un agréable repas, où les échanges se poursuivirent autour des valeurs véhiculées par l’association, et ce afin que la gendarmerie continue à rayonner au travers des missions qu’elle accomplit au quotidien.

11 CamérasPoursuivant ses actions de soutien aux unités de recherches, le lieutenant-colonel (er) Jean-Luc RUGA a mobilisé les ressources de son comité et recherché des membres bienfaiteurs afin d’offrir une caméra de surveillance à la brigade de recherches (BR) de Narbonne.

Le 17 janvier 2019, messieurs Jérémy ARMANTE, chef d'entreprise, membre bienfaiteur des Amis de la Gendarmerie, et Jean-Christophe BAUDIZZONE, remettaient au capitaine David MURON commandant la BR de NARBONNE une caméra de surveillance. Cet appareil est destiné à un usage opérationnel comme le soulignait le capitaine (TA) Pierre LEMMET, commandant la compagnie de NARBONNE.

C'est la deuxième fois en deux ans que cette unité se voit remettre par un membre bienfaiteur un matériel spécifique pour ses investigations. Ces remises de matériel concrétisent le soutien que le comité de l'Aude veut apporter aux gendarmes du département.

66 Saint SylvestreLe 31 décembre 2018, le comité des Pyrénées-Orientales a reçu ses adhérents pour une soirée de la Saint-Sylvestre, terminant ainsi l'année sous le signe de la fête. Nombreux étaient ceux qui avaient répondu présents à l’invitation, espérant renouveler l’expérience l’an prochain.

Répondant à la sollicitation de nombreux adhérents de l’association Les Amis de la Gendarmerie, qui souhaitaient participer à une soirée festive à petit prix, le comité décida de relever le challenge et d'organiser la soirée du réveillon. Les compétences de certains membres du bureau, sollicités pour l’occasion, furent mises à rude épreuve et chacun mit un point d’honneur à faire en sorte que la soirée soit un succès. Tous se dépassèrent que ce soit pour l’organisation, la location de matériel, la mise en place de la salle, l’achat des denrées, la préparation des plats, le service et bien entendu l’animation de la soirée.

Après le mot de bienvenue du président, le général (2S) Christian LAGARDE, qui rappela brièvement les objectifs de l'association, les 120 convives présentes purent partager un repas d'excellente qualité et danser jusqu'à l'aube, dans une ambiance particulièrement conviviale, à l’image de l’esprit qui règne au sein du comité. Tous les participants soulignèrent le niveau élevé de la prestation et la qualité de l’organisation. Nombreux sont ceux qui ont émis le souhait que cette initiative soit renouvelée. Par ailleurs, les quelques invités présents ont fait part de leur intention d'adhérer et de contribuer ainsi à l'essor du comité, qui démontre en de telles circonstances qu’il est en capacité d'organiser de belles opérations de cohésion, afin de faire rayonner l’esprit de la gendarmerie.

34 smlhDans le cadre du concours universitaire du Centenaire de la Grande Guerre, le 22 décembre 2018, a eu lieu la remise des prix aux étudiants en thèse de master des facultés de Montpellier. Valère LLOBET, membre de la section jeunes du comité de l’Hérault, convaincu par le président de participer à ce concours, a été récompensé de la plus belle manière en recevant le premier prix du jury.

Le 22 décembre 2018, au rectorat de Montpellier, s’est déroulée la remise des prix du concours universitaire du centenaire de la 1ère Guerre mondiale. Ce concours était organisé au profit d’étudiants de l’ensemble des facultés de Montpellier, en thèse de Master et pour qui le sujet proposé devait avoir un lien avec le conflit de la Grande Guerre. Ce concours universitaire du Centenaire a été engagé dès l'ouverture du cycle de commémoration de la Première Guerre mondiale, il y a cinq ans et portait sur le conflit de 1914-1918. Organisé conjointement par la Société des membres de la Légion d'honneur (SMLH), comité de Montpellier et par l'Association des anciens auditeurs de l'institut des hautes études de défense nationale du Languedoc-Roussillon, il avait vocation à se poursuivre jusqu’en 2018 dans le cadre de la commission nationale de la mission du Centenaire, présidée par le général d’armée Elrick IRASTORZA, ancien chef d’état-major de l’armée de terre. Pour chacune des facultés (droit, lettres, médecine et pharmacie), chaque année, un prix d’une valeur de 1 000 € récompensant les meilleures thèses et mémoires a été accordé par un jury prestigieux suivi d’une publication grâce à l’aide précieuse du rectorat. Au total c’est une vingtaine d’écrits qui ont été primés et diffusés. Valère LLOBET, étudiant en master « Histoire militaire et études de défense » à l’université Paul Valéry de Montpellier, avait proposé pour son mémoire : ‘‘La vie des ouvriers chinois en France durant la Première Guerre mondiale, de 1916 à 1918, vie quotidienne et écart culturel. » Pour son travail il a reçu le premier prix du jury, catégorie Master 1.

C’est en présence d’une très forte assemblée de personnalités et de jeunes étudiants réunis pour l’occasion, qu’assistaient à cette prestigieuse manifestation, le général d’armée IRASTORZA, madame GILLE, rectrice de la région académique Occitanie, rectrice de l’académie de Montpellier, le général LETTERMAN, commandant adjoint de la région de gendarmerie d’Occitanie et son adjoint, le colonel ROUGIER, référent des facultés, madame ABEN, présidente de la SMLH, section de l’Hérault, le lieutenant-colonel BONTE, délégué militaire départemental et bien d’autres personnalités, adhérentes de notre association comme le général DOLO, président de l’association des auditeurs de l’IHEDN du Languedoc-Roussillon, le commissaire général DELTOUR, président de l’association « Centenaire de la Guerre 14-18, concours universitaire de Montpellier», le colonel (R) CHESA, conseiller réserve du commandant de groupement de gendarmerie de l’Hérault et Pierre PIC, vice-président honoraire du comité de Montpellier de la SMLH. Étaient également présents les présidents des facultés de médecine, de pharmacie, de droit et de lettres, plusieurs universitaires et maîtres de conférences, des avocats et des magistrats, des présidents d’associations patriotiques, quelques élus de la commune de Montpellier, de la Métropole et des communes partenaires (Mauguio-Carnon, Palavas-les-Flots, Ganges, Pérols), ainsi que des partenaires privés (Clinipole, CERP, Interfimo, Fondation des plus grands invalides de guerre).

Une forte délégation des Amis de la Gendarmerie de l’Hérault était aussi présente à cette belle manifestation, pour féliciter notre ami qui n’a pas hésité à remercier chaleureusement en public les membres de notre association qui l’avaient aidé dans la rédaction de son mémoire, Jean Claude RICHARD, ancien directeur de recherche au CNRS, le colonel Gérard BERRIER de l’armée de terre, le commissaire général Gérard DELTOUR de la SMLH et le lieutenant-colonel (R) Stéphann THEVENON, président du comité de l’Hérault. Cette sympathique cérémonie s’est clôturée par un vin d’honneur qui rassemblait, aux côtés de toutes ces personnalités, ces jeunes étudiants accompagnés de leurs parents et de leurs amis. Pour l’aider dans ses recherches et ses déplacements consacrés à la rédaction de son mémoire, le bureau du comité de l’Hérault a octroyé une prime de 100 euros à Valère.

Photo Laurent BOISSONADE réduiteLeclercLe comité de l'Aude des Amis de la Gendarmerie voit l'un de ses adhérents, Laurent BOISSONADE, président du centre Leclerc de Carcassonne, devenir membre mécène de l'association.

Laurent BOISSONADE, président de la société TPLM, propriétaire de l'hypermarché E. Leclerc de Carcassonne  a décidé de rejoindre le comité de l'Aude des Amis de la Gendarmerie en qualité de « membre mécène » pour contribuer au soutien des gendarmes dans l’exercice de leurs missions au service de la population. Officier de réserve depuis sa sortie de l’EOGN en 1992 en tant qu’aspirant du contingent du service national, il est capitaine de réserve depuis 2000 et auditeur de l’IHEDN, session régionale de Montpellier en 2003.

Ses fonctions de chef d’entreprise ne sont pas incompatibles avec la possibilité d’effectuer des journées de réserve en gendarmerie, essentiellement centrées sur des missions de sécurisation  pour des événements sportifs (Tour de France, Vuelta) et festifs (Toques & Clochers autour de la région de Limoux), ainsi que la formation des nouveaux réservistes. Il lui semble important, en tant que représentant de la société civile, de pouvoir participer au maintien du lien « Armée/Nation » par son implication dans la réserve sélectionnée au sein de la Gendarmerie Nationale. Il est très attaché à la transmission des valeurs de la Gendarmerie aux jeunes générations.

Actualités régionales